Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections sénatoriales 2014 - Rhône

Suivez les résultats en direct
Rhône
7
Proportionnel
200419951986
François-Noël Buffet (UMP)
Gérard Collomb (PS)
Christiane Demontès (PS)
Muguette Dini (UDI)
Guy Fischer (PCF)
Elisabeth Lamure (UMP)
Michel Mercier (UDI)
Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2014 et au renouvellement de la seconde moitié du Sénat français.

Re: Elections sénatoriales 2014 - Rhône

Messagede SALVAT » Sam 27 Sep 2014 21:45

Si la liste COLLOMB a obtenu en 2004 3 sièges, la liste UMP 2 et la liste MERCIER 2 sièges à 2 voix de celle de l'UMP, je me demande comment la liste, strictement PS de 2014, pourra obtenir son second siège.

Combien de communes d'importance perdues sur le Rhône :17 que ne compensent pas - et de loin - en terme de grands électeurs les 6 gains qu'il a pu ranger dans ses actifs.
A ce déficit, il faut ajouter ceux de ses alliés de l'époque qui ne voteront pas pour sa liste : le PCF-FdG qui compte encore 5 communes (Chevinay, Chiroubles, Givors, Lyon Ier et Vénissieux), tout comme le PRG dont le candidat a été écarté ex-abrupto
(Montrottier).

La prime des 20% de grands électeurs pour les communes importantes va se retourner contre la liste PS, d'autant que les majorités qu'il a conservées dans ses bastions se sont appauvries au profit de leurs oppositions locales..

Restent les deux autres listes :
Elles ont, en fait bataillé, à l'intérieur de leur camp pendant les municipales avec, à mon sens, un match en légère faveur de l'UMP (toujours en terme d'électeurs sénatoriaux) et elles ont acquis, souvent ensemble, des municipalités arrachées à la gauche.
La liste centriste de Michel MERCIER est particulièrement bien construite : il a su se défaire de deux sortants qui n'ont pas marqué les annales politiques du département et s'est entouré d'élus solidement implantés dans le département rural et rurbain où la majorité des élus s'est révélée de sensibilité centre-droit et très souvent anti-UMP (listes adverses et/ou bien démarquées).
La liste UMP, peu renouvelée et constituée, comme il a été indiqué dans ce forum, dans un climat peu serein, avec ses conflits
dont l'écho a dépassé les cloisons de ses permanences....gagnera des voix par rapport à l'élection précédente, certes....mais ne profitera pas autant que sa concurrente du vivier des DVD.
Ajoutons que les voix FN - il y en aura une centaine, comme les voix DLR il y en aura une cinquantaine, puiseront aussi dans ce vivier et principalement au détriment de l'UMP
Ferait-elle toutefois jeu légèrement supérieur, pour son 3 eme siège au second de la liste COLLOMB et raflerait-elle un troisième siège, au détriment du second siège de la liste COLLOMB ? Ses gains de Decines, Francheville, Rillieux et St Priest.....et de Lyon 7 plaident dans ce sens.

Donc MERCIER 3 sièges, liste BUFFET 3 sièges dont le dernier sur la corde et Liste COLLOMB 1 siège assuré le second l'étant beaucoup moins.

Hypothèse hardie ? je la mets sur la table.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3598
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections sénatoriales 2014 - Rhône

Messagede SALVAT » Lun 29 Sep 2014 01:03

un désastre pour ma dernière hypothèse....l'effondrement de la liste MERCIER est énorme......
La transposition élus/grands électeurs, que beaucoup invoquent sur les ondes, est prise en défaut dans le 6.9 : beaucoup d'élus UDI-centre ont quitté le bateau sur fond de désaccord avec la réforme territoriale que Michel MERCIER a initiée localement avec le sénateur maire de Lyon. Michel MERCIER a payé pour une réforme PS dans laquelle il s'était inséré habilement : l'UMP en profite plus que largement, servie par l'affichage récent d'une opposition radicale (en apparence°) à la réforme et par le travail sérieux de son leader, sénateur sortant, qui lui donnait de la consistance.
Michel MERCIER a pu aussi apparaître comme le diviseur de la droite au sens large du terme et, sur fond de tintamarre célébrant le retour d'un ancien Président, a été sanctionné.

Bertrand SALVAT

° lors d'une audience, j'avais cru comprendre qu'il n'y avait pas d'opposition à la constitution de la métropole qui se profilait, bien au contraire
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3598
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections sénatoriales 2014 - Rhône

Messagede Relique » Lun 29 Sep 2014 01:12

A noter que le PCF rate le sauvetage de son siège à 6 voix près, selon mes calculs.
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1994
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 14:03

Re: Elections sénatoriales 2014 - Rhône

Messagede Draume » Lun 29 Sep 2014 17:32

Une réflexion mériterait d'être menée
Dans un certain nombre d'endroits, la Métropole peu prisée par les "extérieurs" a fait baisser des scores de candidats (Marseille, pour Gaudin, Lyon pour Mercier, voire l'UMP pour Toulon )
Qu'en pensez vois ?
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 18:11

Re: Elections sénatoriales 2014 - Rhône

Messagede Corondar » Lun 29 Sep 2014 17:40

Draume a écrit:Une réflexion mériterait d'être menée
Dans un certain nombre d'endroits, la Métropole peu prisée par les "extérieurs" a fait baisser des scores de candidats (Marseille, pour Gaudin, Lyon pour Mercier, voire l'UMP pour Toulon )
Qu'en pensez vois ?


Comme je l'ai déjà signalé dans le topic sur les Bouches du Rhône, j'en pense que je suis 100% d'accord avec vous. Tout cela nous indique que les grands électeurs sont toujours très chatouilleux sur les thématiques d'organisation du territoire et des pouvoirs publics qui le gèrent au niveau local. Au niveau national le projet de réforme territorial du gouvernement a coûté cher à la majorité sénatoriale sortante, au niveau local l'effet métropole a aussi jouer (sur des étiquettes partisances parfois différentes).
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2186
Inscription: Mar 26 Jan 2010 02:57
Messages : 1 (détails)

Précédente

Retourner vers Elections sénatoriales de 2014

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités