Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections municipales 2014 - Paris

PARIS

Election présidentielle 2012 :

1er tour (Participation : 80,15%)

Hollande
34,83%
Sarkozy
32,19%
Mélenchon
11,09%
Bayrou
9,34%
Le Pen
6,20%
Joly
4,18%
Dupont-Aignan
1,00%
Poutou
0,67%
Arthaud
0,27%
Cheminade
0,23%

2e tour (Participation : 83,02%)

Hollande
55,60%
Sarkozy
44,40%

Elections municipales 2008 :

Elections dans 20 arrondissements

(Loi PML / 82-1169 du 31 décembre 1982)

Maires d'arrondissements :

Candidats déclarés :

Charles Beigbeder (DVD)
Wallerand de Saint-Just (FN)
Anne Hidalgo (PS)
Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP)
Christophe Najdovski (EELV)
Danielle Simonnet (PG)

Informations sur la ville

Département : Paris

Région : Ile-de-France

Population : 2 234 105 habitants

Municipalité sortante :

Maire : Bertrand Delanoë

Elu depuis : 2001 Etiquette :

Se représente : non

Indice : 0,49
Votants : 1143

Présentation

Lors du dernier renouvellement, en 2008, la gauche confirmait sa victoire de 2001 dans la capitale en s'imposant dans 12 arrondissements. Depuis, Bertrand Delanoë, maire de Paris a annoncé qu'il ne briquerait pas de troisième mandat. Une page va donc se tourner et la majorité actuelle sera menée par la première adjointe Anne Hidalgo. Dans le camp adverse, le grand chelem réalisé dans les 20 arrondissements par les listes RPR-UDF, sous l’égide de Jacques Chirac en 1989, semble bien loin... Le 3 juin 2013, Nathalie Kosciusko-Morizet remporte les primaires de l'UMP (p 17) après une campagne disputée et le 5 décembre elle conclut un accord de premier tour avec l'UDI et le MoDem (p 34). Cependant, des dissidences sont prévues dans plusieurs arrondissements (récapitulatif p 47). A noter que la répartition par arrondissement des conseillers de Paris a été modifiée pour ce scrutin (voir p 47). L'ensemble des listes déposées est visible page 57.

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Zanas » Mar 25 Mar 2014 17:03

Fabien a écrit:L'ancien maire PS du XXe Michel Charzat (aujourd'hui élu minoritaire div.g) va perdre son siège. Avec 8% des suffrages, il ne pouvait se maintenir seul , uniquement fusionner. Or, les négociations ont échoué tant avec le PS qu'avec le Front de Gauche. Le second tour verra dans cet arrondissement une triangulaire assez inhabituelle PS-EELV/droite/ Front de Gauche.
Dans le même arrondissement, Danielle Simonnet, seule conseillère de Paris sortante PG en mesure d'être reconduite, a du mouron à se faire, car en l'absence d'apport de nouvelles voix avec la fusion évoquée avec Charzat, qui aurait au passage relevé de la pire magouille politicienne de bas étage, il lui faudra sensiblement augmenter son score du premier tour pour espérer gagner le siège au Conseil de Paris. 10, ou même 11% n'y suffiront pas. Il faudra passer les 12 et espérer que la magie de la répartition proportionnelle à la plus forte moyenne fasse son oeuvre.
Zanas
 
Messages: 555
Inscription: Ven 31 Jan 2014 15:10
Localisation: Paris

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Jean-Philippe » Mar 25 Mar 2014 19:33

Un petit récapitulatif sur la ville :
on l'a dit : 4 arrondissements de droite ont été conservés dès le 1e tour (contre 1 en 2008 alors que 3 étaient gagnés par la gauche) : les 1e (51,72), 6e (52,62, où le PS perd (de 49 voix je crois) son conseiller de Paris), 16e (63,04) et 17e (53,53, où le PS perd un 2e conseiller de Paris).

Les écolo dépassent les 10%, souvent de très peu, dans le 1e (aucun élu cependant), le 2e (32,96% pour le sortant, 10 pts au dessus du PS, devancé par la droite alors qu'il était légèrement devant les écolo en 2008), le 3e, le 10e, le 11e, le 12e (de 31 voix), le 18e, le 19e et le 20e.

Le FG ne sera représenté que dans le 20e où il a dépassé de peu (196 voix) les 10%. Dans les autres, Simonnet ne donne aucune consigne de vote.

Les dissidents de droite font des scores notables dans le 2e (11,01% pour Hélène Delsol), le 4e (5,86), le 5e (19,43 pour Tibéri qui fusionne et est 2e), le 7e (17,81 pour Le Roux et 7,52 pour Dumont), le 8e (19,26 pour Beigbeder, 5,16 pour Didier Decelle), le 12e (5,62 pour Benoît Pernin), le 14e (5,74 pour Marie-Claire Carrère-Gée), le 16e (9,31 pour David Alphand qui restera conseiller d'arrondissement et 5,30 pour Valérie Sachs).

Le FN dépasse les 5% dans 12 arrondissements : le 7e (5,95), le 10e (5,41), le 11e (5,47), le 12e (6,76), le 13e (7,46), le 14e (5,74), le 15e (6,30), le 16e (6), le 17e (6,45), le 18e (6,78), le 19e (7,94, record pour Bulté) et le 20e (7,48). Il échoue d'une voix dans le 3e, de 28 dans le 9e.

En conclusion, il devrait y avoir un statu quo en terme d'arrondissement, à cause de la fusion à droite dans le 5e.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede JBD » Mar 25 Mar 2014 21:00

Pronostic personnel :
Statu quo en termes d'arrondissements.
Entre 66 et 72 conseillers municipaux pour la droite.
JBD
 
Messages: 151
Inscription: Lun 18 Mar 2013 21:06

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Jean-Philippe » Mar 25 Mar 2014 22:32

Outre le Ve, on a eu des accords à droite dans les arrondissements suivants : le 12e (Perrin, 4e au dépend de Franck Margain (PCD), d'où la fureur de Boutin) et le 14e (Marie-Claire Carrère-Gée est 3e).
Dans le même temps, Roxane Decorte, dissidente UMP, appelle à voter PS dans le 18e (source). De même pour l'ex-UDI Anne Lebreton dans le 4e qui est fusionne avec le PS.

Hélène Delsol se retire dans le 2e alors qu'elle pouvait se maintenir.
Pour Beigbeder, c'est non : il fusionne même avec l'autre dissident Didier Decelle (source).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede JBD » Mar 25 Mar 2014 23:28

A noter : selon la répartition des conseillers d'arrondissement calculée par Wikipédia, dans le 17ème arrondissement, le FN-RBM a failli obtenir, à l'occasion du premier tour de ces municipales 2014, un poste de conseiller d'arrondissement en la personne de Patrick Auzou (6,45%), pour peu qu'il aurait été placé par les électeurs au niveau de Pauline Delpech (6,58%) d'EELV (68 voix d'écart entre les deux têtes de liste).
JBD
 
Messages: 151
Inscription: Lun 18 Mar 2013 21:06

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede alamo » Mar 25 Mar 2014 23:49

Il n'y aura pas de fusion, on le sait, entre les listes Hidalgo et Simonnet :

http://www.liberation.fr/politiques/201 ... 000_990155

Le discours se défend, il ne manquerait même pas de panache, si c'était une position pleinement volontaire (en fait Hidalgo estime n'avoir pas besoin de la fusion), c'est-à-dire si dimanche soir sur France 3 on n'avait pas vu D. Simonnet et A. Corbière faire des pieds et des mains pour obtenir quelques places, cherchant un allié en I. Brossat (représentant Hidalgo !), ce qui a fait ricaner le représentant de l'UMP Bournazel (dommage de lui avoir fait ce plaisir). Ce n'était en fait ni le moment ni le lieu, et c'était somme toute assez dégradant pour l'image des deux dirigeants du PG parisien.
Il vaut souvent mieux rester digne et savoir mourir droit dans ses bottes...

Aujourd'hui, après les résultats décevants des listes du PG/FdG amputées du PCF, le seul moyen de montrer pour ses représentants qu'ils représentent vraiment une force serait de faire battre Hidalgo dans les 12ème et 14ème (le fameux "vote révolutionnaire à droite" cher aux gauchistes à l'ancienne d'autrefois). Iront-ils jusque là ? (vu les écarts, il ne suffirait pas que l'électorat du PG s'abstienne, il faudrait qu'il vote NKM...). Je ne le pense pas, malgré la déception des militants.
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Bonaparte75 » Mer 26 Mar 2014 02:40

Jean-Philippe a écrit:Outre le Ve, on a eu des accords à droite dans les arrondissements suivants : le 12e (Perrin, 4e au dépend de Franck Margain (PCD), d'où la fureur de Boutin) et le 14e (Marie-Claire Carrère-Gée est 3e).
Dans le même temps, Roxane Decorte, dissidente UMP, appelle à voter PS dans le 18e (source). De même pour l'ex-UDI Anne Lebreton dans le 4e qui est fusionne avec le PS.

Hélène Delsol se retire dans le 2e alors qu'elle pouvait se maintenir.
Pour Beigbeder, c'est non : il fusionne même avec l'autre dissident Didier Decelle (source).


Finalement dans le 12e, Franck MARGAIN (PCD), aprés avoir semblé été éjecté de la liste UMP ce qui l'a conduit comme BOUTIN à appeler à sanctionner NKM, se retrouverait finalement toujours candidat , la liste modifiée ( avec Pernin) ayant été déposée à la Préfecture hors délai. Cette péripétie ubuesque éloigne davantage NKM de l'hôtel de ville.
Source: http://lelab.europe1.fr/L-incroyable-scenario-de-l-ejection-de-Franck-Margain-des-listes-de-l-UMP-dans-le-12e-arrondissement-13626
Bonaparte75
 
Messages: 2
Inscription: Sam 22 Fév 2014 16:24

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede manudu83 » Mer 26 Mar 2014 12:27

http://www.lemonde.fr/paris/article/2014/03/26/municipales-a-paris-pataques-sur-la-liste-de-nkm-dans-le-12e_4389806_1779311.html

il semblerait que ce ne soit pas le délai en cause mais l'absence des signatures nécessaires à une fusion de liste, autant un retard peut avoir une cause rééllement imprévisible, mais oublier les pièces, c'est presque aussi fort que Désir qui retire une liste éliminée, je pense qu'il faut envoyer un code electoral Dalloz aux deux équipes....

Article 265 :
Le dépôt de la liste doit être assorti, pour le premier tour, de l'ensemble des mandats des candidats qui y figurent ainsi que des documents officiels qui justifient qu'ils satisfont aux conditions posées par les deux premiers alinéas de l'article L. 228.

Pour chaque tour de scrutin, cette déclaration comporte la signature de chaque candidat, sauf le droit pour tout candidat de compléter la déclaration collective non signée de lui par une déclaration individuelle faite dans le même délai et portant sa signature.

Toutefois, les signatures de chaque candidat ne sont pas exigées pour la déclaration de candidature des listes qui ne procèdent à aucune modification de leur composition au second tour.
manudu83
 
Messages: 3757
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede Kerxizor » Mer 26 Mar 2014 13:44

Au second tour de cette élection, le seul enjeu est de savoir si NKM peut augmenter au maximum le nombre de conseillers de Paris pour que la victoire d'Hidalgo soit atténuée.

*Gagner absolument les IVème et IXème arrondissements
*Faire en sorte que Philippe Goujon fasse plus que 60% dimanche prochain pour priver Anne Hidalgo d'un siège supplémentaire (3 au lieu de 4).
*Gagner le XIVème et/ou le XIIème à l'arraché

Si elle arrive à faire cela, et si Danielle Simonnet conserve son siège, Anne Hidalgo n'aura qu'une majorité relative au Conseil de Paris.
Kerxizor
 
Messages: 319
Inscription: Mar 23 Aoû 2011 00:43

Re: Elections municipales 2014 - Paris

Messagede comtedeparis » Mer 26 Mar 2014 14:44

Pour les deux premières hypothèses (gains du IVe et du IXe et Goujon à plus de 60%) pourquoi pas c'est possible (srtout pour le IXe et Goujon), mais pour le gain du 14e ou du 12e je n'y crois pas. Surtout dans le 12e, où l'équipe de Montandon vient de se tirer une balle dans le pied d'une façon remarquable... Etonnant comme la droite parisienne réussit à laisser passer les occasions, même quand elle est servie par un contexte national favorable. NKM devrait par contre garder le Ve, au prix d'une "guerre" complètement inutile contre le clan Tibéri, puisque Dominique sera sans doute au conseil de Paris, voire maire de l'arrondissement.
comtedeparis
 
Messages: 176
Inscription: Ven 12 Aoû 2011 09:52

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections municipales de 2014

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité