forum politiqueForum
blog politiqueBlog
newsletterNewsletter
rssRSS
inscriptionInscription
connexion


Recherche

Elections municipales 2014 - Marseille

MARSEILLE

Election présidentielle 2012 :

1er tour (Participation : 78,25%)

Hollande
28,05%
Sarkozy
26,93%
Le Pen
21,22%
Mélenchon
13,83%
Bayrou
5,52%
Joly
2,15%
Dupont-Aignan
1,11%
Poutou
0,70%
Arthaud
0,31%
Cheminade
0,18%

2e tour (Participation : 79,11%)

Hollande
50,87%
Sarkozy
49,13%

Elections municipales 2008 :

Elections dans 8 secteurs

(Loi PML / 82-1169 du 31 décembre 1982)

Maires de secteurs :

Candidats déclarés :

Jean-Marc Coppola (FG-PCF)
Pape Diouf (Sursaut SE)
Jean-Claude Gaudin (UMP)
Patrick Mennucci (PS-EELV-MoDem)
Stéphane Ravier (FN)
Jacques Soubeyrand (PRG)

Informations sur la ville

Département : Bouches-du-Rhône

Région : Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Population : 850 602 habitants

Municipalité sortante :

Maire : Jean-Claude Gaudin

Elu depuis : 1995 Etiquette :

Se représente : ?

Présentation

Le 15 octobre 2013, Jean-Claude Gaudin (75 ans et présent au conseil municipal depuis 1965), qui avait fait basculer la ville à droite en 1995, a confirmé qu'il briguera un nouveau mandat. Il aura épuisé l'éternel dauphin, Renaud Muselier, affaibli par sa défaite aux législatives de 2012, qui a déjà renoncé longtemps avant cette annonce. Gaudin avait pourtant plusieurs remplaçants potentiels : Guy Tessier, Dominique Tian ou Valérie Boyer. A gauche, le PS reste marqué par les affaires connues dans le département et sa primaire en octobre 2013 a été particulièrment tendu, notamment le 2e tour entre Patrick Mennucci et Samia Ghali. Le 25 janvier, Mennucci réussit à conclure un accord pour une liste d'union avec EELV. Le 23 février, il obtient le ralliement du MoDem local, malgré les injonctions de Bayrou à rallier Gaudin. Quant au Front National, fort de ses récents scores sur la ville, il entend jouer un rôle non négligeable à l'occasion de ces élections municipales.

Voir aussi le sujet consacré aux élections municipales dans le département des Bouches-du-Rhône.

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede stephed » Ven 8 Fév 2013 15:16

Dans le secteur 7 (13-14ème) la droite devra sans doute se garder du FN, très puissant dans les quartiers Nord, d'autant plus que c'est son leader local Stéphane RAVIER qui sera le candidat et que le "poids lourd" de l'UMP locale, la député Valérie Boyer sera sans doute candidate dans un secteur plus facile.

D'une manière générale le découpage électoral de la ville de Marseille, fruit de savants calculs de tout bords confondus (Deffere d'abord, Gaudin ensuite) rend très aléatoire les alternances, laissant place un "Yalta" bien pratique (a nous le nord, à vous le sud et vice versa)
stephed
 
Messages: 838
Inscription: Mar 21 Sep 2010 10:47

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede Sommar » Ven 8 Fév 2013 22:18

Quand je vois le vote d'estimation si Marseille va basculer ou pas je me dis que le pari d'un basculement à gauche de Marseille en 2014 me semble bien hasardeux.

Vu la faible avance du PS aux élections nationales précédentes, je me dis que ça va être dur pour le PS d'espérer gagner Marseille.

Dans le secteur 7 (13-14ème) la droite devra sans doute se garder du FN, très puissant dans les quartiers Nord, d'autant plus que c'est son leader local Stéphane RAVIER qui sera le candidat et que le "poids lourd" de l'UMP locale, la député Valérie Boyer sera sans doute candidate dans un secteur plus facile.


Le FN fait aussi de bons score dans le 6e secteur, même si c'est en plus faible proportion. Mais pas de quoi bousculer la droite dans ces quartiers.
Sommar
 
Messages: 66
Inscription: Dim 7 Mar 2010 19:18

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede manusurmars » Sam 9 Fév 2013 13:11

En tant que Marseillais, j'apporte mon point de vue local - en précisant que je n'ai aucune idée de qui sera le maire de Marseillais dans un peu plus d'un an... l'élection me semble à de nombreux points de vue très incertaine. Ce qui me semble certain par contre, c'est qu'aucune personnalité n'émerge, pas même le maire sortant...

Car le sondage dont il est question ici est une commande de l'équipe sortante, sensément confidentiel, mais dont on distille ici ou là des bribes, afin d'impressionner les adversaires, à l'intérieur et à l'extérieur de son camp... chacun peut apprécier la véracité de ce type de sondage, dont les résultats finaux figurent parfois au cahier des charges initial... D'ailleurs, le sondage commandé par Guy Tessier il ya quelques mois et auquel il est fait allusion dans l'article donnait des résultats diamétralement opposés... ce nouveau sondage apparaît avant tout comme une réponse au premier: on connaît à marseille l'inimitié entre Gaudin et Tessier...

Car vu de Marseille, une chose est certaine, Gaudin ne jouit absolument plus d'une grande popularité. Je ne prétends pas approcher l'ensemble des catégories d'électeurs, mais son image s'est délitée ses dernières années, avec à son bilan 2 points noirs qui exaspèrent les Marseillais: l'insécurité (er notamment l'image de Chicago sur mer véhiculée par les médias nationaux) et plus généralement l'incivilité ; et la saleté repoussante du centre ville.
Plus 2 autres paramètres négatifs, le niveau élevé des impôts locaux et le chômage, très supérieur à la moyenne nationale. Autrement dit, le niveau de vie très inférieur à la moyenne nationale. Marseille est une ville pauvre, où les allocataires RSA sont très nombreux.

Bien sûr, l'équipe municipale n'est pas responsable de tout et toute seule, mais pour le Marseillais moyen, c'est un peu l'amalgame.

Par ailleurs, sur la question des impôts locaux, il faut savoir que moins de la moitié des foyers fiscaux marseillais sont imposables - d'où d'ailleurs ce niveau élevé de l'imposition, pour récupérer sur ceux qui en ont les moyens l'incapacité de taxer les plus modestes. Mais bien sûr, ceux qui payent sont par définition les plus riches, et donc plutôt l'électorat de droite... à cela s'ajoute une modification du calcul de l'impôt intervenue il y a un an et qui a conduit à l'augmentation de plusieurs centaines d'euros de la feuille d'imposition moyenne.

A cela s'ajoute l'âge du capitaine. Il y a l'âge que l'on a, et l'âge que l'on paraît... Et si effectivement Gaudin est né en 1939, et approchera les 75 ans au moment de l'élection -ce qui n'est déjà pas rien- , la plupart des Marseillais lui donnent beaucoup plus, bien plus de 80 ans. Et c'est sur cette apparence que les électeurs jugeront.

L'une des chances de Gaudin à l'inverse est que ses adversaires, de droite comme de gauche semblent bien pâles, et bien peu connus. Et les 2 plus connus ne sont pas franchement populaires. Passons sur Guérini, qui sera très certainement hors-jeu compte tenu des démêlées judiciaires. Reste Mennucci, peu apprécié, notamment dans les quartiers sud.

si la gauche veut gagner, elle devra plutôt se tourner vers Carlotti ou Caselli, mais ils manquent l'un et l'autre singulièrement de charisme. Samia Ghali quant à elle, en tant que femme d'origine arabe, pourrait payer ses origines, dans une ville où le sentiment raciste est hélas bien réel. Enfin, Sylvie Andrieux elle aussi en difficulté avec la justice ou Christophe Masse, qui n'a pas réussi à se faire élire député, restent en retrait. Cela fait en tout cas beaucoup de prétendants... alors qu'il faudrait à la gauche un leader pour espérer conquérir la ville.

A droite, Muselier s'est en effet retiré des prétendants. Mais Tessier, Tian ou même Blum et Boyer sont à l'affût... L'absence de Tian du sondage commandé par l'équipe municipale est à cet égard un claque à son encontre : il ne compte pour rien, y compris dans son camp. Par contre, avoir mesuré un Muselier qui a déjà annoncé qu'il ne se présenterait pas n'était pas indispensable (et cela discrédite d'ailleurs encore un peu plus le sondage...)

Autrement dit, le suspense reste entier.
Une hypothèse à ne pas exclure d'emblée est la piste Tapie, qui doit quand même avoir des idées derrière la tête. Pour le coup, je pense qu'il va tenter en coulisses de faire avancer ses pions. La question est, avec qui partirait-il ? En fait, il faudrait qu'il parte seul au premier tour, pour arriver dans les 2 premiers et imposer une liste commune au 3ème...
Il pourrait éventuellement s'appuyer au 1er tour sur son ancien parti, le PRG, qui détient une mairie de secteur depuis que Lisette Narducci a quitté le PS. cette dernière serait sans doute ravie de se rappeler aux bons souvenirs de Patrick Mennucci...
Tapie jouit en tout cas encore d'une impressionnante popularité à Marseille. S'il se présente, il fera un gros score. Mais sera-t-il suffisant ? C'est toute la question ! Je le crois en tout cas capable d'atteindre les 20% sur la ville, peut-être même de tutoyer les 30%.

Enfin, il faut regarder secteur par secteur ce que pourraient donner les résultats en nombre de conseillers municipaux... rappelons qu'à l'heure actuelle, Gaudin a une très courte majorité: 51 conseillers contre 49 à la gauche et 1 FN....
or, le FN devrait probablement gagner quelques sièges, mettons qu'il soit à 5 ou 6 (minimum je pense)... dans cette situation, et dans l'hypothèse loin d'être farfelue d'un statu quo dans les mairies de secteur (il n'y a de toute façon réellement que 3 secteurs charnières, 2 à droite et un à gauche mais le plus susceptible de basculer sur ces 3 est celui détenu par la gauche), le camp victorieux aura une majorité relative... autant dire qu'il devrait alors faire de sérieux compromis avec son opposition...


Bref rien ne peut à mon sens être affirmé aujourd'hui sur Marseille, d'autant effectivement que le contexte national jouera forcément, et que l'équipe sortante mise quand même sur le succès de l'année européenne de la culture à Marseille. Marseille sous les feux de la rampe pour de bonnes raisons, ça changerait un peu... à condition que ce soit un succès bien sûr, ce qui n'est pas encore gagné! En cas d'insuccès de l'opération capitale européenne de la culture, nul doute que l'opposition saura attaquer la gabegie des dépenses en inadéquation avec les espoirs suscités...
Enfin, autre paramètre pas tout à fait neutre : la ville regagne des habitants depuis quelques années et de ce fait, la sociologie électorale évolue.. sans doute vers un profil plus classique de grande ville, même si on est encore très loin du modèle "bobo de gauche" de Paris. (je caricature bien sûr)

Pour ma part, vous l'avez compris, je me garderais de tout pronostic à ce stade - ce qui est certain, c'est que l'élection sera serrée, avec un clivage Nord/Sud toujours fort, et peut-être donc une municipalité élue à la majorité relative, avec enfin l'hypothèse aléatoire mais qui changerait complètement la donne du trublion Tapie.
manusurmars
 
Messages: 110
Inscription: Dim 6 Mar 2011 23:45

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede SALVAT » Sam 9 Fév 2013 19:52

je ne crois pas à un gros suspens pour les prochaines municipales à Marseille :
1. le FN sera présent au second tour partout ce qui handicapera les sortants UMP and Co
2. les secteurs 3 et 6 que détient la majorité sortante me semblent bien menacés
3. ce qu'écrit notre ami marseillais confirme un essoufflement de GAUDIN lui-même et de sa majorité divisée.
4. le PS peut présenter la ministre CARLOTTI qui est, semble-t-il, exempte de casseroles et peut apporter un peu d'oxygène.

Le résultat de l'élection dépend d'une addition d'élus de secteur ; j'ai repris les scrutins récents hormis la présidentielle, ce qui donne :
1er secteur : sortants 2 DVD, 9 UG : qui pourraient devenir 1 DVD, 9 UG, 1 FN
2eme " : " 1 DVD, 7UG : qui pourraient devenir 7 UG, 1 FN
3eme " : " 9 DVD, 2 UG : qui pourraient devenir 1 DVD, 10 UG
4ème " : " 13 DVD, 2 UG: qui pourraient devenir 11 DVD, 3 UG, 1 FN
5éme " : " 12 DVD, 3 UG: qui pourraient devenir 11 DVD, 2 UG, 2 FN
6éme " : " 10 DVD, 3UG : qui pourraient devenir 2 DVD, 10 UG, 1 FN
7ème " : " 3 DVD, 13 UG, qui pourraient devenir 1 DVD, 13 UG, 2 FN
8 ème " : " 1 DVD, 10 UG, 1 FN qui pourraient devenir 11 UG, 1 FN

Le climat politique général jouera, la constitution des listes aussi .
Il faudrait un évènement extraordinaire pour que l'équipe sortante sauve toutes ses positions et même si TAPIE revenait..., lui aussi sur le plan politique est un "has been" de toutes les couleurs...et pas sans casserole.
Bertrand SALVAT

edit erreur de frappe lire sur 4° secteur UG 3 corrigée
Dernière édition par SALVAT le Sam 16 Fév 2013 13:17, édité 1 fois.
SALVAT
 
Messages: 1655
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede ligerien » Sam 9 Fév 2013 21:32

Pronostic pas très sympa pour la droite, pas complètement irréaliste, mais très peu probable à mon sens.

Cependant, j'ai beaucoup de mal à croire que la droite pourra garder sa majorité, la question que je me pose c'est, est-ce que la gauche pourra en obtenir une ?
ligerien
 
Messages: 1002
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede SALVAT » Dim 10 Fév 2013 00:50

à ligerien
Voici une réponse à ta question : l'élection par secteurs fait que le jeu se déroule entre les forces susceptibles d'en enlever.
Apparemment - aujourd'hui - seules deux coalitions sont en mesure d'emporter un ou plusieurs secteurs.
Ta question in fine se poserait si un troisième compétiteur était en mesure d'enlever ne serait-ce qu'un secteur : dès lors, il deviendrait l'arbitre.
Ce n'est pas le cas...mais...

A supposer que la droite garde ses secteurs actuels (ce que je ne vois pas au bas de mes additions/soustractions etc...), elle limiterait la "casse" mais son érosion générale au profit du FN ferait "tomber autant de sièges ici et là et elle n'aurait pas la majorité absolue de toute façon : les acquis du FN me semblent difficilement réversibles - sauf crise interne évidemment.
Je n'ai pas intégré un calcul à partir des présidentielles 1er tour nécessairement mais je devine que ma colonne FN se renchérirait et que les triangulaires qui en découleraient handicaperaient tout autant la colonne DVD.
Voilà !
Bertrand SALVAT
SALVAT
 
Messages: 1655
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede Kerxizor » Dim 10 Fév 2013 01:07

SALVAT a écrit:4. le PS peut présenter la ministre CARLOTTI qui est, semble-t-il, exempte de casseroles et peut apporter un peu d'oxygène.


Rappelons tout de même que Renaud Muselier avait battu Guérini, pourtant tête de liste municipale, président du CG et dans un contexte assez difficile pour l'UMP, dans le secteur 3. Il paraît quand même peu probable que Marie-Arlette Carlotti puisse battre Bruno Gilles dans le contexte de 2014.

Ensuite le secteur le plus tangeant est le 1er, qui verra l'affrontement entre Patrick Menucci et Dominique Tian, qui devrait faire le plein des voix à droite et dans le contexte, reprendre le secteur à la gauche.

Enfin le PS devra faire attention aux listes dissidentes, notamment dans le secteur 8, car Henri Jibrayel a annoncé qu'il serait candidat contre Samia Ghali, et étant donné l'inimitié qui lie les deux parlementaires, ce pourrait être assez fratricide.

Au final le 5-3 voire le 6-2 est à première vue envisageable pour l'UMP.
Kerxizor
 
Messages: 208
Inscription: Mar 23 Aoû 2011 01:43

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede stephed » Dim 10 Fév 2013 01:38

le 8éme secteur (15ème-16ème) à l'UMP? Même lors de raz de marées de droite (1993) le RPR de l'époque ne l'avait pas emporté.

Pendant des années les affrontements très dur entre PS et PC avec en fond un FN très puissant n'ont jamais permis à un seul candidat de droite de ne remporter ne serait ce qu'un canton. Le FN étant par ailleurs très souvent devant l'UMP qui change de candidat à chaque scrutin.

Le 1er secteur (1-7ème) sera sans doute plus ouvert bien que le nouveau député Tian est loin d'avoir la notoriété et la popularité de Jean Roatta dans les quartiers de droite du 7ème. Patrick Menucci (PS) étant en plus omniprésent depuis 2008 sur ce secteur
stephed
 
Messages: 838
Inscription: Mar 21 Sep 2010 10:47

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede ligerien » Dim 10 Fév 2013 09:33

@Salvat, mon hypothèse sans majorité serait plutôt sur un statu quo en termes de vainqueurs des secteurs, mais un FN récupérant 4 ou 5 sièges, dont 2 au détriment de la droite.
A mon sens, droite, comme gauche, doivent gagner un secteur pour s'assurer la majorité. Pour la droite, l'objectif est donc le 1e secteur, perdu à 49.26% en 2008, mais avec un FN qui devrait rester au 2ème tour, ce sera dur.
A gauche, c'est le 3e secteur qu'on regardera, perdu à 48.57% en 2008, c'est tout à fait possible, surtout si le FN se maintient.
Enfin, avec un maintien du FN dans ces secteurs, et une faible évolution des équilibres droite-gauche, on pourrait très bien avoir un échange entre ces 2 secteurs ! Hypothèse sans majorité non plus.

De plus, je persiste à dire que 2008 avait été un relativement bon cru pour la droite, que l'évolution du corps électoral des villes a fait observer une poussée de la gauche. Le gouvernement Sarkozy n'était pas encore trop durablement rejeté. Le FN était historiquement bas, mais la droite forte dans les zones où l'orientation politique joue moins que la personnalité des candidats (petites villes), voire ne joue pas du tout (communes, parfois très ancrées à droite mais désormais dirigée par des fonctionnaires, souvent de gauche, à la retraite... surtout faute de candidats de droite).
ligerien
 
Messages: 1002
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Marseille

Messagede Jean-Philippe » Dim 10 Fév 2013 11:37

ligerien a écrit:De plus, je persiste à dire que 2008 avait été un relativement bon cru pour la droite, que l'évolution du corps électoral des villes a fait observer une poussée de la gauche. Le gouvernement Sarkozy n'était pas encore trop durablement rejeté.


Si 2008 est un assez bon cru pour la droite, comment qualifier 1983 ? Si ta remarque ne vaut que pour Marseille, d'accord, mais si c'est pour la France, toi qui est d'un des départements où la vague rose a été la plus nette, je ne peux que t'inviter à relire les journaux de l'époque (ici, le JT de France 2 du lundi suivant le 2e tour de 2008).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8603
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections municipales de 2014

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage a pour objectif...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Contact

Liens

© 2008 - 2012

Qui sommes-nous ?

Conditions générales