Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections municipales 2014 - Limoges

LIMOGES

Election présidentielle 2012 :

1er tour (Participation : 81,03%)

Hollande
38,10%
Sarkozy
20,72%
Le Pen
14,79%
Mélenchon
13,22%
Bayrou
7,74%
Joly
2,13%
Dupont-Aignan
1,42%
Poutou
1,07%
Arthaud
0,57%
Cheminade
0,24%

2e tour (Participation : 81,26%)

Hollande
64,91%
Sarkozy
35,09%

Elections municipales 2008 :

1er tour (Participation : 62,06%)

Rodet (Union de la gauche)
56,45%
(44)
Geutier (Union de la droite)
20,84%
(6)
Bélézy (MoDem)
8,46%
(2)
Clérembaux (LCR)
6,99%
(2)
Cogneras (Les Verts)
5,31%
(1)
Roussie (LO)
1,96%

Candidats déclarés :

Gilbert Bernard (FG (PCF)-NPA)
Pierre Coinaud (UDI-MoDem)
Élisabeth Faucon (LO)
Vincent Gérard (FN)
Émile-Roger Lombertie (UMP)
Alain Rodet (PS-EELV-PRG-ADS)

Informations sur la ville

Département : Haute-Vienne

Région : Limousin

Population : 139 216 habitants

Municipalité sortante :

Maire : Alain Rodet

Elu depuis : 1990 Etiquette :

Se représente : oui

Indice : 0,52
Votants : 280

Présentation

Dans l'une des grandes villes les plus à gauche de France, fidèle aux socialistes depuis 1912 (sauf entre 1941 à 1947, le PC dirigeant la ville à la Libération), la réélection du député-maire Alain Rodet (70 ans en 2014) ne fait guère de doutes (le total des listes à sa droite plafonnant à 30% en 2008), mais peut-être au 2e tour.
Mais il ne faut pas oublier qu'en 1989, la ville avait manqué basculé à droite (d'1,2 pt) à cause du maintien de la liste des Verts (19,46 %), alors que Louis Longequeue se faisait réélire à 75 ans (il était en poste depuis 1956) contre une victoire avec 56,99% en 1983.
Le Front de Gauche sera peut-être tenté de faire liste à part : cela dépendra beaucoup de l'attitude de l'ADS (les anciens dissidents du PC), qui pèsent encore dans le secteur.
La droite changera t-elle encore de tête de liste alors que le FN pourrait tenter sa chance ?

Voir aussi le sujet consacré aux élections municipales dans le département de la Haute-Vienne.

Forum de discussion consacré aux élections municipales qui seront organisées en France en mars 2014.

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede Républicain67 » Mar 29 Oct 2013 12:10

Va-t-on vers une liste "Limousin Terre de Gauche", après le succès de cette coalition aux régionales de 2010. A mon avis, même si je connais mal la situation locale, Limoges sera une des rares grandes villes, avec peut être Le Havre et Calais où le PCF-FDG a une chance de figurer au second tour.
Républicain67
 
Messages: 1820
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 10:57
Avertissements: 1

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede Jean-Philippe » Sam 23 Nov 2013 21:32

C’est fait, après un 1er vote il y a 15 jours où aucune majorité n’avait pu se dessiner, EELV a finalement tranché cet après-midi en choisissant l’union dès le 1er tour avec le PS. Un vote dans la douleur comme en témoigne Marie Wilhelm-Labat qui annonce sa démission du parti pour rejoindre le Front de gauche. Un coup d’arrêt pour le FDG qui comptait bien sur une union large à gauche pour créer une dynamique et tenter de déstabiliser le PS et ses alliés ADS et PRG.

http://www.jeune-garde87.org/2013/11/23/quelle-strategie-pour-eelv-aux-municipales-a-limoges/

Dans le détail il y a eu 3 votes :
Premier vote, en faveur du Front de Gauche à une voix : non validé à cause de trois abstentions
Deuxième vote : égalité, deux ne participe pas au vote
Troisième vote, système des points : 47 pour le PS, 44 pour le Front de Gauche : vote validé.

Le seul élu EELV Cyril Cognéras plaidait pour une liste d'union avec le PS. Il a donc été suivi.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede SALVAT » Mar 26 Nov 2013 13:22

On commence à y voir un peu plus clair à LIMOGES

La liste RODET comprendra PS, ADS, EELV, PRG, Ecolo indépendant et "gens de la famille communiste" (cf. mon post du 22 septembre) : ayant obtenu 56,45 % des voix en 2008 et 44 sièges, elle perdra en 2014 une part des voix communistes et récupérera le fond EELV (5,3% en 2008): même si elle subira, comme ailleurs, les retombées négatives du climat national, un passage ric-rac au 1er tour n'est pas impensable : en tout cas, elle ne sera pas loin de la barre. Je la vois perdre au minimum 2 sièges, 3 peut-être, s'il y a un second tour ?

La liste PCF-FdG Terre de Gauche avait obtenu un score de second tour de 21 % aux régionales de 2010 (mais 11% au 1er tour et c'est ce qui nous intéresse ici): l'extrème gauche compte deux sortants acquis grâce à un 6,99% en 2008 qui se fondent dans le chiffre précédemment indiqué : de surplus, une liste ,appelée "55 citoyens pour Limoges", érodera le capital envisagé de 1 %.
Le PCF fera les frais de cette configuration : il avait, comme indiqué plus haut, 6 sortants dont 1 adjoint : il sera contraint de partager avec ses alliés...4 sièges au maximum ?

Une liste "55 citoyens pour Limoges" retirera des voix à toutes les listes pour obtenir 2% ....?

La liste UMP conduite par Emile-Roger LOMBERTIE, encouragée récemment, in situ, par le soutien enthousiaste d'un Laurent WAUQUIEZ, aveuglé et donnant dans l'hyperbole au point de croire à un miracle pour la droite locale (qui eut d'autres ténors, jadis, d'une autre envergure, et qui échoua à chaque fois) avait obtenu 20,8% des voix en 2008 en alliance avec des centristes
et s'était partagé 6 sièges avec eux....devra ramer pour conserver un niveau honorable SANS EUX et CONTRE EUX : ce sera dur !
3 sièges sont envisageables, 4 sièges me semblent hors de portée au 1er tour. Pour le second tour. en alliance avec les centristes, 6 sièges et peut-être 7 à partager...le compteur étant bloqué par le FN.

Précisément, les centristes sortants, à une exception (Marie-Pierre BERRY qui a fait beaucoup de bruit et, tel un météore, a disparu de la scène) présenteront une liste avec le MODEM et l'UDI projetant de capitaliser sur le socle de 8,4% du MODEM de 2008 et sur leur notoriété acquise au cours du mandat (et donc des voix qu'ils retireront à la liste UMP) : 2 sièges, donc un maintien sera-t-il possible ? En alliance pour le second tour, oui.

Réapparaissant sur la scène municipale, et dans un contexte bien différent, le FN, contribuera, si l'on en croit les tendances nationales et le sondage local à l'appui, à brouiller les cartes : il puisera au détriment de l'UMP, plus modérément au dépend des centristes et rencontrera un électorat de gauche qui, lors du scrutin des régionales et des cantonales, lui a constitué un apport non négligeable : 3 sièges peuvent être envisagés (4 barre haute).

à jean-philippe : Alain RODET, en municipales sur Limoges, n'est pas Jean-Paul DENANOT en régionales sur la même ville : la liste AUDOUIN mordra beaucoup moins sur le premier qu'elle ne l'a fait en 2010 au détriment du second. On le verra lors des européennes où J-Paul DENANOT ne pourra pas engranger autant que son camarade 2 mois plus tôt.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3601
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede stephed » Mar 26 Nov 2013 15:37

SALVAT a écrit:On commence à y voir un peu plus clair à LIMOGES

La liste RODET comprendra PS, ADS, EELV, PRG, Ecolo indépendant et "gens de la famille communiste" (cf. mon post du 22 septembre) : ayant obtenu 56,45 % des voix en 2008 et 44 sièges, elle perdra en 2014 une part des voix communistes et récupérera le fond EELV (5,3% en 2008): même si elle subira, comme ailleurs, les retombées négatives du climat national, un passage ric-rac au 1er tour n'est pas impensable : en tout cas, elle ne sera pas loin de la barre. Je la vois perdre au minimum 2 sièges, 3 peut-être, s'il y a un second tour ?

La liste PCF-FdG Terre de Gauche avait obtenu un score de second tour de 21 % aux régionales de 2010 (mais 11% au 1er tour et c'est ce qui nous intéresse ici): l'extrème gauche compte deux sortants acquis grâce à un 6,99% en 2008 qui se fondent dans le chiffre précédemment indiqué : de surplus, une liste ,appelée "55 citoyens pour Limoges", érodera le capital envisagé de 1 %.
Le PCF fera les frais de cette configuration : il avait, comme indiqué plus haut, 6 sortants dont 1 adjoint : il sera contraint de partager avec ses alliés...4 sièges au maximum ?

Une liste "55 citoyens pour Limoges" retirera des voix à toutes les listes pour obtenir 2% ....?

La liste UMP conduite par Emile-Roger LOMBERTIE, encouragée récemment, in situ, par le soutien enthousiaste d'un Laurent WAUQUIEZ, aveuglé et donnant dans l'hyperbole au point de croire à un miracle pour la droite locale (qui eut d'autres ténors, jadis, d'une autre envergure, et qui échoua à chaque fois) avait obtenu 20,8% des voix en 2008 en alliance avec des centristes
et s'était partagé 6 sièges avec eux....devra ramer pour conserver un niveau honorable SANS EUX et CONTRE EUX : ce sera dur !
3 sièges sont envisageables, 4 sièges me semblent hors de portée au 1er tour. Pour le second tour. en alliance avec les centristes, 6 sièges et peut-être 7 à partager...le compteur étant bloqué par le FN.

Précisément, les centristes sortants, à une exception (Marie-Pierre BERRY qui a fait beaucoup de bruit et, tel un météore, a disparu de la scène) présenteront une liste avec le MODEM et l'UDI projetant de capitaliser sur le socle de 8,4% du MODEM de 2008 et sur leur notoriété acquise au cours du mandat (et donc des voix qu'ils retireront à la liste UMP) : 2 sièges, donc un maintien sera-t-il possible ? En alliance pour le second tour, oui.

Réapparaissant sur la scène municipale, et dans un contexte bien différent, le FN, contribuera, si l'on en croit les tendances nationales et le sondage local à l'appui, à brouiller les cartes : il puisera au détriment de l'UMP, plus modérément au dépend des centristes et rencontrera un électorat de gauche qui, lors du scrutin des régionales et des cantonales, lui a constitué un apport non négligeable : 3 sièges peuvent être envisagés (4 barre haute).

à jean-philippe : Alain RODET, en municipales sur Limoges, n'est pas Jean-Paul DENANOT en régionales sur la même ville : la liste AUDOUIN mordra beaucoup moins sur le premier qu'elle ne l'a fait en 2010 au détriment du second. On le verra lors des européennes où J-Paul DENANOT ne pourra pas engranger autant que son camarade 2 mois plus tôt.

Bertrand SALVAT


Toutes les stratégies des uns et des autres donnent quand même le sentiment de prendre date et de jouer le "coup" d'aprés
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2008
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede stephed » Mer 12 Fév 2014 09:54

Voici la liste d'Alain Rodet (PS):
Cette liste renouvelée à environ 30% affiche une moyenne d'âge inférieure à 48 ans. Elle compte 27 candidats socialistes, 12 personnalités, 9 écologistes, 5 ADS/Communistes/Républicains et 2 PRG


http://www.lepopulaire.fr/limousin/actu ... 68743.html
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2008
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

resultat limoges et suites

Messagede flo78 » Mar 25 Mar 2014 11:48

A) resultats
Inscrits 77 115
Abstentions 30 479 39,52
Votants 46 636 60,48
Blancs ou nuls 2 386 3,09
Exprimés 44 250 57,38


Liste conduite par Voix % inscrits % exprimés
Mme Élisabeth FAUCON (LEXG) 1180 1,53 2,66
M. Gilbert BERNARD ( FG) 6262 8,12 14,15
M. Alain RODET (PS) 13325 17,27 30,11

M. Pierre COINAUD (UDI) 5451 7,06 12,31
M. Emile LOMBERTIE (UMP) 10528 13,65 23,79

M. Vincent GERARD (LFN) 7504 9,73 16,95


regroupemenat acte coinaud fusionne avec lombertie
UDI UMP 36,10%
PS FG 44,26%
FN 16,95%

conclusion si les reports sont mauvais a gauche la droite a une chance historique de ravir limoges
http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2014/03/25/la-droite-a-la-possibilite-de-realiser-un-coup-historique-a-limoges_1932633.html
Le second tour de ces municipales risque de ressembler fortement à l’élection de 1989 remportée sur le fil avec seulement 669 voix (39 sièges sur 55) par le socialiste Louis Longequeue. En revanche, la droite est en position de s’imposer.
Dimanche, les écarts devraient être de nouveau très serrés. En cas de triangulaire, le vainqueur aura vraisemblablement besoin d’obtenir entre 40 et 43 % des suffrages dans la mesure où le FN, qui se maintient (17 %) et LO (2,8 %), qui ne donnera pas de consigne de vote, devraient voir leurs électeurs ne bouger qu’à la marge.

Les socialistes devront récupérer entre 10 et 13 % de voix, et l’UMP entre 16 et 19 % de voix. Une triangulaire PS/Front de gauche - FN - UMP/Centre arrangerait les affaires d’Emile-Roger Lombertie, mais la messe ne serait pas dite pour autant.

En revanche, plus il y aura de listes présentes au second tour et plus le maire sortant pourra espérer remporter la mise. Une donnée qui pour lui serait très favorable serait le maintien (toutefois peu probable) de Pierre Coinaud.

Les listes pour le second tour doivent être déposées en préfecture au plus tard à 18 heures ce soir.
flo78
 
Messages: 190
Inscription: Dim 27 Nov 2011 18:47
Localisation: région parisienne

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede Zanas » Mar 25 Mar 2014 12:13

La fusion PS-Terre de gauche est décidée. Le Limousin, dont est originaire une bonne part de ma famille, continue de produire de belles situations conséquentes de gauche : la liste Terre de gauche fusionne en mentionnant bien qu'il s'agit d'une coalition contre la droite, pas d'une fusion d'équipes, elle a obtenu la reprise malgré tout de plusieurs mesures, notamment la gratuité complète des transports dans l'agglomération en 2016 (quoiqu'on en puisse penser, c'est un gros engagement), et refuse de participer à l'exécutif ou de s'engager à voter le budget, tout en obtenant par contre quatre sièges potentiels à l'agglo pour vérifier que tout ça est mis en oeuvre.

Le Front de gauche devrait ressembler à ça partout.
Zanas
 
Messages: 555
Inscription: Ven 31 Jan 2014 15:10
Localisation: Paris

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede SALVAT » Lun 31 Mar 2014 18:32

Les citations de Zanas prennent aujourd'hui un sens terrible : Terre de Gauche s'est fondue dans la liste PS tout en portant la critique contre ses alliés....Un tel assemblage explique peut-être le résultat fatal, assez serré tout de même .
Tandis qu'à gauche on se rassemblait, en se critiquant ouvertement, à droite, on a fait silence sur les désaccords passés (voir mes citations de septembre où les termes ,n'étaient pas tendres entre UMP d'abord et entre UMP et UDI, de surcroît).
Le FN - on en a la démonstration à Limoges - ne puise pas ses voix qu'à droite et son maintien n'a pas davantage nui à la droite, d'où l'inanité de ceux qui, exécutant une addition sommaire (COPE, HORTEFEUX), pointent ces maintiens du FN comme ayant causé la chute de listes DVD ou UMP qui n'ont pu aboutir.

Toujours est-il que l'échec de la liste RODET marque la fin d'un "système" où un cercle réduit régnait sur les adhérents, militants, faisait et défaisait les carrières politiques et publiques.
Au bout, il y a une limite et j'avais attiré l'attention de ceux qui suivent ce forum sur l'hallucinante élimination de Monique BOULESTIN de la députation au profit de l'épouse de quelqu'un d'important dans les médias....Précédemment, un autre député avait "servi", puis avait été écarté avec un lot de consolation (Com Com) avant que de disparaître.

Cette brutalité et la discipline imposée et respectée, à de très rares exceptions près dont j'avais rendu compte (ville comme département), donnaient l'impression d'une forteresse inexpugnable : la révolte ouverte était apparue plutôt en banlieue et, comme souligné, parfois avec succès ; seule, une femme avait osé, par sa rebellion, s'exclure du cercle de la capitale régionale : elle avait eu raison avant tout le monde.
Le cycle s'étant achevé brutalement, le PRG local, qu'elle dirige désormais, peut jouer un rôle important dans la reconstruction d'une gauche humaniste et ouverte.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3601
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede stephed » Lun 31 Mar 2014 19:06

La victoire de l'UMP de Limoges est quand même le symbole de la débâcle du PS aux municipales de 2014 et représente un exploit.

L'avenir dira s'il s'agit d'un épiphénomène ou bien d'une tendance durable.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2008
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Elections municipales 2014 - Limoges

Messagede stephed » Lun 31 Mar 2014 19:13

SALVAT a écrit:.
Au bout, il y a une limite et j'avais attiré l'attention de ceux qui suivent ce forum sur l'hallucinante élimination de Monique BOULESTIN de la députation au profit de l'épouse de quelqu'un d'important dans les médias....Précédemment, un autre député avait "servi", puis avait été écarté avec un lot de consolation (Com Com) avant que de disparaître.

Bertrand SALVAT


Tu nous apprend quelque chose: je savais que la député Boulestin avait été écartée au profit d'une protégée d'Alain Rodet mais j'en ignorais la raison.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2008
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections municipales de 2014

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité