Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Echangez sur les enjeux des élections législatives de 2017 : candidats, sondages,... et toute l'actualité circonscription par circonscription

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede alamo » Mar 20 Juin 2017 21:59

Ainsi donc le PCF qui a toujours réussi à organiser un groupe à l'Assemblée Nationale malgré toutes les manoeuvres de la droite et du PS en serait aujourd'hui privé par la trahison d'un homme, JLM, qui ne serait rien si le PCF ne l'avait pas soutenu comme candidat du Front de Gauche en 2012, et n'aurait pas pu être à nouveau candidat sans le parrainage et le soutien des élus et militants communistes en 2017.
Un type qui trahit surtout les espérances des électeurs qui lui ont assuré son score le 23 avril (et qui seraient probablement trois fois moins aujourd'hui si on refaisait le match), pour s'en aller régner sur une poignée d'adorateurs et installer la droite au pouvoir pour des décennies, sauf si elle finit par être battue par le FN.

Petite mesquinerie supplémentaire de JLM : il est remplacé au Parlement Européen par MP Vieu, responsable PCF du Sud-Ouest, 2ème de la liste du FdG sans laquelle il n'aurait pas été élu à ce poste. Il fait aujourd'hui du chantage en exigeant qu'elle démissionne pour laisser la place à Bompard, un de ses sbires les plus proches qui n'a pas réussi à se faire élire en Haute-Garonne, en échange d'une acceptation des députés PCF dans "son" groupe.

A l'image de son arrivée mégalomaniaque à l'AN (les mecs ils sont 15 sur 577 et ils se prennent pour Jules César envahissant la Gaule) et de sa sortie grotesque sur Villani.

Comme quoi il ne faut jamais faire confiance à un ancien trotskiste passé au PS pour une carrière politique dans sa jeunesse...

dommage, moi aussi j'avais cru que Mélenchon se distinguait vraiment des Cambadelis, Dray, Le Guen, Weber et consorts.
tout le monde peut se tromper...
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede manudu83 » Mar 20 Juin 2017 22:21

alamo a écrit:A l'image de son arrivée mégalomaniaque à l'AN (les mecs ils sont 15 sur 577 et ils se prennent pour Jules César envahissant la Gaule) et de sa sortie grotesque sur Villani.



ça me rassure, je ne suis pas le seul a avoir trouvé cet hapenning grotesque de mégalomanie
manudu83
 
Messages: 3757
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede sammy » Mar 20 Juin 2017 22:29

Autain est membre d'Ensemble dont les trois députés siègent avec LFI et sont "enchartés" je ne vois pas où il pouvait y avoir doute.
Le doute dans l'autre sens pouvait être pour Stéphane Peu qui avait critiqué durement la stratégie de la direction du PCF (que beaucoup oublient ici).
sammy
 
Messages: 171
Inscription: Dim 20 Mai 2012 11:00

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede magnus » Mar 20 Juin 2017 22:52

Vous pouvez pleurer sur le PCF tant que vous voulez (je ne les trouve pas tout blanc), en politique il faut savoir mal agir si c'est pour un plus grand bien (Machiavel), rien ne m'étonne donc.

Puis vaut mieux éviter de se fier à un résumé de JT de 30 secondes qui va monter en épingle une sortie pour en faire une histoire croustillante à servir au 20 H. Faut vraiment avoir le nez sur le guidon pour s'en émouvoir sans imaginer qu'il y a des contextes.

A lire ce sujet et l'autre, la FI ne mériterait pas de faire 3% et sont un groupe de petits voyous, mais ce qu'on remarque depuis cette année est qu'une grande partie s'en foutent et son prêts à pardonner tant que la cause est juste à leurs yeux.

C'est aussi valable pour les frasques des autres, Macron en tête. Les sorties sont oubliées en quelques jours, les affaires par contre ne sont plus pardonnées.
magnus
 
Messages: 47
Inscription: Ven 5 Mai 2017 00:24

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede Fabien » Mar 20 Juin 2017 23:10

alamo a écrit:Ainsi donc le PCF qui a toujours réussi à organiser un groupe à l'Assemblée Nationale malgré toutes les manoeuvres de la droite et du PS en serait aujourd'hui privé par la trahison d'un homme,


Pour le moment ils ne sont privés de rien du tout. Les députés FI font un groupe FI, les députés communistes tentent de maintenir le groupe GDR qu'ils dominent, chacun avec les forces que leur ont donné les élections, je ne vois pas où est la "trahison" là-dedans. Il n'y a pas eu de manoeuvres ni de débauchage, que je sache.

Un type qui trahit surtout les espérances des électeurs qui lui ont assuré son score le 23 avril


Merci de ne pas parler à la place des 7 millions d'électeurs de JLM, vous ne connaissez pas le sentiment de chacun.

(et qui seraient probablement trois fois moins aujourd'hui si on refaisait le match),

Affirmation gratuite qui est plutôt démentie par le résultat des législatives, assez inespéré pour la FI vu les effets de la boyeuse du scrutin majoritaire et l'abstention.

pour s'en aller régner sur une poignée d'adorateurs
Cliché mélenchonophobe que je m'étonne de trouver sous votre plume. Les "adorateurs" sont tout de même 500 000 signataires de la FI...

et installer la droite au pouvoir pour des décennies, sauf si elle finit par être battue par le FN.
Je ne saisis pas en quoi JLM est responsable [/quote] Il faudra m'expliquer en quoi JLM est responsable de la victoire de Macron et de sa majorité logique aux législatives

Petite mesquinerie supplémentaire de JLM : il est remplacé au Parlement Européen par MP Vieu, responsable PCF du Sud-Ouest, 2ème de la liste du FdG sans laquelle il n'aurait pas été élu à ce poste. Il fait aujourd'hui du chantage en exigeant qu'elle démissionne pour laisser la place à Bompard, un de ses sbires les plus proches qui n'a pas réussi à se faire élire en Haute-Garonne, en échange d'une acceptation des députés PCF dans "son" groupe.
Là, d'accord, ce n'était pas forcément l'idée du siècle.

Je comprends mal, d'une façon générale, l'aigreur et la violence de ce propos. Le PCF, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a plus de députés que dans l'assemblée sortante, il n'a pas de quoi gémir. Etje rappelle quand même que seuls une petite poignée d'entre eux l'ont été contre la FI, la plupart n'ayant pas d'adversaire insoumis, voire même (Buffet) avait son soutien officiel. On voit pire comme volonté d'éradication. Et je rappelle quand même que la stratégie d'alliances de la FI, pour criticable qu'elle soit par la rigidité de sa mise en oeuvre, qui a sans doute coûté inutilement quelques sièges, a été validée par les électeurs qui l'ont placée en tête de la gauche en voix, presque toujours devant le PCF, et ont élu 16 insoumis dans des circonstances très difficiles.
Fabien
 
Messages: 1436
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede manudu83 » Mar 20 Juin 2017 23:14

En tout cas, à titre personnel j'ai voté LFI au second tour des législatives pour la dernière fois (à moins que le FN ne l'affronte) et nous verrons à l'expérience si je suis si seul que ça.
manudu83
 
Messages: 3757
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede Fabien » Mar 20 Juin 2017 23:24

manudu83 a écrit:En tout cas, à titre personnel j'ai voté LFI au second tour des législatives pour la dernière fois (à moins que le FN ne l'affronte) et nous verrons à l'expérience si je suis si seul que ça.


Vous avez deux ans pour changer d'avis d'ici au prochain scrutin programmé, c'est très long!
Fabien
 
Messages: 1436
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede manudu83 » Mar 20 Juin 2017 23:31

Fabien a écrit:
manudu83 a écrit:En tout cas, à titre personnel j'ai voté LFI au second tour des législatives pour la dernière fois (à moins que le FN ne l'affronte) et nous verrons à l'expérience si je suis si seul que ça.


Vous avez deux ans pour changer d'avis d'ici au prochain scrutin programmé, c'est très long!


De toute façon les prochaines élections sont les européennes et mes positions européennes ne sont pas forcément FI-compatible.
manudu83
 
Messages: 3757
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede ChristianC. » Mar 20 Juin 2017 23:35

alamo a écrit:Ainsi donc le PCF qui a toujours réussi à organiser un groupe à l'Assemblée Nationale malgré toutes les manoeuvres de la droite et du PS en serait aujourd'hui privé par la trahison d'un homme, JLM, qui ne serait rien si le PCF ne l'avait pas soutenu comme candidat du Front de Gauche en 2012, et n'aurait pas pu être à nouveau candidat sans le parrainage et le soutien des élus et militants communistes en 2017.
Un type qui trahit surtout les espérances des électeurs qui lui ont assuré son score le 23 avril (et qui seraient probablement trois fois moins aujourd'hui si on refaisait le match), pour s'en aller régner sur une poignée d'adorateurs et installer la droite au pouvoir pour des décennies, sauf si elle finit par être battue par le FN.

Petite mesquinerie supplémentaire de JLM : il est remplacé au Parlement Européen par MP Vieu, responsable PCF du Sud-Ouest, 2ème de la liste du FdG sans laquelle il n'aurait pas été élu à ce poste. Il fait aujourd'hui du chantage en exigeant qu'elle démissionne pour laisser la place à Bompard, un de ses sbires les plus proches qui n'a pas réussi à se faire élire en Haute-Garonne, en échange d'une acceptation des députés PCF dans "son" groupe.

A l'image de son arrivée mégalomaniaque à l'AN (les mecs ils sont 15 sur 577 et ils se prennent pour Jules César envahissant la Gaule) et de sa sortie grotesque sur Villani.

Comme quoi il ne faut jamais faire confiance à un ancien trotskiste passé au PS pour une carrière politique dans sa jeunesse...

dommage, moi aussi j'avais cru que Mélenchon se distinguait vraiment des Cambadelis, Dray, Le Guen, Weber et consorts.
tout le monde peut se tromper...

Honnêtement, je ne crois pas que l'on puisse parler, à date pas trop ancienne, de manœuvres de la Droite et du PS pour priver le PCF d'un groupe. Le seuil minimal de formation d'un groupe parlementaire a décru, de 30 avant 1988 à 20, puis à 15, au fur et à mesure que décroissait également le nombre de députés communistes. En 2012, il me semble avoir lu (où??) que l'élu guyanais G. Servile avait eu l'aval du PS pour compléter le groupe GDR.
Moralité: si réellement Mélenchon s'acharne dans son entreprise d'humiliation et d'annihilation de son ancien partenaire au point de le vouloir priver d'un groupe autonome tout en lui fermant l'accès au sien, ce serait une attitude sans précédent.
Et sans excuse.
Je n'oublie certes pas les louvoiements et contorsions de la direction du PCF autour de la candidature de JLM avant et pendant la campagne présidentielle. Mais il ne faudrait peut-être pas oublier que cette même direction du PCF a demandé à sers militants de valider le soutien à Mélenchon, et ce contre l'avis explicite d'une majorité des cadres intermédiaires du Parti. Et si ce soutien de la direction est resté bien trop longtemps platonique et ambigu, tandis que certains militants demeuraient l'arme au pied, sinon hostiles, il n'en reste pas moins que de nombreux autres militants communistes ont tracté, collé, distribué, argumenté pour Mélenchon, même à l'époque où leur direction ne semblait guère croire aux chances de sa candidature.
Après cela, déjà, le refus de l'alliance électorale, motivé à présent comme une stratégie bien calculée de la FI pour s'imposer comme la première force de Gauche (Merci à elle d'avoir choisi le Parti politiquement le plus proche d'elle pour servir de cobaye à la démonstration de son génie stratégique!) ce refus donc est apparu aux plus "mélencho-compatibles" des communistes, au mieux comme une douche glacée, au pire comme un coup de poignard dans le dos. Et pourtant, dimanche soir, les reports communistes n'ont pas été étrangers, je suppose, aux succès des nouveaux députés FI (comme les reports FI à ceux des élus PCF). La base électorale FI, elle, ne devait pas être au courant de la stratégie de ses chefs.
Et maintenant, qu'est ce que c'est que cette histoire concernant M.-P. Vieu ?? Il n'y avait peut-être pas de voix communistes parmi celles qui ont donné un siège d'eurodéputé au Front de Gauche, qu'elle incarne aussi bien de JLM? Là encore, même le PS n'avait pas de ces exigences, et la formation des gouvernements Valls, où siégeaient 3 sénateurs PS ou Verts, avait permis l'entrée au Luxembourg de leurs suivants de liste communistes sans que personne ne s'en offense -- du moins publiquement, ni n'exerce je ne sais quel chantage. Donc, il faudrait se courber encore sous combien de fourches caudines pour accéder au nirvana d'un groupe où les élus PCF devraient se plier à une discipline de vote imposée par un parti qui ne se cache même plus de vouloir priver ledit PCF de toute autonomie ?
Accessoirement, ce problème de la discipline de vote traduit toute la méfiance de la FI envers ses propres élus, méfiance qui consonne très bien avec l'antiparlementarisme ambiant (et qui a longtemps eu cours au PCF lui même, d'ailleurs). Et je me demande combien de temps il faudra pour qu'un premier élu FI regimbe contre les consignes...et quitte son groupe pour rejoindre les communistes. Serait-ce pour éviter cela qu'il serait question d'empêcher l'existence de deux groupes de même idéologie ?
En somme, la FI a l'air de vouloir faire de son côté ce que LREM fait au sien: détruire les anciens partis, sans qu'il y ait là un combat idéologique, mais simplement pour s'assurer une hégémonie sur un secteur de l'opinion. Entre FI et LREM, entre Macron et JLM, la différence n'est pas de projet stratégique, mais de niveau: en s'attaquant au PCF, la FI se mesure à un adversaire à sa taille. Et rappelle l'âne du "Lion devenu vieux".
ChristianC.
 
Messages: 120
Inscription: Ven 20 Sep 2013 19:55

Re: Les législatives de 2017 pour le Front de Gauche

Messagede ChristianC. » Mer 21 Juin 2017 00:01

Si l'on considère les 11 députés PCF de métropole, on constate que:
- deux ont été élus avec l'appui et l'estampille de la FI: dans les 2ème et 4ème circonscriptions de Seine St Denis.
- cinq ont été élus sans adversaire FI au premier tour (peut-être avec un soutien actif de celle-ci, je ne sais pas): dans la 1ère de l'Allier, la 13ème des Bouches du Rhône (en échange du retrait communiste de la 4ème pour ne pas concurrencer JLM), la 16ème du Nord, les 3ème et 6ème de Seine-Maritime.
- quatre ont été élus après avoir devancé un adversaire FI au premier tour: dans la 20ème du Nord, la 5ème du Puy de Dôme, la 8ème de Seine Maritime et la 1ère des Hauts de Seine. Le petit nombre d'élus de cette catégorie rappelle que quelques candidats communistes, dont un député sortant, ont été écartés du second tour par la présence d'un concurrent FI.
Comme certes la FI a été trop souvent écartée du second tour par la présence d'un candidat communiste, j'en ai ailleurs fait le compte. La division a fait des ravages des deux côtés. Mais j'ai mon idée sur ceux qui, in fine, l'ont voulue, préférant la promotion d'un petit noyau activiste à la création d'une vraie force moins contrôlable. Il était question de trotskysme. J'ai plutôt l'impression qu'il y a là une mauvaise caricature du léninisme...
ChristianC.
 
Messages: 120
Inscription: Ven 20 Sep 2013 19:55

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections législatives de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Abécédaire du conseil municipal

Joël Clérembaux

Avec 175 entrées et 100 articles avec développements encyclopédiques répondant aux exigences des spécialistes, cet ouvrage est conçu et organisé comme un dictionnaire afin d'en faciliter l'utilisation par le néophyte.

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités