Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Elections législatives 2017 - Gard (30)

Echangez sur les enjeux des élections législatives de 2017 : candidats, sondages,... et toute l'actualité circonscription par circonscription

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede ploumploum » Sam 14 Jan 2017 20:39

Investitures PS :

1ère : Françoise Dumas, 56 ans, élue de Nîmes et députée depuis 2012.
2ème : Katy Guyot, élue de Vauvert (ancienne maire). Déjà candidate en 2012. (battue au second tour en triangulaire)
3ème : Catherine Eysseric, adjointe au maire de Bagnols-sur-Cèze et élue régionale. Suppléante de Patrice Prat.
4ème : Fabrice Verdier, 48 ans, élu régional, maire de Fons-sur-Lussan et député depuis 2012.
5ème : Nelly Frontanau, adjointe au maire de Mons et élue régionale. Suppléante de William Dumas.
6ème : ---


http://www.parti-socialiste.fr/wp-conte ... _12_16.pdf
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede ploumploum » Mar 24 Jan 2017 11:26

YannGael a écrit:Les candidats LR pour le Gard:

1ère circonscription : Julien Plantier Adjoint au Maire de Nimes
2ème circonscription : Pascale Mourrut Ancienne Attachée parlementaire
3ème circonscription : en attente
4ème circonscription : Christophe Rivenq Directeur de Cabinet du Maire d'Alès Max Roustan, Conseiller Régional
5ème circonscription : Léa Boyer Déléguées 5eme circonscription Les Républicains , Etudiante
6ème circonscription : Richard Flandin Ajoint au Maire de Nimes


Investitures LR : deux modifications et un problème en perspective.

La 1ère circo passe en "réservée"
La 3ème circo est attribuée à Muriel Dherbecourt, élue départementale et 1ère adjointe à la Mairie de Castillon du Gard

Le "problème" concerne la 4ème et est similaire à celui rencontré dans la 5ème des Hauts-de-Seine.
Christophe Rivenq, président du groupe d'opposition UD au conseil régional, est tout simplement inéligible selon l'article LO132 du Code électoral :

22° Les membres du cabinet du président du conseil régional, du président de l'Assemblée de Corse, du président du conseil exécutif de Corse, du président du conseil départemental, des maires des communes de plus de 20 000 habitants, des présidents des communautés de communes de plus de 20 000 habitants, des présidents des communautés d'agglomération, des présidents des communautés urbaines et des présidents des métropoles.


Or Christophe Rivenq est directeur de cabinet du maire d'Alès et directeur général des services d’Alès et d’Alès Agglomération
L'intéressé, apparemment énervé, hésite encore entre "tenter le tout pour le tout et déposer un recours (une QPC)" et "le renoncement à sa candidature"

http://www.objectifgard.com/2017/01/18/ ... re-sa-loi/
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Mar 24 Jan 2017 16:09

Côté PS, sur la 2e la victoire de Katy Guyot n'est pas surprenante, elle est bien implantée et les militants, qui n'ont pas forcément fini de digérer la défaite, ont probablement envie d'un match retour.
Sur la 3e je trouve ça finaud de désigner la suppléante de Prat. En effet, s'il y va, elle ne peut pas se présenter contre lui, les suppléants ne peuvent pas se présenter contre leur titulaire sortant dans la même circonscription (mais elle aura le droit d'être à nouveau suppléante). Manière de garder la circonscription réservée au non-adhérent Prat tout en respectant les statuts... Ca veut dire au passage que Prat garde des partisans, ou du moins des gens qui ne lui en veulent pas, parmi les militants locaux et à la fédération.
La 6e est très probablement réservée à Cavard.

A droite, un candidat s'est fait dé-désigner dans la première. Serait-ce pour laisser la place à un UDI?
Pour Rivenq dans la 4e, n'est-il pas encore temps pour lui (et ses supérieurs) de changer d'affectation ou de se mettre en disponibilité afin que le problème ne se pose pas?
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 01:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede SALVAT » Mar 24 Jan 2017 23:45

je ne comprends pas que tu invoques l'incompatibilité de candidature opposée au remplaçant actuel de CAVARD qui n'a pas été ministre et ne lui a pas permis de siéger à sa place.
Peux-tu m'expliquer ?
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Ven 27 Jan 2017 18:59

Houlà, je n'ai pas dit ça.
L'article d'Objectif Gard (et mon post par la suite) mentionne un seul problème d'inéligibilité, pour le candidat de droite dans la 4e, liée à ses fonctions de directeur de cabinet.
Concernant Cavard dans la 6e: le PS ny'a pas désigné de candidat, certainement pour le laisser se présenter à nouveau.

Dans la 5e, Olivier Gaillard, conseiller départemental (Quissac - Brignon) et maire-adjoint de Sauve dans son canton rejoint Macron:
election-presidentielle-2017-f45/candidature-emmanuel-macron-t5290-270.html#p101822

J'en ai reparlé à la page suivante, il vise fort probablement l'investiture.

Par ailleurs, j'ai vu cette semaine dans Midi Libre qu'EELV a investi des candidats dans toutes les circos.
En fait, ces investitures datent de fin décembre. Si elles sont fermes, elles restent susceptibles d'évolution pour "rassemblement" en cas d'accord avec quelque autre formation, on ne voit pas qui mais la porte n'est pas fermée.
http://www.objectifgard.com/2016/12/21/ ... islatives/
1ère circonscription : Dominique Andrieu-Bonnet.

2ème : Béatrice Leccia

3ème : Marie-Pierre Mercier

4ème : Dirk Offringa

5 ème : Benjamin Deceuninck

6ème : Sibylle Jannekeyn


Au moins dans la 5e et ailleurs aussi il me semble, ils sont peu connus, dans la 5e on n'a pas les candidats habituels, ce n'est ni E. Doulcier maire de la sous-préfecture ni G. Blanc conseillère départementale à Anduze/ Alès-1.

Les pronostics notamment pour la 5e seraient donc à revoir: moins d'EELV, score important d'En Marche! entre répercussion de la présidentielle et candidat connu localement.
Dernière édition par cevenol30 le Ven 27 Jan 2017 20:25, édité 1 fois.
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 01:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede ploumploum » Ven 27 Jan 2017 19:29

cevenol30 a écrit:Sur la 3e je trouve ça finaud de désigner la suppléante de Prat. En effet, s'il y va, elle ne peut pas se présenter contre lui, les suppléants ne peuvent pas se présenter contre leur titulaire sortant dans la même circonscription (mais elle aura le droit d'être à nouveau suppléante). Manière de garder la circonscription réservée au non-adhérent Prat tout en respectant les statuts... Ca veut dire au passage que Prat garde des partisans, ou du moins des gens qui ne lui en veulent pas, parmi les militants locaux et à la fédération.
La 6e est très probablement réservée à Cavard.

A droite, un candidat s'est fait dé-désigner dans la première. Serait-ce pour laisser la place à un UDI?
Pour Rivenq dans la 4e, n'est-il pas encore temps pour lui (et ses supérieurs) de changer d'affectation ou de se mettre en disponibilité afin que le problème ne se pose pas?


SALVAT a écrit:je ne comprends pas que tu invoques l'incompatibilité de candidature opposée au remplaçant actuel de CAVARD qui n'a pas été ministre et ne lui a pas permis de siéger à sa place.
Peux-tu m'expliquer ?
Bertrand SALVAT


cevenol30 a écrit:Houlà, je n'ai pas dit ça.
L'article d'Objectif Gard (et mon post par la suite) mentionne un seul problème d'inéligibilité, pour le candidat de droite dans la 4e, liée à ses fonctions de directeur de cabinet.
Concernant Cavard dans la 6e: le PS ny'a pas désigné de candidat, certainement pour le laisser se présenter à nouveau.


Il y a confusion, je crois. SALVAT indique à juste titre qu'un suppléant peut se présenter contre un titulaire tant que celui-ci n'a pas été membre du Gvt, mais il s'est trompé de circo et de député titulaire.
En résumé, Catherine Eysseric peut très être candidate contre P.Prat.

Concernant C.Rivenq : changer d'affectation ou se mettre en disponibilité ne sert strictement à rien pour juin 2017...
Sont inéligibles en France dans toute circonscription comprise en tout ou partie dans le ressort dans lequel ils exercent ou ont exercé leurs fonctions depuis moins d'un an à la date du scrutin les titulaires des fonctions suivantes :


...à part dans l'hypothèse suivante (Pol.Fiction): élection d'un(e) député(e) fantôme qui démissionne au bout de quelques mois pour provoquer une partielle.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Sam 28 Jan 2017 00:31

Dont acte pour la règle de co-candidature député/suppléant. Elle est faite pour pousser les députés à accepter une nomination au gouvernement sans crainte d'être poignardés dans le dos par leur suppléant.
Néanmoins, choisir la suppléante n'est pas un geste de franche rupture...

Le délai d'un an devrait pousser à l'avenir certains partis à anticiper encore plus leurs investitures (il est arrivé que ce soit plus de 2 ans pour des cantonales)...

L'incertitude macroniste peut rebattre les cartes dans la 5e et à beaucoup d'autres endroits...

Par ailleurs, le fonctionnement est difficile nationalement et localement entre la France Insoumise, le mouvement citoyen impulsé par Mélenchon, et le PCF.
http://www.objectifgard.com/2017/01/27/ ... te-separe/
La FI a désigné des candidats dans toutes les circonscriptions sauf la 5e: celle qui est la plus gagnable, a fortiori si le clan PS se déchire. On peut deviner que c'est celle où un accord avec le PCF est le plus facilement envisageable et envisagé, la FI compte y avoir un candidat mais ce peut être le même (et possiblement le même qu'auparavant, le conseiller départemental et vice-président aux affaires sociales J-M. Suau?)
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 01:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede Winfred » Dim 19 Mar 2017 11:39

5ème circonscription
Comme cela a été indiqué précédemment, Nelly Frontanau, conseillère régionale et adjointe au maire de Mons a reçu l’investiture du PS.
Elle devra faire face à la dissidence, d’Olivier Gaillard, vice président PS du département.

Il est à noter qu’Olivier Gaillard a apporté son soutien, il y a plusieurs mois, à la candidature d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle.
http://www.objectifgard.com/2017/03/14/ ... -campagne/
Winfred
 
Messages: 149
Inscription: Jeu 16 Mar 2017 14:05

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede cevenol30 » Lun 20 Mar 2017 02:15

Olivier Gaillard est un des rares "grands élus" (hors maires de petites communes dont au moins 4 de sa circo) à avoir parrainé Macron (un second conseiller départemental, Ph. Pécout, a parrainé Macron en tant que maire).
Bon nombre d'élus PS ont parrainé Hamon, notamment Alary (VP de région), Bouad (président du département), Dumas et Frontanau dans la 5e circo (la seconde en tant qu'élue régionale); les élus apparentés UDE/Ecologistes! C.Cavard (député de la 6e, qui se re-présente) et B.Noguier aussi ainsi que la conseillère départementale EELV G. Blanc.
cf. https://presidentielle2017.conseil-cons ... rrainages/

Inversement, Françoise Dumas reprend l'attitude de Valls et n'a parrainé personne.
http://www.objectifgard.com/2017/03/16/ ... ise-dumas/

Plus largement, l'analyse des non-parraineurs est intéressante, on y compte de "grands" élus PS et des élus de droite:
http://www.objectifgard.com/2017/03/18/ ... -personne/

Pour revenir à O. Gaillard, il est avant tout PS dissident et espère l'investiture de Macron mais sans trop compter dessus, si elle revient à quelqu'un d'autre il continuera...
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 01:52

Re: Elections législatives 2017 - Gard (30)

Messagede ploumploum » Ven 24 Mar 2017 20:40

ploumploum a écrit:
YannGael a écrit:Les candidats LR pour le Gard:

1ère circonscription : Julien Plantier Adjoint au Maire de Nimes
2ème circonscription : Pascale Mourrut Ancienne Attachée parlementaire
3ème circonscription : en attente
4ème circonscription : Christophe Rivenq Directeur de Cabinet du Maire d'Alès Max Roustan, Conseiller Régional
5ème circonscription : Léa Boyer Déléguées 5eme circonscription Les Républicains , Etudiante
6ème circonscription : Richard Flandin Ajoint au Maire de Nimes


Investitures LR : deux modifications et un problème en perspective.

La 1ère circo passe en "réservée"
La 3ème circo est attribuée à Muriel Dherbecourt, élue départementale et 1ère adjointe à la Mairie de Castillon du Gard

Le "problème" concerne la 4ème et est similaire à celui rencontré dans la 5ème des Hauts-de-Seine.
Christophe Rivenq, président du groupe d'opposition UD au conseil régional, est tout simplement inéligible selon l'article LO132 du Code électoral :
http://www.objectifgard.com/2017/01/18/ ... re-sa-loi/


Investitures LR-UDI une circo pour les centristes.

1ère : Thierry Procida (UDI), conseiller départemental et maire-adjoint de Nîmes.
2ème : Pascale Mourrut (LR), ancienne Attachée parlementaire
3ème : Muriel Dherbecourt (LR), élue départementale et 1ère adjointe au maire de Castillon du Gard
4ème : Valérie Meunier (LR), élue d'Alès et conseillère départementale.
5ème : Léa Boyer (LR)
6ème : Richard Flandin (LR), adjoint au Maire de Nîmes


https://www.republicains.fr/actualites_ ... e_20170314
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections législatives de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités