Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Réagissez sur ce forum aux différentes élections partielles qui ont lieu ponctuellement un peu partout en France.

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede Ramdams » Lun 5 Fév 2018 13:32

Azertyuiop a écrit:
Ramdams a écrit:Quoi qu'en dise Wauquiez qui s'imagine déjà à l'Elysée à l'aune de ces deux victoires, les élections partielles sont intrinsèquement largement favorables à la droite, avec un électorat âgé assidu, qui profite de la démobilisation de la population active à ces élections et qui vient pester contre la hausse de la CSG pour laquelle, pourtant, Macron avait été élu.

Sociologiquement, l'électorat de la REM est aussi mobilisé que celui de LR. C'est un peu facile de se défausser de la sorte : d'abord sur les sénatoriales, puis sur les municipales partielles (bon, jusque là, c'était hautement compréhensible) mais pour des législatives partielles, à partir d'un certain recul qui est très important dans ces deux cas, cela devient très significatif ! Le PS lui-même lors de ses premières partielles ne faisait pas pire que ça ! L'excuse donné à l'époque par les socialistes ? "Les vieux ont voté"...


Cette explication me paraît déjà beaucoup plus crédible que la supposée déception de l'électorat à l'égard de Macron quelques mois à peine après sa prise de pouvoir. Ou alors, c'est à désespérer des Français qui voteraient uniquement sur des humeurs impulsives colériques, dans lesquelles toutefois ils se complaisent.

Je suis déprimé à l'avancé d'un éventuel rejet de la réforme constitutionnelle par référendum, si on va jusque là, par des électeurs qui n'ont pensé à rien d'autre qu'à "sanctionner". Pourtant, elle contribuerait à accélérer le processus législatif, aujourd'hui ralenti par des politiciens impotents.

Quant aux sénatoriales, je rappellerai une fois encore que les grands électeurs qui ont voté en automne dernier ont été élus avant même que Macron n'entre au gouvernement. L'arrogance de LR l'amène à s'attribuer une victoire idéologique alors que ce parti n'a fait que rentabiliser sa rente de 2014.
Ramdams
 
Messages: 323
Inscription: Dim 24 Mar 2013 11:55

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede Azertyuiop » Lun 5 Fév 2018 14:41

Ramdams a écrit:
Azertyuiop a écrit:
Ramdams a écrit:Quoi qu'en dise Wauquiez qui s'imagine déjà à l'Elysée à l'aune de ces deux victoires, les élections partielles sont intrinsèquement largement favorables à la droite, avec un électorat âgé assidu, qui profite de la démobilisation de la population active à ces élections et qui vient pester contre la hausse de la CSG pour laquelle, pourtant, Macron avait été élu.

Sociologiquement, l'électorat de la REM est aussi mobilisé que celui de LR. C'est un peu facile de se défausser de la sorte : d'abord sur les sénatoriales, puis sur les municipales partielles (bon, jusque là, c'était hautement compréhensible) mais pour des législatives partielles, à partir d'un certain recul qui est très important dans ces deux cas, cela devient très significatif ! Le PS lui-même lors de ses premières partielles ne faisait pas pire que ça ! L'excuse donné à l'époque par les socialistes ? "Les vieux ont voté"...


Cette explication me paraît déjà beaucoup plus crédible que la supposée déception de l'électorat à l'égard de Macron quelques mois à peine après sa prise de pouvoir. Ou alors, c'est à désespérer des Français qui voteraient uniquement sur des humeurs impulsives colériques, dans lesquelles toutefois ils se complaisent.

Je suis déprimé à l'avancé d'un éventuel rejet de la réforme constitutionnelle par référendum, si on va jusque là, par des électeurs qui n'ont pensé à rien d'autre qu'à "sanctionner". Pourtant, elle contribuerait à accélérer le processus législatif, aujourd'hui ralenti par des politiciens impotents.

Quant aux sénatoriales, je rappellerai une fois encore que les grands électeurs qui ont voté en automne dernier ont été élus avant même que Macron n'entre au gouvernement. L'arrogance de LR l'amène à s'attribuer une victoire idéologique alors que ce parti n'a fait que rentabiliser sa rente de 2014.

J'ai peur de comprendre : selon vous, tout vote et idée qui n'abonderait pas dans votre sens ne pourrait être l'oeuvre que d'une colère irréfléchie et immature qui refuse de voir la lumière ? Ne vous étonnez pas à la REM de commencer à avoir du mal à attirer les suffrages des électeurs au second tour alors...

Cette arrogance se retrouvait un peu dans la profession de foi de second tour de IMQ et je pense que ça a dû avoir un effet sur les électeurs des candidats éliminés : elle précisait que le gouvernement était dans la mesure alors que les oppositions étaient dans la posture et totalement radicalisées. Visiblement, quand on crache sur les réserves de voix, elles ne viennent pas toutes seules. Etonnant, non ? Elle n'a fait que des appels du pied à ses électeurs de juin abstentionnistes aujourd'hui.

Je souligne aussi que les votes intermédiaires sanctionnent toutes les majorités au pouvoir de la même façon, même quand il s'agit de la droite, donc votre argument des méchants petits vieux ne tient pas la route.

Quant au référendum sur la réforme constitutionnelle, outre le fait que j'ai quand même de sacrés doutes sur le fait qu'un homme comme Macron s'abaisse à consulter le peuple, là encore, il faut attendre de voir ce qu'il y a dedans et ne vous en déplaise, des électeurs ont le droit de ne pas partager votre opinion.

Et c'est assez étrange, car je ne me souviens pas que vous avez dit que l'élection de Macron n'a été due qu'à une "humeur impulsive colérique, dans lesquelles toutefois les Français se complaisent"... Ah non, c'est vrai, ils ont été touchés par la grâce divine !

Sur le fond du sujet maintenant, les résultats par commune sont disponibles ici : http://www.val-doise.gouv.fr/content/do ... mmunes.pdf

IMQ l'emporte à Auvers avec 55,59% des voix ainsi que dans son fief de Champagne (59,27%) ce qui est plutôt logique. En revanche, elle cartonne aussi à Beaumont (54,41%)ce qui est étonnant au regard des résultats du premier tour. Elle l'emporte aussi plus nettement que je ne le pensais à Bruyères : 65,85%.

Antoine Savignat rafle les autres grosses villes : Pontoise (54,92%), Persan (52,72%), Magny-en-Vexin (56,16%), Marines (54,86%) et Ennery (59,88%).

La sortante sortie parvient néanmoins à l'emporter dans des villages réputés très à droite mais dont le caractère droitier a eu tendance à faiblir ces dernières années.
Azertyuiop
 
Messages: 1543
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede pba » Lun 5 Fév 2018 15:15

pba a écrit:Difficile d'avoir la moindre certitude, tout au plus faire le point chiffré de certaines hypothèses :
au départ avance au 1er tour de 913 voix pour LREM

si, ce sont mes hypothèses :
1-les électeurs ayant voté LR et LREM recommencent leur vote
2-aucun abstentionnistes en plus ou moins
3-l'ensemble PDF+LP+FN+DLF qui représente 2971 voix, se reporte davantage sur LR entre 20 et 40% (écart entre les 2 votes )
soit entre 594 et 1188 pour LR
4-l'ensemble LO+PCF+FI (2391) ne départagera pas les 2
5-l'ensemble EELV +PS représente 2130 voix se reporte davantage sur LREM entre 20 et 40% soit entre 426 et 852 pour LREM
6-UPR ne se déplace pas

au total :
-seules les hypothèses 3 et 5 influent
-minimum pour LREM +426-1188=-762 voix , or 913 avance au 1er tour, donc prévision : +151 pour LREM
-au maximum pour LREM:+852-594= 258 voix supplémentaires à ajouter aux 913, soit +1171 pour LREM

Selon mes hypothèses entre 151 et 1171 voix d'avance pour LREM
Si l'extrême droite vote plus LR et que le bloc d'extrême gauche aussi , la bascule est possible .


Il semble que, au contraire de mon prono, et encore plus que ne supposait Azertyuiop, le "bloc "d'extrême gauche ait voté LR .

L'écart étant au final de 405 voix en faveur de LR, au lieu d'un prono de 151 en faveur de LREM donne une bascule de 278 voix, soit 10% des voix du bloc de l'extrême droite (passage de 40% de différentiel de l'extrême droite vers LR à 50%)


Mais, ceci n'est que supposition :
-accrue par les chassés croisés des votants entre 2 tours , que l'on a pu observé les uns les autres . Vu le faible nombre de votants, cet effet n'a-t-il pas été renforcé ??

-on pourrait en dire un peu plus si on observe des repors différents selon les types de communes .

On ne peut guère en tirer de conclusions politiques, vu le % d'abstention; cependant, l'effet médiatique peut jouer quand on entend "la majorité présidentielle a perdu 2 élections " "ou lourde défaite de LREM ".
On peut juste dire que, vu la configuration politique actuelle, les oppositions peuvent , dans les urnes, se rejoindre négativement contre le gouvernement, dans un mouvement sans doute plus fort que dans le passé .
pba
 
Messages: 712
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede manudu83 » Lun 5 Fév 2018 15:28

Manifestement l'analyse des résultats par commune tend à accréditer l'hypothèse d'un assez fort renouvellement des votants.
Dans les "zones de forces de la gauche", on a une participation en berne et des blanc/nuls élevés.
Dans les "zones plus bourgeoise" on a une participation correcte.

A noter aussi, l'effondrement du nombre d'exprimés dans les villes les plus à gauche :
Persan passe de 781 exprimés à 552 exprimés soit un tiers de moins d'exprimés.
manudu83
 
Messages: 3848
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede Fabien » Lun 5 Fév 2018 17:23

manudu83 a écrit:Manifestement l'analyse des résultats par commune tend à accréditer l'hypothèse d'un assez fort renouvellement des votants.
Dans les "zones de forces de la gauche", on a une participation en berne et des blanc/nuls élevés.
Dans les "zones plus bourgeoise" on a une participation correcte.

A noter aussi, l'effondrement du nombre d'exprimés dans les villes les plus à gauche :
Persan passe de 781 exprimés à 552 exprimés soit un tiers de moins d'exprimés.


Idem, en un peu moins marqué, à Beaumont-sur-Oise où JLM était arrivé en tête à la présidentielle avec 25,5%: les suffrages exprimés passent de 966 à 794. Recul très fort également à Auvers-sur-Oise, où le PS avait fait 12% au premier tour (contre 7% en moyenne): de 1203 à 912, ainsi qu'à Bernes-sur-Oise (où la gauche et le FN sont plus forts qu'ailleurs), de 258 à 208.

Recul important aussi en zone rurale, souvent dans des villages où le FN fait de gros scores: de 58 à 45 suffrages exprimés à Ambleville (29% Marine Le Pen, plus de 30% pour les divers candidats d'extrême-droite au premier tour), de 40 à 31 à Amenucourt (39% MLP), de 62 à 48 à Arthies, de 170 à 137 à Avernes, de 111 à 78 à Bray-et-Lhû (37,7% MLP, 48 voix d'extrême-droite au premier tour), de 249 à 182 à Chars, de 98 à 74 à Chaussy, etc.
Le recul n'est cependant pas uniforme, puisque le nombre de suffrages exprimés augmente dans d'autres villages.

Concernant les reports de voix, la candidate LREM ne gagne que 114 voix d'un tour à l'autre à Persan, où la gauche en totalisait 293. Son adversaire LR gagne 176 voix pour 217 voix d'extrême droite au premier tour. La macroniste ne gagne que 12 voix à Chars, où la gauche en totalisait 73, 6 voix pour 31 à Chaussy.
Fabien
 
Messages: 1473
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede pop03 » Mer 7 Fév 2018 01:18

Claire O'Petit (LREM) accuse De Rugy d'être en grande partie responsable de la défaite aux législatives partielles.

"Quand vous avez un président de l'Assemblée nationale, qui passe son temps à aller dans les médias, en disant que les députés ne travaillent pas et qu'il faut leur enlever jusqu'à 4000 et quelque euros, c'est inadmissible. C'est une faute politique extrêmement grave".
"Le fait de dire ça alors que nous avons des élections c'est automatiquement faire appel à l'abstention et nous le payons. Les candidats ne méritaient pas ça en pleine campagne. Nous avons encore 5 autres élections et j'espère qu'il va se calmer, arrêter de nous taper dessus. Il est comme nous. Il est député comme nous. Nous l'avons élu pour 2 ans 1/2. Il lui reste 2 ans. Nous ferons nous aussi le constat de son travail."
Mais, comment voulez vous que la personne se lève un dimanche quand il neige pour aller voter quand vous avez un président n'arrête pas de dire que les députés ne travaillent pas, les députés font rien?

http://www.huffingtonpost.fr/2018/02/06 ... mg00000001

Je serais curieux de connaître le nombre d'abstentionnistes relatif aux propos de De Rugy. Les propos surprenants de la députée O'Petit reflètent surtout quelques tensions à l'intérieur de la majorité.
pop03
 
Messages: 1178
Inscription: Jeu 26 Fév 2015 01:04

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede ploumploum » Mer 7 Fév 2018 10:48

pop03 a écrit:Claire O'Petit (LREM) accuse De Rugy d'être en grande partie responsable de la défaite aux législatives partielles.

"Quand vous avez un président de l'Assemblée nationale, qui passe son temps à aller dans les médias, en disant que les députés ne travaillent pas et qu'il faut leur enlever jusqu'à 4000 et quelque euros, c'est inadmissible. C'est une faute politique extrêmement grave".
"Le fait de dire ça alors que nous avons des élections c'est automatiquement faire appel à l'abstention et nous le payons. Les candidats ne méritaient pas ça en pleine campagne. Nous avons encore 5 autres élections et j'espère qu'il va se calmer, arrêter de nous taper dessus. Il est comme nous. Il est député comme nous. Nous l'avons élu pour 2 ans 1/2. Il lui reste 2 ans. Nous ferons nous aussi le constat de son travail."
Mais, comment voulez vous que la personne se lève un dimanche quand il neige pour aller voter quand vous avez un président n'arrête pas de dire que les députés ne travaillent pas, les députés font rien?

http://www.huffingtonpost.fr/2018/02/06 ... mg00000001


On peut critiquer De Rugy sur beaucoup d'aspects (notamment son opportunisme) mais lui imputer l'abstention massive, fallait oser...Rappelons que les sanctions annoncées sont déjà en vigueur au Sénat depuis 2014 (grâce eu Président Larcher), ce qui nous a d'ailleurs permis d'avoir le cauchemar à 4000 euros de Mr Collomb...
Cette déclaration de Mme O'Petit appelle à plusieurs remarques :
1 / Je n'ai pas le souvenir que de Rugy se soit pavané régulièrement dans les médias pour promouvoir ses mesures chocs sur le travail parlementaire. De plus, l''annonce de la sanction à 4320 euros en cas d'absence massive a été faite le 4 février (jour du 2nd tour) à la mi-journée sur BFM. Vu leur audience et l'horaire de diffusion, ça m'étonnerait qu'il y ait eu un quelconque impact.
2 / Pourquoi la députée n'impute pas aussi la responsabilité de la défaite au Gvt pour son annonce du plan sur la Fonction Publique* voire au Président de la République ? (parce que c'est quand même lui qui a fait du poujadisme 2.0 sur le Parlement en promouvant un charcutage d'un tiers)
3 / Mme O'Petit est-elle la mieux placée pour critiquer De Rugy vu sa place dans le classement de Capital et sa fiche sur Nosdéputés.fr ?


P-S : * ou pour la hausse de la CSG des retraités, ça marche aussi...
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 13146
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede Azertyuiop » Mer 7 Fév 2018 11:38

Oui, la REM a décidément une imagination débordante pour essayer d'expliquer ses défaites par des causes extérieures à elle-même ou au gouvernement. Je crois que je trouvais les explications des néo-macronistes qui nous affirmaient sans trembler que les 80% d'abstentionnistes auraient tous voter LREM la fleur au fusil (pour connaître personnellement pas mal de ces abstentionnistes, c'est à se taper le cul par terre : ceux-ci sont généralement encore plus ulcérés par la REM que les électeurs LR) et que les petits vieux étaient seuls responsables de la défaite du camp du bien et du progrès plus crédibles que ça. Sachant que les propos de De Rugy auraient été prononcés le jour même, combien d'électeurs ont raisonnablement pu eu le temps d'avoir accès à l'information ? Il est clair que O'Petit n'en est pas à sa première galéjade mais j'ai quand même l'impression qu'elle se démène pour mettre la barre toujours plus haut.

Le pire dans l'histoire, c'est qu'il y a pourtant un ou deux facteurs sérieux autres que le contexte national qui ont pu jouer en défaveur de la REM : implantation locale de la REM inexistante, ce qui était d'ailleurs criant durant la campagne (mais là, je crois que c'est partout pareil), au contraire de ses adversaires LR. De plus, IMQ a été jugée responsable de l'annulation de son élection par certains électeurs.

Je ne comprends donc pas cette volonté des membres de la REM à chercher des explications pouvant au mieux faire sourire.
Azertyuiop
 
Messages: 1543
Inscription: Jeu 1 Jan 2015 13:46

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede pmf » Mer 7 Fév 2018 12:07

Je souscris à la remarque sur l'absence d'implantation dans la circonscription de la part de la candidate de la Majorité Présidentielle et j'aurais traduit cela par un manque d'implication concernant les dossiers locaux à l'exception de la Question Au Gouvernement sur les transports dans le Vexin.
De par l'expérience des résultats des législatives, il est usuel de chiffrer à 5 pour cent des votants ceux qui fondent leur choix le jour du scrutin exclusivement sur des questions locales. Ce pourcentage peut être réduit à 3 pour cent pour une circonscription francilienne mais cela est une réalité, notamment dans le Vexin profond, cousin du Vexin Eurois dont Dame Oh Petit est l'élue en y étant peu implantée localement et en nous habituant à des frasques d'expressions orales rodées en un autre temps dans une émission radiophonique.
pmf
 
Messages: 1234
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Législative partielle - 1ère circonscription du Val-d'Oise

Messagede chroniqueur central » Mer 7 Fév 2018 12:54

Pour ma part, je pense que les électeurs ayant voté pour les candidats LREM l'an passé attendent surtout du Président et du Gouvernement qu'ils mettent leurs actes en conformité avec les engagements pris au printemps 2017, donc je ne crois pas à l'impact de la hausse de la CSG sur les retraites dont les oppositions avaient alors largement fait leurs choux gras, y compris aux législatives. En revanche, dans un département dans lequel les transports publics sont encore largement insuffisants au regard des différentes vagues d'urbanisation, l'annonce de la limitation de vitesse à 80 km/h a sans doute eu des effets ravageurs alors que le candidat Macron s'était clairement déclaré opposé à une telle mesure. Je pense aussi qu'une part appréciable de ces électeurs n'a pas forcément bondi de joie à l'annonce de l'abandon de NDDL car franchement les arguments techniques mis en avant par les pro NDDL qui sont loin d'être tous des sympatisans de LR sur la région nantaise et le sud Bretagne ne peuvent être écartés d'un revers de la main.
Les partielles sont le plus souvent difficiles pour la majorité en place, il me semble me souvenir que la première gagnée par le PS sur le territoire métropolitain sous le quinquennat Hollande a été celle du Doubs suite à la nomination de Pierre Moscovici à Bruxelles. De ce fait perdre un siège avec 405 voix de retard ne me semble pas un bouleversement politique, loin s'en faut. Dans une semaine on passera à d'autres sujets.
chroniqueur central
 
Messages: 522
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections partielles

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: ploumploum et 4 invités