Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Election municipale partielle OIGNIES (62)

Réagissez sur ce forum aux différentes élections partielles qui ont lieu ponctuellement un peu partout en France.

Re: Crise municipale brusque à Oignies (Pas-de-Calais)

Messagede Corondar » Sam 7 Juil 2018 09:09

J'attendais que la partielle soit certaine avant de donner mon point de vue de local de l'étape : j'habite Courrières, une commune limitrophe de Oignies (mon domicile est à peine à 3 km de Oignies à vol d'oiseau).
Je connais plusieurs personnes habitant la commune, j'ai côtoyé l'ancien maire Corbisez à une époque, et je m'y rends souvent chez mon barbier-coiffeur, et on entend beaucoup de choses en laissant traîner une oreille dans ce genre d'endroits :).
Déjà je souhaiterais revenir sur un élément indiqué par la voix du nord et rappelé par ploumploum : depuis de très (trop ?) longs mois la ville est en effet congestionné par des travaux de voiries qui semblent n'en pas finir, qui impactent l'accès à de nombreux commerces, bref qui créent tout un tas de désagréments (de circulation et de propreté). Énormément de gens s'en plaignent, et à mon avis tout cela est source d'un réel mécontentement des administrés, et pourrait bien devenir un thème de campagne utilisé contre l'équipe sortante. D'autant que pour enfoncer le clou, très prochainement et pendant quasiment tout le mois de juillet, la route reliant Oignies à Courrières va être fermée pour des travaux sur un pont, et là aussi cela devrait aggraver ces humeurs (certaines personnes devant se "dérouter" via Carvin ou Dourges).
Concernant les forces en présence, deux listes issues de la future ex-majorité sont plus que probables. Il faut bien comprendre que dans le coin les parties issues de la mouvance de gauche sont traversées par des haines recuites à tous les étages, entre rancunes tenaces (pour n'en citer qu'une parmi d'autres : l'ancien député PS de la circonscription Albert Facon de 1988 à 2012 avec une interruption entre 1993 et 1997, s'est violemment opposé à son ancien bras droit Corbisez, ce dernier lui piquant sous le nez jadis la présidence de la communauté d'agglo de Hénin-Carvin) et retombées toujours visibles des affaires Dalongeville et des scandales ayant éclaboussé le système PS local ayant entraîné (entre autres) le basculement de la mairie d'Hénin au FN.
Je ne sais pas ce que la mouvance PCF oigninoise compte faire entre indépendance ou ralliement à tel ou tel camp (j'avoue de ne pas connaitre de gens issus de cette tendance à Oignies). Pour le FN, vu le contexte local, ne pas monter de liste serait pire qu'un carton rouge : ce serait signe d'extrême faiblesse pour les équipes de Steeve Briois. Au regard des mécontentements dus aux travaux de voiries que j'évoquais, le FN local a peut-être une carte à jouer...
Corondar
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2404
Inscription: Mar 26 Jan 2010 01:57
Messages : 1 (détails)

Election municipale partielle OIGNIES (62)

Messagede SALVAT » Lun 9 Juil 2018 23:16

Suite à divers rebondissements depuis l'élection de son maire au Sénat et à l'application de la loi sur le non-cumul, diverses péripéties ont émaillé la vie politique locale, relatées dans le fil "vie politique locale", des élections partielles, dont la date demeure à déterminer, vont avoir lieu dans cette commune de l'Est du bassin minier du Pas de Calais.

Longtemps fief du PCF jusqu'en 1995**, cette commune est échue au PS en la personne de J-P. CORBISEZ, lequel a été réélu jusqu'en 2014 pour devoir céder son mandat en 2017, suite à son élection au Sénat.

Le groupe PS a investi alors Fabienne DUPUIS qui l'a emporté, en scrutin interne, sur un autre adjoint, Jean-Marc DESPREZ, lequel avait déjà dans sa ligne de mire le fauteuil majoral...
Lequel DESPREZ va aussitôt se démarquer de Fabienne, d'autant que J-Pierre CORBISEZ semble regretter le choix opéré lors de sa succession : tout peut être invoqué pour justifier ces dissensions mais c'est bien la bataille à venir pour occuper le siège de maire qui est en cause.
2020 est un peu lointain pour J-Marc DESPREZ qui coalise ses soutiens et trouve le moyen de précipiter les événements : leur démission comme la sienne afin de provoquer un scrutin anticipé.

Le PS soutient Fabienne DUPUIS, les amis de Jean-Marc DESPREZ seront donc "hors-parti" (DVG) soutenus par Jean-Pierre CORBISEZ qui ex-PS depuis les sénatoriales siège au groupe RDSE.
Je pense que la liste soutenue par le sénateur l'emportera.

Reste le PCF : j'indiquais dans l'autre fil qu'il avait intérêt à demeurer autonome : c'est semble-t-il la position actuelle de la Fédération du PCF, d'autant que le PCF peut maintenir un score autour de 10% et conserver son siège, voire jouer les arbitres dans le cadre d'un second tour en appuyant soit la sortante soit son concurrent et bénéficier de sièges supplémentaires dans le cadre d'une alliance qui prospérerait..
Le candidat sortant local, peut-être las d'un isolement au sein du conseil municipal , semble pencher pour intégrer la liste (du PS ?...) : ce serait la solution de facilité, permettant là aussi de retrouver un second voire un troisième camarade et de former un groupe avec, à la clé, un siège d'adjoint. Mais cette projection contient une condition essentielle : que ce soit cette liste qui l'emporte...or, rien n'est certain. Et pour les anciens militants du PCF, une reddition au PS ou à un DVG ex-PS dès le 1er tour (et donc disparaître en tant que force autonome) n'a rien d'enthousiasmant.

En l'absence de présence suffisante de LR-UDI-MODEM, l'opposition, ne se réclamant pas de la gauche a été captée par le FN qui a siphonné par ailleurs une part de l'électorat du PCF : de 19,30% en 2008, le FN est passé à 34,55% en 2014 et de 3 élus à 5. Dans ce secteur, il ne devrait pas reculer et pourrait atteindre, à la faveur des divisions dans l'autre camp, les 40%
(je ne crois pas qu'il puisse l'emporter lors de cette partielle) avec 6 voire 7 sièges dans le cadre d'une triangulaire grâce aux "rompus". On peut imaginer une mobilisation de la députée (MLP), des conseillers départementaux FN et des militants locaux comme voisins d'Hénin-Beaumont.

Rappel du scrutin de 2014
inscrits : 7052, votants : 4493, blancs et nuls : 137, exprimés : 4366
Liste PS J-P. CORBISEZ : 2402 voix, 55,14%, 23 sièges
Liste FN François VIAL : 1505 voix 34,55%, 5 sièges
Liste FG J-C SZRAMA : 449 voix, 10,30%, 1 siège


Bertrand SALVAT

** qui a suivi la fermeture du site d'exploitation, le dernier exploité jusqu'au 21 décembre 1990, le PCF apparaissant comme le perdant dans cette bataille locale et donc, le parti du "passé", face à un PS qui, tournant la page, parlait de reconversion et avenir.
Joseph LEGRAND député-maire PCF de Carvin (ville voisine) qui ne fut pas reconduit à la députation en 1986 avait été mineur à Oignies, si je me souviens bien.
Pour les ferroviphiles, il y avait une gare de triage souterraine impressionnante à Oignies d'où les mineurs partaient jusqu'à 30 kms à la ronde, pour atteindre leurs " tailles" respectives suite au regroupement de toutes les activités des puits alentours qui ne gardaient comme fonction que celle du pompage de l'eau et de l'aération (par ex. la fosse 9 de Lens où j'ai résidé et où le "Louvre-Lens" a été posé sur son carreau (avec limitation de la hauteur du bâtiment pour raison d'affaissements miniers toujours possibles et dont j'ai pu être témoin -5 mètres dans le jardin voisin du chef porrion et un léger mouvement de mon logement avec bascule de deux meubles !!)
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4170
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)


Retourner vers Elections partielles

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux affaires scolaires et à l'action éducative

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques éducatives locales et de leurs champs d'intervention (construction, entretien et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités