forum politiqueForum
blog politiqueBlog
newsletterNewsletter
rssRSS
inscriptionInscription
connexion


Recherche

Sondages sur les élections européennes de 2014

Forum de discussion axé sur les élections européennes en France du 25 mai 2014. Discutez de la campagne, des candidats et des partis en présence.

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede ligerien » Mer 5 Juin 2013 20:45

21% pour FN ça pourrait dire plus de 30% dans le Nord, l'Est et le Sud-Est.

Niveau sièges, en s'essayant à une projection sur cette base (élus 2009 --> élus 2014)
UMP 29 --> 21 + 1 ou 2 UDI
PS 14 --> 20
Modem 6 --> 1 ou 2
EELV 14 --> 4
FDG 5 --> 5
FN 3 --> 21
MPF 1 --> 0
ligerien
 
Messages: 1004
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede Natalya » Jeu 13 Juin 2013 11:46

Sondage Européennes 2014 "YouGov France pour le Huffington post et I>Télé"

UMP : 19%
FN : 18%
PS : 15%
FG : 15%
MoDem : 8%
EELV : 7%
Autre liste de droite : 6%
Autre liste de gauche : 5%
UDI : 5%
NPA : 2%

http://www.huffingtonpost.fr/2013/06/13 ... ref=france
Dernière édition par Natalya le Sam 15 Juin 2013 19:09, édité 1 fois.
Natalya
 
Messages: 44
Inscription: Dim 21 Avr 2013 22:39

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede Fabien » Jeu 13 Juin 2013 12:12

Natalya a écrit:Sondage Européennes 2014 "YouGov France pour le Huffington post et I>Télé"

UMP : 19
FN : 18
PS : 15
FG : 15
MoDem : 8
EELV : 7
Autre liste de droite : 6
Autre liste de gauche : 5
UDI : 5
NPA : 2

http://www.huffingtonpost.fr/2013/06/13 ... ref=france


Sondage à prendre avec précaution. C'est une maison sérieuse, a priori. Mais qui doit encore se faire sa place en France, d'où la nécessité de faire le buzz avec des chiffres spectaculaires.
Si on a cela... cela nous ramène au bon vieux "quadrige bipolaire"! Mais avec deux grosses différences: les acteurs ne sont plus les mêmes à droite, et l'ambiance n'est pas à l'union, que ce soit à droite ou à gauche...
S'il se confirme que la tendance est mauvaise pour le PS et l'UMP, la pression va devenir très forte sur EELV et l'UDI. PS et UMP voudront des listes uniques avec leurs satellites pour reprendre une longueur d'avance...
Par ailleurs, je me demande jusqu'où pourra tomber le PS s'il commence déjà si bas!
Fabien
 
Messages: 500
Inscription: Lun 12 Oct 2009 08:49

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede Eco92 » Jeu 13 Juin 2013 13:49

Ce sondage est amusant, intéressant, quelques infos qui vont dans le sens de ce que j'imagine assez bien.

En 2009 l'UMP obtenait 27,5%, dans un contexte assez défavorable, ici 19% avec l'UDI à 5% c'est pas glorieux.

Le PS de vautre joyeusement, les circonscriptions régionalisées devant l'avantager et limiter la casse n'aidant pas beaucoup.

Sans surprise le FN monte, pas autant que je le pense, il n'est pas encore 1er parti de France mais de peu, ça peu très bien changer dans un sens ou l'autre. En tous les cas ça restera un "1er parti" aux alentours de 20%, pas éclatant non plus (mais ce serai une vraie victoire).

EELV s'effondre, dans des scores assez logique (7% ça me semble normal vu le contexte et l'image catastrophique des verts suites aux petits arrangements).

Le FDG transforme enfin l'essai de son engagement clair sur la ligne politique. Mélenchon parle beaucoup Europe, il sera très présent durant la campagne. Égaliser le PS dans un sondage est une chose (possible, EELV l'avait fait en 2009), le dépasser serait encore mieux pour eux, c'est possible.

Ma seule surprise est le MoDem, qui se maintien plutôt bien avec un score à peine en recul (8,46% en 2009), l'UDI siphonne des voix à l'UMP mais pas à Bayrou, étonnant et instructif.
Eco92
 
Messages: 1430
Inscription: Dim 12 Juin 2011 19:43
Localisation: Mayenne, La Flèche

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede Draume » Jeu 13 Juin 2013 18:11

Ce sondage est amusant, intéressant est il dit.
Je ne suis pas convaincu que ce soit les termes exacts.
Donner 15 % au FG et seulement 7 % à EELV posent questions.
Peut être que cet institut anglais devrait retravailler son panel pour intégrer toutes les données franco-françaises.
Draume
 
Messages: 1168
Inscription: Lun 26 Déc 2011 18:11

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede Vaulti » Jeu 13 Juin 2013 18:31

Draume a écrit:Ce sondage est amusant, intéressant est il dit.
Je ne suis pas convaincu que ce soit les termes exacts.
Donner 15 % au FG et seulel'ment 7 % à EELV posent questions.
Peut être que cet institut anglais devrait retravailler son panel pour intégrer toutes les données franco-françaises.

Pour le score d'EELV, ce n'est pas une surprise, ils trainent comme un boulet leur participation au gouvernement.

Pour le FDG, on prend les 11% de Mélenchon (socle électoral solide), on y rajoute 2 ou 3 % pour annulation de vote utile (scrutin proportionnel) et 1 à 2 point par hausse de l'abstention. Au final, on obtient un score proche des 15%.

Après je doute de la pertinence des votes :autres listes de droite/autres listes de gauche. Ils devraient rallier facilement les listes classiques dès le premier tour.

Note: ce sondage a été réalisé avant la campagne, il devrait y avoir pas mal de changements d'ici la date du scrutin.
Vaulti
 
Messages: 383
Inscription: Mer 7 Mar 2012 18:05

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede ligerien » Ven 14 Juin 2013 09:44

Le buzz de ce sondage tient beaucoup à la présence de propositions de choix "autre liste" de gauche ou de droite, qui rabote le PS, l'UMP, l'UDI.
Le score du Front de gauche me semble somme toute plus logique que celui des précédents sondages. Au-delà de l'abstention différentielle, une partie des électeurs socialistes de 2012 est idéologiquement proche de Mélenchon et a voté PS par peur d'un autre 21 avril, pour chasser Sarkozy, donner une majorité de gauche, mais aussi parce qu'ils sont au moins hésitants sur la capacité de JLM de gouverner. Aux européennes, on en a déjà parlé ici, on fait passer plus facilement son opinion en évacuant le thème de l'exercice du pouvoir.

Si on transforme ce sondage en sièges, je me permets à ce stade de fusionner UMP+UDI+DVD ainsi que PS+DVG.
UMP 27.88% --> 30% : 29 --> 26
PS 16.48% --> 20% : 14 --> 14
FN 6.34% --> 18% : 3 --> 15
FDG 6.47% --> 15% : 5 --> 12
Modem 8.46% --> 8% : 6 --> 5
Verts 16.28% --> 7% : 14 --> 2

Il y a de forts effets de seuil, en particulier entre 6 et 8% où peuvent naviguer UDI, Modem et Verts. à 6%, on passe aisément de 0 à 6 députés. Ce qui me fait dire que l'UDI ne fera pas cavalier seul, et que cela pourrait faire réfléchir les écologistes.

A l'échelon européen :
- La descente aux enfers des libéraux me semble acquise avec le probable passage au laminoir du FDP allemand et des LibDems anglais. Le groupe national le plus important côté libéraux devrait se situer à 6 ou 7 députés (à moins d'une belle confirmation des libéraux néerlandais), donc au-delà d'être assez réduit numériquement, le groupe sera éparpillé sur de nombreux pays, accentuant sa faiblesse.
- Les conservateurs et chrétiens démocrates devraient subir une perte encore plus importante en valeur absolue. Aux affaires dans la quasi-totalité des pays dans un contexte pas évident depuis 2009. Un très lourd tribu devrait être payé par les conservateurs britanniques, sans doute par le PP en Espagne et le PDL en Italie, sans grande perspective de gains significatifs ailleurs, et souvent même quelques positions importantes à défendre, comme en France ou en Pologne.
- Même si elle n'est pas unie, la frange national-populiste-souverainiste devrait progresser, surtout sous l'impulsion de la France avec le FN. L'UKIP britannique peut progresser mais, contrairement au FN, son score de 2009 était déjà intéressant, à voir aussi ce que peut donner la Ligue de Nord dans la pagaille politique italienne.
- Plus qu'à la droite de la droite, je crois que c'est à la gauche de la gauche que la progression sera la plus importante. Je ne reviens pas sur la France. Des gains plus modestes sont à attendre en Grèce, en Espagne, en Italie et au Portugal sans doute aussi, peut être encore en Allemagne, surtout en cas de grande coalition CDU-SPD suite aux législatives de cette année.
- Les sociaux démocrates devraient être légèrement en hausse, surtout parce que élections de 2009 n'avaient pas été brillantes du tout. En tête des gains, on aura le Labour britannique. La situation sera délicate en Espagne et assez désespérée en Grèce. Sans doute des gains disséminés, à suivre le SPD en Allemagne et le PD en Italie qui pourraient augmenter leur score, si la configuration politique nationale ne leur joue pas de tour.
- Le groupe Verts-ALE pourrait légèrement progresser, malgré les Verts français, peut être encore avec le Verts allemands, mais aussi par la composante "ALE" (si elle reste unie dans ce groupe), avec les flamands du NVA, les divers mouvements régionaux britanniques, irlandais, espagnols. A voir aussi ce que fera les espagnols "divers-gauche" de UPyD actuellement avec un seul non inscrit, sans doute en voie d'augmenter significativement leur représentation.
ligerien
 
Messages: 1004
Inscription: Mer 12 Jan 2011 17:54
Localisation: Loire
Messages : 2 (détails)

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede pierrot » Ven 14 Juin 2013 15:31

En faisant une moyenne des 3 sondages publiés depuis le 27 mai, avec toutes les réserves qu'impsoent leurs biaias apparents, on obtient :
UMP+DVD 23% [21-25%]
PS+DVG 20,5% [20-21%]
FN 19% [18-21%]
FDG 10,5% [8-15%]
EELV 8% [7-10%]
UDI 7,5% [6,5%-8%]
MoDem 7% [6-8%]
Autres 4,5%
Je pense que l'UDI peut se poser des questions sur l'opportunité de listes communes avec l'UMP. La pression du FN, leur poids (relatif mais réel) dans les sondages, le besoin pour Copé de gagner ces élections en arrivant en tête offrent aux centristes une position de négociation assez favorable vis-à-vis de l’UMP. Considérant que l'UDI, de par sa filiation radicale et Nouveau Centre, est avant tout un regroupement d'élus pour lesquels le gain ou la sauvegarde de siège(s) est une préoccupation centrale, ils vont sans doute y réfléchir.
En revanche, je ne pense pas qu’EELV ait intérêt à une liste commune avec les socialistes. Je suis même sûr que le score d'une telle liste (liste de la majorité gouvernementale cible de toutes les colères) serait significativement inférieur à la somme de deux listes séparées, le différentiel se retrouvant au MoDem et au FdG.
pierrot
 
Messages: 1459
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede spinto » Ven 14 Juin 2013 16:04

Il est clair que l'UDI va y réfléchir à deux fois avant de se lancer seul pour cette échéance européenne (notamment sous la pression des anciens NC).

Pour autant, une autre stratégie que l'alliance avec l'UMP me semble envisageable (même si en l'état, ce n'est pas celle que je privilégie) et, pour l'heure, plus porteuse. Je veux parler d'une alliance avec le Modem, que je n'envisagerais pas pour une autre élection (sauf localement aux municipales), mais qui me semble intéressante aux européennes. Les deux partis sont clairement pro-européens, et je doute qu'il soit aisé de distinguer des différences notables dans leur comportement au sein du Parlement européen.
Cela aurait pour mérite pour l'UDI de lui permettre de se distinguer de l'UMP (auquel il reste pour l'instant rattaché dans l'opinion publique), sans pour autant remettre en cause son positionnement. L'alliance des deux pourrait donner plus de clarté et donc plus de poids au positionnement type "libdem" de ces deux partis sur le sujet Europe, et pourrait leur permettre de profiter de l'affaiblissement actuel des deux grands partis de gouvernement, en récupérant une partie des électeurs pro-UE convaincus de la population.
Pour le Modem, l'intérêt est de s'assurer de sauver ces quelques sièges (les sondages actuels le plaçant, comme l'UDI, à la limite du 0 pointé pour certaines eurorégions) et de mettre en application (et d'assumer) sa stratégie de l'alliance variable en fonction des enjeux, d'autant que je ne crois pas vraiment à une possible participation gouvernementale, ni même à des alliances généralisées avec la gauche aux échéances électorales à venir (et notamment municipales).

Jouent en revanche contre cette hypothèse les probables pressions de l'UMP et celles de la frange gauche du Modem (et celles moins fortes sans doute de la frange droite de l'UDI).

Avec un positionnement clair sur leur européanisme (probablement plus que l'UMP et le PS, qui devront tenter de récupérer électeurs du FG et du FN) et une campagne intelligente, une telle alliance pourrait me semble-t-il réaliser un bon score (peut-être plus que le cumul des deux séparés, car ils seraient alors la seule liste majeure à jouer cette carte.

Je reconnais être en pleine politique fiction, mais vous semble-t-il totalement inconcevable de l'envisager ?
spinto
 
Messages: 295
Inscription: Jeu 26 Nov 2009 01:54

Re: Sondages sur les élections européennes de 2014

Messagede Républicain67 » Ven 14 Juin 2013 18:33

ligerien a écrit:Le buzz de ce sondage tient beaucoup à la présence de propositions de choix "autre liste" de gauche ou de droite, qui rabote le PS, l'UMP, l'UDI.
Le score du Front de gauche me semble somme toute plus logique que celui des précédents sondages. Au-delà de l'abstention différentielle, une partie des électeurs socialistes de 2012 est idéologiquement proche de Mélenchon et a voté PS par peur d'un autre 21 avril, pour chasser Sarkozy, donner une majorité de gauche, mais aussi parce qu'ils sont au moins hésitants sur la capacité de JLM de gouverner. Aux européennes, on en a déjà parlé ici, on fait passer plus facilement son opinion en évacuant le thème de l'exercice du pouvoir.

Si on transforme ce sondage en sièges, je me permets à ce stade de fusionner UMP+UDI+DVD ainsi que PS+DVG.
UMP 27.88% --> 30% : 29 --> 26
PS 16.48% --> 20% : 14 --> 14
FN 6.34% --> 18% : 3 --> 15
FDG 6.47% --> 15% : 5 --> 12
Modem 8.46% --> 8% : 6 --> 5
Verts 16.28% --> 7% : 14 --> 2

Il y a de forts effets de seuil, en particulier entre 6 et 8% où peuvent naviguer UDI, Modem et Verts. à 6%, on passe aisément de 0 à 6 députés. Ce qui me fait dire que l'UDI ne fera pas cavalier seul, et que cela pourrait faire réfléchir les écologistes.

A l'échelon européen :
- La descente aux enfers des libéraux me semble acquise avec le probable passage au laminoir du FDP allemand et des LibDems anglais. Le groupe national le plus important côté libéraux devrait se situer à 6 ou 7 députés (à moins d'une belle confirmation des libéraux néerlandais), donc au-delà d'être assez réduit numériquement, le groupe sera éparpillé sur de nombreux pays, accentuant sa faiblesse.
- Les conservateurs et chrétiens démocrates devraient subir une perte encore plus importante en valeur absolue. Aux affaires dans la quasi-totalité des pays dans un contexte pas évident depuis 2009. Un très lourd tribu devrait être payé par les conservateurs britanniques, sans doute par le PP en Espagne et le PDL en Italie, sans grande perspective de gains significatifs ailleurs, et souvent même quelques positions importantes à défendre, comme en France ou en Pologne.
- Même si elle n'est pas unie, la frange national-populiste-souverainiste devrait progresser, surtout sous l'impulsion de la France avec le FN. L'UKIP britannique peut progresser mais, contrairement au FN, son score de 2009 était déjà intéressant, à voir aussi ce que peut donner la Ligue de Nord dans la pagaille politique italienne.
- Plus qu'à la droite de la droite, je crois que c'est à la gauche de la gauche que la progression sera la plus importante. Je ne reviens pas sur la France. Des gains plus modestes sont à attendre en Grèce, en Espagne, en Italie et au Portugal sans doute aussi, peut être encore en Allemagne, surtout en cas de grande coalition CDU-SPD suite aux législatives de cette année.
- Les sociaux démocrates devraient être légèrement en hausse, surtout parce que élections de 2009 n'avaient pas été brillantes du tout. En tête des gains, on aura le Labour britannique. La situation sera délicate en Espagne et assez désespérée en Grèce. Sans doute des gains disséminés, à suivre le SPD en Allemagne et le PD en Italie qui pourraient augmenter leur score, si la configuration politique nationale ne leur joue pas de tour.
- Le groupe Verts-ALE pourrait légèrement progresser, malgré les Verts français, peut être encore avec le Verts allemands, mais aussi par la composante "ALE" (si elle reste unie dans ce groupe), avec les flamands du NVA, les divers mouvements régionaux britanniques, irlandais, espagnols. A voir aussi ce que fera les espagnols "divers-gauche" de UPyD actuellement avec un seul non inscrit, sans doute en voie d'augmenter significativement leur représentation.


Je pense personnellement, qu'il faudrait donner un niveau européen à ce dossier, consacré au FN. Partout sur le "Vieux Continent", hormis peut etre en Allemagne, au Luxembourg et en Irlande, les partis opposés à la construction européenne devrait tirer leur épingle du jeu. En effet, le contexte actuel, n'est pas vraiment en faveur de l'Europe (score du FN, positionnement de David Cameron). Les partis europhobes pourrait arriver en tete dans plusieurs pays de l'Union... et pas seulement des partis nationalistes (FN, JOBBIK...), ou souverainistes, de type UKIP britannique. En effet, contrairement au PCF et aux autres partis "de gauche radicale" (PG, Die Linke, Bloc de Gauche portugais, fédération Izquierda unida en Espagne, Syriza, Gauche verte nordique scandinave), beaucoup de partis communistes, restés marxistes-léninistes, et particulierement dans le Sud et l'Est de l'Europe, sont opposés à la construction européenne. Je pense par exemple aux PC grec, portugais, chypriote, tchèque, letton...
Ces partis réalisent dans leur pays respectifs, (peut etre moins le KKE, à cause du phénomène Syriza), des scores que l'on ne pourrait qualifier d'insignifiant. Le site communiste, Solidarité internationale PCF http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/, proches des "orthodoxes" (André Gerin, Jean-Jacques Karman, Jean-Claude Danglot...) est très interessant sur le sujet. Pour rappel, le Parti communiste de Bohème et Moravie a faillit arrivé en tete aux dernières élections régionales en République tchèque http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/categorie-10829886. et le Centre de l'Harmonie, coalition menée par le Parti socialiste de Lettonie, d'obédience communiste, obtient des scores très importants en Lettonie http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/categorie-10829876.html. De meme, le Parti progessiste des travailleurs (AKEL) reste le premier de gauche chypriote et a, jusqu'à peu, dirigé le pays. En Chyprie, Tchèquie et Lettonie, il est, selon moi, envisageable queles partis communistes puissent arriver en tete.
Républicain67
 
Messages: 594
Inscription: Jeu 17 Jan 2013 11:57
Avertissements: 1

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections européennes de 2014

Abécédaire du conseil municipal

Joël Clérembaux

Avec 175 entrées et 100 articles avec développements encyclopédiques répondant aux exigences des spécialistes, cet ouvrage est conçu et organisé comme un dictionnaire afin d'en faciliter l'utilisation par le néophyte.

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Contact

Liens

© 2008 - 2012

Qui sommes-nous ?

Conditions générales