Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Candidature d'Emmanuel Macron

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2017. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede cevenol30 » Mar 15 Nov 2016 23:43

En meeting il y a déjà quelque temps, Macron a cogné sur Juppé et son adversaire de la primaire. Et surtout, n'a pas rabroué les "Macron président!" de ses supporters.

Depuis cette fin d'après-midi, les media d'information en continu ne cessent de répéter, suite à des "fuites" délibérées de l'entourage, qu'E. Macron va déclarer sa candidature demain (mercredi 16/11) à 10h30 en visitant un centre de formation d'apprentis à Bobigny dirigé par un des "secrétaires" de son mouvement En marche!
http://www.bfmtv.com/politique/2017-mac ... 59677.html

Il a aussi dévoilé des pans de son programme (comme mettre fin aux 35h pour les jeunes)
http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/35- ... 57623.html
http://tempsreel.nouvelobs.com/politiqu ... l-obs.html

La question que se posent certains est de savoir si cette candidature ira jusqu'au bout ou si elle ne servira qu'à faire la courte échelle à Hollande.
Franchement, se lancer pour se retirer (en profitant d'une pénurie de parrainages) ne ressemblerait à rien, se lancer en ayant des sondages meilleurs que le président sortant et potables dans l'absolu (même s'ils sont dans un "faux-plat" en termes de dynamique) sert bien à aller quelque part.
Ce lancement avant la primaire à droite et au début du créneau préalablement indiqué (15 novembre au 15 décembre) peut l'influencer (notamment faire perdre Juppé, avec qui il partage un bon nombre d'électeurs potentiels, pour se récupérer ces derniers) et côté gauche confirme une configuration terrible pour Hollande voire le PS tout entier.
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede l'Aindien » Mer 16 Nov 2016 00:06

Je me suis tapé l'un de ses meetings en live, et j'avoue n'avoir pas compris l’engouement pour ce personnage. Des idées réchauffées mis à part quelques gadgets médiatiques, un charisme faiblard, une vision de la France pas claire, un candidat "anti système" qui sort du coeur du réacteur du système... Il y a quelques semaines j'étais persuadé que la baudruche des sondages allait se dégonfler. Mais en ces périodes de forte désorientation de la nation, faut-il encore s'étonner d'un tel phénomène ?
Dernière édition par l'Aindien le Mer 16 Nov 2016 12:58, édité 1 fois.
l'Aindien
 
Messages: 201
Inscription: Lun 7 Mar 2011 10:25

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede Alainmadelinos » Mer 16 Nov 2016 00:47

Emmanuel Macron n'a aucune chance dans cette élection,
j'en suis plus que persuadé....
Son handicap insurmontable est de n'avoir jamais été élu.
La France est un vieux pays aux traditions politiques bien établies.
Tous les présidents français (sauf dans une moindre mesure Georges Pompidou)
ont été de vieux briscards de la politique avant d'accéder à l'Elysées.
C'est ainsi et les français aiment et veulent cela.

Je pense que Macron se fait juste un galop d'essais pour jauger sa popularité
et ses capacités personnelles à tenir la distance.
Peut être même qu'il n'ira pas jusqu'au bout.

Pour moi c'est un non évènement !

De plus il aura les 2 gros appareils politiques (PS et LR) contre lui
et ca peut faire très mal.
Bcp de chevalier blanc se sont cassés le nez dessus et sont rentrés dans le rang rapidement.
Dernière édition par Alainmadelinos le Mer 16 Nov 2016 08:30, édité 1 fois.
Alainmadelinos
 
Messages: 180
Inscription: Sam 31 Jan 2015 23:06

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede Apollinaire93 » Mer 16 Nov 2016 02:03

Je pense qu'effectivement son électorat "réel" est tout à fait minoritaire, pas de quoi gagner l'élection présidentielle. Comme dit avant, le fait qu'il n'ait jamais été élu est a priori un point négatif. Mais cette "virginité" peut plaire à certains, et on vient tout de même d'assister à ce phénomène aux USA. Le problème, c'est que les gens qui apprécient ces idées sont plutôt vieux et plutôt à droite. Pour le moment il fait des scores corrects dans les sondages, mais quand les gens seront dans l'isoloir, ça m'étonnerait qu'ils mettent massivement le bulletin d'un jeune énarque comptable du bilan d'Hollande. Mais la configuration finale peut faire bouger tout ça. Partons de l'idée que Juppé gagne la primaire. Y'a donc a priori un espace au centre. Mais il marchera sur les pieds du candidat du PS, surtout si c'est Hollande ou Valls (si c'est Montebourg, l'espace est légèrement plus large vu qu'il fait doublon avec Mélenchon). Si Sarkozy l'emporte, y'aura Bayrou qui prendra de l'espace et des voix. Bref, l'espace est limité.
Apollinaire93
 
Messages: 69
Inscription: Lun 22 Fév 2016 02:18

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede lindet » Mer 16 Nov 2016 08:19

Macron peut avoir ses parrainages et faire un bon score, mais cela ne débouchera pas sur grand chose. Il bénéficiera éventuellement de l'absence de candidat "centriste" officiel et du grand affaiblissement du candidat socialiste. Mais après ? Il tombera du côté vers lequel il fait plus que pencher et viendra s'ajouter à la galaxie centriste et libérale. Il pourra sans doute compter sur deux ou trois députés, à Carhaix (mais Troadec pourrait devancer Ferrand) ou à Lannion ? Je ne sais pas s'il existe dans le forum une entrée sur les chances des candidats macroniens, qui auront des adversaires LR et PS face à eux. Lui-même, je ne l'imagine pas trop élu à Marseille, pas plus que jadis Kouchner à Gardanne, mais si cela lui plait il pourra un jour redevenir ministre... Toutes choses égales par ailleurs, il me fait de plus en plus penser à JJSS (qui était quand même plus à gauche, avait mené de vrais combats pendant la guerre d'Algérie, mais c'était une autre époque !).
lindet
 
Messages: 204
Inscription: Lun 29 Aoû 2011 21:16

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede Eco92 » Mer 16 Nov 2016 11:46

Bon en tous cas sa candidature est désormais officielle, quel suspens. Ce qui me frappe c'est quand même qu'il lis ses fiches et manque grandement de charisme.

Sur les Macronistes je pense qu'en effet si Ferrand fait face à un candidat PS cela laisse le champ à une percée de Troadec en tête de ce qu'on considère comme la gauche (lui est de gauche, c'est y placer PS et EM qui m'énerve). Après faudra battre la droite, Troadec en est très capable.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4306
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede anjou49 » Mer 16 Nov 2016 14:29

La candidature de Macron à l'élection présidentielle était un secret de polichinelle. Il doit partir à la recherche de ses parrainages, il peut les avoir grâce aux radicaux de gauche, certains sociaux-démocrates et centristes. À voir maintenant ses propositions et son programme présidentiel, chacun se fera son opinion personnelle. En tout cas, cette élection présidentielle est largement ouverte et rien n'écrit à l'avance.

Au vu des réactions du monde cosmopolite des politiques de gauche comme de droite, si Macron n'était qu'un épouvantail, ils ne réagiraient pas autant. De ce fait, ce petit monde doit avoir peur de lui.

Ce qui n'énerve en politique, ce sont les personnes qui se croient les ayatollahs de la théocratie politique (Vraie gauche, vraie droite, vrai centre, vrai patriote, vrai écologiste, etc., plus vraie que moi tu meurs !). Cette vision totalement archaïque et rétrograde. Les Français n'en peuvent plus et cela se traduit dans d'autres pays, de façon récente ou non. Le conservatisme n'est pas qu'une idéologie politique classée à droite mais aussi un concept pratiqué aussi bien par la prétendue vraie gauche ou que la vraie droite surtout lorqu'elles sont fortement minoritaires.
anjou49
 
Messages: 916
Inscription: Ven 2 Sep 2011 14:07

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede cevenol30 » Mer 16 Nov 2016 14:55

Il est davantage là pour faire un score que pour gagner, c'est sûr... Pareil aux législatives, en-dehors éventuellement de quelques sortants PS "réétiquetés" ses candidats ne passeront pas le premier tour, le but est surtout le financement public... Sauf alliance un peu claire avec le PS et encore (ça peut attendre l'après-présidentielle).
Sondagièrement, il est parti pour finir 3e, ce sera peut-être plus loin mais: qui pour passer devant? Bayrou? Mélenchon? le candidat du PS, grand parti certes mais quelque peu mal en point?
C'est sûr que ses idées ne sont pas neuves, leur mélange ou le style éventuellement...
Quant au manque d'éloquence, c'est le principal élément qui peut faire croire qu'il n'est pas un beau parleur du système.
Il y a d'ailleurs un malentendu (probablement délibéré) sur ce qu'il entend par là... Il ne s'agit pas tellement du haut encadrement de la fonction publique ou du privé, plutôt d'une part des élus et des partis habituels d'une part, des statuts et protections des travailleurs d'autre part.

En tous cas il embête le PS:
http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direc ... ambad.html
Certes Cambadélis peut regretter la dispersion de la gauche lato sensu (mais sur quoi s'unirait-elle sur le fond, surtout en entier?) mais aussi craindre d'être réduit à un petit espace entre Macron et Mélenchon, disputé avec d'autres (PCF, MRC, MdP, EELV, PRG?). Ceci dit, l'effet de rattrapage lié aux élus et ministres fort nombreux au PS et autour pourrait encore jouer. En théorie.
Les soutiens de Macron issus du PS vont d'ailleurs devoir choisir. Il semble que ceux qui étaient dans l'organigramme d'En marche! ne s'étaient pas encore fait exclure mais là, dès lors qu'ils soutiennent une autre candidature que celle de leur parti (ce qui est le cas dès lors que Macron se présente hors primaire PS, même si on ne connaît pas encore le vainqueur de cette dernière, il s'oppose d'ores et déjà au futur candidat investi), ils n'y ont/auraient clairement plus leur place. Cela va calmer certains, notamment Pascal Terrasse, Collomb...

En attendant, en se déclarant avant la primaire de droite, Macron montre en premier lieu que sa candidature ne dépend pas du résultat (autrement cela aurait prêté le flanc à des interprétations du type "il y va parce qu'à droite c'est untel, sinon il n'y serait pas allé"); en se lançant avant qu'Hollande ait déclaré ses intentions il embête fortement le camp hollandien, sauf si ses sondages descendent franchement (et encore, ce pourrait être un simple trou d'air post-primaire de droite). Hollande d'ailleurs attend, lui, le résultat de la primaire de droite comme si sa candidature n'allait pas de soi dans l'absolu...
La renonciation d'Hollande et la difficulté à trouver un(e) volontaire pour se sacrifier à sa place sont aussi une conséquence prévisible (presque autant que la candidature du jour) du manque d'air sondagier lié à l'espace que prend Macron entre autres au centre-gauche (bien sûr, plus largement, c'est lié aux déceptions crées par l'exécutif de tous côtés).
cevenol30
 
Messages: 2220
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede l'Aindien » Mer 16 Nov 2016 16:23

"Il y a d'ailleurs un malentendu (probablement délibéré) sur ce qu'il entend par là... Il ne s'agit pas tellement du haut encadrement de la fonction publique ou du privé, plutôt d'une part des élus et des partis habituels d'une part, des statuts et protections des travailleurs d'autre part."

C'est vrai qu'être soutenu par Pascal Terrasse, le député qui part en vacances en famille sur son indemnité représentative de frais de mandat, c'est pas du tout "système" :D
l'Aindien
 
Messages: 201
Inscription: Lun 7 Mar 2011 10:25

Re: Candidature d'Emmanuel Macron

Messagede Eco92 » Mer 16 Nov 2016 16:49

cevenol30 a écrit:Les soutiens de Macron issus du PS vont d'ailleurs devoir choisir. Il semble que ceux qui étaient dans l'organigramme d'En marche! ne s'étaient pas encore fait exclure mais là, dès lors qu'ils soutiennent une autre candidature que celle de leur parti (ce qui est le cas dès lors que Macron se présente hors primaire PS, même si on ne connaît pas encore le vainqueur de cette dernière, il s'oppose d'ores et déjà au futur candidat investi), ils n'y ont/auraient clairement plus leur place. Cela va calmer certains, notamment Pascal Terrasse, Collomb...


Je pense sincèrement que pour ces élus c'est très secondaire. Collomb dirige un fief, il n'a plus rien à perdre avant 2020, son exclusion potentielle d'un PS moribond doit plus l'amuser qu'autre chose.
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4306
Inscription: Dim 12 Juin 2011 18:43
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Élection présidentielle de 2017

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre les finances locales

Joël Clérembaux

Les finances locales sont une matière trop sérieuse pour être confiée aux seuls experts ! Les élus locaux, qui ont la lourde responsabilité de prendre les décisions en matière budgétaire, ne doivent pas s'en tenir...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités