Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Annonces de décès et hommages aux personnes, qui bien que retirées, ont un jour marqué la vie politique française : élus, membres d'un gouvernement, responsables de parti politique,...

Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede Pullo » Jeu 30 Nov 2017 16:28

Loïc Bouvard, ancien résistant (à 15 ans !), député de la 4e circonscription du Morbihan de 1973 à 2012, sous l'étiquette UDF puis UMP, est décédé le 27 novembre, à 88 ans :
http://www.letelegramme.fr/morbihan/loi ... 757272.php
https://www.ouest-france.fr/bretagne/pl ... el-5407682
http://www.lesinfosdupaysgallo.com/2017 ... te-decede/

Loïc Bouvard, en tant que député, était aussi membre titulaire de la délégation française à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, qui permet aux parlements des pays membres de l'Alliance atlantique se rencontrer afin de débattre de problèmes de sécurité.
Pullo
 
Messages: 1406
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede stephed » Jeu 30 Nov 2017 16:43

Âgé de 78 ans lors de sa dernière réélection en 2007, il est alors devenu le doyen de l'assemblée nationale jusqu'en 2012.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2392
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede chroniqueur central » Jeu 30 Nov 2017 18:55

Il a été aussi Vice-Président de l'Assemblée Nationale durant deux législatures (1988/93 et 1993/1997)
chroniqueur central
 
Messages: 551
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede pmf » Jeu 30 Nov 2017 19:21

Il fut un des principaux interlocuteurs du Ministre chargé des Relations avec le Parlement du Gouvernement de Michel Rocard dans la recherche de majorités d'idées de 1988 à 1991.
pmf
 
Messages: 1645
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede SALVAT » Sam 2 Déc 2017 17:36

Pullo a écrit:Loïc Bouvard, ancien résistant (à 15 ans !), député de la 4e circonscription du Morbihan de 1973 à 2012, sous l'étiquette UDF puis UMP, est décédé le 27 novembre, à 88 ans :


une correction cher Pullo :
l'UDF a été créée en 1978 donc postérieurement à la première élection de Loïc BOUVARD.
Pour retracer son parcours, il était issu de la démocratie chrétienne (MRP) et a adhéré au centre démocrate de Jean LECANUET qu'il représenta lors des législatives de 1967, puis en 1968 sous l'étiquette CPDM que conduisait Jacques DUHAMEL . Il fut élu en 1973 sous l'étiquette des "Réformateurs" regroupant centre démocrate, CPDM et radicaux (valoisiens, cher pmf).
Ainsi, il mit fin en 1973 à la carrière de député Yves du Halgouët, giscardien s'il en était.
En 1978, il eut l'investiture officielle de l'UDF au titre du centre démocrate et social mais eut contre lui un candidat giscardien se réclamant de l'UDF ( Anselin) qui, devancé au 1er tour, se retira
Loïc BOUVARD conserva son étiquette UDF- CDS aux élections de 1981 et 1986 ( liste d'union dans le cadre de la proportionnelle) 1992,1997,2002 puis en 2007 avec le soutien de l'UMP contre un MODEM, entre autres
L'UDF ayant été dissoute, il achèvera la longue liste de ses réélections, en 2007, sous l'étiquette UMP sans référence centriste.

Loïc BOUVARD représentait dans ce département où la droite était dirigée par le giscardien Raymond MARCELLIN, une part de la "gauche", la gauche sociale de la droite .
Raymond MARCELLIN et les siens ne lui ont pas facilité son existence politique : c'est la fusion des centres qui l'a amené à l'UDF, puis la fusion UDF/ RPR à l'UMP.
Lors de ces fusions, il n'y courut pas le premier.
A noter sa rupture d'avec François BAYROU suite aux présidentielles de cette année-là et ses approches avec S. ROYAL dans l'entre deux tours.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4286
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede chroniqueur central » Lun 4 Déc 2017 11:56

Cher Salvat,

Dans ta retrospective, je me permets de rectifier ou de préciser quelques points :
Tout d'abord, Loïc Bouvard n'a jamais à ma connaissance été membre du MRP.
Après avoir combattu dans la Résistance au sein du Maquis de Saint Marcel et avoir été décoré de la Croix de Guerre à 15 ans, il rentre à Paris, passe son bac et entre à Sciences Po. Il part ensuite aux Etats Unis et en revient diplômé de Princeton mais aussi passionné par la politique américaine. A son retour, il fait ses premiers pas dans la politique française avec Pierre Mendès-France lors du Front Républicain en 1956, mais sans être pour autant candidat.
Après 1958, il reste proche de PMF mais il parcourt son propre chemin et milite principalement dans des mouvements pro-européens d'inspiration humaniste.
La candidature de Jean Lecanuet en 1965 répond à sa vision politique d'une Europe supranationale, ainsi qu'à son approche humaniste d'inspiration chrétienne mais aussi foncièrement laïque et le parallèle alors mis en évidence entre cette candidature et celle de JFK en 1960 achève de le séduire, c'est pourquoi lorsque Jean Lecanuet crée le Centre Démocrate dans la foulée pour rassembler "ceux qui croient au Ciel et ceux qui n'y coient pas" en laïcisant la démocratie chrétienne, il y adhère immédiatement.
La première élection de Loïc Bouvard en 1973 est par ailleurs un peu plus compliquée qu'un simple duel avec Yves du Halgouët car c'est un troisième candidat, l'ancien député de la Charente de 1956 à 1958 Henri Thébault qui, avec Paul Anselin comme suppléant, arrive nettement en tête du premier tour sous l'étiquette du CNIP, le député sortant et Loïc Bouvard arrivant quasiment à égalité. Mais si la situation de Loïc Bouvard pour le second tour est assez difficile sur le papier en dépit de l'éliminination de la gauche qui lui ouvre la perspective d'un excellent report des voix du candidat socialiste, celle du député sortant apparait quasiment désespérée car il ne dispose d'aucun réservoir de voix. C'est alors que se produit le coup de théâtre car Yves du Halgouët se sachant battu dans une triangulaire qui aurait profité au candidat du CNIP, dont il considérait la candidature comme un coup de poignard dans le dos, décide de se retirer et fait savoir à tous ses réseaux qu'il votera au second tour pour Loïc Bouvard, ce qui permet à celui-ci de l'emporter avec un peu plus de 200 voix d'avance.
Quant à sa première réélection en 1978, elle s'explique par ce contexte ainsi que par l'appui du CDS bien entendu mais aussi par celui du Premier Ministre Raymond Barre dont il était proche.
Quant à 2007, quelles sont tes sources pour ce que tu dis de la Présidentielle ? Je suis très dubitatif sur de possibles contacts avec Ségolène Royal.
chroniqueur central
 
Messages: 551
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede pmf » Lun 4 Déc 2017 13:33

Des précisions fort pertinentes de l'Ami chroniqueur central qui expliquent bien les origines de l'engagement politique de Loïc Bouvard et son évolution politique, fortement inspirée par la candidature présidentielle de Jean Lecanuet en 1965.
Il faut se souvenir de l'alliance tripartite secrète de 1967 scellée entre Pierre Abelin pour le Centre Démocrate, François Mitterrand pour la Fédération de la Gauche Démocrate et Socialiste-FGDS, laquelle incluait la SFIO, la CIR et le Parti Radical, et Waldeck-Rochet pour le PCF. Loïc Bouvard en 1973 a été un heritier de cette période comme l'ont été aussi en 1973 pour les socialistes Louis Mexandeau dans le Calvados, Charles Josselin dans les Côtes du Nord, Claude Michel dans l'Eure et pour le Parti Social Démocrate André Martin en Seine-Maritime avec l'appui très fort de Jean Lecanuet et du radical valoisien André Marie, Président du Conseil sous la IVème République et Maire de Barentin, ville de la circonscription.
Merci à notre Ami chroniqueur central de nous remémorer ces périodes d'évolutions politiques qui ne sont pas s'en presenter des analogies avec la situation actuelle, le CDS d'alors préfigurant l'UDF, la FGDS, le PS et le MRG.
pmf
 
Messages: 1645
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede MiniM » Lun 4 Déc 2017 14:05

chroniqueur central a écrit:Quant à 2007, quelles sont tes sources pour ce que tu dis de la Présidentielle ? Je suis très dubitatif sur de possibles contacts avec Ségolène Royal.


C'est probablement Bayrou qui a eu des contacts avec Ségolène Royal, au déplaisir de Loïc Bouvard.
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1159
Inscription: Ven 21 Jan 2011 23:16

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede chroniqueur central » Lun 4 Déc 2017 14:44

Mais, si votre interprétation de la phrase de Salvat est la bonne, la rupture entre Loïc Bouvard et François Bayrou remonte aux législatives de 2002, pas à celles de 2007, et cette rupture n'a strictement rien à voir avec Ségolène Royal.
chroniqueur central
 
Messages: 551
Inscription: Dim 17 Avr 2011 11:13

Re: Décès de Loïc Bouvard, ancien député du Morbihan

Messagede SALVAT » Lun 4 Déc 2017 20:06

@ chroniqueur central
relis ma phrase : je n'ai jamais relaté une relation politique entre S. Royal et L. BOUVARD mais bien celle connue entre François BAYROU et la candidate du PS, avec une entrevue programmée qui ne se déroula point. La phrase était claire.
J'ignorais que la rupture d'avec F. BAYROU datait de 2002....le candidat BONNEL, UDF, était-il bayrouiste ? Pour moi, il était UDF d'origine DVD-Indépendants.
La réaction d'Yves du Halgouët en 1973 a été une réaction de dépit : son appel n'engageait pas la ligne de Loïc BOUVARD qui n'avait que 32 voix de retard sur lui et se maintenait quoi qu'il advienne .
Le mouvement européen était animé à l'origine, en majorité, par des militants d'inspiration démocrate chrétienne dont le parti était, en France, le MRP. : avait-il payé sa carte avant 1965 ? Pas d'accès au fichier !
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4286
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Suivante

Retourner vers Disparition d'anciennes figures politiques

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

La première année du mandat municipal - Guide pratique

Eric Landot

Une nouvelle mandature municipale commence. Les ennuis aussi. Les défis à relever. Les points à maîtriser très vite. Ce guide pratique vise à répondre à toutes les questions simples mais urgentes que se pose toute nouvelle équipe municipale...

Découvrir l'ouvrage

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités