Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede cevenol30 » Dim 31 Déc 2017 15:51

Le bilan du sondage BVA de décembre: http://www.bva.fr/fr/sondages/observato ... _2017.html
il fait apparaître en fait une hausse sur tous les segments:
-d'une part le coeur électoral gravitant autour du centre-droit, retraités, cadres, hauts revenus où la confiance progresse, probablement modestement en partant de niveaux déjà élevés
-d'autre part, les électorats plus éloignés, ouvriers, employés, sympathisants de gauche ou du FN, où les hausses sont spectaculaires même si le niveau reste assez bas.
La suppression de la taxe d'habitation, étendue à tous pour 2020 selon les dernières annonces non encore prises en compte dans les sondages (cf. http://www.lemonde.fr/politique/article ... 23448.html ), joue effectivement son effet dont je conçois qu'on le trouve démagogique (mais cela ne fonctionne bien que parce que le montant de cet impôt est significatif: supprimer une petite taxe serait de moindre effet).
Au passage, la mise en scène de la promulgation des lois (surtout si elles sont populaires ou importantes) par le Président en l'effectuant dans son bureau en présence de la presse est un "truc" de communication tout simple mais probablement efficace (à se demander pourquoi aucun de ses prédécesseurs n'y avait pensé avant).
Les annonces écologiques, même si elles sont destinées en partie à compenser politiquement des reculs par ailleurs (et à permettre à N. Hulot, pièce importante du dispositif gouvernemental et encore plus de sa popularité, de rester), sont tout de même fortes (d'ici 2040, abandon des moteurs thermiques et des explorations d'hydrocarbures) et symptomatiques d'une volonté de "marcher" et d'une habileté à réformer.
Des sympathisants FI par exemple peuvent avoir cru que seul Mélenchon aurait pu décider les mesures écologiques citées et peuvent être agréablement surpris sur ce point-là. De là à voter LREM à l'avenir, probablement pas mais il est difficile d'être purement hostile à un pouvoir qui prend aussi des mesures vues comme bonnes, cela affaiblit la possibilité d'une vision manichéenne.
cevenol30
 
Messages: 2676
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede cevenol30 » Mar 9 Jan 2018 23:00

Un nouveau sondage (Ifop/Fiducial/Paris-Match/Sud Radio¨du 9 janvier) donne encore Macron et plus encore Philippe en hausse:
https://actu.orange.fr/politique/sondag ... VbYdU.html
L'approbation pour Macron est à 53% contre 45, pour Philippe à 59 (+7) contre 39 (-5). Ce dernier sort de plus en plus de l'ombre et cela semble lui réussir.

Macron est encore en hausse (57%, +2) parmi les retraités malgré la hausse de la CSG. De ce que j'ai vu autour de moi, les retraités franchement aisés trouvent plutôt justifié de payer plus, c'est en quelque sorte le prix à payer pour des réformes qui leur plaisent et de toute façon ils n'arrivent pas à tout dépenser... Ce sont les retraités moins aisés mais tout de même au-dessus du seuil (1200 euros/mois?) qui doivent faire la grimace mais comme ce n'est qu'une minorité, ça passe...

Le taux de très mécontents ("n'approuve pas du tout" la politique de Macron) a diminué (20%, -7): comme je le disais, on peut trouver des points positifs dans ses actions ou celles qu'il endosse et dès lors, difficile de se dire "très" mécontent.

Par ailleurs, au rang des meilleurs opposants (la question portait sur des mouvements ou partis) la France Insoumise reste première mais en baisse (37%, -5), suivi de LR et du FN (24 et 22); le PS est à 8 soit l'équivalent de ses intentions de vote (pour les européennes à venir), l'UDI, EELV ou le NPA (tant qu'à faire) ne sont pas mentionnés dans le résumé
cevenol30
 
Messages: 2676
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede SALVAT » Mer 24 Jan 2018 13:57

Et voilà que le couple MACRON-PHILIPPE "dévisse".
En cause : l'abandon de NDDL.
C'est bien ce à quoi je m'attendais...comme annoncé.
Reste le retrait de l'Exposition Universelle qui ne devrait rien arranger à l'orientation des "courbes".

On nous avait chanté, sur nos chaînes de télévision en continu, que NDDL n'importait pas à la population française : seuls les locaux attachés au projet allaient grincer....avant que d'oublier très vite.

Finalement ceux qui portaient un gros (μακρόv en grec) crédit au Président de la République en matière économique sont déçus.
Il impressionna durant toute sa campagne : voilà encore que faillit un "meilleur d'entre nous" promis, nous disait-on, à des miracles dans son domaine d'excellence !.
Il est bien décevant et "petit" - "mediocris" (en latin)- : le clermontois que je suis ne lui souhaite pas la bienvenue dans sa ville pour demain et après-demain.

Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4289
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede pba » Mer 24 Jan 2018 16:58

Cher B.Salvat,

Où voyez vous que EM et EP dévisse : ils perdent 2 et 6 points . 2 points, c'est la limite de précision de l'outil .
Où voyez-vous que ce soit à cause de NDDL ??

les commentaires de l'IFOP sont les suivants :
http://www.ifop.com/?option=com_publica ... ll&id=3955
"Emmanuel Macron voit sa cote légèrement refluer de 52% à 50 % de satisfaits, un recul lié à la brusque remontée des attentes des Français en matière de pouvoir d'achat. La forte approbation de la décision d'abandonner la construction de l'aéroport de Notre Dame des Landes, mesurée en fin de semaine dernière, n'a pas complètement compensé le sentiment éprouvé par beaucoup de Français que "tout augmente".

"Édouard Philippe subit une chute plus prononcée : la part des satisfaits passe de 54% à 49% (-15 chez les sympathisants LR), venant effacer la progression du même ordre observée en décembre. Les annonces récentes du Premier ministre sur la sécurité routière, notamment le passage de 90km/h à 80km/h pour la vitesse maximale autorisée, expliquent largement cette baisse "

Comme quoi, prendre une mesure courageuse ne "paie "pas (encore ) !
pba
 
Messages: 799
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede stephed » Mer 24 Jan 2018 21:34

je ne pense pas que la chute de l'exécutif dans les sondages soit liée au dossier de notre dame des landes. Je pense comme pba que la limitation de vitesse à 80 kmh et surtout les "cadeaux" du 1er janvier (qui compensent la baisse des cotisations salariales et encore plus pour ceux qui ne sont pas concernés par celles ci comme les fonctionnaires ou les retraités) l'expliquent davantage.
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2397
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede cevenol30 » Jeu 1 Fév 2018 01:33

Un nouveau sondage (BVA ) indique une baisse de popularité de l'exécutif:
https://www.francetvinfo.fr/politique/e ... 87510.html
Macron à 47 (-5) et Philippe à 45 (-7)
Apparemment, la baisse serait plus prononcée dans l'Ouest, l'électorat de centre-droit des environs lointains de NDDL ayant été plutôt en faveur de ce projet. Il est d'ailleurs rare que les sondeurs donnent des indications géographiques sur les résultats... La baisse des retraites via la CSG, les projets de baisse de limitation de vitesse ou autres (évocation d'un gel du SMIC,...) ont aussi joué plutôt dans le mauvais sens pour l'exécutif.
"Et en même temps", la personnalité en tête du palmarès de cote d'avenir est... Nicolas Hulot! Suivi surtout par des personnalités de droite en marge de la direction de LR: Bertrand, Juppé et aussi Baroin.
cevenol30
 
Messages: 2676
Inscription: Lun 16 Mar 2015 00:52

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede stephed » Ven 2 Fév 2018 10:13

Pour expliquer la forte chute de popularité d'Emmanuel Macron dans les régions Pays de Loire et Bretagne, l'institut de sondage parle de la visite "houleuse" de la ministre des transports Elisabeth Borne à Saint-Aignan de Grand Lieu (commune qui serait concerné par l'extension de l'aéroport de Nantes) ou 1 millier de manifestants brandissaient leurs cartes d'électeurs aux cris de "Macron, démission", "Macron, Trahison"

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la- ... dl-5527742
stephed
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 2397
Inscription: Mar 21 Sep 2010 09:47

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede SALVAT » Ven 2 Fév 2018 12:01

Je suis bien d'accord avec toi, cher pmf, il n'y avait pas qu'une poignée de politiques "locaux" et d'industriels que l'on a caricaturés pour appuyer ce projet
Plutôt que d'éparpiller le trafic aérien entre des structures aéroportuaires modestes, il fallait un équipement vers lequel convergeraient, dans les airs, un certain nombre lignes et notamment celles que l'on pouvait économiser aux aéroports parisiens saturés et, au sol, par des liens notamment ferrés rapides vers Nantes et le Poitou Charentes, vers Rennes et la pointe bretonne, vers le Bassin Parisien., vers la Normandie.
Les projets de LGV avaient avancé ( Rennes) : Nantes-Rennes par NDDL se dessinait .
NDDL n'était pas seulement breton ou nantais il était un hub de taille européenne destiné à soulager Roissy et Orly : désormais il faudra rallier le hub de Francfort ! C'est écolo...et très pratique. Il était une porte d'entrée en Europe ou une porte de sortie européenne pour les trafics venant de ou allant outre-atlantique.
La région de l'Ouest n'est pas suffisamment riche en industrie pour freiner l'essor de certaines entreprises : Airbus comptait sur cette plateforme comme à Toulouse-Blagnac....saturée....je crois savoir que ses dirigeants se sont voulu rassurants...mais il n'y aura aucune augmentation de la capacité actuelle de son établissement nantais et il y a tout à craindre qu'il trouve ailleurs (qu'en France) l'équipement dont l'entreprise a besoin, à raison de son développement : l'Allemagne est bien placée pour le recevoir puisque le Royaume-Uni est en brexit.
L'ouest français qui souffre de son éloignement du "cœur européen" et dépend d'un passage/rupture de charge quasi obligé par Paris sera d'autant plus excentré
On a fait fi de l'aménagement du territoire et de la géostratégie aérienne : on a brocardé ( c'était pour Concorde !) on a plaisanté sur le demi siècle d'âge du projet pour le mettre à la charge d'un manque de décision des gouvernements successifs...alors qu'ils étaient bloqués par des recours en justice qu'ils ne pouvaient escamoter et dont ils ne pouvaient pas prévoir toutes les issues - au demeurant positives pour le projet - tant la justice est parfois surprenante.
Les journalistes, aidés et orientés par le pouvoir, n'ont restitué que l'écume d'un projet qui ne se résumait pas à une piste d'aviation....
Les habitants de St Aignan auraient pu se bouger au moment de la consultation mais chacun ne regarde que son intérêt et ils ne voyaient pas arriver le projet alternatif....
Enfin, il faudra un nouveau pont sur la Loire (Cheviré ?) pour accompagner le nouveau projet...on n'en a pas comptabilisé le coût dans les bilans financiers comparés...

On ne construit pas sur des demi-vérités ou demi-mensonges et sur de la dissimulation. On paiera cher cette décision.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4289
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede manudu83 » Ven 2 Fév 2018 14:31

NDDL mis à part pour de grands élus, quelques riverains et les zadistes, c'était et cela reste un sujet mineur pour l'immense majorité des électeurs.
Vu du sud, je peux vous dire que je comprends la décision de Macron, peut être que le projet était bon mais il était vicié par le climat, et pour paraphraser un homme politique à la fois varois et vendéen : "une piste d'aéroport ne vaut pas le risque de perdre une vie humaine"
manudu83
 
Messages: 4035
Inscription: Mer 8 Fév 2012 20:53
Localisation: le long de la grande bleu

Re: Sondages sur l'exécutif Macron-Philippe

Messagede pmf » Ven 2 Fév 2018 16:13

Pour les habitants des régions de Bretagne, des Pays de la Loire et de l'ex Basse-Normandie, l'affaire de Notre-Dame des Landes n'était pas, loin de là, une question mineure, que ces habitants soient favorables ou défavorables à la réalisation de l'aéroport du Grand Ouest.
Ceci étant dit, un certain nombre de ces personnes favorables à la construction de l'aéroport souscrivent à la Décision de l'Exécutif de renoncer à cette opération car ce dossier était fortement enkysté et de nature à provoquer des troubles sérieux à l'ordre public en cas de décision de réalisation de l'équipement aéroportuaire.
En revanche, tous ces habitants, pragmatiques ou réalistes, n'éprouvent aucune sympathie pour les occupants illégaux de terrains, devenus propriété de la puissance publique, étant entendu que les agriculteurs locaux ne suscitent pas, loin de là, d'antipathie.

Quant à la suite du dossier, soyons réalistes comme un ancien Premier Ministre, l'extension de l'aéroport de Nantes Atlantique n'aura jamais lieu pour des raisons de recours en justice qui obtiendront l'annulation de la Déclaration d'utilité Publique sans oublier l'opposition farouche des habitants de Nantes Sud, dont il est aisé de comprendre leur rejet de cette extension qui porterait très sérieusement atteinte à leur cadre de vie et au lac de Granlieu et à ses animaux permanents ou de migrations.
pmf
 
Messages: 1649
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Ecrire un discours

Alexandra Fresse

Le discours est un exercice récurrent, voire quotidien, des élus. De l'inauguration au discours de campagne, écrire un discours demande à la fois rigueur et imagination. De la rigueur dans la forme, de l'imagination dans l'art de toucher l'auditoire...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité