Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Le revenu universel, vraie fausse bonne idée ?

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Le revenu universel, vraie fausse bonne idée ?

Messagede Profil supprimé » Mar 24 Jan 2017 21:52

Le revenu universel, par principe, c'est un revenu versé à tout le monde, c'est à dire à tout citoyen vivant sur le territoire d'un pays, voire de plusieurs pays dans le cadre d'un accord international ou d'une confédération de pays.

Ce que n'est pas le revenu universel :
1. Un "salaire à vie" qui met fin à l'exploitation du travailleur en dissociant la valeur "travail" et la valeur "humaine", le travailleur percevant son salaire un peu comme les fonctionnaires... Dans le cas du "salaire à vie", quoi qu'il puisse lui arriver, un travailleur touche donc un salaire garanti pour son travail, ou tout autre travail ou une pension si il est malade, handicapé ou âgé, alors que le revenu universel laisse le travailleur qui le perçoit dans son statut de précaire et d'exploité, à moins de ne plus travailler et donc de se priver de sa principale source de revenu en devenant un assisté.
2. Une "allocation" liée à un quelconque statut (mère isolée, personne handicapée). Le revenu universel n'est donc pas une compensation : que tu cours le 100 mètres en 11 secondes ou le kilomètre en deux heures. Que tu manges des ortolans ou le contenu des poubelles, que tu sois né avec une cuillère d'or dans la bouche ou abandonné comme un chien, ce sera pareil. Une sorte de TVA inversée en quelque sorte.


Le RU reste, en outre, une idée bien difficile à appliquer car, soit son montant sera trop bas (comme le RSA) et il ne dispensera pas les gens de coucher dans la rue, soit son montant sera trop haut et il pèsera trop sur le budget de la Nation et donc des contribuables...
...Mais il n y a pas que cela !
Le RU pèsera bien plus sur les revenus liés au travail (salaire, revenus d'artisan) que sur les revenus liés au capital (dividendes), rien que par le fait que les travailleurs se cantonnent dans un pays (ou confédération) défini, alors que, mondialisation oblige, le capital n'a pas de frontière, le seul moyen pour éviter cette inégalité c'est que le RU soit mondial et donc vraiment universel... Conséquence directe, le RU dévalorise la valeur du travail, mais pas celle du capital et amplifie, en outre, une inégalité supplémentaire, celle de travailler pour que d'autres ne puissent pas travailler. Si on va au maximum de cette réflexion, les grandes entreprises du CAC40 risquent de tenir compte de ce revenu supplémentaire pour geler les salaires, voire même les diminuer puisque les travailleurs pourront compter sur ce revenu supplémentaire.
... Mais il y a encore pire que cela !
Les personnes handicapées (taux supérieur ou égal à 80%) qui perçoivent donc une allocation seront intégrées dans ce processus avec le danger que cette allocation soit remplacée par le RU sans se cumuler car le cumul entraînerait une trop grosse dépense pour les collectivités concernées (de toute façon, elles seront bien tentées). Autrement dit si on a 110 de QI, on touche le RU et si on a 30 de QI, on touche le RU, aussi... sauf que pour travailler (même au black) avec 30 de QI, cela va être difficile ! Même résultat pour les personnes âgées percevant le minimum vieillesse souvent, en raison du fait qu'elle ont trop peu cotisés (en moyenne entre 10 et 15 ans). Elles risquent donc de percevoir uniquement le RU, ce qui, certes ne changera rien à leur situation, mais elle auront travaillé alors que d'autres bénéficiaires percevront ce même RU sans avoir levé le petit doigt de leur vie ! Bienvenue dans le "meilleur des mondes" !

Il n'y a pas à dire, le revenu universel, c'est la vraie fausse bonne idée bien libérale nappée de sociale démocratie. Le Revenu universel, c'est le festin que Prométhée offrit aux Dieux de l'Olympe !
Profil supprimé
 

Re: Le revenu universel, vraie fausse bonne idée ?

Messagede l3_z3br3 » Ven 3 Mar 2017 18:44

Nous aurions tord de balayer le R.U du débat politique car c'est actuellement la seule idée de la présidentielle qui nous invite à réfléchir sur notre avenir, sur notre projet de société pour demain.

Tout le reste du débat porte sur les conséquences de choix politiques du passé. Le chômage est une conséquence, pas le problème. Le problème, c'est la course à la valeur ajoutée, dont la somme s'appelle le PIB et dont la différence d'une année sur l'autre, s'appelle la croissance. Si vous regardez la croissance du PIB, donc de la création de valeur (ou richesse) sur les 30 dernières années, elle a fortement augmentée, moins qu'ailleurs, mais elle augmente. Maintenant, regardez l'évolution du nombre d'heures travaillées sur la même période... Elle a baissée. Conclusion, la croissance est de plus en plus réalisée par robotisation du travail dans les pays riches ou par l'exploitation humaine à bas coûts dans les pays pauvres, voire même les deux cumulées... Et auj, le phénomène ne cesse d'accélérer, créant tjrs plus de tension dans notre société entre ceux qui ont du travail et ceux qu'en n'ont pas, entre les salariés et les fonctionnaires, entre les salariés des grands groupes et ceux des PME, entre les ouvriers et les entrepreneurs... Le travail se raréfie, et ne cessera de se raréfier.

Pour le moment, les plus touchés sont les travailleurs les moins qualifiés mais bientôt, même les artistes pourraient bien souffrir de la concurrence des robots et autres programmes doués d'intelligence artificielle. Le roi des échecs n'est déjà plus humain, et qu'il s'agisse de musique ou de littérature, il existe déjà des programmes capables de créer, oui créer !
Qu'il s'agisse, pour ne prendre que ceux-là, de la conduite autonome ou de l'impression 3D (je ne parle pas de l'imprimante à la maison, mais de machine industrielle capable de bâtir une maison, une voiture, un pont, une prothèse...sans humain autre que le programmateur de la machine), l'IA associée à la robotique remplacera de plus en plus l'humain.

Avez-vous encore recours à un courtier en assurance pour votre voiture ?
Pensez-vous encore que la grande majorité des flux boursiers soient l'œuvre des "golden boys" ?
Saviez-vous que la bourse de Paris est en fait, dans la banlieue sud de Londres ?

Vu de mon fauteuil, derrière mon écran, le progrès technologique semble déjà aller plus vite que notre capacité à imaginer l'avenir. Seuls les pays en capacité d'imaginer que l'Homme de demain sera bien moins un outil de production qu'un vecteur de consommation sauront sauvegarder la paix sociale et leur modèle démocratique. Les autres, devront faire face à toujours plus de tensions sociales, de crises identitaires...et basculeront peu à peu vers des solutions extrémistes propices aux guerres d'autrefois. Le R.U n'est peut-être pas la solution adaptée mais l'idée est bonne car elle nous amène à regarder l'avenir plutôt que le passé, à imaginer un projet de société pour demain plutôt qu'à ressasser les échecs d'hier...

C'est toute notre philosophie sociétale qui est à revoir pour demain car ceux qui pensent que taxer les robots est la solution, n'ont pas bien compris que, pour autant, cette mesure leur rendra leur job... Au mieux, elle financera leur assistanat via un R.U appelé allocation chômage ou RSA qui ne résoudra pas la tension déjà existante entre ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas ou plus.

Pour moi, l'idée est donc bonne dès lors qu'elle nous oblige à réfléchir sur demain, donc à anticiper notre futur...
l3_z3br3
 
Messages: 3
Inscription: Ven 3 Mar 2017 17:37

Re: Le revenu universel, vraie fausse bonne idée ?

Messagede Papé Robert » Mar 18 Avr 2017 18:03

Bonjour chers forumers. Je débarque chez vous car je trouve ici des gens raisonnables et compétents capables de débattre sereinement. Je viens donc prendre part à vos discussions, en espérant que mon petit niveau de culture ne vous empêchera de me répondre.

Ceci est ma première intervention.
Le RU m'apparait comme l'arme absolue contre la misère dans le pays.
Son financement ne devrait pas être impossible si on admet qu'il s'agit là de l'objectif prioritaire de l'Etat. C'est le financement du reste du budget qui est à adapter.
La difficulté de la réussite: la capacité de certains pauvres à gérer un budget. Un chef de famille inconséquent peut gaspiller tout le revenu de la famille dès sa réception et laisser les autres dans la misère. C'est là un point délicat si on ne veut pas que l'Etat tombe dans une sorte de paternalisme. Pour les gens plus raisonnables, le RU résout le problème.
Il doit être suffisant pour couvrir les besoins d'une vie "normale" actuelle (accès internet compris) et donc remplacer toute autre allocation de l'Etat.
Le PIB français me semble de taille à supporter la mesure. La mentalité des Français ne parait prête à accepter de verser un revenu "important" ni à des oisifs, ni à des riches... Peut-être par manque de pédagogie ?
Papé Robert
 
Messages: 1
Inscription: Mar 18 Avr 2017 17:22

Re: Le revenu universel, vraie fausse bonne idée ?

Messagede Patochic » Mar 25 Avr 2017 17:27

Papé Robert a écrit:Bonjour chers forumers. Je débarque chez vous car je trouve ici des gens raisonnables et compétents capables de débattre sereinement. Je viens donc prendre part à vos discussions, en espérant que mon petit niveau de culture ne vous empêchera de me répondre.

Ceci est ma première intervention.
Le RU m'apparait comme l'arme absolue contre la misère dans le pays.
Son financement ne devrait pas être impossible si on admet qu'il s'agit là de l'objectif prioritaire de l'Etat. C'est le financement du reste du budget qui est à adapter.
La difficulté de la réussite: la capacité de certains pauvres à gérer un budget. Un chef de famille inconséquent peut gaspiller tout le revenu de la famille dès sa réception et laisser les autres dans la misère. C'est là un point délicat si on ne veut pas que l'Etat tombe dans une sorte de paternalisme. Pour les gens plus raisonnables, le RU résout le problème.
Il doit être suffisant pour couvrir les besoins d'une vie "normale" actuelle (accès internet compris) et donc remplacer toute autre allocation de l'Etat.
Le PIB français me semble de taille à supporter la mesure. La mentalité des Français ne parait prête à accepter de verser un revenu "important" ni à des oisifs, ni à des riches... Peut-être par manque de pédagogie ?


C'est également ma 1ère publication sur ce forum.

Une meilleure capacité de certains pauvres à gérer un budget, cela passe par l'école qui doit mieux former les jeunes, notamment en maths. Mais pourquoi pas aussi, créer des cours de comptabilité pour les lycéens. Cela aurait deux avantages :
-éviter l'endettement/mieux gérer son budget
-ce serait un plus pour ceux qui veulent devenir travailleurs indépendants (et ainsi réduire le nombre de faillites)

Et pour te répondre, je pense que de nombreux auto-entrepreneurs, artisans, indépendants espèrent une mise en place du revenu universel mais la part qu'ils représentent dans la société n'est pas encore suffisante : actuellement ~10% des travailleurs sont des indépendants. D'après une stat et désolé de ne pas avoir cette stat pour la France : en 2020, 40% des travailleurs américains seront indépendants, sachant qu'ils sont actuellement à ~20%. Cette part va également beaucoup augmenter en France. L'idée de ce RU s'imposera donc naturellement à l'avenir.

Aujourd'hui, je pense effectivement que la mentalité d'une majorité de Français n'est pas prête à entendre ce terme "revenu universel" mais est tout à fait prête à entendre d'autres termes qui pourtant mènent à la même chose. Des termes tels que "assurance chômage universelle" ou "fusion des allocations en une allocation unique".

Si le prochain gouvernement de "semi-cohabitation" applique sa feuille de route, une extension de l'allocation chômage aux indépendants sera mise en place (10% des travailleurs). Cette extension sera amenée à se généraliser. Les seuls qui ne percevront pas encore d'allocations régulières pour vivre seront les étudiants et les salariés (hormis ceux qui bénéficient du RSA). En ce qui concerne le montant de ce futur chômage universel. Si l'on passe d'une logique assurantielle vers une logique de solidarité où davantage de personnes en bénéficient, alors cette allocation sera beaucoup plus faible. Peut-être l'équivalent de l'allocation chômage en Angleterre : 380€/mois.
Patochic
 
Messages: 1
Inscription: Mar 25 Avr 2017 09:30


Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité