Politiquemania

La base de données de la vie politique française

La France, démocratie imparfaite ?

Forum général sur l'actualité politique du moment. Discutez ici de l'action de la Présidence, des décisions gouvernementales, des projets ou propositions de lois ainsi que de toutes les démarches de l'opposition.

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede Bruno Lalouette » Ven 18 Mai 2012 02:13

Tant que nous n'aurons pas un système de votations à la suisse, nous serons dans l'illusion de la démocratie!
Bruno Lalouette
 
Messages: 14
Inscription: Jeu 17 Mai 2012 15:16
Localisation: Paris

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede Marcus » Sam 2 Juin 2012 14:05

Bonjour, je suis nouveau sur ce site et ce sujet de forum a particulièrement attiré mon attention. Merci d'avoir mis ce débat sur la table.

Effectivement, la position de la France dans ce classement n'est pas très réjouissante, mais cela me parait secondaire car à mon avis, les critères retenus me semblent tout à fait insuffisants pour qualifier ce qu'est une démocratie parfaite (et ce qui ne l'est pas...). Même l'obtention de la note maximale ne saurait être selon moi, un gage de perfection démocratique.

Je m'explique : si on veut parler de démocratie parfaite alors il faut parler de démocratie directe ou au minimum de démocratie participative, c'est à dire une démocratie qui permet d’impliquer et d’accroître le rôle des citoyens dans la définition des orientations de la vie politique et dans les prises de décisions associées...

Aujourd'hui, une fois qu'ils ont été élus, ils ont tous les pouvoirs. Que reste-t-il aux citoyens quand les choses ne vont pas dans le bon sens ? Les médias… ? La possibilité de créer un parti politique,... Est-ce l’idée qu'on peut se faire de la démocratie ?

Une vraie démocratie serait une démocratie dans laquelle :
- l'opinion publique et la majorité silencieuse serait entendue sans le prisme déformant des corps intermédiaires,
- le peuple serait régulièrement consulté sur ses doléances, sur les choix à faire, sur les grandes décisions,
- les idées constructives des uns et des autres seraient prises en compte au delà de tout clivage,
- les promesses électorales seraient tenues,
- les politiques seraient nommés sur la base de leur capacité à animer le débat démocratique et pas à marcher sur leurs adversaires et faire de la communication...

Oui, notre démocratie est imparfaite mais cela va bien plus loin que les aspects qui sont mis en avant par cette revue... et tant qu'on en restera là, il ne faudra pas s'étonner de abstentionnisme, de la montée des extrêmes, du désamour des Français pour la politique...

Voilà mon avis sur ce forum. Veuillez excuser ma fougue mais le sujet me passionne particulièrement.
Marcus
 
Messages: 1
Inscription: Sam 2 Juin 2012 13:24

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede Draume » Sam 2 Juin 2012 15:06

Les corps intermédiaires. Ah ce discours. Supprimons les 540.000 élus locaux, les 3 Millions de syndiqués,les 2 Millions d'associations ... tout ira mieux madame la marquise... Réunissons sur la même place les 65 Millions de françaises et francais !
En évitant d'être provocateur, votre discours est intéressant. Beaucoup, dont moi, approuveront . A part cela
Article 1 Du concret
Article 2 Du concret
Article 3 Du...
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 17:11

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede Pullo » Dim 3 Juin 2012 10:00

Je partage l'avis de Draume. Le poujadisme, même soft, ça commence à bien faire...

Les partis, les élus, les syndicats, les associations de toutes sortes, ont leurs défauts (carriérisme, concentration des pouvoirs entre les mêmes personnes, utilisation discutable des deniers publics...), mais jusqu'à présent, on n'a pas trouvé d'alternatives sérieuses à ces organisations et à ces personnes pour porter les demandes de la société dans les domaines politique, socio-économique, culturel.

La démocratie directe est facile à mettre en oeuvre dans un pays comme la Suisse, qui n'a que 6 millions d'habitants. Mais dans un pays de 66 millions d'habitants comme la France, on est obligé de passer par des représentants. On ne va pas réunir 66 millions de personnes pour décider de la quantité de beurre de cacao qu'il doit y avoir dans le chocolat... Cela dit, les citoyens ont le droit, et certains diront même le devoir, de demander des comptes à leurs élus sur leurs actions, que ce soit au niveau local ou national. Les élections transparentes, sans fraude, ne suffisent pas à garantir la démocratie. Pour qu'une démocratie vive, il faut aussi que les citoyens soient prêts à la défendre. Compliqué quand la survie est la principale priorité...
Pullo
 
Messages: 1184
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede haim » Dim 3 Juin 2012 16:59

imparfaite ..... et comment.... mon vote.... si je vote .... vaut le méme poids que celui d'un patron du cac 40 !!!
candidat à la législative de 2012 dans les hautes alpes... je fais tous les jours l'expérience de la non démocratie dans ce pays....vous ne me croyez pas ?
visitez notre site :registre des denturologistes de france :roll:
je tiens un journal de campagne quotidien .... j'ai fait de méme pour les présidentielles....
haim
 
Messages: 1
Inscription: Dim 3 Juin 2012 16:49

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede Relique » Dim 3 Juin 2012 17:07

haim a écrit:imparfaite ..... et comment.... mon vote.... si je vote .... vaut le méme poids que celui d'un patron du cac 40 !!!



Jusqu'à peu, il fallait à certains être plus de 120 000 pour avoir le même poids que 27000 Lozériens..
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1995
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 13:03

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede pmf » Mer 15 Fév 2017 13:39

J'exhume une rubrique au titre imparfait pour ce que je souhaite évoquer mais n'ai pas trouvé de rubrique changement de régime ou de Constitution ou de République.
Ainsi, Édouard Philippe, député-maire du Havre, dont je lis attentivement les écrits, s'exprime dans Libération en s'interrogeant sur l'état de la Veme Republique en 2017 et sur l'éventuelle émergence d'une nouvelle Constitution adaptée au XXIème siecle pour répondre aux défit actuels que sont le chômage de masse, les déficits publics et la défiance généralisée à l'égard des responsables publics caractérisée par leur rejet en série de Sarkozy à Valls en passant par Juppé et Hollande.
pmf
 
Messages: 997
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede pba » Sam 18 Fév 2017 19:34

Vous avez bien raison, cher PMF d'"exhumer cette rubrique ".
Pour faire court, je considère la constitution de la 5è comme inadaptée , en 2017, aux problèmes de la France .
je concède qu'elle est pu, dans les grandes lignes, correspondre dans la période 1958-1962 aux nécessités du temps... sans en être totalement persuadé, car les propositions de réformes constitutionnelles de la fin de la 4ème auraient pu suffire , si la convergence (néfaste ) des gaullistes et des communistes n'avait pas empêché toute évolution.

Pour moi, et je sais que je ne suis pas tendre, notre constitution +la réforme constit de 1962+le scrutin majoritaire + l'inversion du calendrier des législatives , tout celà constitue un ensemble dont le caractère très peu démocratique et peu efficace est flagrant, allié à des pratqiues "à bout de souffle ".
-élection à 2 tours où le "ticket pour le 2ème tour "est proche de 20%
-pourquoi limiter le second tour à 2 candidats seulement : on parle de rassemblement, on obtient un affrontement
-le président a quasiment les pouvoirs les + importants des présidents du monde entier, sans contre-poids (et en toute immunité), d'autant que l'inversion du calendrier "force "la main des électeurs pour donner une majorité présidentielle et arriver, avec le mode de scrutin, à une caricature de représentation etc....
-on a fait croire au pppeuple français que l'élection du président au suffrage universel était l'alfa et l'oméga de la démocratie, alors que c'est un concours de beauté affligeant, ultra-personnalisé et abétissant.

Je suis assez nostalgique d'un régime parlementaire "rationnalisé " tel que l'avait proné Pierre Mendès France, avec un contrat de législature et un chef de gouvernement chef de l'exécutif (pour celà, un mode de scrutin mixte majoritaire-proportionnel avec vote préférentiel)
pba
 
Messages: 666
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 14:26

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede pmf » Sam 18 Fév 2017 20:49

Vous ne serez pas surpris d'apprendre que je suis également un partisan du parlementarisme rationalisé que prônait effectivement Pierre Mendes-France et auquel souscrivait alors François Mitterrand, ce dernier ne l'ayant pas soutenu pendant ses mandats de Président de la République pour raison d'intérêt à réélection pour les législatives de 1986 et en raison de minorité populaire sur une telle reforme handicapee par les effets du denigrement de la IVeme Republique finissante pour le soumettre à référendum pendant les deux septennats.

Je m'honore d'avoir vote NON lors du référendum sur le quinquennat après m'être opposé au sein du PS en 2012 en préparation du Congrès de Bordeaux au souhait des dirigeants de mon courant jospiniste de faire évoluer la Constitution vers un régime plus présidentiel préfigurant donc le passage au quinquennat puis l'inversion du calendrier législatives-présidentielle.
J'avais ensuite dispensé une conférence en 1993 intitulée 5 ou 7 et les imperfections de la Veme République et je récidiverai dans ce registre en ce mois de février avec un intitulé plus neutre de type Devenir Constitutionnel de la République française avec un axe fort de soutien à un retour au parlementarisme de type iVeme République en le rationalisant effectivement.
La rationalisation des scrutins municipaux et régionaux peut constituer une base pour la réfléxion du mode de scrutin législatif à mettre en place et il peut en être de même pour les motions de défiance régionale introduites pour le mandat 1998-2004.
Il reste à débattre du mode d'élection du Président de la République. Bien que partisan du retour au mode d'élection de la IVeme République ou en repli à celui de 1958, je pense que nous ne parviendrons pas à éviter le suffrage universel mais ce sera le régime parlementaire de la nouvelle République qui devra être prépondérant avec un Président à la portugaise, à l'irlandaise, à la finlandaise.
Plutôt que de disserter sur les défauts des candidats à la présidentielle à venir, nos contributeurs seraient bien inspirés de réfléchir à notre devenir constitutionnel car je pense que Édouard Philippe a exposé avec justesse un mal français qui pourrait se muer en crise violente de régime car aucun des candidats à la Presidentielle n'est de Gaulle ou Pompidou ou Mitterrand, ni même Chirac de 1995.
pmf
 
Messages: 997
Inscription: Mer 2 Déc 2015 18:56

Re: La France, démocratie imparfaite ?

Messagede Profil supprimé » Sam 18 Fév 2017 21:13

Depuis 1789 et la Constituante, la France fut un pays ayant vocation à se muer en un régime parlementaire. L'intrusion forcée d'un exécutif fort représenté par un seul homme, c'est l'oeuvre de Bonaparte, un aventurier, un parvenu, un arriviste et son neveu, après lui, tout autant parvenu et encore plus aventurier.

Derrière le désir d'un exécutif fort, représenté par un seul individu, se cache la tentation autocratique et cela doit être rejeté par tout peuple souverain, sinon à quoi cela sert de nous répéter en boucle la Déclaration universelle des droits de l'homme qui fut l'oeuvre de tout un groupe et non d'un seul ?

Image

La DÉMOCRATIE, comme son nom l'indique, c'est le pouvoir du "plus grand nombre" et pas d'un seul. Le Peuple représenté par un nombre suffisant de représentants (le ratio 1 pour 100.000 me semble correct) peut ainsi s'exprimer. Qu'il y ait un président, un consul, un roi, bref un "représentant" pour symboliser l'Etat et le personnifier pour les grandes cérémonies chrysanthèmiques, pourquoi pas, mais c'est tout... Le vrai exécutif c'est le gouvernement placé sous le contrôle du Parlement sans artifice abusif (49.3 et autre embrouille) qui gère et administre la Nation. Point.
Profil supprimé
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats politiques du moment

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Comprendre la TVA et ses évolutions pour maîtriser son impact et sécuriser sa récupération

Jean-Claude Chocque et Anne Lise Rodier

L'ouvrage expose les différentes catégories d'EPCI à fiscalité propre et de structures syndicales, les procédures de fusion et de modification de périmètre des EPCI à fiscalité propre et des...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité