Politiquemania

La base de données de la vie politique française

De Villepin et 2012

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2012. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

De Villepin et 2012

Messagede vudeloin » Lun 31 Jan 2011 14:57

Toujours en attente du dénouement de l'affaire Clearstream, Dominique de Villepin semble de moins en moins faire mystère de ses intentions de concourir à l'élection présidentielle de 2012, fût ce au détriment de son meilleur ennemi intime, Nicolas Sarkozy.
D'autant qu'il commence à recevoir quelques soutiens, au delà du cercle rapproché des quelques parlementaires qui le soutenaient déjà depuis quelques temps...
Ainsi, l'édition " Vosges Matin " de l'Est Républicain rapporte ce week end que l'ancien Président du Sénat et toujours Président du Conseil général, Christian Poncelet, dont on rappellera qu'il est issu de la branche " sociale " de l'UMP, ayant fait ses premières armes dans le syndicalisme chrétien - dirigeant de la CFTC dans les années 60 au sein de l'administration des Postes et Télécommunications -, aurait fait valoir pour 2012 le choix de l'ancien Premier Ministre de Jacques Chirac.
Si elle se confirmait, une telle initiative ne manquerait pas de souligner les contradictions et les difficultés dans lesquelles semble désormais se débattre le parti présidentiel.
Affaire à suivre donc :)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: De Villepin et 2012

Messagede Robespierre » Lun 31 Jan 2011 15:20

Villepin veut rééditer l'exploit de Chirac en 81 :

1) saborder son camp en faisant perdre le sortant ;
2) faire une OPA sur le parti dominant à droite
3) incarner l'opposition et la mener à la victoire lors des prochaines échéances électorales.
Robespierre
 
Messages: 482
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Re: De Villepin et 2012

Messagede républicain » Mar 8 Fév 2011 23:05

Je ne crois pas que Villepin veuille faire perdre Sarkozy, pas plus que Chirac voulait faire perdre VGE en 1981. L'un comme l'autre se sont présenté ou se présente pour gagner, je ne crois pas trop dans ces calculs mesquins. En 1981, Chirac ne pouvait pas dépasser VGE en raison de la prime au sortant, mais VGE n'a pas pu battre Mitterrand, ce que Chirac aurait peut-etre fait.
républicain
 
Messages: 169
Inscription: Sam 5 Fév 2011 16:17

Re: De Villepin et 2012

Messagede SALVAT » Dim 13 Fév 2011 19:31

Chirac voulait bien faire tomber VGE : sinon la route lui était barrée pour un moment : n'oublions pas que l'EX avait envisagé 3 mandats dès son élection acquise. Un délai bien trop long que Chirac n'aurait pu supporter : PRP et UDF étaient, en nombre de parlementaires au coude à coude en 1981: 14 années supplémentaires de Giscard auraient inversé les chiffres et Chirac n'aurait pu maintenir son appareil RPR "en chauffe" pendant aussi longtemps...d'où ces papiers et appels téléphoniques aux adhérents du RPR pour aller à la pêche ou pour ceux qui le voudraient bien voter Mitterrand avec l'argument que les législatives qui suivraient s'il y avait dissolution inverseraient le résultat des présidentielles et que le seul parti qui pourrait en profiter serait le RPR et non l'UDF. Chirac et le RPR ne faisaient pas partie des vaincus du 10 mai : ils ont été battus le 30 juin suite aux élections législatives
.
L'hypothèse de Robespierre d'un Villepin qui reprendrait en partie le schéma Chirac 1981 a sans doute effleuré l'esprit dudit. Mais de quel appareil dispose-t-il ? Et si implosion de l'UMP il y a, suite à l'échec de l'actuel président,(ce qui me semble également très probable), les morceaux épars de l'UMP n'iront pas nécessairement au bénéfice du "coupable". Il ne rompt pas, il se démarque pour aussitôt se rapprocher...c'est du " stop and go and return" .....qui peut le suivre ? "Li tout seu" dirait-on dans l'Artois !
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3601
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: De Villepin et 2012

Messagede républicain » Dim 13 Fév 2011 20:20

D'accord, Villepin n'a pas de véritable parti et encore moins un appareil politique puissant à sa disposition. Mais si la gauche revient au pouvoir, qui va diriger la droite? Sarkozy, et l'UMP seront totalement discrédités. La base du parti va probablement chasser de la direction tous ceux qui ont participé à l'aventure sarkozyste, de nouveaux leaders vont émerger, et Villepin pourrait etre parmi ceux-là. Je crois qu'il y aura à la tete de la droite de nombreux parlementaires actuels peu connus qui auraient pu devenir ministres en 2007, si n'y avait pas eu cette ouverture sans intéret et surtout cette manie de caser des gens qui n'ont jamais été élus nulle-part. Je pense en particulier à Jean-Luc Warsmann, qui a été vice-président de l'Assemblée nationale et qui a été la tete de liste UMP qui a le mieux résité à la vague rose des régionales (hormis l'Alsace).
républicain
 
Messages: 169
Inscription: Sam 5 Fév 2011 16:17

Re: De Villepin et 2012

Messagede Jean-Philippe » Dim 13 Fév 2011 20:44

Warsmann a mieux résisté car Champagne-Ardenne est l'une des régions les plus à droite : il n'a pas plus de mérite personnel que les autres candidats UMP de 2010 (sauf Malgorn en Bretagne peut-être).
Sur l'avenir de la droite en cas de défaite en 2012, l'UMP sera affaiblie un peu comme le PS en 2002, mais avec un risque d'explosion plus grand. Je crois que ce point fait consensus.
Par contre, je suis très dubitatif sur la réussite de Villepin à en profiter. Je ne suis pas sûr d'ailleurs qu'il souhaite rassembler autour de lui la droite qui se repliera sur ses fiefs locaux. Copé ne le laissera pas faire (son club Génération France regroupe un grand nombre de députés et de notables locaux). Dans la perspective de 2017, ce dernier fera tout pour maintenir un parti suffisamment fort pour prétendre à la victoire.
Si l'UMP explose (j'y crois peu, mais ça reste possible), Copé en récupérera le plus gros (les libéraux et les RPR pas trop gaullistes notamment).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: De Villepin et 2012

Messagede républicain » Lun 14 Fév 2011 22:02

Je vois quand meme plus Villepin que Copé en profiter. Je crois que la droite va probablement etre représenté à l'avenir par deux grands courants, les gaullistes et les centristes. Les premiers derrière Villepin, les autres derrière Bayrou (s'il met fin à l'aventure MODEM et arrive à réunir l'UDF d'avant 2007), peut-etre, ou Morin, ce sera moins facile de trouver un chef.
Quant aux libéraux (qui ne sont d'ailleurs pas de vrais libéraux mais des balladuro-sarkozystes), je crois qu'ils seront marginalisés pour longtemps. Il y aura bien quelques autres courants ou partis autres que les deux précédents, mais ils seront beaucoup plus faibles. Je n'imagine vraiment pas Copé devenir le leader de la droite, c'est un apparatchik, il n'en n'a pas l'envergure, il ne sera jamais aimé des Français, il rappelle trop Sarkozy, dit trop souvent qu'il veut devenir président.
Je crois que les gaullistes et les centristes devraient pouvoir s'entendre, ne serait-ce que par rejet du sarkozysme, du FN et par envie de battre la gauche. Et surtout, il ne faut pas oublier que ce qui a divisé ces deux courants pendant longtemps, c'est leur désir de voir ou non le Général de Gaulle revenir au pouvoir, puis ensuite l'approbation ou non de sa politique, et ceci est bien lointain. Sinon, dans les grandes lignes économiques et sociales, leurs idées sont à peu près identiques. Mais ce qui pourrait aujourd'hui les opposer, c'est d'une part l'attachement viscéral des gaullistes aux institutions actuelles et d'autre-part, la volonté des centristes de moderniser la vie politique.
républicain
 
Messages: 169
Inscription: Sam 5 Fév 2011 16:17

Re: De Villepin et 2012

Messagede ploumploum » Ven 18 Mar 2011 22:03

Pourrait-on avoir un ticket De Villepin-Bayrou-Dupont Aignan pour 2012?
Après tout il y avait un projet de groupe parlementaire entre ces trois là (plus quelques UMP) si de Villepin se retirait de l'UMP.
Maintenant que c'est fait Villepin pourrait profiter de sa qualité de tribun pour convaincre le Modem et Bayrou ?
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: De Villepin et 2012

Messagede pierrot » Ven 18 Mar 2011 22:22

Que Villepin puisse convaincre et rallier Dupont Aignan ? Peu probable mais pas impossible, surtout que rien ne dit que NDA aurait ses 500 signatures.
Mais que quiconque puisse faire renoncer Bayrou à se présenter c'est totalement impensable. Et comme je ne vois pas non plus Galouzeau se rallier au panache blanc du biographe d'Henri IV, le ticket évoqué n'est pas envisageable.
En revanche, si j'en crois une journaliste bien placée, Villepin lorgne du côté du Chêne et a revu MAM depuis son départ du gouvernement. Et comme cette dernière attendra, comme d'habitude, le dernier moment pour soutenir Sarkozy (souvenez vous de 2007) ou ... quelqu'un d'autre en fonction des circonstances, l'ex premier ministre se place au cas où, même si ce n'est pas encore le moment de s'afficher avec elle. D'autant que Sarkozy a bien pris garde de laisser POM au gouvernement.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Re: De Villepin et 2012

Messagede ploumploum » Ven 18 Mar 2011 22:52

En tout cas , Villepin ,vu son aisance et son poids politique va faire pencher la balance. Certains UMP pourrait éventuellement le rallier.
Mais la prochaine échéance pour Villepin c'est son procès qui va déterminer la suite de sa carrière....
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Suivante

Retourner vers Élection présidentielle de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Droits des élus d'opposition

Joël Clérembaux

Le mode de scrutin des élections municipales assure la représentation des minorités au sein de l'assemblée délibérante communale. Les minorités constituent l'opposition, c'est-à-dire les conseillers qui n'appartiennent pas à la majorité et bénéficient...

Découvrir l'ouvrage

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron