Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Premier tour de l'élection présidentielle

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2012. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

Re: Premier tour de l'élection présidentielle

Messagede vudeloin » Mer 2 Mai 2012 19:31

pierrot a écrit:En ce 1er mai, un petit retour sur l'étude IFOP pour l'Humanité qui portait sur le vote en fonction de la proximité syndicale.
Rien de surprenant, les actifs se déclarant proches d'une organisation syndicale ont voté plus à gauche que les actifs qui ne sont proches d'aucun syndicat : total gauche+extrême-gauche à 57% pour les premiers contre 34 % pour les seconds. On pourrait formuler le résultat autrement : les électeurs de gauche ont plus tendance à se déclarer proches d'une organisation syndicale.
Pour le détail :

Proches de la CGT
Hollande 40%
Mélenchon 28%
Le Pen 16%
Sarkozy 7%
Joly 3%
Bayrou 2%
Poutou (lui même syndicaliste CGT) 2%
Arthaud 2%

Proches de la CFDT
Hollande 42%
Le Pen 16%
Bayrou 12%
Sarkozy 10%
Mélenchon 9%
Joly 4%
NDA 3%
Arthaud 2%
Poutou 1%

Proches de FO
Hollande 31%
Le Pen 31%
Mélenchon 16%
Sarkozy 10%
Bayrou 7%
Poutou 2%
NDA 1%
Joly 1%
Arthaud 1%

Proches de SUD
Mélenchon 36%
Hollande 30%
Le Pen 13%
Sarkozy 6%
Poutou 5%
Arthaud 4%
Joly 3%
Bayrou 2%
NDA 1%

Proches de l'UNSA
Hollande 35%
Le Pen 28%
Sarkozy 14%
Bayrou 10%
Mélenchon 5%
Joly 5%
NDA 2%


Ce sondage appelle au moins deux observations.

La première, c'est évidemment le niveau élevé du vote de gauche au sein des organisations syndicales, en général plus important que celui observé en général.
Que Mélenchon soit plus populaire chez les militants, sympathisants et électeurs de SUD que de la CGT me semble un épiphénomène.
Le plus significatif en la matière me semble plutôt de penser qu'une bonne part de la campagne de la gauche politique, singulièrement du Front de gauche et dans une bien moindre mesure, des candidats d'extrême gauche, a été portée sur le lieu de travail par ce medium très important que constituent les organisations syndicales et leurs animateurs.

Pour autant, le niveau élevé de François Hollande dans l'ensemble des « électorats » syndicaux me semble traduire autant l'engagement en sa faveur de militants syndicaux reconnus dans leur entreprise que les effets du « vote utile ».

Seconde observation : au sein des actifs proches d'un syndicat ayant opté pour la droite, on constate nettement que Marine Le Pen devance Nicolas Sarkozy, quelque soit le syndicat, et ce, même si Marine Le Pen ne parvient à dépasser son score national moyen qu'au sein des sympathisants FO et UNSA, c'est à dire d'une part dans une organisation historique du mouvement syndical et qui a fondé une partie de sa légitimité sur la confrontation avec la CGT et d'autre part, dans un ensemble assez composite qui, pour l'heure, jouit surtout de ses points forts dans le secteur public (avec la contradiction entre ex FEN dans l'Education et syndicats de policiers ou pénitentiaires).

Rupture donc assez nette entre le candidat de l'UMP et une bonne part du monde du travail puisque 90 % des salariés d'entreprises de plus de 20 personnes élisent au moins un DP...

On peut d'ailleurs produire une autre remarque : celle qui veut que la droite politique n'ait jamais réussi à avoir un véritable « relais syndical » malgré plusieurs tentatives dans le passé et un certain « entrisme » dans des organisations comme FO, la CFTC (dont on peut regretter qu'on ait pas examiné le choix des adhérents et sympathisants) ou la CGC (même observation).
Et je pense même que, parmi les votes Le Pen qui feront défaut à Nicolas Sarkozy ce 6 mai, il risque fort de figurer une bonne part des actifs décrits dans le sondage de l'IFOP.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Premier tour de l'élection présidentielle

Messagede Jean-Philippe » Dim 6 Mai 2012 15:52

Je voudrais revenir sur l'évolution des résultats en Guadeloupe : il faut les nuancer car en 2007, ils incorporaient ceux de Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Cependant, ça ne change pas grand chose.

comparaison des 1e tours entre 2007 et 2012 sur le total Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy :
Inscrits 303311 en 2007 puis 298108+22685=320793 en 2012
exprimés 167888 puis 145159+8033=153192
Royal puis Hollande : 64261 et 38,28% puis 82735+2151=84886 et 55,41 (+17,13 pts contre 18,73 si l'on s'appuie sur les chiffres bruts)
Sarkozy 71568 et 42,63% puis 33973+3504=37477 et 24,46 (-18,17)
gauche (+ Cheminade) 75520 et 44,98% puis 95602+2989=98591 et 64,36%

Si on ne prend que l'archipel de la Guadeloupe,
les inscrits passent de 283 088 (303311-15522 -4701) à 298108
les exprimés de 158272 (167888- 6635-2981) à 145159.
le candidat PS passe de 61734 (64261-2143-384) à 82735 voix (de 39 à 57%)
Sarkozy de 66985 (71568- 2826-1757) à 33973 (de 42,32 à 23,4%)
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Premier tour de l'élection présidentielle

Messagede vudeloin » Dim 6 Mai 2012 16:22

Si on ose dire, Jean Philippe, Saint Barthélemy, pour peu que j'ai pu en voir les résultats détaillés, a pleinement mérité un surnom de "Neuilly des Antilles", vu l'influence des candidats de droite dans ce petit territoire...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Premier tour de l'élection présidentielle

Messagede pierrot » Mer 9 Mai 2012 15:29

vudeloin a écrit:On peut d'ailleurs produire une autre remarque : celle qui veut que la droite politique n'ait jamais réussi à avoir un véritable « relais syndical » malgré plusieurs tentatives dans le passé et un certain « entrisme » dans des organisations comme FO, la CFTC (dont on peut regretter qu'on ait pas examiné le choix des adhérents et sympathisants) ou la CGC (même observation)..


Pour combler ce manque, une autre étude que celle déjà citée, réalisée par Harris (sur un plus petit échantillon, notons le), indiquait tout de même que Sarkozy réalisait au premier tour 42% chez les sympathisants CFTC et 53% chez ceux de la CFE-CGC. Chiffres à relativiser au regard de la taille de l'échantillon interrogé et la représentativité faible de ces 2 organisations qui doit amener à un sous-échantillon très restreint .

Pour résumer ce sondage Harris voici les tiercés de tête, en comparant avec les chiffres IFOP déjà cités. Ce qui permet de relativiser les sous-échantillons (où commence et où s'arrête la notion de "sympathisant" ou de "proximité syndicale" ?), car même pour les organisations les plus représentatives les écarts entre les 2 sondages sont importants.

Proches de la CGT
Hollande 44% (40% sur le sondage IFOP)
Mélenchon 39% (28% sur le sondage IFOP)
Le Pen 9% (16% sur le sondage IFOP)

Proches de la CFDT
Hollande 58% (42% IFOP)
Sarkozy 15% (10% IFOP)
Le Pen 12% (16% IFOP)

Proches de FO
Hollande 28% (31% IFOP)
Le Pen 25% (31% IFOP)
Sarkozy 15 % (10% IFOP)
Remarque : Mélenchon était donné à 16% par l'IFOP et de retrouve ici 4ème 13 % alors que Poutou monte à 6%

Proches de la CFTC
Sarkozy 42%
Hollande 20%
Le Pen et Bayrou 15%

Proches de la CFE-CGC
Sarkozy 53%
Hollande 24%
Le Pen 11 %

Proches de l'UNSA
Hollande 49% (35% IFOP)
Le Pen 16% (28% IFOP)
Mélenchon 14% (5% IFOP)
Remarque : Sarkozy à 14% par l'IFOP et de retrouve ici 4ème 10 %

Proches de SUD
Mélenchon 39% (36% IFOP)
Hollande 35 % (30% IFOP)
Poutou et Joly 8% (5 et 3% IFOP)
Remarque : Le Pen était donnée à 13 % par l'IFOP et de retrouve ici à 4%!

Proches de la FSU
Hollande 61%
Mélenchon 31%
Bayrou et Le Pen 3%

On retrouve les grandes lignes de forces suivantes:
- le PCF (aujourd'hui dans la cadre du Front de gauche) reste puissant parmi les proches de la CGT mais est supplanté par le candidat PS ce qui est le cas depuis déjà des années
- le PS est dominant au sein de la CFDT où l'effet Bayrou de 2007 est retombé
- FO regroupe un électorat très protestataire des 2 côtés où le FN réalise ses meilleurs scores (parmi les actifs proches d'une organisation syndicale) de même que l'extrême gauche
- la base de la CFTC et la CGC penchent plus à droite que le discours moyen de leurs directions respectives étant le réceptacles de salariés dont les idées ne se retrouvent pas du tout dans le discours des 3 syndicats dominants et qui sont globalement peu protestataires
- L'UNSA, confédération regroupant des syndicats d'origine assez hétéroclite, présente des résultats qui pourraient se rapprocher de la CFDT.
- SUD et la FSU sont nettement marqués à gauche, paradoxalement plus que la CGT dont la base plus large touche forcément aussi des salariés moins politisés.
- parmi les "proches d'aucun syndicat" le vote sarkozyste mais aussi lepeniste sont sur-représentés
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Précédente

Retourner vers Élection présidentielle de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité