Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Espace de discussion entièrement dédié à l'actualité de l'élection présidentielle de 2012. Communiquez sur la campagne, les sondages, les candidats,...

Re: Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Messagede vudeloin » Jeu 12 Juil 2012 21:55

De toute manière, l'évolution, dans les grandes lignes, est connue.

Au temps jadis, celui du programme commun, on avait une France de gauche à partir du Cône Nord (Nord Pas de Calais, Picardie jusqu'aux Ardennes, une partie de la Région Parisienne, Haute Normandie), avec une plus large influence au Sud de la Loire, couvrant largement l'Auvergne (sans Cantal ni Haute Loire ceci dit), le Limousin, le Cher aux frontières du Centre, la Nièvre et la Saône et Loire, tout le grand quart Sud Ouest du pays à l'exception de l'Aveyron et des Pyrénées Atlantiques, mordant sur les Charentes, et puis Languedoc Roussillon (sauf Lozère) et Provence mais pas Côte d'Azur.
Rhône Alpes, plus mitigé avec Drôme, Ardèche, Isère à gauche, Savoie, Loire et Rhône franchement entre deux.

Et puis dans l'Est, exceptions de Belfort, Meurthe et Moselle, dans un ensemble globalement de droite...

A l'Ouest, les Côtes d'Armor en pole position à gauche dans un ensemble encore largement centriste et démo chrétien.

Tout cela, pour la présidentielle. Aux législatives 1981, la gauche avait été plus haut...

En 1988, Chirac avait gardé pour lui l'Ain, les Alpes Maritimes, le Cantal, la Corse Sud, la Haute Corse, la Haute Loire, la Lozère, le Maine et Loire, la Manche, la Mayenne, le Bas Rhin, le Rhône, la Haute Savoie, Paris, les Yvelines, le Var, la Vendée et les Hauts de Seine en métropole, autant dire ce qui, à l'époque, était en gros les quelques forteresses de droite imprenables ou presque.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Messagede Denis » Jeu 12 Juil 2012 23:02

Manque de chance, exemple parmi d'autres, les Hauts-de-Seine n'étaient pas un bastion de droite depuis très longtemps en 1988 puisque 7 ans plus tôt François Mitterrand y avait été majoritaire. Pour revenir à mon propos plus général: il ne s'agit pas simplement de dresser une carte statique mais de repérer les dynamiques de 81 à aujourd'hui alors même que le candidat de gauche y a obtenu en gros le même résultat (même si le résultat inversé des DOM-TOM conduit à nuancer le propos). Il nous faut donc une vision dynamique à 30 ans de distance avec un bon niveau d'observation qui est la commune.
Denis
 
Messages: 57
Inscription: Lun 28 Sep 2009 08:36

Re: Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Messagede vudeloin » Ven 13 Juil 2012 00:43

Faudra bien voir le nombre de fois où le département des Hauts de Seine a majoritairement voté à gauche, pour le coup...
Pour le reste, le commune par commune, c'est une autre affaire...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Messagede Sergent Bauchat » Ven 13 Juil 2012 09:05

Comme promis, voici les résultats des présidentielles de 1981 dans le 92 :

département : Mitterrand 357 580 voix (51,18 %)
Giscard : 340 977 (48,81 %)

Nanterre : FM : 64,43 % - VGE 35,51 %
Antony : FM : 55,95 % - VGE 44,04 %
Asnières : VGE : 51,03 % - FM : 48,96 %
Bagneux : FM : 66,06 % - VGE 33,93 %
Bois-Colombes : VGE : 55, 53 % - FM : 44, 46 %
Boulogne : VGE : 57,79 % - FM : 42,20 %
Bourg-la-Reine : VGE : 54,96 % - FM : 45,03 %
Châtenay : FM : 57,32 % - VGE 42,67 %
Châtillon : FM 57,64 % - VGE : 42,35 %
Chaville : FM 50,89 % - VGE : 49,10 %
Clamart : FM : 53,56 % - VGE : 46,43 %
Clichy : FM : 57,58 % - VGE : 42,41 %
Colombes : FM : 57,08 % - VGE : 42,91 %
Courbevoie : VGE : 54,79 % - FM : 45,20 %
Fontenay : FM 53,46 % - VGE : 46,53 %
Garches : VGE : 59,40 % - FM : 40,59 %
La Garenne : VGE : 52,50 % - FM : 47,49 %
Gennevilliers : FM : 72,98 % - VGE : 27,01 %
Issy : FM : 53,77 % - VGE : 46,22 %
Levallois : FM 51,25 % - VGE : 48,74 %
Malakoff : FM 66,07 % - VGE : 33,92 %
Meudon : FM 51,71 % - VGE : 48,28 %
Montrouge : FM 52,72 % - VGE 47,27 %
Neuilly : VGE : 79,28 % - FM : 20,71 %
Le Plessis : FM 60,68 % - VGE : 39,31 %
Puteaux : FM 53,30 % - VGE : 46,69 %
Rueil : VGE 50,02 % - FM : 49,97 %
St-Cloud : VGE : 67,57 % - FM : 32,42 %
Sceaux : VGE : 56,77 % - FM 43,22 %
Sèvres : VGE 50,39 % - FM : 49,60 %
Suresnes : FM 56,25 % - VGE : 43,74 %
Vanves : FM 52,56 % - VGE : 47, 73 %
Villeneuve : FM 63,88 % - VGE : 36,11 %

source : Le Monde dossiers et documents.
Sergent Bauchat
 
Messages: 312
Inscription: Ven 15 Oct 2010 22:44
Localisation: Paris

Re: Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Messagede Zimmer » Ven 13 Juil 2012 11:20

Sergent Bauchat a écrit:Comme promis, voici les résultats des présidentielles de 1981 dans le 92


François Mitterrand était majoritaire dans neuf communes alors gérées par la droite : Chaville, Clamart, Fontenay-aux-Roses, Issy-les-Moulineaux, Meudon, Montrouge, Puteaux, Vanves et Villeneuve-la-Garenne.

Valéry Giscard d'Estaing avait obtenu plus de 50 % des suffrages exprimés à Sèvres, dont le maire était le communiste (pour quelques mois encore) Roger Fajnzylberg.

Châtenay-Malabry et Suresnes avaient des maires socialistes tandis que ceux d'Antony, Châtillon-sous-Bagneux, Levallois-Perret et Le Plessis-Robinson étaient communistes.

Plus qu'ailleurs, l'évolution sociologique de certaines communes de ce département a quand même été assez spectaculaire depuis 30 ans.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Messagede vudeloin » Ven 13 Juil 2012 12:21

Bravo au Sergent, dans cette affaire...

Pour le coup, si je peux mettre mon grain de sel dans les détails, quelques éléments de plus.

En 1981, dans ce département des Hauts de Seine, nous avions un vote majoritaire pour Tonton François, et singulièrement dans plusieurs villes alors gérées par la droite.

En l'espèce, les communes de Chaville, Clamart, Fontenay aux Roses, Issy les Moulineaux, Meudon, Montrouge, Puteaux, Vanves et Villeneuve la Garenne.

Observons d'ailleurs que, depuis 1981, Chaville, Clamart, Fontenay et Vanves ont connu au moins un mandat avec une municipalité de gauche, et pour Fontenay et Clamart, toujours en place.

Les historiens exercés de l'histoire politique du département auront aussi remarqué que quelques unes de ces communes avaient eu par le passé un maire socialiste, notamment Fontenay, Issy ou Puteaux, dont l'appartenance à la SFIO avait trouvé son terme avec la création du PS version Epinay et le choix de l'union de la gauche que ces élus ne partageaient pas.

A contrario, en 1981, la commune de Sèvres, alors à direction communiste, avec une municipalité « en crise », avait voté en faveur de Giscard d'Estaing.

Les dissensions au sein de l'équipe municipale étaient venues, dans le cas précis, du fait de la position du PCF sur l'Afghanistan, certains élus sévriens ne la partageant pas, à commencer par Roger Fajnzylberg, maire et tête de liste en 1977.

Dans un autre ordre d'idées, notons que les communes d'Antony, Châtenay Malabry, Châtillon sous Bagneux, Levallois Perret, Le Plessis Robinson et Suresnes avaient voté Mitterrand au second tour alors que leurs équipes municipales étaient de gauche.

Antony, Châtillon, Levallois et Le Plessis avaient alors un maire PCF (Le Plessis étant la dernière commune, en 1989, à passer à droite dans cet ensemble, à la suite d'un second tour désastreux à gauche, ayant été précédé d'une primaire meurtrière au premier entre PCF et PS), Châtenay et Suresnes un maire PS, la première étant perdue par le PS en 1995 et la seconde dès 1983.

Suresnes, ville historique du socialisme dans le département (c'était le fief électorat de Henri Sellier, le créateur des cités jardins), n'est jamais redevenue socialiste pas plus que les autres communes de gauche que je viens de citer.

Notons, pour le coup, les rapports de forces 2012.

Sarkozy 376 816 voix (50,52 %)
Hollande 369 128 voix (49,48 %), soit une avance de 7 688 voix.

Antony (UMP) Hollande 52,26 %
Asnières sur Seine (PS) Hollande 52,28 %
Bagneux (PCF) Hollande 71,28 %
Bois Colombes (UMP) Sarkozy 52,32 %
Boulogne Billancourt (UMP) Sarkozy 63,18 % (avance de 14 375 voix)
Bourg la Reine (UMP) Hollande 52,18 %
Châtenay Malabry (UMP) Hollande 58,03 %
Châtillon sous Bagneux (UMP) Hollande 55,43 %
Chaville (UMP) Sarkozy 50,52 %
Clamart (PS) Hollande 53,03 %
Clichy (PS) Hollande 66,94 %
Colombes (PS) Hollande 58,51 %
Courbevoie (UMP) Sarkozy 55,61 %
Fontenay aux Roses (PS) Hollande 58,53 %
Garches (UMP) Sarkozy 65,76 %
Gennevilliers (PCF) Hollande 76,64 %
Issy les Moulineaux (NC) Hollande 51,67 %
La Garenne Colombes (UMP) Sarkozy 58,10 %
Le Plessis Robinson (UMP) Sarkozy 51,82 %
Levallois Perret (UMP) Sarkozy 63,33 % (avance de 8 568 voix)
Malakoff (PCF) Hollande 70,70 %
Marnes la Coquette (UMP) Sarkozy 78,13 %
Meudon (NC) Hollande 50,31 %
Montrouge (NC) Hollande 58,23 %
Nanterre (PCF) Hollande 69,21 % (avance de 12 924 voix)
Neuilly sur Seine (DVD) Sarkozy 84,20 % (avance de 21 901 voix)
Puteaux (UMP) Sarkozy 52,93 %
Rueil Malmaison (UMP) Sarkozy 56,75 %
Saint Cloud (UMP) Sarkozy 69,91 %
Sceaux (DVD) Sarkozy 52,43 %
Sèvres (UMP) Sarkozy 51,82 %
Suresnes (UMP) Sarkozy 52,78 %
Vanves (NC) Hollande 56,44 %
Vaucresson (UMP) Sarkozy 73,61 %
Ville d'Avray (Modem) Sarkozy 65,45 %
Villeneuve la Garenne (UMP) Hollande 67,11 %.

Le tableau fourni par notre ami Sergent Bauchat ne comprenait pas les communes de Ville d'Avray, Vaucresson et Marnes la Coquette dont le vote en faveur de VGE était aussi massif, ou presque, que n'a pu l'être celui en direction de Sarkozy cette année.

On observera que dix huit des trente six communes du département ont choisi de voter en faveur de François Hollande dont toutes les villes de gauche (4 municipalités PCF et 5 municipalités PS) mais aussi les quatre municipalités Nouveau centre (Issy, Vanves, Meudon, Montrouge) et, donc, cinq municipalités UMP (Antony, Bourg la Reine, Châtenay Malabry, Châtillon et Villeneuve la Garenne), dont quatre sont situées dans la partie Sud du département, en partie issue de la Seine et Oise.

Le match nul à dix huit communes partout ne reproduit pas la situation de 1981, où Mitterrand l'avait emporté dans vingt et une communes sur trente six.

Si Asnières et Bourg La Reine sont « passées » à gauche, le candidat de droite l'a emporté à Levallois Perret, Chaville, Le Plessis Robinson, Suresnes et Puteaux.

On aura aussi noté que le quarté de tête des villes de gauche était en 1981 ainsi constitué : Gennevilliers, Malakoff, Bagneux, Nanterre et qu'il est, en 2012, ainsi composé : Gennevilliers, Bagneux, Malakoff, Nanterre et présente donc un air de déjà vu...
Dans les quatre cas, d'ailleurs, le score de François Hollande s'avère plus élevé que celui de François Mitterrand.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Messagede Jean-Philippe » Ven 13 Juil 2012 12:33

L'évolution la plus nette me semble être à Levallois (de 48,74 à 63,33% pour la droite) et au Plessis-Robinson (de 39,31 à 51,82%), avec des maires qui se sont particulièrement distingués par leur politique immobilière.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Plus de 16 000 communes ont voté Hollande

Messagede vudeloin » Ven 13 Juil 2012 14:39

Une politique immobilière marquée notamment par la vente de logements HLM au Plessis Robinson, par l'office départemental dirigé par Patrick Balkany, maire de Levallois Perret...

On notera ici que la génération '83 des nouveaux maires de droite des Hauts de Seine était particulièrement bien fournie : Balkany à Levallois, Dupuy à Suresnes, Devedjian à Antony, Schosteck à Châtillon, un certain Nicolas Sarkozy à Neuilly sur Seine tandis qu'André Santini, devenu maire en cours de mandat en 1980, fut confirmé par les électeurs isséens.

PS même si le message que j'ai laissé est un poil plus long que celui de Zimmer, disons que les deux se complètent !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Précédente

Retourner vers Élection présidentielle de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'animation, à la vie associative et à la vie des quartiers

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques locales d'animation, de vie associative et de vie des quartiers : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités