Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Second tour des élections législatives 2012

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede alamo » Lun 18 Juin 2012 18:51

c'est vrai mais j'ai vu passer aussi pas mal de sièges remportés d'un cheveu par le PS ou EELV. on pourrait s'amuser à compte à quoi tient la majorité absolue (ou le groupe parlementaire chez EELV), en prenant dans l'ordre les circonscriptions les plus serrées.

puisque l'on en est à faire des calculs rigolos, un petit ratio (approximatif, puisqu'avec les alliances de premier tour et les candidatures communes, c'est difficile d'isoler précisément PS, MRC, PRG, EELV d'un côté, UMP, PRV et NC de l'autre) :

en gros on peut considérer que :

- le PS (et MRC, MUP et dvg associés ou dissidents) aura un député pour 28.100 électeurs environ au premier tour
- le PRG un député pour 33.400 électeurs
- l'ensemble UMP / NC / PRV / dd un député pour 38.600 électeurs
- EELV un député pour 80.200 électeurs
- le Front de Gauche un député pour 180.200 électeurs
- le MODEM (et centristes indépendants) un député pour 302.000 électeurs
- le FN / extrême droite un député pour 1.191.000 électeurs
- l'extrême gauche zéro député pour 255.000 électeurs

Notre système électoral fait que certains sont quand même plus égaux que d'autres...
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 15:22

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede pierrot » Lun 18 Juin 2012 21:36

Zimmer a écrit:Il n'aura également échappé à personne que l'année 2012 aura été sans doute l'année la plus sombre de la carrière des trois principaux protagonistes de l'élection présidentielle de 2007, ce qui ne peut que nous rappeler que les choses évoluent parfois très vite en politique et que celle-ci est souvent cruelle. Grandeur et décadence...


On pourrait ajouter aussi que Lefebvre, Morano ou Guéant ont sans doute payé leur proximité avec Sarkozy. Heureusement pour lui que Hortefeux a la précaution d'éviter avec constance le scrutin uninominal.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede Emeric » Mar 19 Juin 2012 14:25

Zimmer a écrit:
pierrot a écrit:
Pullo a écrit:NDA est réélu dans la 8e du 91.

Il sera donc le seul candidat de la présidentielle à siéger dans la nouvelle Assemblée Nationale.


pierrot a écrit:Royal, Bayrou, Lang, De Charette... battus. Disons que ces élections procèdent d'un certain renouvellement de la classe politique.


Il n'aura également échappé à personne que l'année 2012 aura été sans doute l'année la plus sombre de la carrière des trois principaux protagonistes de l'élection présidentielle de 2007, ce qui ne peut que nous rappeler que les choses évoluent parfois très vite en politique et que celle-ci est souvent cruelle. Grandeur et décadence...


Hier Dominique Reynié sur le plateau de Mots-Croisés à fait exactement la même constatation. De la à penser qu'il était passé en fin de journée sur ce forum....
Emeric
 
Messages: 709
Inscription: Mar 22 Fév 2011 02:21
Avertissements: 3

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede vudeloin » Mar 19 Juin 2012 17:44

Dominique Reynié a surtout du se demander comment, après avoir tant fait travailler la Fondapol comme laboratoire d'idées de l'UMP, on a pu en arriver à ce résultat là...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede pierrot » Mar 19 Juin 2012 17:51

J'ai jeté un petit coup d'œil aux résultats des seconds tours où l'extrême droite (FN ou LDS) se retrouvait en duel.

Lors d'un duel UMP-FN, l’électeur de gauche choisit de plus en plus souvent de ne pas choisir. Sur les 9 circonscriptions où le cas se présentait (7 en PACA) l'abstention a progressé en moyenne de 7,97 points et le nombre de bulletins nuls de 11,19 points. Pas de réflexe républicain massif visant faire barrage au FN.

A contrario, dans un duel Gauche contre Extrême Droite, l'électeur de droite choisit de plus en plus de choisir et bien souvent le FN. Sur les 23 circonscriptions où le cas se présentait l'abstention n'a progressé en moyenne que de 1,12 point (elle diminue même dans certains territoires) et le nombre de bulletins nuls ne progresse que de 3,80 points . Donc un écart significatif entre les deux situations qui prouve bien que l'électeur du camp éliminé ne se comporte pas de la même façon selon qu'il est de droite ou de gauche. En moyenne sur ces 23 circos, le candidat FN ou LDS progresse de 6534 voix à comparer aux 3772 voix de progression dans les circonscriptions où il affronte l'UMP. Cette progression moyenne de 6500 voix correspond arithmétiquement à environ 90% des voix obtenues par le candidat soutenu par l'UMP au 1er tour dans ces circonscriptions.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 20:44
Messages : 3 (détails)

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede vudeloin » Mar 19 Juin 2012 18:12

autre aspect tout de même préoccupant pour ce second tour : le niveau de l'abstention avec un taux de 44,60 % particulièrement élevé et un nombre de 19 281 202 électeurs ayant séché leur tour à rapprocher des 43 233 684 électeurs concernés par le second tour.
Le nombre des blancs et nuls est de 923 194, ce qui fait que nous dépassons les 20 millions de citoyens sans vote exercé ou sans choix défini.
Le total des voix de gauche au second tour (11 882 416) ne représente de fait que 27,48 % du corps électoral convoqué.

En 2007, au second tour, bien que le collège électoral ait été fortement réduit par les 110 élections du premier tour, la gauche avait obtenu 10 123 809 voix, soit 28,74 % du corps électoral convoqué.

Quant à la droite (UMP, Radicaux valoisiens, Nouveau centre et DVD), elle passe de 10 132 355 voix, soit 28,76 % du corps électoral convoqué à 10 038 111, soit 23,22 % du corps électoral convoqué.

Qui perd le moins gagne le plus, si l'on peut dire...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede Jean-Philippe » Mer 20 Juin 2012 15:47

Petit bilan par partis, à l'aide du tableau précis réalisé par L de Boissieu.
A gauche, le FG stricto sensu passe de 17 à 10 membres, le PRG de 9 (sans le sortant de Wallis) à 12 élus, le MRC de 1 à 3.
Les candidats membres ou proches d'EELV passent de 4 à 18.
Le PS et les apparentés passent de 189 à 279 sièges, les dissidents de 1 (Dosière) à 11.
Les autres élus de gauche (PPM, PSG, UPWF, MIM, MUP, CSD ou DVG non apparentés au PS) passent de 9 à 10.

Le MoDem perd 2 sièges, en gagne 1 et passe donc de 3 à 2 élus.

Le centre droit perd près de la moitié de ses élus : de 44 élus (20 PRV, 16 NC, 6 NC derrière Lagarde et 2 AC), on arrive à 26 : -8 PRV, -9 NC, -1 NC anti Morin (Perruchot). De nouvelles têtes font pourtant leur apparition : Abad dans l'Ain, de Ganay dans le Loiret (Le Monde le met en UMP). Fromantin et les élus alsaciens Furst (membre de l'UMP pour le Monde et du PRV) et Sturni (DVD) pourraient également rejoindre ces élus.

L'UMP perd 108 sièges dont 2 au profit de dissidents (Saint-Malo et Boulogne-B). Avec 185 sièges, il faut en ajouter 12 pour arriver aux 197 de ce matin : il y a 6 DVD (certains comme l'élu vendéen de la 1e circonscription viennent d'adhérer), quelques PRV comme Léonetti, 1 CNI, 1 PCD.
En tout, la droite perd 115 sièges (en faisant comme si les sièges vacants étaient occupés).

L'extrême droite revient avec le plus grand nombre d'élus depuis 24 ans.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede pierrep » Mer 20 Juin 2012 17:25

vudeloin a écrit:Dominique Reynié a surtout du se demander comment, après avoir tant fait travailler la Fondapol comme laboratoire d'idées de l'UMP, on a pu en arriver à ce résultat là...

Bien vu ...Vudeloin !! D'ailleurs un truc m'agace : ce Reynier pontifie sur TV et radios sans que jamais personne ne dise qu'il dirige une fondation liée à l'UMP ...On mieux on dit la fondapol : et comme nul ne connait ce machin ; l'auditeur moyen ne sait pas qu'il roule pour l'UMP . Mais comme signalé par Vudeloin : tout çà pour çà : grassement payer ce genre de bidule-à-idées et in fine laisser quartier libre à Buisson ... On se tord de rire .
pierrep
 
Messages: 1013
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 21:43

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede vudeloin » Mer 20 Juin 2012 17:52

Pour aller jusqu'au bout de la logique, outre que la Fondation pour l'Innovation Politique (personne ne rit, s'il vous plait) ou Fondapol est une niche fiscale travaillant pour l'UMP (comme Terra Nova ou Jean Jaurès pour la mouvance socialiste, et Gabriel Péri pour la mouvance communiste), on notera que nos impôts sont donc utilisés deux fois.
Une première fois pour permettre aux généreux donateurs de la Fondapol de déduire une part significative de leurs versements de leur cotisation annuelle ordinaire et une seconde fois pour financer les émissions de France Télévisions (et notamment France 5), au travers de la redevance, pour que la pensée profonde de son directeur soit régulièrement exposée au grand public.

PS La Fondapol étant donc une niche, on pourra rapidement assimiler Dominique Reynié à l'un des chiens de garde de la pensée dominante... ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Second tour des élections législatives 2012

Messagede Michel A » Dim 24 Juin 2012 09:36

Comme preuve de son objectivité, Dominique Reynié postule à la sucession de Richard Descoings comme directeur de Sciences Po !
Michel A
 
Messages: 170
Inscription: Mer 7 Sep 2011 09:22

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué aux sports

Patrick Bayeux

Aucune obligation n'incombe aux communes en matière de politique sportive. En effet, le sport a cette particularité de n'avoir fait l'objet d'une répartition de compétences ni dans les lois de décentralisation, ni même dans la loi sur le sport...

Découvrir l'ouvrage

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités