Politiquemania

La base de données de la vie politique française

L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede Niko1564 » Mar 3 Juil 2012 18:32

Merci Ploumploum pour ce rappel
chaque règlement varie donc avec la mise en place d'une nouvelle législature
On passe de 4 à 6 groupes en 2012,
je doute d'une répartition à 50/50 on a 4 groupes de gauche et 2 de droite...
et non plus 2 et 2...
Niko1564
 
Messages: 116
Inscription: Dim 25 Sep 2011 16:30

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede Jean-Philippe » Mar 3 Juil 2012 18:47

En 1958 (situation particulière avec 2 formations administratives), 1962 et 1973, l'Assemblée a déjà compté 6 groupes. En 1967, 1968, 1988 et 1997, il y en avait 5 comme l'a déclaré à l'instant Roger-Gérard Schwartzenberg à l'Assemblée nationale, précisant que cela n'avait pas nuit au travail parlementaire.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede ploumploum » Mar 3 Juil 2012 18:58

Jean-Philippe a écrit:En 1958 (situation particulière avec 2 formations administratives), 1962 et 1973, l'Assemblée a déjà compté 6 groupes. En 1967, 1968, 1988 et 1997, il y en avait 5 comme l'a déclaré à l'instant Roger-Gérard Schwartzenberg à l'Assemblée nationale, précisant que cela n'avait pas nuit au travail parlementaire.


Il me semble, en l'ayant écouté, que Roger-Gérard Schwartzenberg a oublié les situations de 1986 et 1993 dans son discours.( 5 groupes)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede ploumploum » Mar 3 Juil 2012 19:10

Zimmer a écrit:
Jean-Philippe a écrit:Mamère a indiqué qu'il devrait s'abstenir


Outre le fait que le parti dont il est membre participe au gouvernement, il est intéressant de se souvenir que Noël Mamère n'a pas refusé le soutien que le PS lui a accordé dès le premier tour dans sa circonscription. Il est vrai aussi que ce perpétuel donneur de leçons n'en est pas là à sa première contradiction...


Finalement Noël Mamère devrait voter la confiance, après avoir eu des garanties de la part de la Ministre de l'Ecologie et de Matignon sur le dossier épineux du projet nucléaire "Astrid".

http://www.leparisien.fr/politique/les-communistes-ne-devraient-pas-voter-la-confiance-a-ayrault-03-07-2012-2075741.php
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede Eco92 » Mar 3 Juil 2012 22:44

Zimmer a écrit:
Jean-Philippe a écrit:Mamère a indiqué qu'il devrait s'abstenir


Outre le fait que le parti dont il est membre participe au gouvernement, il est intéressant de se souvenir que Noël Mamère n'a pas refusé le soutien que le PS lui a accordé dès le premier tour dans sa circonscription. Il est vrai aussi que ce perpétuel donneur de leçons n'en est pas là à sa première contradiction...


Si l'on voulait vraiment être honnête, on admettrait que Noël Mamère est à peu près le seul écologiste qui pouvait être élu sans le soutien du PS. Il l'a été au premier grâce à celui-ci, mais n'a à mon avis pas à avoir de complexe vis-à-vis d'un parti qui a quand même allègrement piétiné certains points de l'accord contracté avec son partenaire et n'envoient guère de bon signaux (du point de vue d'un militant EELV, je suppose que c'est tout l'inverse pour d'autres).

Cela n'enlève rien au fait que ce soit un donneur de leçon cumulard pris en flagrant délit de mensonge (haaa le fameux vélo...) ou de l'aberration d'avoir des membres du parti au gouvernement et de ne pas voter la confiance, mais ça n'est pas une raison pour oublier la réalité de ses scores, qui sont nettement supérieurs à ceux de n'importe quel autre écologiste soutenu par le PS et que de beaucoup de socialistes (+ de 62% au second tour en 2007).
Eco92
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 4305
Inscription: Dim 12 Juin 2011 19:43
Localisation: Mayenne

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede Relique » Mar 3 Juil 2012 22:57

Eco92 a écrit:Si l'on voulait vraiment être honnête, on admettrait que Noël Mamère est à peu près le seul écologiste qui pouvait être élu sans le soutien du PS.


Je crois d'ailleurs que régulièrement, sur ce forum, les "moins tendres" avec EELV considéraient que sans l'accord, il n'y aurait qu'un seul (ou deux) élus EELV: et que ce serait Mamère.

J'approuve personnellement tout le message d'Eco92 et donc une bonne partie de celui de Zimmer. Ne pas voter la confiance pour un gouvernement dans lequel son parti a souhaité participer et participe, c'est réellement une aberration ! En prime, il y a l'ex secrétaire générale!
Relique
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1994
Inscription: Jeu 20 Jan 2011 14:03

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede savonarole » Mer 4 Juil 2012 00:21


tampon politiquemania

Jean-Philippe a écrit:En 1958 (situation particulière avec 2 formations administratives), 1962 et 1973, l'Assemblée a déjà compté 6 groupes. En 1967, 1968, 1988 et 1997, il y en avait 5 comme l'a déclaré à l'instant Roger-Gérard Schwartzenberg à l'Assemblée nationale, précisant que cela n'avait pas nuit au travail parlementaire.


Il me semble qu'en 1958, l'AN ne compte formellement que 4 groupes (socialiste, MRP/centristes, UNR et IPAS), auxquels s'ajoutent les deux importantes formations administratives des élus d'Algérie et du Sahara d'une part, et la formation administrative des non-inscrits dans laquelle siégeaient les élus radicaux d'autre part, ainsi qu'un nombre élevé de non-inscrits vraiment non-inscrits (dont les communistes). Ce n'est qu'en 1959 qu'on passe à six groupes, la FAEAS devenant le groupe "Unité de la République" et la FANI le groupe "Entente democratique".

A l'inverse, en 1973, la législature commence bel et bien avec 6 groupes (Communiste, PS-RG, UDR, RI, Rassemblement des Democrates Sociaux et Union Centriste). Mais ces deux derniers fusionnent un an plus tard, après l'élection de VGE.

Enfin,tout le monde (même ici, c'est dire !) paraît avoir oublié que la législature 1997-2002 s'est essentiellement déroulée avec 6 groupes, après avoir débutée à 5 (COM, SOC, RCV, RPR, le groupe UDF se scindant en deux parties en 1998 lors de la création de DL et de son groupe parlementaire DLI à l'été 1998).

Mais pour l'heure, seule la législature 1962-67 s'est déroulée de bout en bout avec six groupes... dont 4 dans l'opposition ! (COM, SOC, CD, Rassemblement Démocratique). Nous allons donc vivre l'inverse...
Dernière édition par savonarole le Mer 4 Juil 2012 00:40, édité 1 fois.
savonarole
 
Messages: 140
Inscription: Dim 6 Mar 2011 07:49
Messages : 1 (détails)

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede MiniM » Mer 4 Juil 2012 00:36

savonarole a écrit:Mais pour l'heure, seule la législature 1962-67 s'est déroulée de bout en bout avec six groupes... dont 4 dans l'opposition ! (COM, SOC, CD, Rassemblement Démocratique). Nous allons donc vivre l'inverse...


Il me semblait que le groupe GDR était dans l'opposition?
MiniM
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 1083
Inscription: Sam 22 Jan 2011 00:16

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede savonarole » Mer 4 Juil 2012 00:45

MiniM a écrit:
savonarole a écrit:Mais pour l'heure, seule la législature 1962-67 s'est déroulée de bout en bout avec six groupes... dont 4 dans l'opposition ! (COM, SOC, CD, Rassemblement Démocratique). Nous allons donc vivre l'inverse...


Il me semblait que le groupe GDR était dans l'opposition?


La déclaration du groupe mentionne "groupe technique au sein de la majorité de gauche". Il est donc visiblement un groupe minoritaire, mais pas "d'opposition".
savonarole
 
Messages: 140
Inscription: Dim 6 Mar 2011 07:49
Messages : 1 (détails)

Re: L'organisation de la nouvelle Assemblée nationale

Messagede Zimmer » Mer 4 Juil 2012 00:47

MiniM a écrit:Il me semblait que le groupe GDR était dans l'opposition?


On ne peut pas situer ce groupe dans la majorité (au sens "majorité présidentielle" ou "gouvernementale"), en effet... mais pas non plus dans l'opposition.

Il y a eu des désistements réciproques entre les partis de la nouvelle majorité présidentielle et le Front de Gauche lors des législatives, ces deux composantes de la gauche gèrent des collectivités territoriales ensemble... et hier mardi, le groupe GDR ne s'est pas prononcé "contre" la déclaration de politique générale du gouvernement. Les rapports entre le MRP puis le Centre Démocrate et les gaullistes, dans les années 60, n'étaient pas vraiment de cette nature.
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité