Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives en Seine-Saint-Denis

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede ploumploum » Dim 24 Juin 2012 11:20

On continue l'étude....

Maintenant la 3ème circonscription :
Michel Pajon a été réélu pour un cinquième mandat avec 60,38 % des voix (20910 voix) face à Bruno Beschizza et ses 39,62 % (13721)

Le député sortant arrive en tête dans 3 des 4 villes :
Résultats du 17 juin :

Gournay-sur-Marne : PS : 1092 voix / UMP : 1443 voix
Noisy-le-Grand : PS : 10230 voix/ UMP : 6520
Neuilly-Plaisance : PS : 3671 voix/ UMP : 3039
Neuilly-sur-Marne : PS : 5917/ UMP : 2719

La participation tourne en moyenne à 50 % sur les 3 "grandes" villes et à Gournay : 59 %


En 2007, lorsque Michel Pajon avait affronté Elisabeth Demuynck (épouse du Maire de Neuilly-Plaisance) , cela avait été plus serré (du fait de la victoire de Sarkozy) : 54,78 % (20513 voix) pour le PS et 45,22 % pur l'UMP (16930 voix)
Résultats 2007 :
Gournay-sur-Marne : PS : 1023/ UMP : 1583 voix
Noisy-le-Grand : PS :10103 / UMP : 8068
Neuilly-Plaisance : PS : 3469 voix. UMP : 3503
Neuilly-sur-Marne : PS :5925 voix / UMP : 3778

La participation tournait autour de 55-56 %

La baisse de la participation laisse à penser que c'est l'électorat de droite qui ne s'est pas déplacé (rejet de Beschizza ou conséquence de la défaite du 6 mai ?). En effet Michel Pajon gagne 400 voix par rapport à 2007, principalement dans la ville de Christian Demuynck. Il stagne à Neuilly-sur-Marne (-8 voix), progresse un peu à Gournay (+71 voix) et gagne 100 voix sur sa ville.

Par rapport à 2007, l'UMP perd 1060 voix à Neuilly-sur-Marne, 460 voix à Neuilly-Plaisance, 1540 voix à Noisy-le-Grand et 140 voix à Gournay, soit 3200 voix au total.
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede vudeloin » Dim 24 Juin 2012 14:32

Un exemple intéressant, Ploumploum, puisque, dans une circonscription dont il était quasi évident que le titulaire serait reconduit, la progression en voix, malgré la dynamique démographique du secteur, est particulièrement limitée d'une législative l'autre.
Après, on se pose la question : les électeurs FN que Sarkozy avait captés en 2007 ont ils quitté l'UMP en 2012 ?

Détail amusant, si l'on peut dire : le nombre de voix, fort élevé, de Mathieu Hanotin au second tour dans la deuxième circonscription s'avère plus faible que celui du premier tour de 1981 pour le candidat socialiste d'alors (Gilbert Bonnemaison en l'occurrence).
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede ploumploum » Dim 24 Juin 2012 14:55

vudeloin a écrit:Un exemple intéressant, Ploumploum, puisque, dans une circonscription dont il était quasi évident que le titulaire serait reconduit, la progression en voix, malgré la dynamique démographique du secteur, est particulièrement limitée d'une législative l'autre.
Après, on se pose la question : les électeurs FN que Sarkozy avait captés en 2007 ont ils quitté l'UMP en 2012 ?

Je pense que oui Vudeloin, mais la candidature de Beschizza n'a pas arrangé les choses (il a eu l'honneur d'avoir eu Claude Guéant pour lancer sa campagne....)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede Zimmer » Dim 24 Juin 2012 16:35

vudeloin a écrit:Détail amusant, si l'on peut dire : le nombre de voix, fort élevé, de Mathieu Hanotin au second tour dans la deuxième circonscription s'avère plus faible que celui du premier tour de 1981 pour le candidat socialiste d'alors (Gilbert Bonnemaison en l'occurrence).


L'actuelle 2ème circonscription de la Seine-Saint-Denis n'est pas non plus tout-à-fait la 1ère circonscription de 1981 où Gilbert Bonnemaison avait été élu. Rappelons que cette dernière circonscription comprenait les communes d'Epinay-sur-Seine, L'Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Ouen et Villetaneuse. La 2ème circonscription d'aujourd'hui n'a repris que les communes de Pierrefitte-sur-Seine et Villetaneuse, en plus d'être constituée des cantons de Saint-Denis-Nord-Est et Saint-Denis-Nord-Ouest (en 1981, elle recoupait exactement les limites de la commune de Saint-Denis).

Si on veut vraiment comparer ce qui est comparable et ne pas réécrire une fois de plus l'Histoire comme ça arrange, prenons plutôt le total des 1ère et 2ème circonscriptions qui, ensemble, regroupent exactement les mêmes communes en 1981 et en 2012.

Au premier tour de 1981, les deux candidats du PS y avaient obtenu 23 741 voix contre 20 008 voix pour ceux de 2012, soit 3 733 voix en moins (- 15,72 %).

Si on se livre au même exercice pour les candidats du PCF au premier tour de 1981 et ceux du Front de Gauche au premier tour de 2012, ça nous fait 28 507 voix obtenues il y a 31 ans contre 10 470 voix il y a deux semaines, c'est-à-dire 18 037 voix en moins (- 63,27 %).
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 22:10

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede ploumploum » Dim 24 Juin 2012 19:33

Retour sur la 9 ème circo, celle de Claude Bartolone. Celui-ci remporte le scrutin avec 75,30 % (22921 voix) des voix face à la FN Elisabeth Courtial et ses 24,7 % (7517 voix)

Résultats du 17 juin :
Pré-Saint-Gervais : PS : 3352 / FN : 869
Les Lilas : PS : 5369 / FN : 1501
Romainville : PS : 4242 / FN : 1333
Noisy-le-Sec : PS : 6110 / FN : 2455
Bondy-Est : PS : 3848 / FN : 1359

Abstention : 51,61 %

Difficile de comparer avec 2007 car la circonscription a été très modifiée.
Néanmoins voici quelques données sur les villes :
2007 :
Pré-Saint-Gervais : Bartolone : 2987 / Dupont (UMP) : 1494
Les Lilas : Bartolone : 4103 / Dupont (UMP) : 3029

Romainville : Guigou : 3735 / Georgia Vincent (UMP ): 2153
Noisy-le-Sec : Guigou : 5598 / UMP : 3760
L'abstention tournait autour de 47-48 %
Pour Bondy, c'est plus compliqué, avec la séparation des cantons...

On constatera que la candidate FN fait des scores assez solides : de 58 à 66 % des UMP 2007.
Bartolone améliore les scores de Guigou et ses propres scores, ce qui n'est pas surprenant :
+360 au Pré-St-Gervais, +1260 aux Lilas, +500 à Romainville, +500 à Noisy-le-Sec
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede vudeloin » Mar 26 Juin 2012 00:49

Zimmer a écrit:
vudeloin a écrit:Détail amusant, si l'on peut dire : le nombre de voix, fort élevé, de Mathieu Hanotin au second tour dans la deuxième circonscription s'avère plus faible que celui du premier tour de 1981 pour le candidat socialiste d'alors (Gilbert Bonnemaison en l'occurrence).


L'actuelle 2ème circonscription de la Seine-Saint-Denis n'est pas non plus tout-à-fait la 1ère circonscription de 1981 où Gilbert Bonnemaison avait été élu. Rappelons que cette dernière circonscription comprenait les communes d'Epinay-sur-Seine, L'Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Ouen et Villetaneuse. La 2ème circonscription d'aujourd'hui n'a repris que les communes de Pierrefitte-sur-Seine et Villetaneuse, en plus d'être constituée des cantons de Saint-Denis-Nord-Est et Saint-Denis-Nord-Ouest (en 1981, elle recoupait exactement les limites de la commune de Saint-Denis).

Si on veut vraiment comparer ce qui est comparable et ne pas réécrire une fois de plus l'Histoire comme ça arrange, prenons plutôt le total des 1ère et 2ème circonscriptions qui, ensemble, regroupent exactement les mêmes communes en 1981 et en 2012.

Au premier tour de 1981, les deux candidats du PS y avaient obtenu 23 741 voix contre 20 008 voix pour ceux de 2012, soit 3 733 voix en moins (- 15,72 %).

Si on se livre au même exercice pour les candidats du PCF au premier tour de 1981 et ceux du Front de Gauche au premier tour de 2012, ça nous fait 28 507 voix obtenues il y a 31 ans contre 10 470 voix il y a deux semaines, c'est-à-dire 18 037 voix en moins (- 63,27 %).


Sur le fond, la vraie question, Zimmer, n'est pas forcément de savoir qui a le plus perdu dans cette affaire (ne parlons pas de la droite), mais de s'interroger sur le processus qui conduit, à trente ans de distance, autant d'électeurs à ne pas voter.
Accessoirement, le vote utile, cela existe, notamment dans l'actuelle première circonscription de Seine Saint Denis !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede ploumploum » Mer 27 Juin 2012 20:48

A présent jetons un regard sur les votes blancs et Nuls, grands gagnants dans les circonscriptions à candidat unique pour le 2nd tour.

1ère : Élu : Bruno Le Roux
Inscrits : 55 214
Abstentions 36 567 (66,23 %)
Votants : 18 647 (33,77)
Blancs ou nuls : 3 587 / 6,50 % des inscrits (19,24 % des votants )
Exprimés : 15 060 / 27,28 % des inscrits (80,76 % des votants )


4ème : Élue Marie-George Buffet
Inscrits : 60 162
Abstentions : 40 677 (67,61 %)
Votants : 19 485 (32,39 %)
Blancs ou nuls : 4 454 / 7,40 % des inscrits (22,86 % des votants)
Exprimés : 15 031 / 24,98 % des inscrits (77,14 % des votants)


6ème : Élue Elisabeth Guigou
Inscrits : 49 966
Abstentions : 31 964 (63,97 %)
Votants : 18 002 (36,03 %)
Blancs ou nuls : 3 626 /7,26 % des inscrits (20,14 % des votants)
Exprimés: 14 376 / 28,77 % des inscrits (79,86 % des votants)


7ème : Élu Razzy Hammadi
Inscrits : 71 233
Abstentions : 48 710 (68,38 %)
Votants : 22 523 (31,62 %)
Blancs ou nuls: 6 402 / 8,99 % des inscrits (28,42 % des votants)
Exprimés : 16 121 / 22,63 % des inscrits (71,58 des votants)


11ème: Élu François Asensi
Inscrits : 62 048
Abstentions: 41 646 (67,12 % )
Votants : 20 402 (32,88 %)
Blancs ou nuls : 4 324 / 6,97 des inscrits (21,19 % des votants)
Exprimés : 16 078 / 25,91 % des inscrits ( 78,81 % des votants)


On constatera que la "palme" du Vote Blanc ou Nul revient à la 7ème circonscription.
A titre de comparaison, il y a 1396 voix blancs ou nuls dans la 2ème circo, 1336 dans la 3ème, 818 dans la 5ème, 872 dans la 8ème, 1762 dans la 9ème, 927 dans la 10ème, 986 dans la 12ème.


En 2007, il n'y avait qu'une seule circonscription à candidat unique au 2nd tour. C'était aussi la 7ème, constituée alors que de Montreuil.
Le résultat était le suivant :
Inscrits : 49 878
Abstentions: 32 819 (65,80%)
Votants : 17 059 (34,20 % )
Blancs ou nuls : 5 147 30,17 % des votants)
Exprimés 11 912 : 69,83 % des votants)

Cette année, à titre de comparaison, il n'y a que 4637 voix blancs ou nuls....
Inscrits : 53 920
Abstentions : 37 325 (69,22 %)
Votants : 16 595 (30,78 %)
Blancs ou nuls : 4 637 / 8,60 % des inscrits (27,94 % des votants)
Exprimés: 11 958 /22,18 % des inscrits
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12563
Inscription: Ven 11 Mar 2011 19:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede Théo Kinrac » Mer 27 Juin 2012 22:33

ploumploum a écrit:En 2007, il n'y avait qu'une seule circonscription à candidat unique au 2nd tour. C'était aussi la 7ème, constituée alors que de Montreuil.
Le résultat était le suivant :
Inscrits : 49 878
Abstentions: 32 819 (65,80%)
Votants : 17 059 (34,20 % )
Blancs ou nuls : 5 147 30,17 % des votants)
Exprimés 11 912 : 69,83 % des votants)


Je crois si je ne m'abuse qu'il n'y avait également qu'un candidat en 2007 dans la 19ème circonscription du Nord, celle du regretté Patrick Roy....
Théo Kinrac
 
Messages: 173
Inscription: Dim 10 Juil 2011 01:54

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede vudeloin » Mer 27 Juin 2012 22:36

Par comparaison, les candidatures uniques de 1988 dans le même département.

Première circonscription (idem qu'aujourd'hui)

Inscrits 52 121
Votants 23 702
Blancs et nuls 6 732
Exprimés 16 970

Bonnemaison (PS) 16 970 (32,56 % des inscrits)

Deuxième circonscription (idem qu'aujourd'hui)

Inscrits 52 161
Votants 23 732
Blancs et nuls 5 600
Exprimés 18 132

Berthelot (PCF) 18 132 (34,76 % des inscrits)

Troisième circonscription (Aubervilliers, La Courneuve, Le Bourget)

Inscrits 52 641
Votants 24 115
Blancs et nuls 6 419
Exprimés 17 696

Jacquaint (PCF) 17 696 (33,62 % des inscrits)

Quatrième circonscription (Stains, Dugny, Le Blanc Mesnil)

Inscrits 46 871
Votants 21 804
Blancs et nuls 6 169
Exprimés 15 635

Pierna (PCF) 15 635 (33,36 % des inscrits)

Cinquième circonscription (Bobigny, Drancy)

Inscrits 57 480
Votants 27 299
Blancs et nuls 6 808
Exprimés 20 491

Gayssot (PCF) 20 491 (35,65 % des inscrits)

Neuvième circonscription (Bondy, Noisy le Sec, Romainville)

Inscrits 60 255
Votants 27 016
Blancs et nuls 7 816
Exprimés 19 200

Neiertz (PS) 19 200 (31,86 % des inscrits)

Onzième circonscription (même qu'aujourd'hui)

Inscrits 52 270
Votants 22 551
Blancs et nuls 7 110
Exprimés 15 441

Asensi (PCF) 15 441 (29,37 % des inscrits).
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives en Seine-Saint-Denis

Messagede vudeloin » Mer 27 Juin 2012 22:38

Théo Kinrac a écrit:
ploumploum a écrit:En 2007, il n'y avait qu'une seule circonscription à candidat unique au 2nd tour. C'était aussi la 7ème, constituée alors que de Montreuil.
Le résultat était le suivant :
Inscrits : 49 878
Abstentions: 32 819 (65,80%)
Votants : 17 059 (34,20 % )
Blancs ou nuls : 5 147 30,17 % des votants)
Exprimés 11 912 : 69,83 % des votants)


Je crois si je ne m'abuse qu'il n'y avait également qu'un candidat en 2007 dans la 19ème circonscription du Nord, celle du regretté Patrick Roy....


Je suppose que ploumploum ne parlait que de la Seine Saint Denis dans ce message...;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Les marchés publics expliqués aux élus locaux

Patrice Cossalter

Le droit de la commande publique a été bouleversé début 2016. Il est d'autant plus indispensable d'intégrer ce droit nouveau que les élus ont un rôle juridique, stratégique et de management dans la commande publique...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités