Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives pour l'UMP

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede Jean-Philippe » Jeu 10 Mai 2012 23:08

Imaginons l'UMP décapitée par les résultats des législatives : Copé battu en triangulaire, ce n'est pas exclu.
Novelli battu en duel, c'est probable.
Daubresse devancé par Henno avec le soutien du PS (au 2e tour probablement), c'est difficile, mais pas impossible si le centriste proche d'Aubry se qualifie pour le 2e tour.
Est-on vraiment dans de la politique fiction ? Pas tant que ça je dirais.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9029
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede Pullo » Ven 11 Mai 2012 05:16

C'est tout à fait possible, mais tout dépend de la mobilisation des électeurs.
Pullo
 
Messages: 1409
Inscription: Ven 30 Mar 2012 20:25
Localisation: Paris
Avertissements: 2

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede Jean-Philippe » Ven 11 Mai 2012 10:37

Je suis étonné de voir que l'UMP privilégie les thèmes du droit de vote des étrangers aux questions économiques pour le début de sa campagne. J'ai l'impression que les électeurs vont trouver ça à contre temps et que cela en démobilisera un certain nombre à droite.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 9029
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede pierrot » Ven 11 Mai 2012 10:57

Cela prouve que contrairement aux affirmations des uns et des autres, ils 'agit bien d'une campagne défensive visant à sauver les meubles en se recentrant sur le cœur de l'électorat traditionnel de la droite et non pas d'une campagne offensive visant à obtenir la majorité. Copé a beaucoup de concurrents qui n'ont aucun intérêt à la voir arriver à Matignon. Les échéances pour les ténors de l'UMP, ce sont le congrès de l'automne, les élections de 2014 où un vote sanction vis à vis du pouvoir en place permettrait de reprendre une dynamique électorale perdue depuis 2007 et surtout 2017. Surement pas juin 2012! Donc campagne à minima sur les fondamentaux et unité de façade pour ne pas apparaître comme celui qui diviserait son camp.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede Nico » Ven 11 Mai 2012 11:01

Concernant la liste des candidats investis par l'UMP, comme le PS l'a été pour EELV, le PRG, le MRC et le MUP, l'UMP a récompensé ses soutiens en investissans 102 candidats qui ne sont pas membres de l'UMP.

Il a tout d'abord investi 40 candidats du Nouveau Centre, fidèle allié depuis 5 ans.
5° de l’Ain : Damien Abad (NC).
1° de l’Aisne : Aude Bono-Vandorme (NC).
2° des Hautes-Alpes : Chantal Eymeoud (NC).
3° des Alpes-Maritimes : Rudy Salles (NC).
1° de l’Ardèche : Thierry Avouac (NC).
7° des Bouches-du-Rhône : Sonia Arzano (NC).
3° du Calvados : Claude Leteurtre (NC).
4° de Côte-d’Or : François Sauvadet (NC).
3° de l’Eure : Hervé Morin (NC).
4° de l’Eure : François-Xavier Priollaud (NC).
4° de l’Eure-et-Loir : Philippe Vigier (NC).
1° du Gard : Yvan Lachaud (NC).
5° du Gard : Jean-Charles Benezet (NC).
6° de Gironde : Thierry Millet (NC).
5° de l’Hérault: Marcel Roques (NC).
1° du Loir-et-Cher : Nicolas Perruchot (NC).
3° du Loir-et-Cher : Maurice Leroy (NC).
3° de Loire : François Rochebloine (NC).
6° de Loire-Atlantique : Michel Hunault (NC).
1° du Lot-et-Garonne : Jean Dionis du Séjour (NC).
6° du Maine-et-Loire : Hervé de Charette (NC).
5° de Marne : Charles de Courson (NC).
7° du Nord : Francis Vercamer (NC).
11° du Nord : Thierry Pauchet (NC).
12° du Nord : Etienne Cauchy (NC).
8° du Pas-de-Calais : François Decoster (NC).
6° du Haut-Rhin : Francis Hillmeyer (NC).
1° de Seine-Maritime : Cyrille Grenot (NC).
4° de Seine-Maritime : Franck Meyer (NC).
2° des Deux-Sèvres : Xavier Argenton (NC).
2° de Somme : Olivier Jardé (NC).
5° de Somme : Stéphane Demilly (NC).
4° de Vienne : Jean-Pierre Abelin (NC).
10° des Hauts-de-Seine : André Santini (NC).
11° des Hauts-de-Seine : Jean-Loup Metton (NC).
1° de Seine-Saint-Denis : Salah Bourdi (NC).
5° de Seine-Saint-Denis : Jean-Christophe Lagarde (NC).
7° de Seine-Saint-Denis : Muriel Bessis (NC).
9° de Seine-Saint-Denis : Dref Mendaci (NC).
5° de Réunion : Stéphane Fouassin (NC).

Le retrait de Jean-Louis Borloo et la participation du Parti Radical à la majorité présidentielle permet à ce que l'UMP soutienne 30 candidats PR.
7° des Alpes-Maritimes : Jean Leonetti (PR).
3° de l’Aveyron : Alain Marc (PR).
3° de Charente : Jean-Marc de Lustrac (PR).
2° de Corrèze : Pascal Coste (PR).
2° de Drôme : Franck Reynier (PR).
10° de Haute-Garonne : Dominique Fauré (PR).
2° de l’Hérault: Anne Brissaud (PR).
4° de l’Hérault: Robert Lecou (PR).
4° de Loire-Atlantique : Isabelle Mérand (PR).
3° du Loiret : Claude de Ganay (PR).
2° du Lot : Ellen Dausse (PR).
1° de Meurthe-et-Moselle : Laurent Hénart (PR).
1° de Meuse : Bertrand Pancher (PR).
7° de Moselle : André Wojciechowski (PR).
15° du Nord : Françoise Hostalier (PR).
21° du Nord : Jean-Louis Borloo (PR).
1° du Puy-de-Dôme : Jean-Pierre Brenas (PR).
5° des Pyrénées-Atlantiques : Jean Grenet (PR).
1° des Hautes-Pyrénées : Gérard Trémège (PR).
6° du Bas-Rhin : Laurent Furst (PR).
8° du Bas-Rhin : Frédéric Reiss (PR).
5° de Saône-et-Loire : Isabelle Dechaume (PR).
3° de Savoie : Pierre-Marie Charvoz (PR).
3° de Seine-et-Marne : Yves Jégo (PR).
7° des Yvelines : Arnaud Richard (PR).
1° des Deux-Sèvres : Jérôme Baloge (PR).
1° du Vaucluse : Valérie Wagner (PR).
3° de Haute-Vienne : Jean-Marc Gabouty (PR).
2° du Territoire-de-Belfort : Michel Zumkeller (PR).
6° du Val-d’Oise : François Scellier (PR).

Certains élus Divers droite qui ont soutenus Nicolas Sarkozy sont récompensé de ce soutien, l'UMP a retenu dans ce cas de figure 14 candidats.
6° du Finistère : Dominique Cap (DVD).
8° du Finistère : Atto Dossena (DVD).
4° de Gironde : Anne-Lise Jacquet (DVD).
1° de l’Hérault: Christian Jeanjean (DVD).
2° de Haute-Loire : Jean-Pierre Vigier (DVD).
3° de Loire-Atlantique : Annick Le Ridant (DVD).
8° de Loire-Atlantique : Maryvonne Le Liboux (DVD).
6° du Nord : Thierry Lazaro (DVD).
9° du Bas-Rhin : Nicole Thomas (DVD).
4° de Savoie : Christiane Brunet (DVD).
1° des Yvelines : François de Mazières (DVD).
1° de Vendée : Alain Leboeuf (DVD).
1° de Guyane : Isabelle Patient (DVD).
2° de Réunion : Sandra Sinimalé (DVD).

Le retrait de Christine Boutin de la course aux présidentielle et son soutien actif à Nicolas Sarkozy permet au PCD d'être soutenu par l'UMP dans 5 circonscriptions.
2° du Finistère : Marc Berthelot (PCD).
3° de Gironde : Agnès Nedelec (PCD).
4° de Loire : Dino Cinieri (PCD).
2° du Maine-et-Loire : Maxence Henry (PCD).
10° des Yvelines : Jean-Frédéric Poisson (PCD).

Après le second tour, le ralliement de Jean Arthuis à la candidature de Nicolas Sarkozy permet à 3 candidats AC d'être soutenus par l'UMP.
4° d’Ille-et-Vilaine : Dominique Julaud (AC).
6° d’Ille-et-Vilaine : Thierry Benoit (AC).
5° de Loire-Atlantique : Maurice Perion (AC).

Les amis de Dominique De Villepin qui ont soutenu Nicolas Sarkozy permettent à République Solidaire (si seulement cela existe encore) d'être soutenu par l'UMP sur 3 circonscriptions.
3° de l’Hérault: Jean-Pierre Grand (RS).
1° du Morbihan : François Goulard (RS).
9° de Seine-et-Marne : Guy Geoffroy (RS).

La disparition politique de Philippe de Villiers permet à l'UMP de récupérer ses troupes en soutenant 3 candidats MPF.
4° de l’Aisne : Isabelle Létrillart (MPF).
14° du Rhône : Christophe Girard (MPF).
4° de Vendée : Véronique Besse (MPF).

Comme Frédéric Nihous a refusé un soutien de l'UMP aux législatives, CPNT n'est soutenu que dans une seule circonscription par l'UMP.
20° du Nord : Monique Huon (CPNT).

Alors que Nicolas Dupont-Aignan s'est présenté à la présidentielle, l'UMP soutient néanmoins clairement DLR sur une circonscription.
18° du Nord : François-Xavier Villain (DLR).

La Gauche Moderne a appelé à voter Nicolas Sarkozy, l'UMP soutient alors un de ses candidats.
3° de Seine-Maritime : Christophe Chomant (LGM).

Enfin, député sortant, l'UMP n'a fait d'autre choix que de soutenir un candidat CNIP.
5° du Maine-et-Loire : Gilles Bourdouleix (CNIP).

Pour résumer, l'UMP soutient 102 candidats d'une autre sensibilité politique:
40 NC.
30 PR.
14 DVD.
5 PCD.
3 AC.
3 RS.
3 MPF.
1 CPNT.
1 DLR.
1 LGM.
1 CNIP.
Nico
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3345
Inscription: Dim 3 Oct 2010 16:34
Localisation: Corrèze

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede Eric » Ven 11 Mai 2012 11:05

La parité progresse toujours aussi vite à l'UMP !

Il y a pour l'instant 142 candidates investies sur 567 investitures au total, soit à peine 25,04%, soit moins que les 26% atteints en 2007 !!!

A noter que les 10 circonscriptions qui ne connaissent pas encore leur candidat officiel ne devraient pas améliorer ce chiffre puisque seuls des hommes se disputent la circonscription de Lozère ou la 3ème des Yvelines.
Eric
 
Messages: 244
Inscription: Lun 5 Juil 2010 16:48

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede pierrot » Ven 11 Mai 2012 11:13

Nico a écrit:La disparition politique de Philippe de Villiers permet à l'UMP de récupérer ses troupes en soutenant 3 candidats MPF.
4° de l’Aisne : Isabelle Létrillart (MPF).
14° du Rhône : Christophe Girard (MPF).
4° de Vendée : Véronique Besse (MPF).


Leader du groupe d'opposition de droite à Vénissieux, Christophe Girard ne revendique plus l'étiquette MPF depuis 2009. Il se classe DVD, je ne suis pas sûr qu'il soit encore membre du parti villieriste. Aujourd'hui il affiche une candidature "Divers droite soutenue par l'UMP" et défend des positions plus rassembleuses que celles très "droite dure" du MPF qu'il exprimait en 2007.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede ekreizarbrezell » Ven 11 Mai 2012 14:44

Eric a écrit:La parité progresse toujours aussi vite à l'UMP !

Il y a pour l'instant 142 candidates investies sur 567 investitures au total, soit à peine 25,04%, soit moins que les 26% atteints en 2007 !!!


Il y a même maintenant une femme de moins dans cette liste : Aude BOUVET se retire dans la 1ère circonscription d'Ille-et-Vilaine suite à un accord signé entre l'UMP, le NC, l'AC et le président du Modem 35. C'est ce dernier (Grégoire LE BLOND) qui est désormais soutenu par l'UMP pour un siège a priori ingagnable (65% pour HOLLANDE au 2ème tour de la présidentielle).
ekreizarbrezell
 
Messages: 139
Inscription: Mer 2 Fév 2011 21:53

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede amateur » Ven 11 Mai 2012 21:24

Je suis impressionné par le nombre de dissidents qui jettent l'éponge à droite, les vents ne seraient donc pas porteurs?
Comme quoi, la défaite a parfois de bons côtés. ;)

C'est la gauche et particulièrement le PS qui vont être jaloux :lol:
amateur
 
Messages: 151
Inscription: Sam 11 Fév 2012 16:45

Re: Les législatives pour l'UMP

Messagede Zimmer » Dim 13 Mai 2012 10:16

Une annonce très surprenante de Claude Guéant, hier :

Le ministre de l'Intérieur sortant Claude Guéant a jugé samedi que la Cohabitation était contraire à "l'esprit de la Ve République", tout en plaidant pour une victoire de la droite aux élections législatives en juin.

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/gu-ant-juge-cohabitation-contraire-lesprit-ve-r-publique-266938
Zimmer
 
Messages: 3936
Inscription: Mar 11 Mai 2010 21:10

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Les compétences du conseil municipal, du maire et des adjoints

Joël Clérembaux

Les communes ont des compétences multiples, dont certaines seulement sont clairement identifiées par le Code général des collectivités territoriales ; les lois de décentralisation et la...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités