Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les législatives dans le Val-de-Marne

Dimanche 17 juin
A partir de 20h00
Nouveau découpage électoral et composition de l'Assemblée nationale : exprimez-vous sur les enjeux des prochaines législatives de juin 2012.

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede SALVAT » Jeu 24 Mai 2012 13:34

Enfin, Quoi, alamo ? Prendre des risques en matière électorale au nom des valeurs dont on se dit porteur ?
C'est devenu ringard...malheureusement. Aujourd'hui, c'est "vite, tout de suite et dans un secteur assuré" ;)
"Tous n'en meurent pas mais tous sont atteints" à des degrés divers.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3601
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede DAfontenay » Jeu 24 Mai 2012 15:33

alamo a écrit:visiblement pour un certain nombre de cheffaillons socialistes ou verts locaux, à ces enjeux se substituent les petites ambitions personnelles de devenir calife à la place du calife dans des villes de 50.000 habitants ou moins, lors d'élections municipales qui n'auront pas lieu avant deux ans (et toujours, soi dit en passant, pour s'installer dans des mairies déjà à gauche, plutôt que d'essayer de partir à la conquète de villes dirigées par la droite, et sans que j'entende parler une seule fois d'une volonté de se mettre au service de la population concernée)

c'est extrêmement attristant pour ne pas dire affligeant


A ma connaissance, Vincennes est une ville de droite et puis même la concurrence à gauche n'est pas interdite.

La preuve, c'est qu'au dernière municipale la ville de Villeneuve-Saint-Georges à changé en élisant un Maire du PCF à la place du sortant PRG.
Dernière édition par DAfontenay le Jeu 24 Mai 2012 16:18, édité 1 fois.
DAfontenay
 
Messages: 4
Inscription: Jeu 17 Mai 2012 16:20

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede alamo » Jeu 24 Mai 2012 15:41

il m'a semblé que l'on ne parlait pas de Vincennes, mais de Fontenay-sous-Bois

maintenant si c'est Vincennes qui est en ligne de mire, bon courage.

mais ça ne retire rien au fait qu'en ce moment, les Français et encore plus nos voisins européens se foutent un peu de savoir qui veut être maire de Vincennes ou de Fontenay-sous-Bois dans deux ou trois ans (à peu près autant que de savoir qui sera candidat aux Présidentielles en 2017 ou 2022)...
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede Draume » Jeu 24 Mai 2012 17:49

Alamo, n'est pire sourd que ceux qui ne veulent pas entendre.
On parlait du contexte de Fontenay : de la place des partis (de gauche) dans le cadre des législatives et des futures municipales

C'est comme si la venue de Fillon n'avait absolument rien à voir avec la reconquête de la Mairie de Paris

Je sais que cela préoccupe peu d'électeurs ; mais cela fait partie du décor
Draume
 
Messages: 1352
Inscription: Lun 26 Déc 2011 17:11

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede Sommar » Ven 22 Juin 2012 21:25

Maintenant que les élections sont passées, la surprise est finalement venue de la 6e circonscription où Laurence Abeille est élue. Elle le doit je pense en grande partie par l'appel des deux autres candidats de gauche à voter pour elle (enfin, le candidat socialiste dissident a appelé à battre le député sortant).

Il m'a semblé que l'on ne parlait pas de Vincennes, mais de Fontenay-sous-Bois

maintenant si c'est Vincennes qui est en ligne de mire, bon courage.


Soyons très clair, même si la circonscription est passée à gauche, Vincennes n'est pas prête à y passer pour 2014. Même si la gauche y fait des résultats encourageants au niveau national (mais encore très fragile mais en progression), au niveau local, ça marche moins bien.

Mais, ce basculement reste quand-même historique pour ce secteur qui avait échappé à toutes les vagues roses précédentes sous la Ve République.
Sommar
 
Messages: 66
Inscription: Dim 7 Mar 2010 18:18

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede Jean-Philippe » Ven 22 Juin 2012 22:36

4 sortants battus dont 3 UMP et un PC pour 11 sièges (sans compter Montchamp battue en s'expatriant et Bénisti qui a échappé à la défaite pour seulement 74 voix), ça fait beaucoup. Le turn over est décidément plus important dans l'ouest de la France et en IDF (surtout dans les parties les plus urbanisées).
Etonnant : si le sortant UMP est battu par le revenant PRG, dans sa ville de Villeneuve-le-Roi, il gagne 1,5 pt sur 2007, mais sans faire un score extraordinaire (51,89%).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede vudeloin » Ven 22 Juin 2012 23:12

Sur le fond, sans les voix du Front de Gauche sur Valenton ou Villeneuve Saint Georges, RGS pouvait fort bien rester non élu...
Mais les choses sont plus complexes puisque la représentation du département est devenue bipolaire.

Ensuite, je pense qu'il faut se garder de tirer des conclusions de ces élections vis à vis des municipales 2014 même s'il y a une tendance, à mon avis, pour que Vincennes bascule à gauche...
Ensuite, peu de villes changeront de couleur dans ce département, les quelques possibilités se situant dans les "swing cities" comme VIlliers sur Marne, Chennevières ou encore Villeneuve le Roi...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede Herimene » Sam 23 Juin 2012 00:10

Les résultats sur la 6ème circonscription du Val de Marne montrent en effet que la gauche est aujourd'hui à un niveau élevé à Vincennes (mais pas majoritaire pour autant, Abeille faisant 48,14% sur la ville). Il faut malgré tout souligner que la victoire de Laurence Abeille est assez serrée et essentiellement due au score très faible de Beaudouin sur Fontenay sous Bois (où il n'est qu'à 38,75% au second tour). Les prochaines municipales se feront dans un contexte beaucoup moins favorable pour la gauche et on l'a déjà vu par le passé, en proche banlieue parisienne, des maires de droite parviennent aux municipales à être réélus sans trop de difficultés dans des villes qui votent aux autres échéances nettement à gauche (je pense aux maires d'Epinay sur Seine et de Villeneuve-la-Garenne par exemple). A fortiori Beaudouin est membre de la droite populaire alors que le maire de Vincennes Laurent Lafon est centriste et a même soutenu Bayrou à la présidentielle au 1er tour... avec le contexte défavorable pour la gauche aux municipales je parierais franchement plutôt pour une réélection sans problème de Lafon, et sans doute dès le premier tour. Malgré tout les municipales seront intéressantes dans le Val-de-Marne en raison du poids du Front de gauche et notamment du PCF dans le département. Il n'est pas impossible que des conquêtes PCF de mairies socialistes se produisent (le contexte sera favorable à un rééquilibrage du PCF face au PS, mais bon ce ne sont que des possibilités).

Je rappelle également que dans un contexte national pas forcément très favorable, Laurent Lafon avait été réélu dès le premier tour aux municipales de 2008 avec 59,76% des voix (21,12% pour le PS, 13,16% pour une liste écologiste et 5,96% pour une liste communiste).
Herimene
 
Messages: 1469
Inscription: Ven 6 Jan 2012 17:37
Localisation: Saône-et-Loire

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede alamo » Sam 23 Juin 2012 09:51

D’accord avec la majeure partie de l’intervention précédente :
- c’est surtout le profil très droitier de Beaudouin qui l’a fait battre, Vincennes étant une ville de bonne bourgeoisie centriste à l’image de son maire. Un profil type Lafon aurait sans doute été élu député
- aux municipales, Lafon devrait repasser sans problèmes
- d’une manière générale les municipales se dérouleront à un moment où la cote du PS sera probablement au fond du trou (on voit déjà venir les premiers renoncements sur l’Europe, l’augmentation du nombre de ministres fait ricaner et les factures EDF/GDF de l’été vont déjà faire très mal, même si c’est une bombe à retardement lâchée sous Sarkozy). Et les Verts risquent de descendre encore plus, on a toujours vu les partis minoritaires associés au gouvernement perdre davantage électoralement que le parti majoritaire

en revanche je ne vois pas trop quelles conquêtes le FdG pourrait faire sur le dos du PS dans le Val-de-Marne, même dans un contexte redevenu favorable.

Villeneuve-St-Georges, c’est déjà fait (c’était d’ailleurs un maire PRG)
Limeil-Brévannes aussi (là c’est le maire exclu du PS qui est passé au PG)

Pour le reste, les huit maires PS sont installés dans des villes où le PCF n’a jamais fait des étincelles (Créteil, Alfortville, Fresnes, l’Haÿ-les-Roses, Cachan, Boissy-St-Léger et les deux petites communes de Noiseau et Ablon). A la rigueur en cas de gros retour de balancier, les trois dernières pourraient retourner à droite, mais pas au FdG

Si le PCF peut nourrir une ambition légitime, mais face à la droite, c’est plutôt sur Villeneuve-le-Roi, où Gonzales qui a perdu le canton et la circonscription peut avoir quelques soucis

Restent les cas des trois villes de gauche dont le Maire est hors PS :
- que se passera-t-il au Kremlin-Bicêtre une fois que JL Laurent aura lâché la Mairie (rappelons que Laurent avait pris la ville au RPR qui y était plutôt bien installé mais dont la Maire était empêtrée dans des « affaires »)
- dans les deux villes que le PCF a perdu sans perdre les élections par défection de ses maires en place (Orly et Arcueil) il est certain que le PC aimerait revenir aux commandes. Le PCF y est toujours fort électoralement mais il y a déjà eu dans les deux cas une succession après Viens et Trigon.
Dans ces trois cas, ce n’est pas non plus une mairie socialiste.

Dans l’autre sens non plus, le PS et ses nouveaux amis Verts n’ont pas grandes chances de devancer le PCF dans ses fiefs (ce n’est pourtant pas faute d’essayer depuis des années), et devraient plutôt se concentrer sur Villiers-sur-marne, Chennevières voire les « maillons faibles » de Thiais ou le Plessis-Trévise. Mais, là aussi, encore faudrait-il que les candidats socialistes ne soient pas plombés par l’impopularité classique du parti au pouvoir.

On pourrait d’ailleurs faire le même constat sur la Seine-St-Denis, où en dehors d’Aubervilliers, ce sont les quatre Maires EELV ou apparentés (dont deux ex PCF) qui ont le plus à craindre d’un retour de bâton aux prochaines échéances (Pierrefitte semblant avoir basculé au PS durablement)
alamo
 
Messages: 2132
Inscription: Lun 16 Avr 2012 14:22

Re: Les législatives dans le Val-de-Marne

Messagede vudeloin » Sam 23 Juin 2012 10:50

Alamo, nous aurons le temps de reparler des municipales, notamment en petite couronne ou les plus grosses tensions, de manière peut être étrange, toucheront d'ailleurs plus les Hauts de Seine, la forteresse sarkozyste donnant quand même des signes de faiblesse, notamment par le Sud...
Le PS peut nourrir quelques ambitions sur les joyaux de la couronne rouge de la banlieue, même s'il a pris par effraction ou presque Aubervilliers ou Montreuil en 2008, mais je crains que le climat ne soit pas aussi porteur au printemps 2004.
Ensuite, faut que la droite se refasse une santé; ce qui ne semble pas encore être tout à fait le cas.
Mais, soit, quand les contribuables recevront leur avis d'imposition et que plusieurs centaines de milliers découvriront qu'ils doivent payer alors que pas l'année d'avant, nul doute qu'ils ne regarderont pas à qui ils doivent cette petite facture...

Cela nous éloigne du Val de Marne, un peu.
Pour en revenir à VIncennes, on rappellera tout de même que la ville "tangue" un peu depuis les européennes et les régionales et que l'avance de la droite n'a cessé de s'y réduire au point de devenir, parfois, un petit handicap.
Je pense que les Lafon et Procaccia ont du mal à parler aux nouveaux VIncennois, jeunes couples avec ou sans enfants qui viennent s'installer là parce que Paris est trop cher...

PS ceci dit, le siège de VIncennes à gauche, ce n'est pas souvent arrivé et je crois même jamais puisque même en 1936, lors des élections du Front popu', le siège était resté à droite, comme celui de Neuilly sur Seine, près de l'autre bois...
Les deux sièges, avec le cas très particulier de Saint Denis (Doriot...) étaient les seuls à droite de la Seine banlieue qui n'a jamais alors autant mérité son nom de "banlieue rouge" que cette année là.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers Elections législatives de 2012

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au tourisme

Jean-Luc Boulin

Le tourisme représente un atout de plus en plus fort pour les collectivités locales : générateur d'emplois, facteur d'attractivité territoriale, créateur de lien social, il s'inscrit de façon transversale dans les politiques publiques. Comment, lorsqu'on est élu délégué...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité