Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Pronostics

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Sam 24 Sep 2011 19:41

Pour les politologues en herbe qui peuplent ce site, je rappelle tout de même que, sur le papier, ni l'Ain, ni l'Aisne, ni l'Aveyron, ni le Cantal, ni la Corse du Sud, ni la Côte d'Or, ni le Doubs, ni le Gard ne se caractérisaient par une majorité de grands électeurs à gauche.
Et que le rapport des forces était plus équilibré qu'on ne le vit dans les Bouches du Rhône ( voir le message dans politique fiction sur le sujet ), le Finistère et l'Ille et Vilaine.
Et je ne parle pas du sketch polynésien...

Bref, si la réforme des collectivités locales et celle des finances doivent avoir une quelconque influence sur le résultat des sénatoriales demain, ce ne sera pas isolé et, pour donner trois exemples précis, cela ne s'arrêtera ni sur les berges de la Loire, ni sur les coteaux d'Arbois, ni sur la Plaine du Roussillon...
Alors, le maire de Monts ( 37 ) peut toujours dire que les " grands électeurs ne mettent pas leurs oeufs dans le même panier " ( vu dans le Parisien du jour ), je crains juste pour la droite que ses électeurs présumés fidèles aient plus tendance à panacher que les autres...
Parce qu'il y a une donnée essentielle à ne jamais perdre de vue ; c'est que le Sénat peut changer de majorité et que, sur le fond, il y a dix ans, c'était inconcevable !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede pierrep » Sam 24 Sep 2011 21:02

Je trouve très désobligeant de se faire traiter de politologue en herbe par Mr Vudeloin .... Je ne sortirais pas mes états de service ici , mais je lui dirais juste que nous n'avons pas le même temps à passer ici lui et nous ..question d'employeur je suppose ....
Quant aux prévisions je lui signale justement que faire des maths et des additions à perte de vue n'a guère de valeur pour demain , ca comme il dit lui même qui aurait cru que dans tel ou tel département etc ..( et en sens inverse on se souviendra du Gers ....). Ce que je nomme moi l'alchimie d'une élection ...
pierrep
 
Messages: 1013
Inscription: Jeu 15 Avr 2010 21:43

Re: Pronostics

Messagede Jean-Philippe » Sam 24 Sep 2011 22:51

Je rejoins tout à fait (et je sais que je ne suis pas le seul à le penser) les propos de Pierrep. Il n'est pas nécessaire, Vudeloin, d'avoir à intervalle régulier cette attitude méprisante vis à vis d'autres contributeurs qui n'ont ni ta vaste culture politique, ni tes relations, mais qui ont des choses intéressantes à partager. Merci d'en tenir a minima compte.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Pronostics

Messagede Théo Kinrac » Sam 24 Sep 2011 23:57

Il est vrai que l'on a vu réponses plus élégantes..
Théo Kinrac
 
Messages: 173
Inscription: Dim 10 Juil 2011 01:54

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Dim 25 Sep 2011 00:36

Mais nous sommes tous des politologues en herbe, sur ce site !

Parce que bon, nous n'avons pas à notre disposition les ordinateurs du Ministère de l'Intérieur, je suppose qu'aucun d'entre nous ne travaille aux Renseignements généraux, et sans doute assez peu dans l'un de ces instituts de sondage qui bénéficient d'une longue expérience de traitement de l'avis de l'opinion publique sur telle ou telle question.

Quelqu'un travaille t il ici à la Fondation Jean Jaurès, la Fondation Gabriel Péri, la Fondapol ou encore à Terra Nova ou à la FNSP ?

Bref, que des amateurs plus ou moins éclairés, avec des parcours individuels plus ou moins longs ( cela commence à faire pour ce qui me concerne ) qui pensent à voix haute, ou presque, vu qu'ils laissent traîner des contributions sur les fils de discussion.

Ceci dit, pour que les choses soient claires, il est évident que le «  climat «  général va nécessairement avoir quelque effet sur la manière dont les résultats vont tomber ce dimanche.

Pierrep, je vais te dire un truc simple.

Quand tu recoupes des infos diverses ( Internet permet de traiter un certain nombre de choses et d'en retrouver d'autres et de temps en temps il faut matérialiser ), tu peux effectivement produire des données relativement précises sur une situation donnée.

Mais, dans le même temps, les comptes d'apothicaire que j'ai pu produire peuvent fort bien être bousculés par les faits.

Et il y a, fort heureusement, une part d'incertitude plus ou moins importante dans le résultat de ces élections éminemment «  cadrées « .

( Sinon qu'est ce qu'on s'ferait ch... comme diraient Christian Olivier et les Têtes Raides ).

Il y a une tendance, une orientation, des trucs qu'on peut sentir et puis après il y a ce qui se passe, précédé par nos multiples échanges qui me semblent justement poursuivre l'éclaircissement de cette part d'incertitude.
Alors, je peux mettre des données chiffrées en ligne, en croisant résultats des municipales 2008, sites des partis politiques, blogs de candidats et j'en oublie sûrement, pas impossible que je puisse avoir tort ici ou là.

Ensuite, l'une des questions clé pour ce renouvellement, c'est comment l'électorat spécifique de ces sénatoriales va réagir face à la perspective d'un «  basculement «  du Sénat à gauche.

Il y a un électorat très politisé ( en gros celui des plus grandes cités ) et un électorat qui le serait moins ( toujours en gros celui des bourgs et des campagnes ).

J'ai déjà marqué ma circonspection sur cette distinction pour le moins discutable et dont il me semble qu'elle tend à s'estomper avec le temps.

Peut être devrons nous nous demander, un de ces jours, pour peu que nous ayons quelques intentions pour le devenir et la qualité de ce site, s'il ne conviendrait pas de nous renseigner sur les évolutions du personnel politique local, singulièrement au plan professionnel.

Je ne sais pas si beaucoup d'études ou de monographies ont été commises sur le sujet, mais cela serait pas mal d'aller voir dans ce sens.

Revenons cependant à nos sénatoriales 2011.

On pourrait donc postuler ( c'est du postulat ) qu'il y aurait, par exemple, un rapport de forces donné dans les communes de plus de 3 500 habitants.

Et de regarder ensuite, au vu des résultats, ce qui se sera passé...

C'est d'ailleurs en ce sens que j'ai pris le temps, parfois, de mettre en ligne quelques situations locales, ne serait ce que pour corriger les informations parfois approximatives laissées ailleurs.

Et, comme chacun l'a vu, ce petit travail sera recommencé pour le renouvellement 2014 !

Et c'est parce que j'avais eu l'occasion de faire ces petites comptabilités pour les scrutins 2004 et 2008 que j'ai pu indiquer les faits rappelés cet après midi.

N'oublions pas qu'en 2004 la gauche a progressé au Sénat, alors même qu'on restait sur le scrutin municipal de 2001.

2008 c'est plus logique, a priori, sauf que les changements de titulaire de sièges sénatoriaux ont été au delà de ce qui était attendu.

Je ne sais plus si vous vous en souvenez mais je me rappelle très bien, en septembre 2008, la tête d'Henri de Raincourt, à l'époque sénateur UMP, disant, quelque peu pincé « Ah mais, là, maintenant, les pertes sont au dessus de ce qu'on nous avait dit ! « 

Faut dire que 27 sièges, cela faisait plutôt beaucoup...

Et que cela allait effectivement au delà des comptes d'apothicaire les plus précis que j'avais pu faire ou d'autres avec moi...

L'Aveyron, sur le papier, la gauche était minoritaire mais finalement elle a raflé les deux sièges.
L'incertitude s'était apparemment polarisée sur la qualité des candidats, les grands électeurs marquant leur lassitude devant les deux remarquables candidats qu'étaient Jacques Godfrain et Jean Puech...

Alors, le Gers, puisque, sur le papier, et selon toutes vraisemblances, les deux sièges devaient échouer à gauche.
Tu vois, là, pierrep, tu as au moins deux trois trucs que ne montraient pas les chiffres.

Un, le duc de Montesquiou était quand même le sortant et c'est peu de dire que cela fait un bout de temps que les châtelains de Marsan jouent un rôle dans la vie politique gasconne...
Et même si le titre a été relevé et qu'on n'est pas sûr que la filiation avec d'Artagnan soit garantie...

Deux, on allait presque oublier le substrat radical socialiste, dans cette affaire puisqu'en réalité, le PRG, avec le maire de Fleurance, et le PRV, avec le duc et conseiller général de Gimont, s'étaient tendu la main par dessus les frontières gauche/droite pour assurer deux sièges au groupe RDSE, un groupe dont l'existence, soit dit en passant, était menacée en 2008.

Trois, il était imprudent d'oublier que le PS pouvait présenter deux candidats qui n'étaient pas forcément les meilleurs...
Tu t'en souviens, pierrep ?
Si tu me dis Jean Pierre Pujol, premier vice Président du conseil général, c'est que tu suis de très près la vie politique,
Mais personne ne peut t'en vouloir de ne pas connaître le nom du second !

Bref, les comptes d'apothicaire, c'est bien, mais de temps à autre, les préparations magistrales, même obéissant aux recettes les plus éprouvées, ont des réactions bizarres.

Vivement que nous ayons quelques surprises ce dimanche et que tous les résultats ne soient pas aussi prévisibles que nous avons pu le dire !

Que nous soyons quelques uns à avoir le délicat plaisir de nous être trompés !

Après, des fois, quand je vois certaines émissions consacrées aux sujets qui nous amènent à passer un temps plus ou moins long ici, je me dis que le lieu commun et l'enfoncement de portes ouvertes ne nous est pas réservé !

La suite au prochain numéro, selon la formule consacrée...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Dim 25 Sep 2011 01:34

L'intérêt du site étant d'être assez évolutif, je vous livre ici une projection déjà ancienne qui sera soumise à l'analyse des résultats de demain

Voici à vue de nez ce qui se passerait dans les départements concernés par le renouvellement de 2011 :
si aucun accord national ou local n'est trouvé avec le PS, le groupe communiste va disparaître de la haute assemblée car presque tous ses sièges vont être renouvelés (IDF et Nord-Pas-de-Calais). Je compte 8 sénateurs PC en moins, souvent au profit du PS.
Le groupe centriste risque aussi de disparaître (6 Modem, 1 NC, et 3 centristes en moins à vue d'oeil, mais quelques gains possibles pour le NC avec la bénédiction de l'UMP).
L'UMP perdrait peu de sièges (4 pertes nettes), mais le PS en gagnerait environ 17.
Le RDSE serait stable.
Cependant, ce renouvellement sera très lié au résultat des cantonales 2011, et notamment à l'élection des présidents de CG.
En tout cas, ça va être serré.

série 2001

Indre-et-Loire : 2 PS, 1 UMP (1 PC en moins, 1 PS en plus)
Isère : 2 PS et 2 UMP (1 PC en moins, 1 PS en plus)
Jura : 2 UMP (les cantonales 2011 vont être décisives)
Landes : 2 PS (=)
Loir-et-Cher : 1 NC, 1 UMP (1 Modem en moins, 1 NC en plus)
Loire : 2 PS, 2 UMP (1 PC en moins, 1 PS en plus)
Haute-Loire : 1 NC et 1 UMP (=)
Loire-Atlantique : 3 PS, 2 UMP (1 PG et 1 UMP en moins, 2 PS en plus)
Loiret : 2 UMP et 1 PS (=)
Lot : 1 PS et 1 PRG (=)
Lot-et-Garonne : 1 UMP et 1 PS (1 AC en moins, 1 PS en plus)
Lozère : 1 UMP (=)
Maine-et-Loire : 1 UMP, 1 NC, et 1 PS (=)
Manche : 2 UMP et 1 PS (=)
Marne : 1 UMP, 1 NC et 1 PS (2 modem en moins, 1 UMP et 1 PS en plus)
Haute-Marne : 2 UMP (=)
Mayenne : 2 AC (=)
Meurthe-et-Moselle : 2 PS, 2 UMP (1 PC en moins, 1 PS en plus)
Meuse : 2 UMP (1 NC en moins, 1 UMP en plus)
Morbihan : 2 UMP, 1 PS (1 centriste en moins, 1 UMP en plus)
Moselle : 2 PS, 3 UMP (1 PS en moins, 1 UMP en plus)
Nièvre : 2 PS (=)
Nord : 1 PC, 5 PS, 1 Verts, 5 UMP (1 PC en moins, 1 PS en plus)
Oise : 2 PS, 1 UMP (1 UMP en moins, 1 PS en plus)
Orne : 2 UMP
Pas-de-Calais : 1 PC, 3 PS, 1 Modem, 2 UMP (=)
Puy-de-Dôme : 2 PS, 1 UMP (=)
Pyrénées-Atlantiques : 1 PS, 1 Modem, 1 UMP (=)
Hautes-Pyrénées : 1 PS, 1 PRG (=)
Pyrénées-Orientales : 1 PS, 1 UMP (1 UMP en moins, 1 PS en plus)
Bas-Rhin : 3 UMP, 1 PS (=)
Haut-Rhin : 1 PS, 3 UMP (1 Vert en moins, 1 UMP en plus)
Rhône : 1 PC, 3 PS, 1 centriste, 2 UMP (1 centriste en moins, 1 PS en plus)

Série 2004, renouvelée en 2011 (http://www.senat.fr/role/tableau_repart ... teurs.html)
Paris : 1 PC, 2 Verts, 5 PS, 3 UMP, 1 NC (moins 1 UMP, 1 PS en plus)
Seine-et-Marne : 3 PS, 3 UMP (1 PC en moins, 1 PS en plus)
Yvelines : 2 PS, 4 UMP (1 Modem en moins, 1 PS en plus)
Essonne : 1 PC, 2 PS, 2 UMP (=)
Hauts-de-Seine : 1 PC, 1 PS, 4 UMP, 1 NC (1 Modem en moins, 1 NC en plus)
Seine-St-Denis : 1 Vert, 2 PS, 1 PC, 2 UMP (1 PC en moins, 1 PS en plus)
Val-de-Marne : 2 PC, 1 PS, 3 UMP (=)
Val-d'Oise : 1 PC, 2 PS, 2 UMP (=)
Réunion : 1 PCR, 1 PS, 1 Modem, 1 UMP (1 siège et 1 PS en plus)
Martinique : 2 sièges pour la gauche (=)
Guadeloupe : 2 sièges à gauche, 1 à droite (=)
Nouvelle-Calédonie : 2 UMP (1 nouveau siège)
Mayotte : 1 siège à gauche, 1 à droite (1 Modem en moins, 1 PS en plus)
Saint-Pierre-et-Miquelon : 1 PS (1 UMP en moins)
sénateurs des Français de l'étranger : 2 à gauche, 4 à droit
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede Jean-Philippe » Dim 25 Sep 2011 09:57

A noter que j'avais oublié au moment où j'écrivais ce premier message il y a un an et demi que le mode de scrutin avait changé pour les départements à 3 élus.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Jeu 6 Oct 2011 02:11

Pour mémoire, ce poste de notre jeune correspondant angevin anjou49

Synthèse des pronostics de Ouest-France et de Libération du 23/09/2011 sur les élections sénatoriales:

Gains possibles pour la Gauche (1 siège minimum) : -Île de France:
Hauts-de-Seine, Paris, Val-de-Marne, Yvelines, Seine-et-Marne et Seine-Saint-Denis
- France Métropolitaine:
Nord, Oise, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Pyrénées-Atlantiques, Pyrénées-Orientales, Lot-et-Garonne, Puy-de-Dôme, Lozère, Isère, Loire, Jura, Loir-et-Cher
-Outre-Mer et Français de L'étranger:
Réunion, Guadeloupe, Mayotte, Saint-Pierre et Miquelon et Français de l'étranger

Gains possibles pour la Droite (1 siège minimum): -France Métropolitaine
Morbihan, Manche, Loiret et Moselle

Attention: Indre-et-Loire, gain possible à gauche comme à droite selon les sources

TOTAL:
Gains pour la Gauche: 24 sièges voire 25 sièges avec l'Indre-et-Loire
Gains pour la Droite: 4 sièges voire 5 sièges avec l'Indre-et-Loire

Donc: Sièges qui basculent de Droite à Gauche: 20 à 21 sièges
Attention: scrutin serré ou Basculement du Sénat à Gauche
4 des 6 sièges franciliens ont été gagnés, tout comme 12 des 13 sièges pointés en France métropolitaine.
5 prévisions sur l'Outre Mer ( il y eut finalement 6 gains ).

Les journaux s'interrogeaient sur l'Indre et Loire ( allant de – 1 pour la gauche à + 1 ), et ont négligé le Pas de Calais comme le grand chelem de la gauche dans le Morbihan où nous sommes passés d'une petite fenêtre pour Odette Herviaux à une porte grande ouverte pour elle même et ses deux colistiers communiste et écologiste.

L'autre gros truc, c'est que la gauche n'a perdu qu'un siège, en Moselle, du fait de la configuration de l'élection, et, en gros, à 60 voix près sur près de 3 000 électeurs.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede vudeloin » Jeu 6 Oct 2011 02:28

Comme j'ai écrit bien des bêtises, je me permets de me relire, à quelques heures du scrutin...

Objectivement, pour la RP, un gain de la gauche en Seine et Marne ne tient pas debout cinq secondes, même si la gauche peut arriver en tête.
Le plus fiable : un gain à Paris, un gain dans les Hauts de Seine, un gain dans le Val de Marne ( résultat ; oui dans les trois cas )
Le possible : un gain dans les Yvelines, un gain en Seine Saint Denis, un second gain à Paris, un gain dans l'Essonne, soit 3 à 7 gains. ( oui dans un seul cas, j'avais vu large et finalement quatre gains )

En Outre Mer

Le plus fiable ; deux sièges à la Réunion, deux sièges en Guadeloupe, un siège à Saint Pierre et Miquelon, un siège à Mayotte ( oui sauf que Réunion un seul siège )
Le possible : un second siège à Mayotte, un siège en Nouvelle Calédonie, soit 6 à 8 sièges ( là, doux rêves )
Ajoutons le siège de l'AFE ( oui ) et nous sommes entre 7 et 9 gains ( 5 en réalité )

En France métropolitaine

pertes fort probables : Manche, Loiret, Morbihan, Moselle, soit 4 sièges ( en fait un seul, compensé par les deux gains du Morbihan et là, grosse cote )
Le plus fiable pour les gains : Nord, Loire Atlantique, Isère, Puy de Dôme, soit 4 sièges ( fallait pas être grand clerc pour le deviner )
Le possible : un second gain dans le Nord, dans l'Isère, un gain en Indre et Loire, dans le Jura, la Loire, le Loir et Cher, en Lot et Garonne, Maine et Loire, dans l'Oise, le Pas de Calais, les Pyrénées Atlantiques, les Pyrénées Orientales, soit 12 sièges ( sur ceux là, les moins évidents à trouver, en fait, 10 étaient dans le vrai )
La surprise du chef : Lozère, deux élus dans le Jura, le Lot et Garonne, un élu dans la Meuse, soit 4 sièges de plus ( une grosse surprise, oui, avec la Lozère ).
Le Jura et la Meuse, la droite avait de l'avance mais 14 voix seulement dans le premier cas et le maintien des Verts...
Encore une fois, ce qui fait la différence, c'est ce qu'il se passe sur les sièges menacés qui sont conservés et même améliorés...

Sueur est réélu au premier tour, Godefroy gagne 16 ou 18 points au second tour sur le tour unique de 2001, Herviaux plus de 12 points et passe la majorité absolue, entraînant dans son sillage Joel Labbé et Michel Le Scouarnec et ce sont aussi ces résultats inespérés ( 5 élus là où l'on s'attendait à 3 pertes ) qui font la différence.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Pronostics

Messagede PhB » Mer 21 Déc 2011 22:18

Pour le Jura, cher Vudeloin, c'est le PS qui s'est maintenu contre EELV au mépris des accords nationaux. Cf pour plus de détails le fil de discussion concernant ce département.
PhB
 
Messages: 568
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 23:32
Localisation: Planète Terre

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Comprendre le nouveau paysage intercommunal après la loi NOTRe

Anne Gardàre

L'ouvrage constitue une présentation globale du paysage intercommunal français et de son fonctionnement au lendemain de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité