Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede vudeloin » Sam 17 Sep 2011 19:58

Il y a effectivement une sixième liste, intitulée " 93, la gauche en mouvement " dont les membres semblent assez inconnus ( je me demande même si le moindre des candidats est électeur )..
Quant au FN, méfiance, Jean Philippe, parce que la frontière entre élus UMP, divers droite, non inscrits et vote FN est parfois assez mince...
Même si le FN pourrait s'estimer heureux de n'avoir qu'une dizaine ou une vingtaine de voix, elles seront bel et bien là, avec tout ce que cela implique...

PS dans le même genre, si on postule ainsi, dans le Val d'Oise, le FN fera deux voix puisqu'il n'a que deux élus municipaux électeurs de droit... Je crains, hélas, qu'il aille au dessus de ce score...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede Marcy » Sam 17 Sep 2011 20:16

Jean-Philippe a écrit:
vudeloin a écrit:Nicole RIvoire n'est pas Modem, mais Nouveau centre...
A part cela, la liste est celle à peu près prévue et ne présente toutefois pas une garantie absolue de succès...


C'est ce que je pensais, mais je reprends l'article du Parisien (qui est donc en tort).
Pour le résultat, je crois qu'il y a consensus pour ce département avec 3 sièges pour la liste PS-EELV, 1 pour le PC, 1 pour l'UMP et 1 pour le NC.


Précisément, il n'y a aucun consensus sur l'attribution du 6ème siège au Nouveau centre : avec 230 voix, soit 30 à 70 voix de moins que la moyenne du 2ème siège pour le PC, sur le papier on est à 3 PS-EELV, 2 PC, 1 UMP, 0 NC.
Marcy
 
Messages: 52
Inscription: Mer 31 Aoû 2011 18:03

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede Jean-Philippe » Sam 17 Sep 2011 20:43

Je retire donc mon consensus pour me demander si le PS ne pourrait pas demander à quelques uns de ses élus (une trentaine) de voter pour la liste communiste, dès lors bien-sûr que cela ne menace pas son 3e élu.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede ploumploum » Sam 17 Sep 2011 21:01

@ vudeloin : merci de l'info sur cette mystérieuse 6ème liste.

@ Jean-Philippe : c'est possible (plus probable que mon idée, à savoir : l'UMP qui aide le FG, pour torpiller le NC) mais s'ils le font, va falloir la jouer serré au niveau des voix, tout en espérant aucunes pertes (abstention, blancs, nuls, erreurs...)
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede PhB » Sam 17 Sep 2011 22:12

Un peu de maths...

La configuration dans laquelle la gauche a le moins de chances d'emporter un 5° siège est celle où le front de gauche rassemble le nombre de voix nécessaire pour obtenir 2 sièges... moins une, et l'union PS+EELV 4 sièges moins une voix.

Ce qui donne, selon la projection détaillée de Vudeloin qui prévoit 1385 voix de gauche au total, un seuil d'élection qu'on peut calculer :
(1385-2)/6 = 230 voix et des poussières.

Si le FG fait plus de 460 voix (et donc l'autre liste moins de 920, pour un total constant des voix de gauche), alors il aura plus de la moitié des voix de la liste PS+EELV. Dans cette hypothèse, l'équilibre à gauche sera donc 3-1 (soit 3*306 et 460) ou 3-2 (juste en-dessous de 4*230 et juste au-dessus de 2*230) selon que la droite emporte 2 ou 1 siège(s). S'il fait entre 230 et 460 on sera sur 3-1 ou 4-1.

Et la droite ?

Avec une liste unique, 689/3=229 voix, elle pourrait prétendre chercher 2 voire 3 sièges.

Mais voilà, avec un nouveau centre à 196+X et l'UMP à 405+Y, sachant que X+Y = 88 (soit 689-196-405), je vois mal le NC dépasser largement 230 voix, ni l'UMP dépasser largement 460. Si on fait une simulation en répartissant les 88 dernières voix au prorata des voix déjà fléchées, on obtient :
NC=196+(88*196/601)=225
UMP=405+(88*405/601)=464
Très léger avantage à l'UMP au sein de la droite, sur cette base toute théorique.

Or la configuration à gauche sera très certainement moins équilibrée que le cas extrême que j'évoquais, et donc le seuil du dernier élu sera plus important que 230. Probablement autour de 240 voire 250. Encore qu'il faille décompter les quelques voix de la dernière liste surprise "93, la gauche en mouvement". Le seuil à 240 pour des listes de gauche sur un rapport 480/900 - soit un décalage de seulement 20 voix par rapport au pire scénario - ou sur un rapport de 400/960 - décalage de 40 voix). On notera que la gauche "assure" plus son nombre total de sièges en renforçant le FG que la liste PS+EELV. C'est justement la stratégie qu'évoque Jean-Philippe, elle est effectivement gagnante.

Ma conclusion : on va très probablement vers un 5/1 et la question essentielle, si l'on tient compte des prévisions de Vudeloin pour la droite, est de savoir comment se répartiront les voix à gauche : le FG approchera-t-il 500 voix et aura-t-il 2 élus ? Je ne connais pas suffisamment le département pour pouvoir faire un pronostic sur ce point.
PhB
 
Messages: 568
Inscription: Ven 26 Aoû 2011 22:32
Localisation: Planète Terre

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede vudeloin » Dim 18 Sep 2011 00:56

Le département présente une autre caractéristique : celui d'avoir des listes de droite et du centre comprenant aussi un certain nombre d'élus d'étiquettes diverses et pas mal de non inscrits...
Et pour certains, des élus élus il y a trois ans et demi, avec beaucoup d'eau qui a coulé sous les ponts...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede ploumploum » Jeu 22 Sep 2011 18:36

Voici la liste du FN :

M. Gilles CLAVEL , patron du FN 93
Mme Christine BENAUT , candidate aux législatives dans la 5ème circonscription en 2007
M. Pierre-Antoine LEBEAULT
Mme Gisèle METAY
M. Cyril BOZONNET
Mme Christine JOUANI
M. André LIBOZ
Mme Sylvie LAUGIER


Et la 6ème liste, dite de "gauche" ( des inconnus au bataillon) :

Mme Sandra PAREDES
M. Jean-François DUPUY
Mme Jennifer MINEIRO
M. Florian HAY
Mme Isabelle LEVEQUE
M. Umut ADET
Mme Miriana LAZIC
M. Sébastien CESCO
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede maville93 » Sam 24 Sep 2011 09:59

vudeloin a écrit:Nicole RIvoire n'est pas Modem, mais Nouveau centre...
A part cela, la liste est celle à peu près prévue et ne présente toutefois pas une garantie absolue de succès...



Nicole Rivoire appartient bien au Modem, Laurent Rivoire, quant à lui, ets au Nouveau Centre.

Il faut signaler aussi que le Modem soutient officiellement la liste conduite par M. Capo-Canellas sur laquelel figurent donc deux élues Modem (en plus de deux radicaux, 3 NC et 1 non inscrit)

voici le soutien que l'on peut trouver sur le blog du Modem 93 :

"Le MoDem 93 se félicite de la présence d’une liste Union centriste aux élections sénatoriales
23 septembre 2011 Aucun commentaire
François Bayrou et Jean Arthuis, président de l’Alliance centriste, ont annoncé mercredi qu’ils apportaient un soutien commun à vingt-huit candidats aux élections sénatoriales. Parmi eux, figure des candidats issus du Mouvement Démocrate ou de l’Alliance centriste: Jean-Jacques Jégou (Val-de-Marne), Denis Badré (Hauts-de-Seine), Jacqueline Gourault (Loir-et-Cher), Jean-Marie Vanlerenberghe (Pas-de-Calais) pour le Mouvement Démocrate, Jean Arthuis et François Zoccheto (Mayenne) pour l’Alliance centriste.

Ils apportent également leur appui à des candidats centristes indépendants et à des candidats issus du Nouveau centre, comme Vincent Capo-Canellas (Seine-Saint-Denis), Henri Tandonnet (Lot-et-Garonne) ou Anne-Marie Cousin (Manche).

« On a pas de double langage lorsque l’on parle de rassemblement du centre. Nous le démontrons avec Jean Arthuis et faisant un geste en direction d’autres candidats centristes », a déclaré à l’AFP, Marc Fesneau, secrétaire général du Mouvement Démocrate.

Dans cet esprit, le Mouvement Démocrate de Seine-Saint-Denis se félicite de la constitution d’une liste d’Union Centriste conduite par Vincent Capo-Canellas aux élections sénatoriales, sans laquelle aucun succès ne sera possible dans notre département.

Ce choix d’une liste pour un centre indépendant, témoigne d’un esprit de rassemblement porté par le Mouvement Démocrate (contrairement au choix du Nouveau Centre dans le Val de Marne) et de la volonté de faire entendre la voix d’une famille politique qui refuse l’affairisme et les petits calculs personnels."
maville93
 
Messages: 1
Inscription: Sam 24 Sep 2011 09:55

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede ploumploum » Sam 24 Sep 2011 13:06

Pour compléter sur le sujet, voici les 6 professions de foi :

Liste PS-EELV-PRG-MRC, menée par Gibert Roger

http://cdn1.suaudeau.fr/monaulnay.com/wp-content/uploads/2011/09/4-PS-EELV-PRG.pdf


Liste UMP, menée par Philippe Dallier

http://cdn1.suaudeau.fr/monaulnay.com/wp-content/uploads/2011/09/2-UMP.pdf


Liste FN, menée par Gilles Clavel

http://cdn1.suaudeau.fr/monaulnay.com/wp-content/uploads/2011/09/1-FN.pdf


Liste FG-PCF-FASE, menée par Eliane Assassi :


http://cdn1.suaudeau.fr/monaulnay.com/wp-content/uploads/2011/09/5-FG.pdf


Liste "La gauche en mouvement" menée par Sandra Paredes


http://cdn1.suaudeau.fr/monaulnay.com/wp-content/uploads/2011/09/3-GaucheEnMouvement.pdf


Liste NC-Modem-PRV menée par Vincent Capo Canellas

http://cdn1.suaudeau.fr/monaulnay.com/wp-content/uploads/2011/09/6-NC-PR-MoDem.pdf
ploumploum
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 12584
Inscription: Ven 11 Mar 2011 18:24
Localisation: Séquano-Dionysien

Re: Les sénatoriales en Seine Saint-Denis

Messagede pierrot » Sam 24 Sep 2011 13:28

Comme aux cantonales dans bien des départements, je constate que le FN présente deux candidates sans visage (non, non, pas voilées ;) ), mais que celui de Marine Le Pen s'affiche en gros sur la profession de foi. Pour un scrutin de "notables du coin", ça fait bizarre tout de même. Au moins pas de photo du tout comme sur la profession de foi des inconnus de La gauche en Mouvement, ça paraît moins étrange que ces deux carrés blancs, façon ORTF des années Pompidou.
Avoir besoin d'inconnus prête-noms qui souhaitent rester le plus "anonyme" possible pour couvrir au maximum les 2000 cantons renouvelables c'était déjà limite, mais pour une liste départementale de 8 candidat(e)s seulement ça fait pas très pro. Dire que ce sont les mêmes élus qu'il va falloir convaincre du sérieux et de la crédibilité de la candidature de Marine Le Pen pour avoir les 500 signatures.
Pas facile pour tout le monde, la parité.
pierrot
 
Messages: 1637
Inscription: Ven 7 Mai 2010 19:44
Messages : 3 (détails)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de...

Découvrir l'ouvrage

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité