Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Ven 23 Sep 2011 20:04

Sanction ultime à la veille du scrutin !
On croyait que tout avait été dit, écrit....eh bien non il fallait bien qu'une sanction tombe : il faut faire un exemple :
M. RAY secrétaire de la section PS de MONTAIGUT en Combrailles ne l'est plus : il est "suspendu"....
Sa faute : être le mandataire de Jean-Yves GOUTTEBEL !
Manque de lucidité pour s'en être aperçus si tard ? Ou sanction pour effrayer ceux qui, dans les rangs, pourraient "mal penser" et "mal voter" dimanche ? Les dirigeants fédéraux du PS ont ainsi diffusé largement auprès des électeurs PS que l'un des leurs votera GOUTTEBEL, pour le cas où ils ne l'auraient pas su.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Ven 23 Sep 2011 21:22

Perdre les pédales dans la Côte Blatin, on doit finir par se casser la figure...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede marquis63 » Dim 25 Sep 2011 19:16

Cher Bertrand, tu avais presque tout faux !! Nos trois PS sont trés largement élus, et le Président du CG doit regretter de s'être fourvoyé !!
marquis63
 
Messages: 105
Inscription: Sam 27 Nov 2010 18:40
Localisation: Cournon d'auvergne

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Dim 25 Sep 2011 23:31

Largement...
Comme vous y allez, marquis !
696, 595 et 583 voix au premier tour sur 1 656 exprimés, si vous appelez cela une large victoire, alors je ne sais pas ce qu'il faut dire...
Gouttebel à 373 et Bernard à 272 peuvent sans doute regretter de ne pas avoir transposé au Sénat leur majorité départementale, car ils auraient pu obtenir le partage des sièges que le PS, dans sa grande sagesse, a évidemment refusé.
Après, ce n'est que la discipline républicaine qui a joué, avec 103 bulletins nuls pour sanctionner, d'une certaine manière, ceux qui ne comprennent l'union de la gauche qu'à sens unique !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Lun 26 Sep 2011 00:05

je confesse, cher marquis 63, une erreur d'appréciation qui d'ailleurs m'agace : techniquement, matériellement et avec un tableau des grands électeurs bien garni, le résultat devait être autre. C'était cet aspect qui m'intéressait.
Des éléments m'ont échappé, c'est une évidence. C'est aux candidats de voir ce qui a manqué puisque seuls ils savent ce qu'ils ont fait ou n'ont pas fait, s'ils ont été abusés par certains élus qui, ensuite, sont rentrés dans le rang .. Un appui a-t-il lassé les électeurs qui ont pu être contactés ? C'est possible. Dans un autre secteur géographique, je fais allusion à des amis qui peuvent à la longue entraver plus qu'aider . Cela est peut-être vrai de la liste DVG.
La liste du FG a rempli assez largement la fourchette de scores qu'elle pouvait espérer.
Fallait-il un accord de premier tour ? On voit que l'addition posait les conditions du second tour sous un autre jour.
Je chercherai à savoir et te communiquerai mes conclusions quand j'en aurai.
J'attendais ta réaction : elle fut rapide, j'attends toujours la tienne qui devait suivre les cantonales, cher marquis ! Amitiés.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Lun 26 Sep 2011 00:22

Je rappelle les résultats du premier tour

PS : 696 André, 595 Magner, 583 Néri
DVG : Gouttebel 373, Daffix Ray 287, Legendre 209
FdG : Bernard 272, Thomas Bichon 182, Jacob 167

Verts 92

DVG 2 ( Vinzio ): 29,21 et 19

Modem : 49,47 et 46 voix

UMP : 393, 371 et 369 voix.
FN 12

Exprimés 1 656, je vous fais grâce des pourcentages et vous rappelle que la liste Charasse avait fait 839 voix et la liste PCF 161 en 2001.
Au second tour, on n'a compté que 1 568 exprimés
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede marquis63 » Lun 26 Sep 2011 06:24

Cher Vudeloin, je connais evidemment les résultats détaillés du premier tour ( en tant qu'électeur et scrutateur). Pour avoir égalementpassé toute la journée sur le lieu de vote et avoir déjeuné avec certain candidat, j'ai bien sur quelques éléments d'explication que certains connaissent bien mais ne veulent pas reconnaitre. Ensuite, pourquoi vouloir comparer avec des scrutins plus anciens alors, que le mode de scrutin, le contexte, et les personnalités étaient différents. Pour ce qui est des "accords " possibles que certains auraient pu passer.....Pfff.. Un candidat se "voyait beau" et pensait arriver en tête et ainsi être en position de force pour le 2ème tour. Dix minutes de scrutin ont suddi à le rendre plus cramoisi qu'à l'ordinaire et à en tirer les conséquences. Reconnaissons lui celà. Cet AM, la session au Conseil Général va^^etre interessante à suivre. Déjà deux nouveaux conseillers généraux gouttebeliens rallient le bercail !
marquis63
 
Messages: 105
Inscription: Sam 27 Nov 2010 18:40
Localisation: Cournon d'auvergne

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede SALVAT » Lun 26 Sep 2011 11:25

J'ai une explication, entre autres, quand je lis les propos d'un élu PS dans le journal ce matin :"le fait qu'on ait assuré ici trois sénateurs PS dont on est sûr qu'ils voteront pour un candidat socialiste, c'est une assurance que le vote au Sénat sera cohérent et décisif"
un autre n'y va de main morte "un second tour gauche contre droite, c'est le retour à un vote politique naturel et j'en suis content : les incestes c'est jamais très bon"

voilà donc ce qui a été distillé pendant la "campagne électorale" : GOUTTEBEL a été exclu du PS, il ne pourra donc être au groupe PS...donc il est de droite...votera avec la droite etc etc...un peu ce que tu nous as dit, cher marquis, mezzo voce.

et le président UMP d'être d'accord avec toi : "l'écart entre les socialistes et Jean-Yves GOUTTEBEL est sans appel" : donc félicitations au PS !!!!

S'il y a un travail de sape à l'intérieur du groupe socialiste majoritaire, comme tu sembles l'indiquer, l'énergie du PS est bien mal utilisée : quant à l'utilité pour les puydômois ?

Le suffrage universel (indirect) a parlé : il est souverain.
Techniquement, j'avais fait abstraction des éléments cités en début de post : trop cérébral, pas assez tacticien. J'en suis cramoisi : ne te moque pas !
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3597
Inscription: Dim 8 Nov 2009 23:13
Messages : 1 (détails)

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede vudeloin » Lun 26 Sep 2011 12:27

Il faudrait sans doute raison garder, Marquis...
Le fait que le mode de scrutin ait changé ne change pas forcément grand chose à la donne, sur le fond.
Que des électeurs de droite, dans le souci de s'amuser des dissensions au sein de la gauche puydômoise, aient pu voter André ou d'autres n'est pas forcément inconcevable, juste pour voir...
Et que faut il dire ?
Qu'alors même que la droite est plus faible qu'en 2001, qu'elle compte moins d'élus au Conseil général, au conseil municipal de Clermont Ferrand et de quelques villes déjà de gauche ou perdues en 2008, elle arrive encore à rassembler pas loin de 500 voix dans le département.
Jean Marc Boyer arrive à 475 suffrages, là où Juilhard avait fait 528, ce me semble...
Ce n'est pas si miteux que cela, pour une droite dite à la dérive.
Et les électeurs PS de 2001, ils votaient pour qui ? Pour les bretelles de Charasse ou pour les beaux yeux de Michèle André ?
Toujours est il qu'ils étaient 839 là où André fait 696 et ses petits camarades cent voix de moins ou peu s'en faut.
Et j'insiste : de 11 bulletins nuls, nous sommes passés à 103 au second tour, aucun accord n'ayant été passé entre ceux qui pensent que 25 à 30 % des voix des électeurs ( et un gros tiers des électeurs sénatoriaux ) suffisent pour justifier l'hégémonie et ceux qui pensent le contraire et représentent un peu plus des uns, parfois, et presque autant des autres.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 12:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans le Puy-de-Dôme

Messagede marquis63 » Lun 26 Sep 2011 13:13

Je savais que je ne m'adressais pas à des militants du PS, je pensais toutefois que vous étiez ouverts, en fait vous êtes assez partiaux et obscurantistes. Pouquoi ne pas accepter la défaite et reconnaitre s'être trompé ? En 2001, la drote avait fait 550 avec l'extreme droite; de plus dire que Michele André ne fait que 696 alors qu'en 2001 Charasse avait fait 839 relève d'une mauvaise foi confondante. Si j'employais le même raisonnement je dirais simplement qu'en 2001 Charasse n'avait fait que 839 alors que les socialistes en 2011 ont fait 915 ( moyennes des listes André et Gouttebel) .
Sachez simplement que les militants PS (les vrais pas ceux de circonstance qui ne paient leur cotisation que pour investir en section leur copain) votent PS. Certains ont voulu essayer....ils ont eu des problèmes !!!!! (rires)
Allez à plus, ce n'est qu'un mauvais moment à passer ....
marquis63
 
Messages: 105
Inscription: Sam 27 Nov 2010 18:40
Localisation: Cournon d'auvergne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

L'acte III de la décentralisation - Une nouvelle donne pour les territoires

Chrystelle Audoit, Aurélie Aveline, Mounia Idrissi et Laurent Roturier

À vouloir répondre à tous les enjeux territoriaux à la fois, tout en s'exonérant d'une réforme constitutionnelle, la nouvelle réforme territoriale...

Découvrir l'ouvrage

Guide des usages, du protocole et des relations publiques

Collectif

Les questions protocolaires sont généralement source d'un grand stress dans les collectivités locales. Comment composer une table d'honneur ? Comment aligner les drapeaux devant un bâtiment public ? Quel est l'ordre des discours lors d'une inauguration ?...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron