Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les sénatoriales dans les Hautes-Pyrénées

Forum de discussion dédié aux élections sénatoriales de septembre 2011 et au renouvellement pour la première fois d'une moitié du Sénat français.

Re: Les sénatoriales dans les Hautes-Pyrénées

Messagede Jean-Philippe » Lun 26 Sep 2011 19:26

adminchris a écrit:Bonjour,
Juste une remarque, Mme la sénatrice Durieu du département 65 n'est plus Présidente du CG65 car battue par le Radical de Gauche aux dernières cantonales M le Président PELIEU.

On est au courant, merci.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les sénatoriales dans les Hautes-Pyrénées

Messagede vudeloin » Ven 30 Sep 2011 17:44

Et comme on pouvait l'imaginer, Fortassin est arrivé à se faire élire au premier tour et Durrieu l'a rejoint au second tour, sans trop craindre de la performance de Gérard Trémège...

En 2001, Josette Durrieu et Guy Dufaure ( le même ticket que cette année ) avaient eu 500 voix sur 830 et François Fortassin et Michel Pélieu ( itou, en rappelant que Pélieu est élu de Loudenvielle, si je ne me trompe ), 501.
Le candidat UDF Roland Castells, maire de Bagnères de Bigorre, avait plafonné à 230 voix et les candidats PCF à 74.

Cette année, Fortassin fait 445 voix sur 822 et Durrieu plafonne à 362 voix, tandis que Trémège fait 314 voix.
La droite s'étant quelque peu renforcée aux municipales autour de Tarbes ( notamment avec des PRG transfuges ) et l'usure jouant contre les sortants expliquent sans doute en partie ces scores.

Par contre, on relève aussi 36 voix Verts et surtout 93 voix pour le PG et 122 pour le ticket communiste composé de Simone Gasquet, adjointe d'Aureilhan et d'Erick Barrouquère Theil, adjoint de Séméac.
Très faible score du FN ( 11 voix au lieu de 5 en 2001 plus 3 pour le MNR ) : la Bigorre n'aime pas l'extrême droite !

Au second tour, Durrieu passe avec 474 voix contre 337 pour Trémège, signe évident du double vote PRG - UMP à tendance centriste qui anime certains grands électeurs bigourdans et motivent de longue date la situation que nous connaissons dans ce département.
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans les Hautes-Pyrénées

Messagede califano » Mer 4 Jan 2012 23:30

afin de compléter (avec retard) vos analyses, il convient de situer l'action et le rôle de christian paul. Victime d'une intervention de la gauche lors des précédentes cantonales, il a fait un "choix de raison" avec trèmège. Il hérite de la première vice présidence du grand Tarbes, de la présidence du Scotol et d'une rencontre ...décisive avec Sarkozy. :D
Paul est dans une position difficile: précaire à droite et "felon" à gauche. Sa commune est devenu un champs d'expression restreint qui renforce sa dépendance trémègiste. Son équipe aussi hétéroclite qu'inexpérimentée révèle de profondes dissensions qui ne lui simplifie pas la tâche. Serviteur de la droite dans le cadre du grand Tarbes, il a pris le risque de s'inscrire dans une politique du non alignement qui pourrait jouer contre ses propres intérêts dans le cadre des prochaines élections municipales.
califano
 
Messages: 3
Inscription: Mer 4 Jan 2012 23:12

Re: Les sénatoriales dans les Hautes-Pyrénées

Messagede vudeloin » Mer 4 Jan 2012 23:34

Une fois encore, Christian Paul se retrouve mal barré dans la mêlée, si j'ai bien compris...
Pour Bordères sur l'Echez, si tout est normal, 2014 verra la fin de son stage à la mairie, pour peu que (ce qui serait quelque chose, avouons le) PCF et PS s'accordent !
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les sénatoriales dans les Hautes-Pyrénées

Messagede califano » Sam 7 Jan 2012 00:52

pas si simple: paul profite de l'héritage (pc) de son père (Maire de Bordères de nombreuses années)mais en associant une partie du PC à sa liste "contrastée" il a droitisé leur image. Il a placé comme premier adjoint (il me semble) , une femme de droite qui lui apporte une légitimité centre droite et valide en quelque sorte son alliance contre nature avec trémège. Il spécule sur une politique des grands travaux qui risque de montrer ses limites avec la crise et l'endettement prévisible des collectivités. Son seul avantage, la faiblesse politique de son opposant gaillanou qui est issu du monde syndical et qui rencontre des difficultés pour s'imposer comme le leader de la gauche sur la commune;
Enfin dans le cadre d'une victoire de sarkozy et d'un vote sanction contre ce même pouvoir lors des municipales , paul risque de passer du stade de troisième ligne à celui de troisième couteau :lol: :lol:
califano
 
Messages: 3
Inscription: Mer 4 Jan 2012 23:12

Précédente

Retourner vers Élections sénatoriales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Conseil municipal : mode d'emploi

Joël Clérembaux

Parce qu'on le pratique en permanence, on croit bien le connaître, le conseil municipal. Et pourtant... les habitudes ne sont pas un gage de la légalité ni d'un bon fonctionnement ! Ce guide rappelle l'ensemble des règles relatives à la préparation et à la tenue...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à la culture

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques culturelles communales et intercommunales : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de ces...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités