Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les cantonales dans le Nord

Chambre de discussion sur les élections cantonales qui seront organisées en mars 2011 et visant au renouvellement de la moitié des conseillers généraux.

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede vudeloin » Ven 21 Jan 2011 12:21

les maires, maxxx, oui.... mais tous les délégués sénatoriaux ne sont pas maires et dans les villes à liste unique aux municipales...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede maxxx » Ven 21 Jan 2011 12:42

Sauf que les visites du Sénat organisées par exemple par la sénatrice Desmarescaux n'incluent pas uniquement les maires...c'est toute l'équipe municipale qui peut avoir un contact direct avec l'élue...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede vudeloin » Ven 21 Jan 2011 20:28

Ah oui les visites du Sénat... ;)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede maxxx » Sam 22 Jan 2011 10:59

Au-delà des cantonales, Jean-René Lecerf pense aux sénatoriales et territoriales

Jean-René Lecerf n'espère pas d'alternance des cantonales de mars mais mise plutôt sur les élections territoriales de 2014.

Le conseil général du Nord entame lundi son débat d'orientations budgétaires, sans vote ni enjeu. Mais pour Jean-René Lecerf, leader (UMP) de l'opposition, il s'agit de préparer les cantonales de mars, les sénatoriales de l'automne, sans oublier les élections territoriales de 2014.

Tour de chauffe en ce début de semaine dans l'hémicycle du conseil général du Nord avec le débat d'orientations budgétaires. Jean-René Lecerf, le président du groupe d'opposition, retient au moins une bonne nouvelle à la lecture des documents préparatoires : « Il n'y aura pas d'augmentation d'impôt, pour la deuxième année consécutive. » Pour l'élu UMP, cette pause a plusieurs explications : la réforme territoriale qui laisse désormais comme seul levier fiscal aux Départements la taxe sur le foncier bâti, mais aussi les fortes hausses décidées en début de mandat. Il rappelle que de 2004 à 2009, le taux de l'ex-taxe professionnelle aura bondi de 60,6 %, celui de la taxe d'habitation de 36,9 % et celui du foncier bâti de 44,5 %.

Au passage, Jean-René Lecerf souligne que la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, qui remplace la taxe professionnelle, progresse de 3,6 % cette année. Il note que le Nord touche une garantie pour perte de recettes fiscales de 106 millions d'euros et au chapitre des « très bonnes nouvelles », il relève que les droits de mutation avec le rebond du marché immobilier, progresseront de 65 millions d'euros cette année. Autant dire qu'il prend le contre-pied du discours de gauche sur l'étranglement des finances départementales par le gouvernement.

L'argument servira d'ici aux cantonales de mars. Jean-René Lecerf n'en attend pas d'alternance (son groupe ne détient que 4 cantons sur les 40 renouvelables) mais espère un « certain rééquilibrage ». La campagne sera l'occasion d'afficher les clivages avec l'exécutif (PS et PC). Principales divergences : une gestion jugée « exclusivement sociale et pas assez économique de l'insertion », des dépenses de solidarité gérées de manière « trop administrative et boutiquière ». Jean-René Lecerf rappelle la confusion née du changement de prestataire de la téléalarme, l'émotion suscitée par le fait de réclamer des trop-perçus d'APA sans tenir compte du délai de prescription, la difficulté à avoir au bout du fil la maison départementale du handicap...
Trois listes en septembre

Mais pour l'élu UMP, l'espoir de changement en forme de « big bang » doublé d'une éventuelle alternance viendra en 2014, avec la réforme territoriale, 81 cantons redécoupés dans le Nord, tous soumis au vote le même jour.

D'ici là, le sénateur Lecerf sollicitera un nouveau mandat des grands électeurs en septembre. En 2001, la droite nordiste s'était dispersée sur cinq listes.

On devrait la retrouver sur trois. Comme Jacques Legendre et Alex Türk, Jean-René Lecerf est résolu à conduire la sienne. Peut-être avec en n° 2 Valérie Létard comme il y a dix ans. Arrivé en tête à droite en 2001, il explique que chacun a ses réseaux et que la liste sénatoriale unique n'est pas forcément un avantage si l'on veut « ratisser large ».


http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2011/01/22/article_au-dela-des-cantonales-jean-rene-lecerf.shtml
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede vudeloin » Sam 22 Jan 2011 11:06

Lecerf pense à beaucoup de choses mais il vient de nous indiquer un élément essentiel, maxxx, c'est qu'il va peut être faire effort de présenter plusieurs listes aux suffrages des grands électeurs en septembre...
Pour que les dents du rateau soient les plus larges possibles...
Une liste Lecerf pour l'UMP, une liste Centriste autour de la grande Valérie, une liste de divers droite ou de 'maires' autour de Masclet, sans compter la liste Turk ?
En tout cas, problème manifeste : chacun a ses réseaux, et apparemment, en bout de réseau, les prises sont pas forcément compatibles...
Affaire à suivre donc :)
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede maxxx » Sam 22 Jan 2011 11:20

Encore une fois je reprends, car la jeunesse n'a pas le monopole de l'inexactitude :
- la grande Valérie comme tu dis a de grandes chances de rempiler avec JR Lecerf...C'est d'ailleurs évoqué dans l'article et c'est bien avancé en off...
- quand à la liste Masclet, là, c'est n'importe quoi : ça fait longtemps que l'on sait que Patrick Masclet sera le numéro 3 de la liste Lecerf...

Après le reste, on est dans de la supputation pure : Alex Türk repartira probablement avec Sylvie Desmarescaux ; je ne vais pas réécrire des débats entamés depuis septembre sur ce sujet : la droite n'a aucun intérêt de toute façon à faire une alliance entre Lecerf et Türk : car le président de la CNIL peut brasser plus large, même chez les petits DVG-SE...

Reste en fait un problème à régler, le cas Legendre : une nomination ? un retrait pur et simple sachant qu'il n'a pas beaucoup de chances, c'est un euphémisme, d'être réélu ?
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede vudeloin » Sam 22 Jan 2011 11:31

Oui mais la troisième liste ? Villain, Legendre, Wilmotte ?
Attendons aussi de voir ce que donneront effectivement les cantonales...
Je note au passage, mais ce n'est qu'une remarque incidente, que, quelque part, les socialistes du Nord ont bien fait d'augmenter le niveau de la taxe professionnelle depuis 2001...
parce que la réforme de la taxe professionnelle ( qui n'en est pas une à mon sens ) telle que votée dans la loi de finances pour 2010 était ' compensée " à l'euro près au niveau des recettes constatées...
Sans hausse importante, le Nord eut été dépourvu, comme d'autres, de cette compensation.

A contrario, Jean René Lecert devrait, vu qu'il a voté tout cela, se demander quel intérêt les entreprises nordistes ont trouvé à ne pas payer la TP en 2010, au regard de la situation de l'emploi dans le département qui ne me semble guère florissante...
vudeloin
 
Messages: 8288
Inscription: Mer 5 Jan 2011 11:39
Avertissements: 3

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede maxxx » Sam 22 Jan 2011 11:44

Villain soutient Lecerf en sous-main, comme je l'ai déjà écrit, pour écarter définitivement Legendre...
Wilmotte est plus instable mais ça me semble peu envisageable : en siégeant à l'UPN avec Lecerf au CG et en ayant intégré l'UMP, il y a beaucoup moins de chances qu'en 2001...Et puis, il est aussi plus réaliste : il se souvient de son faible score de 2001 et retenter l'expérience me semble difficile...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede maxxx » Sam 22 Jan 2011 13:13

Ils enfileront pour la première fois la panoplie de challengers. Pas habitués aux campagnes en leur nom propre, les deux tandems UMP, estampillés de surcroît Union pour le Nord, auront fort à faire pour s'imposer les 20 et 27 mars dans les deux cantons roubaisiens soumis au renouvellement.

Son slogan n'est pas compliqué : « Pour Roubaix ». Guillaume Delbar, 39 ans, expert en marketing et nouvelles technologies et élu à Roubaix, a la chance que le canton qu'il brigue soit tout entier inclus dans les frontières de la commune. De quoi inciter les électeurs à se sentir concernés ? C'est sur son ancrage local qu'il compte jouer, assurant être de plus en plus interpellé par la population. Il fera équipe avec Élisabeth Beaugrand, infirmière, 57 ans, impliquée dans la vie locale et surtout dans le domaine de la santé.

Face à la réforme territoriale qui abrégera le mandat à trois ans, « il faut anticiper on va simplifier les choses, gérer l'ensemble des problématiques. Le "c'est pas moi qui gère ça, c'est la région ou le département", ça saoule tout le monde ». Il adopte un ton direct : « Je ne ferai pas de promesses de campagne. Mais je proposerai des engagements forts. Je vois le poste comme un fédérateur d'énergies, qui va aider des projets locaux à émerger et il y a beaucoup de choses à faire. Comme sauver Barbieux, quitte à faire appel à du mécénat privé, et surtout le développement économique. » D'ici le scrutin, il prévoit plusieurs campagnes de tractage, le relais d'Internet et le 10 mars un « conseil de canton », pour débattre et expliquer. Pour Guillaume Delbar, « cette ville a un problème de représentation au conseil général ». Renaud Tardy, le sortant PS ? « J'aimerais qu'il dise ce qu'il a fait en dix ans. Le poste de conseiller général a été vacant ! Je n'ai jamais entendu parler d'un projet qu'il aurait porté. » Guillaume Delbar se pose en contraire. « Je n'ai pas de doute sur ma "capacité à faire", y compris dans l'opposition, du moment qu'on est porteur d'un projet et qu'on peut le faire avancer. Différemment, certes. Mais on a une vraie opportunité pour créer la surprise. »
« Pas de résignation »

Tâche ardue aussi pour Arnaud Vanhelle (31 ans, créateur de son entreprise d'ingénierie informatique, élu à Wasquehal) et Sandrine Deblock (41 ans, agent territorial, élue à Wattrelos) pour ce canton de Roubaix-est (un tiers Roubaix, deux tiers Wattrelos). Leur mot d'ordre, « Soyons fiers de nos quartiers », dans un secteur qui inclut les 3 Ponts et Beaulieu. « Il ne faut pas qu'il soit la voie de délestage de la métropole. Il ne faut pas le laisser dans la résignation », insiste Arnaud Vanhelle.

Face à la perspective d'un candidat Nouveau Centre, il affirme avoir la légitimité sa suppléante aurait été approchée pour rejoindre l'autre camp mais elle est restée fidèle à l'UMP. Faute d'avoir un bilan du sortant à critiquer, le tandem UMP laisse venir son adversaire direct, Medhi Massrour. « Un apparatchik qui s'appuie sur la dynamique interne du PS et qui devrait mieux s'appuyer sur les militants. » Pour sensibiliser les électeurs, le binôme compte faire campagne contre le désengagement du département dans le transport scolaire « qui est pourtant un enjeu social et d'intégration ». Il vise le problème de la demande de remboursement de l'APA auprès des personnes âgées. « Nous aiderons les personnes confrontées à ce dossier. » Autres axes, la promotion du RSA activité, les maisons d'assistantes maternelles et, plus localement, le devenir du collège Neruda ou la cité scolaire Zola. Pour Sandrine Deblock, « il est du rôle du conseil général d'apporter de l'aide aux familles pour prévenir l'échec scolaire et l'absentéisme ». •


http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Roubaix/actualite/Secteur_Roubaix/2011/01/22/article_delbar-beaugrand-vanhelle-deblock-deux-t.shtml
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

Re: Les cantonales dans le Nord

Messagede maxxx » Sam 22 Jan 2011 13:16

Pour Roubaix-Est, si la droite se divise entre UMP et NC, on se dirige probablement vers une élimination de la droite dès le premier tour, au profit du FN...

Il est à noter que l'UMP n'a jamais su capitaliser sur Wattrelos, ville principale du canton de Roubaix-Est, le score historique de Nicolas Sarkozy en 2007...

En 2008, les municipales avaient été catastrophiques, également en raison de la division très forte à droite n'arrangeant rien...
maxxx
 
Messages: 853
Inscription: Mar 17 Aoû 2010 20:20

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections cantonales de 2011

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'économie et à l'emploi

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse des leviers d'action au service de l'économie et de l'emploi communaux, sans oublier les articulations avec l'intercommunalité, acteur désormais essentiel du domaine. Il s'attache aussi à répondre aux questions suivantes...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron