Politiquemania

La base de données de la vie politique française

la situation à gauche du PS

Espace de discussion dédié aux élections régionales qui auront lieu en France en 2010. Retrouvez toute l'actualité de cette échéance électorale.

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Jean-Philippe » Lun 21 Déc 2009 13:37

Voici le résultat des projections pour le Front de Gauche.

Aux européennes, le PC en métropole a progressé de 15,14%. Mais, comme toujours, ce chiffre cache de fortes disparités régionales.
Tout d'abord, il y a une différence entre les régions où le PC a présenté une liste aux régionales et les autres (+5,67% contre +22,99). Or parmi les premières, il y a des régions de traditions ouvrières, où le PC a longtemps prospéré mais où il régresse (Nord-Pas-de-Calais, Picardie notamment) ou stagne (IDF notamment). Or ces 3 régions pèsent lourd en terme de suffrages mais leur part régresse fortement entre les deux scrutins européennes (33,3 puis 28,4).
Globalement, le PC élargit au Front de Gauche (FG) a progressé de :
*plus de 50% en Franche-Comté (record avec +54,19) suivi de près par Champagne-Ardenne et la Basse-Normandie.
40 à 50% en Midi-Pyrénées, Centre, Lorraine, Alsace
de 20 à 30% en Aquitaine, Bourgogne, Rhône-Alpes, Limousin, Auvergne
mais de moins de 5% en IDF (+4,67), Picardie (-2,02), Nord-Pas-de-Calais (-8,57) et surtout en Corse (-17,79).

Si ce rythme est appliqué aux régionales (en attribuant 20% de plus aux scores des européennes 2004 dans les régions où le PC ne proposait pas de liste autonome aux régionales, correspondant à la différence de scores dans les autres régions), on obtiendrait :
4 régions avec un FG au dessus de 10% : Limousin (12,08), Auvergne, Languedoc-Roussillon et Picardie.
2 de 9 à 10% : Nord-Pas-de-Calais et Midi-Pyrénées
9 de 6 à 9% : Centre, Haute-Normandie, PACA, IDF, Franche-Comté, Champagne-Ardenne, Rhône-Alpes, Bourgogne, Bretagne
5 de 5 à 6% : Poitou-Charentes, Aquitaine, Corse, Alsace, Lorraine
moins de 5% : Pays-de-la-Loire, Basse-Normandie (4,76)

Quelques remarques :
Dans 5 régions, le PC part dès le premier tour avec le PS : Basse-Normandie, Bourgogne, Bretagne, Champagne-Ardenne et Lorraine. Or des communistes sont tentés ici et là de ne pas suivre le vote militant dans ces régions et de participer à d'autres listes (en Bourgogne notamment).
D'autre part, le PC est divisé en Picardie autour du cas Gremetz qui présente une liste.
Enfin et surtout, je pense que cette estimation correspond à la fourchette haute dans la plupart des régions. Ainsi, en Limousin, le PC aura beaucoup moins car l'ADS se rallie au PS dès le premier tour.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Jean-Philippe » Lun 21 Déc 2009 15:31

Voici le résultat des projections pour le NPA

S'il y a quelque chose qui a été à mon avis négligé par les commentateurs politiques lors des européennes, c'est le score en forte progression du NPA par rapport à celui de l'alliance LO-LCR de 2004. En effet, de 2,58 (plus 0,78 pour le PT), on est passé à 4,98 (sans compter LO avec 1,22). On est à un quasi doublement, ce qui n'est pas commun alors que l'extrême gauche s'est divisée.

Voici les différences régionales :
au delà de 130% de croissance, il y a la Corse (+383%) loin devant la Franche-Comté (+148,63), la Bourgogne, la Bretagne et la Lorraine
de 110 à 130, Aquitaine, Alsace, Limousin, Midi-Pyrénées, Auvergne, Poitou-Charentes, Champagne-Ardenne, Pays-de-la-Loire, Basse-Normandie
en deçà de 85%, il y a PACA, Rhône-Alpes, le Centre et surtout l'IDF avec 25,27% de croissance seulement.

Cependant, pour ce parti nouveau, bien qu'issu directement de la LCR, il me semble plus logique de s'appuyer sur les seuls scores des européennes 2009 (sans quoi on obtient un NPA à plus de 10% dans 12 régions avec une moyenne de 8,8 à l'échelle nationale).

Si le NPA garde son niveau des européennes 2009, cela donnerait :
la Corse seule en tête avec 7,61%
5 régions avec 6 à 7% (dans l'ordre) : Limousin, Lorraine, Franche-Comté, Picardie, Haute-Normandie
10 de 5 à 6 : Auvergne, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Bourgogne, Basse-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Bretagne, Aquitaine, Champagne-Ardenne, Poitou-Charentes
*5 de 4 à 5 : Pays-de-la-Loire, Centre, Rhône-Alpes, PACA, Alsace
*IDF avec 3,48%

Soit un NPA théoriquement devant le FG en Corse, en Franche-Comté, en Lorraine (s'il y avait eu une liste FG), juste derrière en Pays-de-la-Loire.
Les sondages placent le NPA plutôt vers 4%. Mais les partis d'extrême gauche commencent souvent tardivement leurs campagnes électorales. On peut donc s'attendre à une légère remontée. Il semble en tout cas très probable que la gauche du PS dépasse les 10% dans une majorité de régions. Les reports vers les listes de gauche devraient être bons au second tour comme en 2004.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Hashemite » Ven 25 Déc 2009 20:13

Je crois que le très bon score du NPA en Corse en juin est du a une alliance avec un mouvement nationaliste/local d'extrême-gauche... je suis pas sur, peut-être que je confonds avec le pays Basque espagnol...
Hashemite
 
Messages: 348
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Jean-Philippe » Sam 9 Jan 2010 00:49

La situation s'éclaicit encore un peu : l'accord PC-PG semble acquis avec Mélenchon qui abandonne ses prétentions sur l'IDF.
Le Parti de gauche conduira donc les listes dans cinq régions (Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Pays-de-la-Loire, Rhône-Alpes, Franche-Comté) et aura 24% des places éligibles, soit plus que son poids réel dans l'attelage PC-PG-GU.

Le Front de gauche veut faire de la campagne en Languedoc-Roussillon contre le président sortant, Georges Frêche, «la vitrine de [sa] stratégie», avec une alliance, dès le premier tour, avec le NPA. D’après Mélenchon, un accord est également en passe d’être conclu entre le Front de gauche et les Verts pour une fusion des listes au second tour en faveur de celle arrivée en tête, pour faire barrage à l’ex-socialiste. Dans ce cas, très probable, où au moins une des deux listes atteint 10%, on risque d'avoir une triangulaire, voire une quadrangulaire à hauts risques si le FN réussit à dépasser 10% (je penche pour cette 2e hypothèse).

Dans les autres régions, le FG soutiendra au deuxième tour le candidat de gauche le mieux placé, histoire de «ne pas rajouter des plaies aux bosses», a glissé Mélenchon, promettant de «viser la droite» et non le PS.

Mélenchon a par ailleurs indiqué que le Front de gauche était «en accord avec le NPA dans sept régions» au total, pour le scrutin de mars, le PG prévoyant aussi de s'allier avec dans les régions où le PC part avec le PS.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Hashemite » Sam 9 Jan 2010 16:29

Jean-Philippe a écrit:Languedoc-Roussillon


Qui sera tête de liste du Front de gauche, si la région va au PG et non au PCF (François Liberti, ancien député de Sète et actuel CG de Sète-2, était présumé par les médias d'être le candidat)?
Hashemite
 
Messages: 348
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Jean-Philippe » Lun 25 Jan 2010 17:57

À la demande de Robespierre, je tente un récapitulatif de la situation à gauche du PS (j'ai bien fait d'intituler ce sujet ainsi vu comment PC, PG, NPA sont entremêlés parfois). Je n'ai pas besoin de parler de LO qui part seule dans son coin dans toutes les régions.

régions avec une liste FG (+ quand élargie à d'autres petites formations) et une NPA (+ quand élargie à d'autres petites formations autres que le PG)
Alsace (+), menée par un alternatif
Aquitaine, menée par un non encarté (apparemment)
Auvergne, menée par un PC (député du 63); NPA+
Centre, menée par une PC (sénatrice-maire de Saint-Pierre-des-Corps)
IDF (+), menée par un PC
Midi-Pyrénées, menée par un GU (ex LCR)
Nord-Pas-de-Calais, menée par un PC (député-maire de Saint-Amand-les-Eaux)
Haute-Normandie, menée par un PC (maire de Dieppe)
Picardie, menée par un PC, avec une liste communiste supplémentaire de Gremetz
Poitou-Charentes, menée par une non encartée et une liste NPA+
PACA, menée par un PC et une liste NPA+
Rhône-Alpes, menée par une PG et une liste NPA (menée par une sortante ex PC)

régions où il y a une union FG-NPA
Languedoc-Roussillon, menée par un PG
Limousin, menée par un PC
Pays-de-la-Loire, menée par un PG

régions avec une liste FG, mais sans liste NPA annoncée
Corse, menée par un PC

régions où le PC part quasi seul (pas de Front de Gauche)
Franche-Comté, avec une liste PC et une NPA-PG-Alternatifs, menée par un alternatif

régions où le PC part avec le PS
Bourgogne, avec une alliance NPA/PG/PC 89/Alternatifs
Bretagne, avec une liste NPA/quelques PG et une autre majorité du PG/PC dissidents/Alternatifs
Champagne-Ardenne, avec une alliance NPA/PG/Alternatifs, menée par un NPA
Lorraine, avec une alliance FG+ (avec des PC dissidents), menée par un élu sortant ex Vert, désormais membre de la Gauche Alternative
Basse-Normandie, avec une alliance NPA-PG, menée par une NPA

NB : la situation peut encore évoluer d'ici le 15 février, date de dépôt des listes, mais grosso modo, c'est la situation actuelle.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Robespierre » Lun 25 Jan 2010 18:06

Merci jean-philippe !

J'aimerai entrer en contact plus direct avec toi (via msn notamment) : comment faire ?
Robespierre
 
Messages: 482
Inscription: Lun 25 Jan 2010 10:26
Localisation: Lille

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Hashemite » Mar 26 Jan 2010 04:43

Le PG a une posture qui est très indépendante universellement du PS... intéressant comme décision.
Hashemite
 
Messages: 348
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Jean-Philippe » Sam 27 Mar 2010 17:37

A lire une très intéressante analyse du vote FG avec une comparaison cartes à l'appui avec les européennes, sur http://www.ifop.com/media/pressdocument ... t_file.pdf

Le FG progresse nettement (au moins 1 point de plus) dans le Nord-Pas-de-Calais (sauf le Calaisis, à cause de l'effet Hénin aux eurpéennes), dans les Pays-de-la-Loire, dans le Lmousin, en Auvergne, Haute-Normandie et Rhône-Alpes. Ailleurs il stagne sauf dans quelques régions où il perd plus d'un point : en Aquitaine et Midi-Pyrénées.
Il n'atteint pas les 5% dans 4 régions sur 17 (d'une quarantaine de voix en Pays-de-la-Loire), mais dépasse 10% dans 3 autres.

J'ai lu sur le forum que le FG avait obtenu 102 sièges en tout : le PC de son côté en a 95, soit moitié moins qu'en 2004 (185 sièges). Outre les pertes dans les régions où il a été éliminé dès le 1e tour (Poitou-Charentes) ou à cause de l'échec des négociations avec le PS (Picardie), ces pertes traduisent une tendance inévitable que le PC avait su éviter en 2004 en partant derrière dans davantage de régions. Quand on se compte, on prend le risque d'être moins nombreux.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: la situation à gauche du PS

Messagede Jean-Philippe » Mar 30 Mar 2010 21:52

D'après le Monde de mardi 30 mars, le PCF a bien 95 élus, mais les autres composantes du FG en ont 31, dont 2 NPA dans le Limousin. Au final, les élus issus de Front de Gauche sont 32% moins nombreux que ceux élus sous l'étiquette PC en 2004 (en IDF, Claire Villiers fait partie de ces élus de 2004 élus grâce au PC sans en être membre).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections régionales de 2010

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Petit guide du protocole local

Fabrice Jobard

Ce « Petit guide du protocole local » s'appuie sur les formations animées depuis plus de dix ans par Fabrice Jobard, qui est reconnu comme un des plus grands spécialistes français des questions protocolaires. Accessible et opérationnel, l'ouvrage...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité