Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Quelques cartes et quelques chiffres

Espace de discussion dédié aux élections régionales qui auront lieu en France en 2010. Retrouvez toute l'actualité de cette échéance électorale.

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede Jean-Philippe » Ven 26 Mar 2010 00:18

Voici un bilan que l'on peut faire pour la gauche au second tour :

La gauche est en tête dans 38 des 40 plus grandes villes (manquent Toulon et Boulogne-Billancourt) et dans 90 départements sur 96, avec la majorité absolue dans 64 (dont les 7 où la gauche était divisée et 4 en Languedoc-Roussillon), avec un score compris entre 45 et 50% dans 18 autres. Son score est compris entre 40 et 45% dans 7 départements où elle reste en tête : en Haute-Saône (44,78%), en Champagne-Ardenne (sauf dans les Ardennes), dans le Vaucluse (42,92%), en Haute-Savoie (44,96%) et en Haute-Corse (41,41). En Corse-du-Sud, elle est en tête de la quadrangulaire avec 30,72%. Parmi les 6 où elle est devancée, elle n'est en dessous de 40% qu'en Alsace (39,24 et 39,31%), dans le Var (38,26) et dans les Alpes-Maritimes (37,84).

L'écart avec la droite en la défaveur de la gauche est compris entre 0,47 (Alpes-Maritimes) et 2,08 (Cantal) dans 4 des 6 départements métropolitains et au maximum à 8,88 points dans le Bas-Rhin.
Quand il est en faveur de la gauche (score cumulé quand division de celle-ci), cet écart (sur l'UMP) est le suivant :
*entre 0 et 5 points dans 8 départements : Hauts-de-Seine, Haute-Marne, Aube, Haute-Saône, Mayenne, Vendée, Haute-Savoie
*entre 5 et 10 dans 6 : Manche, Marne, Doubs, Eure-et-Loir, Maine-et-Loire, Haute-Loire, Corse-du-Sud
*entre 10 et 15 dans 18 : Oise, Eure, Orne, Seine-et-Marne, Val-d'Oise, Ardennes, Meuse, Vosges, Belfort, Jura, Yonne, Loiret, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Charente-Maritime, Ain, Rhône, Vaucluse,
*entre 15 et 20 dans 16 : Somme, Aisne, Calvados, Paris, Essonne, Moselle, Côte-d'Or, Sarthe, Allier, Drôme, Loire, Savoie, Lozère, Pyrénées-Orientales, Lot-et-Garonne, Haute-Corse
*entre 20 et 25 dans 16 : Nord, Val-de-Marne, Meurthe-et-Moselle, Saône-et-Loire, Cher, Indre, Loire-Atlantique, Deux-Sèvres, Vienne, Creuse, Ardêche, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône, Gard, Aveyron
*entre 25 et 30 dans 7 : Seine-Maritime, Charente, Corrèze, Isère, Tarn-et-Garonne, Dordogne, Pyrénées-Atlantiques
*entre 30 et 35 dans 11 : Pas-de-Calais (où le FN est devant la droite), Seine-Saint-Denis, Nièvre, Morbihan, Ille-et-Vilaine, Puy-de-Dôme, Hérault, Gers, Tarn, Gironde, Landes
*entre 35 et 40 dans 2 : Finistère, Haute-Garonne
*plus de 40 dans 6 : Côtes-d'Armor, Haute-Vienne, Aude (UMP à 21,8%, record métropolitain), Ariège (écart record à 45,7 points), Lot, Hautes-Pyrénées

soit moins de 10 points dans 14 départements, de 10 à 20 points dans 34, de 20 à 30 points dans 23, plus de 30 points dans 19

Je pense qu'on ne reverra pas de sitôt de tels résultats, du moins dans certains départements comme la Vendée.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede SALVAT » Ven 26 Mar 2010 10:53

Région Auvergne élus selon les sensibilités déclarées par les candidats :
Liste SOUCHON : 17 PS -- 1PG+7PCF -- 6 EE -- 1 PRG -- 1 MRC.
Liste MARLEIX : 12 UMP -- 1 NC -- 1 dvg (*)
* élue thiernoise sur une liste divers gauche seule liste en lice face à l'union PS-PCF puisque l'UMP n'avait pu présenter une liste dans cette sous-préfecture de 12 000 habitants.
Cette candidature a été contestée dans les rangs de la liste DEGLON (lui-même ancien élu PS).Ses colistiers ont regretté qu'on puisse leur imputer collectivement un "marquage" à droite du fait de l'orientation partisane qu'a adoptée Mme BAYLE, adjointe. Les résultats thiernois : 20,6% au premier et 32% au second tour pour la liste UMP.
La présidence du groupe UMP a été proposée à Daniel DUGLERY maire de Montluçon. MM MARLEIX et HORTEFEUX ont fait savoir leur intention de siéger au Conseil Régional.
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3601
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede Jean-Philippe » Ven 26 Mar 2010 11:43

Je viens de regarder les résultats à Massiac dont Marleix a été maire de 1995 à 2008 et est conseiller général depuis 1988 et je n'en reviens pas : il fait moins que VGE en 2004 (55,17) avec seulement 51,02% (un peu moins que sur le département). Le vote de notoriété et de proximité n'a pas beaucoup joué ici, Marleix ne faisant "que" perdre 4 points contre 7 sur toute la région. De son côté le maire UMP de Montluçon réduit l'écart en sa défaveur sur sa ville (10,5 points contre près de 15 en 2004), preuve que Marleix est une erreur de casting et que le fait d'être ministre est tout sauf un atout lors de ces élections.
Dernière édition par Jean-Philippe le Sam 27 Mar 2010 18:41, édité 1 fois.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede SALVAT » Sam 27 Mar 2010 16:25

J'avais signalé le changement de municipalité sur MASSIAC en 2008 (à la liste des villes qui avaient basculé, j'aurais pu ajouter celle de MAURIAC).
La liste de gauche l'avait alors emporté et René SOUCHON avait, alors, apporté son aide aux candidats victorieux.

Erreur de casting à propos de MARLEIX ? Très certainement, mais qui pouvait se présenter en tête de liste alors que Brice HORTEFEUX avait jeté l'éponge tout en souhaitant "contrôler" la situation ? Il avait son secrétaire d'Etat sous la main qui endosserait la responsabilité de l'échec.
Il aurait pu y avoir la candidature de Laurent WAUQUIEZ mais le Ministre de l'Intérieur craignait qu'il ne prenne de l'ascendant sur l'appareil UMP d'Auvergne, d'autant que lui, avait, sur son nom, été élu (député, maire) ce que n'a jamais réussi Brice HORTEFEUX
(échec en 1993 aux législatives, renoncement à la mairie de Clermont...)
Un autre que j'ai cité aurait pu y aller, mais certainement pas "cornaqué" par Brice HORTEFEUX : "ce n'était donc pas le moment" ! D'où son positionnement en 2010...en attendant que, fils de son père, il tente de reprendre le "fief" familial en 2014. Dans cette perspective, la cuisante défaite de son rival qui ne sera peut-être plus Ministre de l'Intérieur ni ministre du tout, lui dégage la route pour la conduite de la future liste de droite qui ne sera plus "UMP"... mais UDF ...en tout cas davantage "giscardienne".
Bertrand SALVAT
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3601
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede SALVAT » Sam 27 Mar 2010 16:27

lire "MURAT" au lieu de MAURIAC.
BS
SALVAT
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 3601
Inscription: Dim 8 Nov 2009 22:13
Messages : 1 (détails)

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede Jean-Philippe » Sam 27 Mar 2010 21:36

En utilisant Géoclic, outil formidable, j'ai trouvé de nouveaux chiffres montrant le retard de la droite.
L'unité utilisée ici est le nombre de cantons et villes (les cantons infra urbains ne sont pas comptabilisés, mais les villes réparties sur au moins 2 cantons le sont).
Au 1e tour, les chiffres étaient les suivants : gauche unie (Pays-de-la-Loire, Champagne-Ardenne, Lorraine, Bourgogne, Basse-Normandie) pour 461, PS pour 1682, FG pour 56 (presque tous en Auvergne, Valenciennois et Limousin), DVG 208, EE 10 (tous en Rhône-Alpes), soit un total de gauche de 2427 sur 3804. Pour le reste, il y a 17 régionalistes, 13 Modem, 7 DVD (à la Réunion, en Guyane et 4 dans l'Essonne), 1311 majorité, 18 FN (PACA et Nord-Pas-de-Calais) et 1 extrême droite (Orange), plus 10 avec une égalité.
Au second tour, la gauche unie est en tête dans 2777 cantons et villes (+ les 28 de Guadeloupe), le PS dans 178 (Bretagne et Réunion), les DVG dans 187 (Languedoc, PCR à la Réunion, Guyane et Martinique), le FG dans 1 (Limousin), soit un total gauche de 3143 sur 3776, le Modem dans 8 (Aquitaine), les régionalistes dans 20 (Corse et Martinique) et la majorité dans 605 sur 3776 (3804 si l'on prend en compte la Guadeloupe).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede Jean-Philippe » Jeu 1 Avr 2010 16:22

Lu dans le Figaro http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... sculer.php

Environ 80 circonscriptions UMP-Nouveau Centre basculeraient au profit du Parti socialiste si on projetait les résultats du premier tour des élections régionales, le 14 mars, sur les circonscriptions législatives, selon une étude réalisée par l’Observatoire de la vie politique et parlementaire. Toutefois, a souligné jeudi à l'AFP son directeur Denys Pouillard, ces analyses, en particulier la liste des circonscriptions en situation de permutation, "ne peuvent avoir qu’une valeur historique puisqu’aux prochaines élections législatives, la carte électorale présentera des contours nouveaux".

Par ailleurs, souligne M. Pouillard, le Front national n'a atteint dans aucune circonscription le seuil des 12,5% des inscrits requis dans des élections nationales pour participer à une triangulaire (et non des votants). "Il n'y aurait jamais eu de triangulaires si les élections régionales avaient été des législatives", a-t-il dit. Le FN ne réalise que dans 11 circonscriptions, entre 10 et 12,25% des inscrits.

De son côté, Europe Ecologie n'atteint les 12,5% que dans deux circonscriptions et réalise entre 10 et 12,5% dans 10 circonscriptions. Le Front de gauche n'atteint les 12,5% que dans trois circonscriptions et entre 10 et 12,5 % dans une seule. Le PS dépasse les 12,5% dans 305 circonscriptions et l'UMP dans 194.

En revanche, comme la loi autorise les candidats arrivés en seconde position à se présenter au second tour, on relève près de soixante-dix duels virtuels, hors les confrontations traditionnelles PS/UMP: 7 duels UMP/FN, 29 duels PS/FN, un duel PC/FN, un duel PC/UMP, 6 duels PC/PS, 13 duels PS/Eco, 6 duels UMP/Eco, 5 duels PS/Modem.


Ce qui est intéressant, c'est surtout le dernier paragraphe. Si le PS est au mieux en 3e position dans 15 circonscriptions (actuelles), l'UMP est dans la même situation dans 54 cas. Or sur les 15 du PS, un partenaire de gauche est présent dans 8 cas.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede Hashemite » Ven 2 Avr 2010 02:23

Voici ma carte du deuxième tour par circonscription:

http://welections.files.wordpress.com/2 ... uency2.png
Hashemite
 
Messages: 348
Inscription: Dim 6 Sep 2009 23:16

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede Fabien » Ven 2 Avr 2010 09:19

Je doute que la carte politique ressemble à ceci au lendemain des prochaines législatives-quoiqu'on ne peut jamais jurer de rien!- mais c'est tout de même impressionnant!
Fabien
 
Messages: 1436
Inscription: Lun 12 Oct 2009 07:49

Re: Quelques cartes et quelques chiffres

Messagede Jean-Philippe » Ven 2 Avr 2010 10:15

D'après cette carte et si j'ai bien compté, les listes d'union de la gauche n'atteignent pas 50% dans 194 circonscriptions sur les 555 de métropole, mais dans 13 d'entre elles (Bretagne et Limousin), le total des listes de gauche dépasse 50%.
Sur les 181 circonscriptions restantes, la gauche est devant la droite dans 123. La droite n'est en tête que dans 58 circonscriptions (33 avec la majorité absolue dont la moitié en IDF). Comme le dit Fabien, on n'est pas prêt de revoir ça aux législatives (surtout pour les 3 députés de gauche en Vendée).

Voici par région le nombre de circonscriptions où les listes de gauche n'atteignent pas 50%, avec entre parenthèse celles où elles sont quand même en tête.
Alsace : 13 sur 16 (3)
Aquitaine : 1 (1)
Auvergne : 1
Bourgogne : 4 (4)
Bretagne : 0 (PS minoritaire dans 7)
Centre : 9 (8)
Champagne-Ardenne : 14 sur 15 (10)
Corse : 4 (3)
Franche-Comté : 10 sur 13 (7)
IDF : 17
Languedoc-Roussillon : 6 (6)
Limousin : 0 sur 9 (PS minoritaire dans 6, devancé par la droite dans 1)
Lorraine : 15 (15)
Midi-Pyrénées : 0
Nord-Pas-de-Calais : 13 (12)
Basse-Normandie : 1
Haute-Normandie : 4 (4)
Pays-de-la-Loire : 5
Picardie : 12 (11)
Poitou-Charente : 0
PACA : 30 (19)
Rhône-Alpes : 22 (20)
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections régionales de 2010

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué à l'urbanisme

Eric Becet

Ce Dossier d'experts présente la réforme initiée par les dispositions de la loi n° 2010-788 portant engagement national pour l'environnement, votée le 12 juillet 2010, dite loi « Grenelle II ». Il ne s'agit pas d'une réforme complète du Code de...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué aux travaux

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques communales de travaux et explique comment agir, quelles relations développer avec les acteurs et opérateurs, quels outils méthodologiques privilégier, quels rapports et coopérations bâtir...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité