Politiquemania

La base de données de la vie politique française

les régionales dans le Rhône-Alpes

Espace de discussion dédié aux élections régionales qui auront lieu en France en 2010. Retrouvez toute l'actualité de cette échéance électorale.

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede Jean-Philippe » Dim 6 Déc 2009 23:01

Selon un sondage de l'institut Viavoice (inconnu donc méfiance) réalisé entre le 30 octobre et le 3 novembre, les Verts seraient devant le PS. Cependant, d'après l'article cité en bas de la page, la question posée se basait sur la liste, mais sans mentionner la tête de liste. Ce qui fausse tout car les têtes de liste connues (Queyranne, Gollnisch) sont alors minorées. De toute façon, ce sondage date, mais je voulais quand même le signaler.

dans le détail
UMP 26,5 (27 avec le NC)
écolo 22
PS 20
FN 8
Modem 8
FG 7
LO 5
NPA 3

Outre le fait que les écolo soient devant le PS, ce qui m'étonne vraiment, c'est le total des voix de la gauche du PS : 15%, dont 8% pour l'extrême gauche (contre 4,47 en 2004). Pour le reste, les résultats sont conformes aux enquêtes précédentes sauf pour le FN.

source : http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale ... vant-le-PS
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede Artisan-Politologue » Lun 7 Déc 2009 12:32

L'analyse de Guillaume est intéressante. Méfions-nous cependant des partielles, elles ont souvent leurs propres mécanismes, pas toujours en accord avec les grands scrutins qui suivent. Concernant le MoDem, je rajouterai que, sociologiquement, dans cette région, il était encore récemment très proche de la droite (Michel Mercier toujours trésorier mais ministre de Sarko, Begag ancien ministre de Chirac, de Longevialle, ancien UDF allié au PS pour faire pièce aux écolos à Grenoble...), d'où les éventuels reports à droite observés dans ces sondages.

Manu
Artisan-Politologue
 
Messages: 210
Inscription: Jeu 8 Oct 2009 14:45
Localisation: Ardèche

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede Jean-Philippe » Lun 7 Déc 2009 16:14

Artisan-Politologue a écrit:Concernant le MoDem, je rajouterai que, sociologiquement, dans cette région, il était encore récemment très proche de la droite (Michel Mercier toujours trésorier mais ministre de Sarko, Begag ancien ministre de Chirac, de Longevialle, ancien UDF allié au PS pour faire pièce aux écolos à Grenoble...), d'où les éventuels reports à droite observés dans ces sondages

Attention, ici plus qu'ailleurs, le Modem (ses dirigeants locaux du moins) est divisé en deux camps bien distincts, voire trois si on se souvient des municipales et cantonales à Lyon où une part à rallié Collomb dès le moment où Begag lâche l'affaire, ecoeuré par les manoeuvres de Mercier (Vesco), une autre était pour une ligne indépendante et une troisième (Mercier notamment, qui n'est plus trésorier du Modem depuis qu'il est ministre) pour un accord avec l'UMP.

Lafond (conseiller du 3e arrondissement de Lyon et tête de liste aux dernières municipales) est partisan de l'indépendance, à outrance puisqu'il refuse de choisir en 2001 entre Collomb et Millon alors qu'il se présente comme indépendant (ce n'est pas un ex UDF, puisque son parti local Participation citoyenne se fond dans le Modem en juin 2007). En 2008, pareil : refus de choisir entre Collomb et Perben. pour en savoir plus, http://www.lyonmag.com/article/9518/mod ... ipulateur-
Begag, finalement désigné tête de liste, est plus villepiniste que chiraquien et il est surtout antisarkozyste. Les électeurs qui restent le sont de plus en plus, notamment du fait que l'UMP se "sarkozise" de plus en plus.

L'attitude du Modem sera attendue pour le second tour car comme ailleurs, il ne va pas montrer ses cartes avant que la partie ne soit vraiment commencée. En tout cas, dans cette région, une alliance, même technique, avec l'UMP me paraît exclue, tandis que Begag laisse la porte ouverte à Queyranne.

La liste Spartacus me fait un peu penser à du poujadisme anti élites : http://www.lyonmag.com/article/12930/re ... ns-l-arene. L'objectif est plus de critiquer que d'avancer un programme précis. Cependant, les listes contestataires vont probablement y perdre, notamment le FN et l'extrême gauche car cette liste apparaît comme un moyen de critiquer le système sans trop l'abîmer.

Autre remarque concernant la région, la tête de liste du Front de Gauche est Marie-France Vieux-Marcaud, vice présidente sortante. En 2007, elle a été candidate pour le PC aux législatives face à Queyranne.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede Tom » Dim 13 Déc 2009 21:00

Concernant les Verts
Philippe Meirieu semblait faire l'unanimité chez les Verts mais des brèches se sont ouvertes depuis. Certains critiqueraient son manque de charisme et de dynamisme (en contradiction avec l'image des Verts actuellement)...

Concernant le Modem
Azouz Begag est peut-être villepiniste mais il penche pour une liste commune avec le PS dès le premier tour...

A mon avis, cette prise de position va lui être fatale. De nombreux sympathisants ne partagent pas son avis.

D'autre part, il ne consulte pas les militants et décide de tout avec son ex-équipe ministérielle.
Enfin, la mayonnaise ne prend apparemment pas.. Beaucoup le voient sombrer...

Concernant le FN
Le FN n'a plus l'exclusivité de la contestation. Spartacus se présente comme une liste citoyenne et apolitique qui souhaite avoir un droit de regard sur les finances de la région mais aussi comme LA liste du mécontentement et du ras-le-bol (cf le Progrès, Lyonmag, La Tribune et divers interviews à la radio). Le FN sent bien le danger : Spartacus pourrait lui coûter l'élimination dès le premier tour. Pour preuve, le FN attaque en règle cette liste sur son site et ses sites "amis".

En fait, je pense que la surprise pourrait bel et bien venir de cette liste Spartacus dont tout le monde parle et ceci pour plusieurs raisons :
- Modem mal parti comme je viens de le dire
- Spartacus va prendre des voix aux contestataires des extrêmes : FN (voir ci-dessus) mais aussi Front de gauche
- l'UMP a besoin de Spartacus. D'autant que la tête de liste de Spartacus, Michel DULAC,qui a été sur la liste de Perben aux municipales, va obligatoirement prendre des voix à l'UMP. D'après les premiers sondages, mauvais score en vue. L'UMP pourrait raisonnablement solliciter Spartacus en vue d'une alliance et donner quelques places éligibles aux leaders de Spartacus. Problème ! C'est déjà la guerre à l'UMP pour les places éligibles...
- le PS souhaite passer au premier tour (voir interview de Queyranne "avoir plus de 50% au premier tour aurait de la gueule") et une alliance avec Spartacus le lui permettrait certainement. Queyranne pourrait alors s'appuyer sur Kamel BOUTIAB, chef d'entreprise lyonnais et co-leader de Spartacus, bien introduit parmi certains poids lourds du PS... Queyranne pourrait offrir à la liste citoyenne la vice présidence aux finances. Cela lui permettrait de faire d'une pierre deux coups : se mettre la liste citoyenne dans la poche et jouer la transparence sur sa gestion, fort décriée en ce moment...

Je penche pour cette dernière possibilité... La liste Spartacus n'ira pas au premier tour car elle sera absorbée par le PS. Ce sera la voie ouverte à une nette victoire pour le PS, dès le premier tour.

J'analyse actuellement la situation des autres régions dans lesquelles des "petites" listes vont se présenter. Affaire à suivre...
Tom
 
Messages: 2
Inscription: Dim 13 Déc 2009 19:20

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede Jean-Philippe » Dim 13 Déc 2009 21:47

Réponse à Tom

Je ne connais pas bien la situation locale (le peu que je sais, je le lis sur le net), mais la disparition de cette liste par absorption de la part du PS ne me paraît pas crédible.
D'une part, il est impossible que Queyranne atteigne les 50% au premier (impossible n'est pas français, mais quand même) du simple fait qu'EE fait une liste et ira seule jusqu'au 1e tour et que le PS est seul. Si déjà il est en tête au premier tour, devant l'UMP, ce sera un grand succès (peu probable, mais pourquoi pas). D'autre part, la citation de Queyranne n'est pas à prendre au pied de la lettre. Evidemment que gagner au premier tour aurait de la gueule, mais si même dans le Limousin en 2004, le PS, allié au PC, à l'ADS et au PRG n'a fait "que" 41,14% au premier tour de 2004, c'est pas dans une région de tradidtion centriste, avec une droite très forte dans les deux Savoies (surtout la Haute) et dans la plupart des campagnes que ça arrivera.
Ensuite, au PS aussi les places sont chères, d'autant plus que les écolo vont faire un score convenable (au moins 10%, c'est acquis pour moi) et qu'il faut faire de la place au FG au second tour (probablement), donc faire de la place à des gens qui critiquent plus qu'ils ne proposent me paraît un mauvais calcul.
De plus, en politique 1+1 ne font pas nécessairement 2, mais souvent 1,3 quand c'est une alliance de la carpe et du lapin. Or ici c'est le cas, entre un parti de gouvernement et un conglomérat de protestataires, même s'ils le font dans le cadre républicain. Queyranne n'est pas connu pour être un dangereux gauchiste que je sache.
Enfin, tu l'a dis toi-même, Spartacus réunit des gens d'origines diverses dont des gens situés à droite (tu cites Michel Dulac). Même si Spartacus ralliait le PS (très théorique comme je viens de le dire), je ne vois pas des personnes clairement situées à droite de l'échiquier politique suivre le mouvement sans faire des remous.

Bref, ta contribution sur EE, le Modem, la concurrence que fait Spartacus au FN voire à l'UMP, est très intéressante mais je ne suis pas sur la fin.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede Artisan-Politologue » Lun 14 Déc 2009 13:12

Tout à fait d'accord avec Jean-Philippe. Bravo pour cette belle analyse mais le PS a tendance à prendre ses désirs pour des réalités au premier tour. Si sa victoire au second est très probable, il ne risque pas de s'imposer au premier avec un Jean-Jack Queyranne ayant encore un sacré déficit d'image, comme l'a démontré un récent sondage.
Même si un raz-de-marée rose se produit en mars, Rhône-Alpes ne sera pas submergée dès le premier tour. A mon avis, si Queyranne dépasse les 40 % au premier tour, ce sera déjà énorme. Une arrivée en tête avec 35-40 % serait déjà une éclatante victoire.
Malgré le contexte national franchement mauvais pour la majorité, la droite devrait tenir relativement bon dans cette région. Sa géographie électorale l'indique. Le PS est encore trop faible en Haute-Savoie, la droite a de très beaux restes dans le Rhône et l'Ain et Françoise Grossetête devrait faire un score honorable dans la Loire et dans le nord de la vallée du Rhône ardéchoise et iséroise, où elle est bien connue.
Comme Jean-Philippe, j'aurais tendance à estimer que si la gauche devait l'emporter au premier tour, ce serait dans le Limousin. Je ferai aussi ce genre de pronostic pour Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes, mais pas ailleurs...
Manu
Artisan-Politologue
 
Messages: 210
Inscription: Jeu 8 Oct 2009 14:45
Localisation: Ardèche

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede Jean-Philippe » Mer 20 Jan 2010 19:21

Voici l'état des forces actuel dans la région

députés : 32 UMP, 2 NC, 14 PS, 1 PC soit 15 députés sur 49 à gauche

sénateurs : 10 UMP, 2 NC, 1 Modem-AC, 11 PS, 1 app PS, 3 PC soit 15 sur 28 à gauche

conseils généraux : Ardèche, Drôme et Isère largement à gauche, Ain de très peu à gauche, Loire et Rhône de peu à droite, Savoie largement et Haute-Savoie très largement à droite

communes de plus de 30 000 habitants en 1999 : 3 UMP (2), 1 NC, 12 PS (4), 4 PC (2) (dont Lyon et sa banlieue) soit 16 communes sur 20 à gauche (dont 6 préfectures concernées sur 7, Privas ayant moins de 10000 habitants)

communes de 10 à 30 000 habitants : 19 UMP (3), 12 centristes et DVD (5), 19 PS (6), 3 PC (1) (dont Lyon et sa banlieue) soit 22 communes sur 53 à gauche

Aux régionales 2004, la gauche était en tête partout sauf en Haute-Savoie (40,46 contre 44,98% pour l'UMP) et même majoritaire en Isère (52,04% contre 33,39%). L'UMP ne dépasse les 40% qu'en Savoie.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede nico 69 » Mar 23 Fév 2010 12:20

9 listes ont été enregistrées en Rhône-Alpes :

- PS-PRG-divers gauche emmenée par Jean Jack QUEYRANNE, Député du Rhône, Président du Conseil Régional, Ancien ministre.
- Europe Ecologie (Philippe MEIRIEU), Universitaire-pédagogue,
- UMP-NC-MPF-CPNT(Françoise GROSSETETE), Députée européenne de la circonscription Sud-Est, Conseillère municipale de Saint-Etienne (Loire).
- MODEM (Azouz BEGAG), Ancien Ministre,
- Front de Gauche (Elisa MARTIN) Conseillère régionale, Maire adjointe à St Martin d'Hères (Isère)
- FN (Bruno GOLLNISH) Député européen de la circonscription Sud-est, Conseiller régional,
- NPA (Myriam COMBET), Conseillère régionale,
- LO (Nathalie ARTHAUD), Conseillère municipale de Vaulx en Velin (Rhône)
- Spartakus (Michel DULAC).
Dernière édition par nico 69 le Mer 24 Fév 2010 11:50, édité 1 fois.
nico 69
 
Messages: 120
Inscription: Mer 25 Nov 2009 16:03

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede Jean-Philippe » Mar 23 Fév 2010 16:03

L'arrivée du maire du Grand-Bornand, Gérard Perrissin-Fabert fait des remous sur la liste Queyranne pour les régionales, menée en Haute-Savoie par Sylvie Gillet de Thorey.
Ainsi Denis Duperthuy, leader de la gauche annécienne, qui devait figurer en 12e position a-t-il annoncé son retrait. Il a été suivi par six autres colistiers. L'affaire survient le 5 février, à la veille de la présentation officielle de la liste.
http://www.ledauphine.com/regionales-de ... cle=258216
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales dans le Rhône-Alpes

Messagede nico 69 » Mar 23 Fév 2010 17:26

Oui, cette édile d'une commune montagnarde (de centre droit) se retrouve sur une liste de gauche en position éligible.

La stratégie de JJQ si elle réussit, est de capter les voix, en terre conservatrice haut savoyarde, d'un certain électorat centriste.

http://www.ledauphine.com/regionales-le ... cle=257793
nico 69
 
Messages: 120
Inscription: Mer 25 Nov 2009 16:03

PrécédenteSuivante

Retourner vers Élections régionales de 2010

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

Guide de l'élu délégué au budget

Joël Clérembaux

Ce guide, principalement destiné aux adjoints chargés des finances et du budget, constitue aussi un précieux instrument de travail pour celles et ceux qui ont vocation à le devenir. L'auteur présente d'abord le statut de l'adjoint chargé des finances et...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'action sociale et à la solidarité

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques sociales locales : les acteurs et contextes d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention (l'enfance et la famille, les personnes âgées, les handicapés, la lutte contre l'exclusion, la santé...)...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron