Politiquemania

La base de données de la vie politique française

Les régionales dans les DOM

Espace de discussion dédié aux élections régionales qui auront lieu en France en 2010. Retrouvez toute l'actualité de cette échéance électorale.

Les régionales dans les DOM

Messagede Jean-Philippe » Lun 26 Oct 2009 10:32

Pour commencer ce sujet, je parlerai de la situation en Martinique où, cas unique, les 3 listes présentes au second tour de 2004 sont présentes dans l'exécutif.
Le Mouvement Indépendantiste Martiniquais (MIM) qui a remporté une majorité absolue de 28 sièges sur 41 a laissé son opposition de gauche (9 sièges) et de droite (4 sièges) respectivement 2 et 1 postes de vices-présidents, situation qui prévaut toujours aujourd'hui.
voir le discours du président réélu en 2004, Alfred Marie-Jeanne sur http://www.cr-martinique.fr/francais/ac ... rpactu.htm
Celui-ci est par ailleurs député depuis 1997, longtemps non inscrit, désormais dans le groupe PC-Verts-PG.
Les trois grands blocs se retrouveront probablement au second tour des régionales 2010, la gauche partant divisée au premier : parmi les 9 élus sortants, on compte en effet 2 PS, 2 PPM, 3 RDM (scission du PPM en 2006), 1 BPM (scission PC martiniquais).

La Martinique aura par ailleurs à se prononcer les 17 et 24 janvier prochains sur l'évolution institutionnelle de l'île (à traiter dans un autre sujet).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede Jean-Philippe » Mer 25 Nov 2009 20:09

En Guyane où le président depuis 1992 Antoine Karam du PSG (Parti socialiste guyanais) ne se représente pas, la tentative de conquête de l'UMP va peut-être être entravée par le placement en garde à vue de l'ancien ministre du tourisme Léon Bertrand aujourd'hui 25 novembre, dans le cadre d'une enquête sur de présumées irrégularités dans l'attribution de marchés publics. Il est accusé en tant que président de la communauté de communes de l'Ouest guyanais.
En 2007, il avait perdu son siège de député à la surprise générale.

rappel des résultats de 2004

PSG 22,45 >37,68%
FDG-UDF (autour du sénateur de centre-gauche Othily) 19,31 >31,19
UMP 24,32>31,13
Walwari (Taubira) 17,98 (fusion avec le FDG)
MDES (indépendantistes d'extrême gauche) 6,55
Verts 4,85
div 2,58
PS 1,96 (mené déjà par le futur chef de file du PS)

Outre le PS, peut-être allié cette fois au PSG, et l'UMP, les écolo se préparent. Pour le reste, je n'en sais rien.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede Jean-Philippe » Sam 28 Nov 2009 11:32

Suite de l'affaire Léon Bertrand.
Celui-ci vient d'être mis en détention en Martinique dans la nuit du 26 au 27 novembre.
http://www.liberation.fr/societe/010160 ... -en-examen
Avec sa tête de liste en prison, l'UMP a le choix entre garder ce candidat, le seul envisagé jusque là en attendant sa remise en liberté, ou bien changer de candidat.
Il faut souligner que la Guyane est l'une des rares et peut-être la seule région où la droite avait progressé entre 1998 et 2004 (RPR à 15,57 contre 24,32 puis 31,13 pour l'UMP en 2004).

Après Gaston Flosse, le maire de Beausoleil (de droite mais pas UMP je crois), Dassault, les affaires d'argent à Saint-Cyprien, Nîmes (affaire en cours), (sans remonter aux faux électeurs de Chirac (législative partielle de 1976 notamment) et Tibéri, aux affaires de corruption à Grenoble sous Carignon et à Nice sous Medecin), ça fait beaucoup pour la droite en relativement peu de temps. La gauche avec Dalongeville (et encore, ce dernier est sorti de prison) se fait écraser au compteur des mises en examen, du moins avec notion d'enrichissement personnel au détriment de la collectivité.
Pourtant la gauche gérant une majorité de collectivité locale devrait être davantage concernée. Peut-être que les conceptions diffèrent : à gauche, on fraude ou détourne (ou plutôt détournait car depuis l'affaire Urba, c'est calme de ce côté) au profit du parti tandis qu'à droite, individualisme oblige peut-être, on privilégie les amis. J'arrête car je deviens polémique.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede henri » Sam 28 Nov 2009 13:51

J'interviens un peu moins sur ce forum ces derniers temps, faute de temps, mais cela ne veut pas dire que je ne le parcours pas. Nombre d'informations y restent intéressantes.

Jean-Philippe, j'aime beaucoup tes messages mais sur ce dernier point, il y a un peu trop de partisianisme à mon goût.
T'es tu levé du mauvais pied ce matin ? ;)

Je trouve que le raccourci est un peu rapide entre l'individualisme et la droite.
Cela fait longtemps que je n'ai pas constaté d'altruisme ou de philanthropisme à gauche.

Pour ne parler que des dernières années :
Personne, je pense, ignore l'instruction qui touche actuellement Julien Dray.
Autre affaire qui pour l'instant n'est pas très médiatique, celle des subventions du conseil régional de PACA.
Un peu plus loin de nous, l'affaire Pierre Mauroy et Lyne Cohen-Solal.

Donc certes, il a plus de dossiers judiciaires ouverts à droite, mais de la à résumer les "affaires" à gauche depuis URBA, à Gerard Dalongeville, me semble un peu limité.

J'ai cette faiblesse de vouloir parfois équilibrer un peu trop les choses.... :D
henri
 
Messages: 55
Inscription: Jeu 7 Mai 2009 18:56

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede vincent » Sam 28 Nov 2009 14:42

Je n'ai aucun problème avec ce genre de discussions, tant qu'elles restent cordiales et qu'elles respectent les règles du forum.
En revanche, ne perdez pas de vue que d'autres chambres du forum seraient plus appropriées :

"Débats politiques du moment" ou "Vie des parties" par exemple.

Bon week-end.
vincent
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 2681
Inscription: Ven 12 Déc 2008 21:37

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede Jean-Philippe » Sam 28 Nov 2009 15:11

Ton message, Henri, est justifié quant au raccorci, car je me doutais à la fin que j'allais un peu loin et que la balance était quelque peu faussée. Mais il me semblait utile de mettre en perspective la multiplication des mises en cause d'anciens ou d'actuels élus, souvent proches de Chirac, outre mer notamment, depuis la fin de l'ère Chirac.
Il est certain que droite et gauche ont tous leurs moutons noirs (Boucheron, l'ancien maire socialiste d'Angoulème, vaut bien Medecin), heureusement largement minoritaires.
Cependant, je persiste à croire qu'il y a une différence entre
1) le copinage, présent à gauche comme à droite pour recaser les fils des amis politiques ou les battus de la dernière élection (comme le fils Durosier dans le Nord http://petittheatredemauroy.zeblog.com/page/1 commentaire du 18 novembre), ce qui constitue parfois des emplois fictifs (le sujet justement de l'affaire Pierre Mauroy et Lyne Cohen-Solal) que certains peuvent assimiler à des détournements d'argent.
2) le soupoudrage de subventions à des associations parfois fictives (ce qui semble le cas en PACA), qui caractérise nombre de majorités électorales à toutes les échelles (de la commune à l'Etat)
3) le fait de détourner de l'argent, d'une manière ou d'une autre, à son profit personnel ou au profit d'amis entrepreneurs.
Or justement, les cas de détournement au profit des seconds, les plus médiatiques (car plus quelque chose est rare, plus il apparaît choquant et plus on en parle [je pense aux inégalités hommes/femmes ou blancs/personnes de couleur notamment]), sont généralement le fait d'élus de droite car les patrons de gauche sont plus rares.
Dans ce cas l'étiquette politique compte moins que les relations d'homme à homme, mais le public, moi compris je l'avoue, retient surtout dans une affaire de ce type, la couleur politique de l'élu impliqué. C'est en cela que mon commentaire était déséquilibré j'en conviens. Par contre loin de moi l'idée de dire "tous pourris", d'autant plus qu'en France, on n'est pas les pires et qu'on fait des progrès (moins que la Norvège cependant dont on devrait s'inspirer).

Dans les deux premiers cas, on est à la limite de la légalité (potentielle illégalité des faits mais dans un cadre légal et officiel), tandis que dans le le troisième, l'illégalité est plus ou moins manifeste (surfacturation de prestations parfois difficile à déceler, sans appel d'offre), mais elle est indiscutable car au détriment de la collectivité sans aucun retour (au contraire le copinage peut servir à embaucher des gens compétents parfois).

En tout cas, je retiens que pour un commentaire sur ce sujet, il faut prendre ses précautions : le bon entendeur dit salut...
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede Jean-Philippe » Mer 23 Déc 2009 19:59

A la Réunion, Paul Vergès, président PCR sortant depuis 1998, se représente à 85 ans (en mars prochain) à la tête de l'Alliance, qui aura au second tour le soutien du Modem comme le conseiller général et maire des Avirons, mais aussi semble-t-il de la présidente (ex UMP?) du conseil général Nassimah Dindar (réélue en 2008 avec le soutien de la gauche et du Modem qui participent depuis à l'exécutif). Les centristes réfléchissent cependant à la formation d'une liste.
Face à lui Michel Vergoz sera comme en 2004 à la tête de la liste socialiste. Cette fois-ci, une fusion des 2 listes est probable (avec en prévision les cantonales et sénatoriales 2011).
La majorité présidentielle présente Didier Robert (leader d'Objectif Réunion, crée suite à la crise de l'UMP au printemps 2008), député-maire du Tampon, 40 ans plus jeune que le sortant.
EE, menée par Vincent Defaud (conseiller municipal d'opposition à l'Etang Salé) sera alliée à CAP 21 http://cap21-antilles.over-blog.com/art ... 74618.html. L'objectif des écolo est d'atteindre les 10% (13,35 aux européennes).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede Jean-Philippe » Jeu 21 Jan 2010 17:52

En Guadeloupe, la droite désignera son candidat le 30 janvier, l'UMP défendant la candidature d'un des siens, tandis que le NC revendique une troisième tête de liste régionale en la personne de Patrick Gob, conseiller régional sortant et responsable du parti centriste en Guadeloupe.

L'handicap de partir tard en campagne pour le candidat de la majorité présidentielle sera en partie compensée par la division de la gauche et notamment par la candidature dissidente d'Éric Jalton, député-maire socialiste des Abymes (commune la plus peuplée de l'archipel avec 60 000 habitants sur 400 000 avec un parti municipal, la Frapp, composée de différents courants politiques).
Il se présente face au président sortant, le socialiste Victorin Lurel, lui aussi député, lui reprochant de ne pas être assez proche du mouvement social, souhaitant ainsi surfer sur la vague LKP, qui ne le soutient pas pour autant.
Il aurait obtenu en outre le soutien du PC local (PCG) et cherche à rallier divers élus à sa cause. Je rappelle que son parcours est pour le moins sinueux, s'étant fait élire député en 2002 avec le soutien de la droite, grâce à son nom connu (son père était aussi député (1973-95) maire des Abymes (1967-95)).
Le GUSR, parti local de centre gauche apparenté au PS est divisé aussi en 3 à l'heure qu'il est : une part est avec Lurel (notamment la majorité des élus, comme Jacques Gillot, président du conseil général, lequel devrait être le président du comité de soutien de Victorin Lurel), d'autres avec Jalton (dont le président du GUSR, Guy Losbard, également maire de Petit-Bourg) tandis que la députée-maire de Deshaies, Jeanny Marc, est elle-même candidate.

Cependant, la droite est également divisée avec la candidature dissidente du maire et conseiller général UMP de Saint-François Laurent Bernier (qui porte un nom connu en tant que petit-fils du sénateur maire (1947-89) de cette commune et président du conseil général en 1973-76 et 79-82, qui était socialiste lui), choisi par la base, tandis que l'UMP métropolitaine a désigné le maire de Sainte-Anne, Blaise Aldo, comme coordonnateur d’une liste, avec l'appui de la ministre, fille de LMC, présidente déchue en 2004, mais toujours active. Je ne détaille pas trop car tout ou presque est dit dans le deuxième lien, notamment les tensions entre LMC et la députée maire du Moule qui a quitté l'UMP en 2009.

Il faut bien sûr ajouter une liste d'extrême gauche proche du LKP.

Pour revenir au rapport de force Lurel-Jalton, je cite quelques remarques lues sur internet :
"Victorin Lurel, candidat à sa propre succession, avait alors invité son camarade à se « reprendre » et à rejoindre le camp du parti socialiste. Le dialogue paraissant compromis, on assiste désormais à un véritable rapport de forces entre les deux hommes.
Dimanche [10 janvier], les deux candidats ont réuni leurs partisans à quelques heures d'intervalle dans la même commune, aux Abymes. Victorin Lurel a marqué des points dans ce premier round, rassemblant 3000 personnes autour de lui. Seuls 1000 militants étaient venus encourager le candidat Jalton."
De plus, les militants des Verts Guadeloupe se sont en effet prononcés ce même weekend à 88 % en faveur d’une union avec le président sortant de la Région.
Enfin, le responsable du Modem en Guadeloupe, Nicolas Deldo, a exprimé la volonté de son parti de participer à la démarche initié par le rassemblement autour du sortant.

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr ... -62755.php
http://guadeloupe.rfo.fr/infos/actualit ... 15857.html

Bref, je tente un pronostic :
Lurel en tête avec un bon tiers des suffrages (40%), suivi de Jalton à 20% environ. La liste UMP dissidente suivrait avec 15-20%, contre 7-8 pour la liste officielle. L'extrême gauche tournerait autour de 5% comme la liste de la députée GUSR.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede Jean-Philippe » Dim 24 Jan 2010 23:35

Pour la Réunion, confirmation de mon commentaire du 23 décembre : un mois après, le bureau (élargi semble-t-il à des adhérents et sympatisants) a voté, mené par Thierry Robert, maire et double conseiller général de Saint-Leu, à 34 voix sur 38 pour l'alliance avec l'Alliance. Je ne sais pas ce que Bayrou en pense, mais là aussi l'enjeu pour le Modem est de peser en ayant des élus. Or au second tour, une fusion avec le PS et EE est à l'ordre du jour, donc les places sont chères. Pour rappel, l'Alliance est chapeautée par le PCR, parti phare depuis 2004, renforcé en 2007 et 2008, même si à l'élection européenne de 2009, la liste qu'il soutenait a perdu 10 points par rapport à celle de 2004 (28 contre 38%, au profit des écolo notamment : 13,35 contre 2,62%).
http://www.zinfos974.com/Le-Modem-ira-a ... 14149.html

Une "petite liste" menée par l'actuel président de la Chambre du commerce et de l'industrie de la Réunion, Éric Magamootoo, vient de faire son apparition. Il était classé à gauche, malgré ses fonctions d'après http://www.zinfos974.com/Eric-Magamooto ... 14119.html

Sarkozy lors de son passage express dans l'île a imposé à Nassimah Dindar de choisir clairement son camp, lui donnant trois semaines pour trancher entre son alliance avec les conseillers généraux de gauche, qui l'ont aidé à se maintenir, et l'UMP qui est sa famille d'origine. A suivre donc
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 21:11
Localisation: Mayenne

Re: Les régionales dans les DOM

Messagede Robespierre » Lun 25 Jan 2010 17:01

Peut on avoir du nouveau concernant les DOM ?

récapitulatif des candidatures pour la Réunion et Guadeloupe notamment.

Guyane :
Quid de Taubira ? Marie-Jeane sera t'il à nouveau candidat ? Son parti autonomiste a t'il encore un avenir après le NON massif au renforcement de l'autonomie ?

Martinique :
Quid des intentions de Serge Letchimy ?
Robespierre
 
Messages: 482
Inscription: Lun 25 Jan 2010 09:26
Localisation: Lille

Suivante

Retourner vers Élections régionales de 2010

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité.

Voir toutes les vidéos

Guide du conseil municipal - Règles, pièges et astuces

Eric Landot

Comment un conseil municipal fonctionne-t-il ? Quel est le statut de l'élu ? Quels sont les droits des élus minoritaires ? Quels pièges juridiques éviter lors des séances du conseil ? Quelles astuces faut-il maîtriser ? Quelles sont les premières mesures à prendre...

Découvrir l'ouvrage

Le maire président de séance du conseil municipal

Joël Clérembaux

Le maire, en sa qualité d'exécutif du conseil municipal, se voit attribuer des compétences relatives aux réunions de l'assemblée délibérante. Administrer la séance du conseil municipal en assurant sa publicité et en tenant la présidence, diriger les...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron