Politiquemania

La base de données de la vie politique française

les régionales en Corse

Espace de discussion dédié aux élections régionales qui auront lieu en France en 2010. Retrouvez toute l'actualité de cette échéance électorale.

les régionales en Corse

Messagede Jean-Philippe » Ven 23 Oct 2009 15:02

rappel du second tour des élections de 2004 : droite 19 sièges, gauche 24, nationalistes 8

UMP (C. de Rocca-Serra, député maire de Porto-Vecchio) : 15 sièges et 25,05%
DVD (Rossi, président sortant DL, ancien député d'Ajaccio) : 4 sièges et 7,8%
PRG (Zuccarelli, député maire de Bastia, partisan du statu quo institutionnel) : 9 sièges et 18,59%
PRG (Giacobbi, président du conseil général de Haute Corse, pour un changement institutionnel) : 7 sièges et 15,16%
PC (mené par l'ancien maire de Sartène) : 4 sièges et 8,3%
CSD (DVG) (Renucci, député maire app PS d'Ajaccio) : 4 sièges et 7,75%
nationalistes : 8 sièges et 17,34%

On compte aujourd'hui 9 groupes à l'Assemblée de Corse : en effet, la cohésion de ces groupes est très relative et souvent fragile.

La liste Giacobbi comporte des élus de droite, qui voyant l'échec de leur leader, retourne à leur camp en soutenant la majorité relative de Rocca-Serra : sur les 7 élus de 2004 (Giacobbi a démissionné car cumul) : on compte, divisés en 3 groupes de deux 2 DVG, 3 DVD ou SE plus un qui siège dans le groupe UMP.
De même, les nationalistes se divisent entre 3 indépendantistes (Talamoni, Corsica Nazione Indipendente) et autonomistes (Simeoni, Parti de la Nation Corse).
Même les groupes qui n'ont pas explosé sont composites : 4 PRG, 4 DVG, 1 PS dans le groupe élu derrière Zuccarelli et 9 UMP, 6 DVD, 1 SE pour celui de Rocca-Serra).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Corse

Messagede Jean-Philippe » Ven 23 Oct 2009 15:10

Voici le premier sondage disponible dans cette région où 62% des sondés se disent « tout à fait certains » d’aller voter, une des deux gérées par la droite, où celle-ci est unie tandis que gauche et nationalistes sont divisés.

"La gauche non communiste obtient 35% (13% pour la liste du député divers gauche de Haute-Corse Paul Giacobbi et 11% pour chacune des listes des maires d’Ajaccio, le social-démocrate Simon Renucci, et de Bastia, le radical de gauche Emile Zuccarelli).
La liste communiste réalise 6%.

29% des personnes interrogées voteraient pour la liste UMP conduite par les présidents UMP de l’Assemblée de Corse, Camille de Rocca Serra, et de l’exécutif régional, Ange Santini.

Chez les nationalistes, les modérés (Simeoni) obtiennent 17% des intentions de vote et les indépendantistes 4%.
Le Front national est crédité de 4% des suffrages et l’extrême gauche de 1%.

49% des sondés se disent pourtant « satisfaits » contre 46% de « mécontents », de l’action de MM. de Rocca Serra et Santini depuis cinq ans. Mais la mise en oeuvre éventuelle d’un controversé Plan d’Aménagement et de Développement Durable de la Corse (PADDUC), qui sera au coeur de la campagne électorale, aurait, selon 53% des sondés, des « effets plutôt négatifs » pour l’île, 34% estimant que ces effets seraient « plutôt positifs ».

Au cas où une majorité n’apparaîtrait pas à l’issue du scrutin, 37% des personnes interrogées sont favorables à une alliance entre formations de gauche et de droite, sans les nationalistes, soit deux points de plus que les partisans d’une alliance gauche et nationalistes.
Une alliance droite-nationalistes recueille 25% des voix."

source : http://infurmazione.unita-naziunale.org ... p/2009/10/
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Corse

Messagede Jean-Philippe » Ven 23 Oct 2009 15:59

Si la gauche part divisée au premier tour, il est prévu cette fois-ci qu'elle se réunisse au second (prime majoritaire de 7 élus au lieu de 3 oblige). Cependant, l'émiettement actuel risque d'en laisser certains sur le carreau à cause du seuil de 7% nécessaire pour se maintenir au second tour, comme les communistes, crédités de 6%.
Emile Zuccarelli, crédité de 11%, n’écarte pas la possibilité de conclure un contrat de gestion au 3ème tour avec les nationalistes modérés, ce qui n'est pas étonnant quand on sait que le Parti de la Nation Corse a soutenu Voynet en 2007 et qu'un élu modéré, François Alfonsi a été élu en 2e position sur la liste Europe Ecologie en juin dernier. Il ne faut donc pas s'étonner de l'absence d'une liste strictement écologiste. Cependant les nationalistes modérés (autonomistes plutôt) sont divisés en 5 mouvements, au milieu desquels émerge le Parti de la Nation Corse.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Corse

Messagede Jean-Philippe » Mer 28 Oct 2009 18:10

voici les résultats du premier sondage en Corse :
gauche 42%
Giaccobi (PRG) 13%
Zuccarelli (PRG) 11%
Rennuci (CSD) 11%
Bucchini (PC) 6%
ext G 1%
droite 29%
FN 4%
nationalistes 21%
17% pour les autonomistes (11% et 6%, respectivement pour le PNC et l'IPC (Inseme per a Corsica), contre 4% pour les indépendantistes de CL (Corsica Libera).

http://infurmazione.unita-naziunale.org ... e/2009/10/

bref une gauche en tête mais divisée, des nationalistes eux aussi divisés, une droite unie, mais fragilisée. Mais une alliance Giaccobi-autonomistes est probable (possible seulement pour Zuccarelli).
à noter que fin août-début septembre, l'hypothèse d'une entrée au gouvernement était d'actualité, afin de faciliter la victoire de la droite comme le rappelle cet article : http://www.corsematin.com/ra/corse/2084 ... l-giacobbi
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Corse

Messagede Hashemite » Ven 4 Déc 2009 04:18

Nouveau sondage ifop, en sorte. Mais cette fois avec l'hypothèse d'une liste unique de la gauche non-communiste.

Donc:

UMP 26% (-3%)
Gauche 22%
Autonomistes 16% (-1%)
PCF 12% (+6%)
FN 8% (+4%)
Indépendantistes 7% (+3%)
MoDem 5% (+5%)

http://corse.france3.fr/info/Les-intent ... 36645.html
Hashemite
 
Messages: 348
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: les régionales en Corse

Messagede Artisan-Politologue » Ven 4 Déc 2009 16:31

Ces sondages sont intéressants et utiles. Le personnel politique de l'île de Beauté ayant une forte tendance aux ententes inattendues entre les deux tours, on ne pourra pas faire de prospective électorale sans regarder un minimum les sondages (ce qui est plus aisé dans les autres régions). Personnellement, j'y ai en grande partie renoncé, il faut à mon avis bien connaître le terrain (et la politique locale corse est passionnante) pour s'y risquer.
Quelques éléments peuvent tout de même être évoqués.
D'abord l'absence des écologistes est, d'un point de vue strictement analytique, assez regrettable. Le score intéressant obtenu par Europe Ecologie aux Européennes aurait pu être transformé, dans un contexte de mise en place du Padduc (plan d'aménagement et d'urbanisme corse). Cela aurait pu changer le paysage politique local. Le problème est que les Verts n'existent pas en tant que tels en Corse, et que leur message est le plus souvent porté par certains nationalistes modérés (Norbert Laredo par exemple). Ce qui le brouille quelque peu à l'heure des alliances.
Ensuite, le cas Giaccobbi. Le sénateur radical de gauche, homme fort de la Haute-Corse (mais rival politique d'Emile Zuccarelli, maire PRG de Bastia), lance sans arrêt des appels du pied à Sarkozy... tout en répétant qu'il reste et demeure dans l'opposition. C'est un facteur à ne pas négliger dans les tractations d'entre-deux-tours. Va-t-il réussir une alliance avec l'UMP, qui permettra à la droite de garder le contrôle de l'assemblée territoriale ou provoquera sa division, le clan Rocca-Serra n'appréciant guère Giaccobbi?

Manu
Artisan-Politologue
 
Messages: 210
Inscription: Jeu 8 Oct 2009 14:45
Localisation: Ardèche

Re: les régionales en Corse

Messagede Jean-Philippe » Ven 4 Déc 2009 21:07

Une liste unique de la gauche non communiste est très peu probable, mais s'ils font un sondage avec, c'est que ce n'est pas exclu. Le PC qui bondit à 12% m'étonne : l'absence de pluralité à gauche et de concurrence de l'extrême gauche (dans ce sondage du moins) sont à l'origine de cette poussée, pas autre chose à mon avis.
La baisse de l'UMP (seule liste avec le FN et le Modem a être déjà prête) est le seul phénomène important que révèle ce sondage (la façon dont la gauche se présentera, plus ou moins divisée, n'est que supputation). Avec 26%, elle est loin des 33% cumulés au second tour par les 2 listes de droite.
Les Verts existent (I Verdi Corsi) mais c'est associé aux autonomistes qu'ils apparaissent. C'est la seule région je crois où la composante écologique ne domine pas la composante régionaliste (comme en Bretagne, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes...).
Ce sondage me conforte dans l'idée que la région peut être perdue par l'UMP (plus que gagnée par la gauche) avec une alliance Zuccarelli-Renucci-PC-autonomistes.
Une triangulaire, voire une quadrangulaire est possible avec l'UMP (sans réserve si le FN, qui grimpe, se maintenait avec 8%) autour de 30-35% au second tour, le FN (je n'y crois pas trop), la gauche alliée aux autonomistes (50% en théorie car un accord de toutes les composantes de la gauche n'est pas assuré), et les nationalistes qui perdraient une part des 7% du premier tour au profit de l'alliance gauche-autonomistes.
Quand aux voix du Modem, elles devraient se dispersées, mais surtout au profit d'une autre liste que l'UMP.
Bref, ça va être passionnant car les accords vont se faire au forceps (si accord il y a).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Corse

Messagede Jean-Philippe » Sam 2 Jan 2010 01:11

Tout d'abord bonne année 2010 à tous les contributeurs et lecteurs du forum et longue vie à ce dernier.

Tout petit éclaircissement en vue en Corse puisque Giacobbi fait alliance avec le PS dès le premier tour. D'après le Figaro, et c'est le plus important, il n'est "plus question pour lui de faire son entrée dans le gouvernement de François Fillon". Cela risque de provoquer des remous à Bastia où la chef de file des socialistes, Emmanuelle de Gentili, est adjointe. Toutefois Émile Zuccarelli n'est pas encore officiellement candidat.
La gauche partira cependant divisée au premier tour en au moins 3 listes (Giacobbi, Renucci et Front de Gauche), face à une UMP officiellement unie.
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Re: les régionales en Corse

Messagede Hashemite » Mer 6 Jan 2010 00:08

En effet, le plus important dans cette information est non l'alliance Giacobbi-PS puise-que le PS corse est très faible au niveau local (seuls 3 CG PS, selon mes infos, sur l'ile) mais que cette alliance avec le PS marque que Giacobbi claque pas mal clairement la porte sur l'UMP.

Encore une fois, tout indique que l'élection sera vraiment décidé non aux urnes le 14-21 mars mais lors du fameux 'troisième tour' ou les alliances feront ou déferont l'exécutif.
Hashemite
 
Messages: 348
Inscription: Lun 7 Sep 2009 00:16

Re: les régionales en Corse

Messagede Jean-Philippe » Sam 23 Jan 2010 13:23

Aux dernières nouvelles, les nationalistes modérés auraient enfin réussi à s'entendre. Reste maintenant à faire la liste avec Inseme per a Corsica, PNC, A Chjama et I verdi. Cette liste unie est quasi assurée d'atteindre 10%, voire plus.
Corsica Libera de J-G Talamoni se retrouve isolée et risque fort de ne pas se retrouver au second tour.
Du côté du PRG, Giaccobbi assure qu'il y aura union avec Zuccarelli au second tour. Le maire de Bastia, qui réclame l'invesiture du PRG, est soutenu par Nicolas Alfonsi (74 ans), sénateur et ancien maire de Piana, dans le Sud de l'île. L'objectif est d'être en tête de la gauche et Giacobbi est a priori favori devant le FG, CSD (parti de Renucci, le maire d'Ajaccio) et Zuccarelli.
Un basculement à gauche est désormais plus probable qu'il y a quelques mois quand on parlait de débauchage de Giacobbi par Sarkozy (àmon avis, l'hypothèse n'est pas 100% exclue, mais juste mise au congélateur, au cas où).
Jean-Philippe
Animateur du site
Animateur du site
 
Messages: 8947
Inscription: Sam 26 Sep 2009 22:11
Localisation: Mayenne

Suivante

Retourner vers Élections régionales de 2010

Vidéos

Découvrez notre sélection de vidéos en lien avec l'actualité politique française.

Voir toutes les vidéos

L'acte III de la décentralisation - Une nouvelle donne pour les territoires

Chrystelle Audoit, Aurélie Aveline, Mounia Idrissi et Laurent Roturier

À vouloir répondre à tous les enjeux territoriaux à la fois, tout en s'exonérant d'une réforme constitutionnelle, la nouvelle réforme territoriale...

Découvrir l'ouvrage

Guide de l'élu délégué à l'enfance et à la jeunesse

Jérôme Dupuis

Ce guide dresse une synthèse du cadre des politiques en faveur de l'enfance et de la jeunesse : les acteurs et le contexte d'intervention, les enjeux, les champs d'intervention. Il développe aussi une démarche d'élaboration et de mise en oeuvre de cette...

Découvrir l'ouvrage

Découvrez tous les ouvrages de

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité